Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Dans une sinistre ruelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dans une sinistre ruelle...   Lun 6 Oct - 21:22

Saya et Neilinn étaient adossées au mur de pierre humide et craquelé par le temps. De sa main pâle aux doigts fins, Saya caressait le cou puissant de la tigresse, qui ronronnait tel que Saya en tremblait légèrement. Elle était pensive, très pensive. Elle regarda la vieille maison qui lui faisait face, et un frisson lui parcourut l'échine. Cette demeure n'était pas rassurante : un toit aux nombreuses tuiles tombées, des fenêtres fracassées, une porte d'entrée sinistre, ornée d'une statuette de dragon. Une rangée d'arbres morts, aux branches dépourvues de feuillage ornait la pelouse pleine de mauvaises herbes. Des corbeaux perchés sur le toit du manoir délabré les regardaient d'un mauvais oeil. Neilinn les défia du regard puis les oiseaux s'envolèrent aussitôt, disparaissant à l'horizon. Un chat noir de jais traversa la rue pavée. Saya approcha la main de la pauvre bête d'une maigreur sans pareil mais le chat la lui griffa en miaulant comme un enragé. Il s'enfuit à l'autre bout de la rue sinistre, tandis que Saya observait avec amertume sa pauvre main ensanglantée. Neilinn la lécha de sa langue et Saya lui sourit. Décidement, cet endroit n'était pas des plus agréables...

-Ne crois tu pas,Neilinn, que nous ferions beaucoup mieux de partir de cet horrible endroit, pour nous installer dans un autre lieu ?

Neilinn hocha la tête, signifiant qu'elle était d'accord avec l'humaine. Elle détestait cette rue, cette cité... et quelque chose lui disait que Saya aussi. Aujourd'hui, elles n'avaient mangés qu'un simple ragoût de légumes bon marché (au grand déplaisir de la tigresse), à l'Auberge de la Cité. Et à présent, elles avaient faim. Et, pour rien au monde Saya n'aurait mangé un second ragoût !Plutôt mourir ! Neilinn, sans crier gare, se précipita vers le coin de la rue. Saya se demandait ce que sa tigresse fabriquait lorsque cette dernière revint vers elle, triomphante, un rat dans la gueule. Neilinn proposa une partie du rat à sa maîtresse, mais celle-ci s'empressa de la refuser.
Les yeux bleus de Neilinn brillaient de larmes, elle repensait à Makeji. Se souvenir de ses tendre coups de langues était une véritable torture pour elle. Elle essaya en vain de chasser Makeji de sa tête.
Quant à Saya, elle semblait aussi malheureuse que sa tigresse. Ses chères amies lui manquait. Kamiya...Ya'o... Mais un ronronnement sourd la fit sursauter. Cela ne venait pas de Neilinn, qui avait à présent l'oreille aux aguets. Les bruits se rapprochaient de plus en plus mais Saya, petrifiée de terreur, n'osait plus faire un seul geste...
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Lun 6 Oct - 22:06

Kesan marchait devant, imposant comme jamais. Précéder Aps était devenu une habitude pour eux deux: il détestait qu'on lui fasse la route, qu'on choisisse pour lui, tandis que le jeune homme avait encore du mal à se frayer un chemin au cœur de la foule.
Aujourd'hui toutefois les rues étaient plutôt désertes; un jour de pluie. Le ciel ne semblait pas vouloir laisser en paix la malheureuse Capitale, humide et détrempée à l'excès. Les masures laissées à l'abandon allaient finir par se couvrir de moisissures... Enfin, pour le moment, cette pluie n'était qu'un fin crachin auquel il fallait des heures pour pénétrer les vêtements.
Déprimant, mais ç'aurait pu être pire.

Le Prince fit halte quelques minutes à une échoppe, ayant besoin de racheter des parchemins. Il avait entreprit de consigner par écrit toutes ses expériences. Et il s'y était tenu jusqu'à la veille: rade de papier. Enfin... Le temps de l'aller-retour vers le comptoir, et, certes, d'une courte -mais passionnée !- discussion au sujet des fibres végétales qui constituaient ledit papier, Kasen avait disparu.
Aps jura entre ses dents, sourire crispé, puis se mit à courir, scruta toutes les formes quadrupèdes qu'il parvenait à distinguer dans cette purée de pois.

Le Tigre avait sentit leur présence. Encore un ? Les Tigres devenaient fréquents, à la Capitale. Deux déjà aujourd'hui auxquels il avait apprit le sens du mot perdre. Il s'imposait, marquant les limites de son territoire qui englobait déjà toute la Cité. Qui engloberait le Monde. Ces odeurs inconnues, qui ne manquèrent pas de stresser quelques Tigreaux, amenèrent donc à lui deux Tigres, qui d'emblée engagèrent le combat. Où étaient leurs "maîtres" ?
Après tout, un peu d'argent, et les nobliaux de la ville se payaient un Félin sans même savoir à quoi cela les engageait. Pas pour rien que ces fichus magiciens avaient instauré un examen, examen qui allait bloquer Aps un bon bout de temps.
Comme si lui n'avait que ça à faire !
Bref, il les trouva. Une Tigresse, jeune, à l'image de la fille qui se tenait contre le mur. Pourquoi s'étaient-elles figées ? Enfin, cela ne l'aurait pas surpris qu'elles l'aient déjà repéré.

La-dessus, le Prince débarqua. Il en avait profité pour acheter une veste, voilà bien une demi-heure qu'il avait disparu ! Dans son manteau, il ressemblait à un corbeau quelque peu délavé. Le Tigre n'insista pas: il n'aimait pas particulièrement se battre quand celui-là était derrière lui. La rencontre de Makeji' lui avait laissé un assez mauvais souvenir, à vrai dire...

D'une main, le Prince encore pâle tenait serrés les deux pans de son long manteau cendré afin qu'ils ne s'écartent pas. Quel temps ! Eclairé sans plus attendre par un sourire que l'on aurait pu qualifier de radieux.

- Mademoiselle... ?, pourriez-vous vous décaler de ce mur ? Mieux vaut ne pas rester dans cette posture provocatrice devant Kasen.

Désormais il n'y allait plus par quatre chemin avec le Tigre. Tout en tendant la main à la jeune fille, il songea qu'il avaient fait des progrès, tout deux. Ils ne se cachaient plus leurs intentions mutuelles.

Kasen avait la mine sombre. Il mourrait d'envie de mordre cette fourrure rousse, et pourtant il se retenait.
Pas encore, non, pas encore.
En son regard brillait une lueur de meurtre.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 


Dernière édition par Pez le Mar 7 Oct - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 7 Oct - 18:49

Saya observa, stupéfaite, le magnifique jeune homme qui lui tendit la main. Elle lui adressa un faible sourire, mais se releva seule. Neilinn grognait, mais on l'entendait à peine. Saya voulut dire un "merci" au jeune homme, mais sa voix lui refusait de lui obéir. Elle ne réussit qu'à emettre un petit bruit sec.
Elle depousseta sa longue robe puis dévisagea le jeune homme de ses yeux verts. Elle fint par réussir :

-Heu...d'accord...euh...bonjour ?

Saya se sentit parfaitement ridicule, son visage avait prit une teinte rouge cramoisi. Neilinn grognait et et regardait,méfiante, l'énorme Tigre roux. Saya était étonnée de voire quelqu'un se balader dans les ruelles de la Cité, par ce temps démoralisant...

-Je ne veux pas paraître inpolie et et indiscrète mais...qui êtes vous ?

Elle ne savait que dire. Son habituel pouvoir de séduction et de manipulation avec les hommes l'avait soudainement quitté. Mais de toute façon, celui-là semblait différent des autres, il aurait resisté au charme de la jeune fille. Neilinn battait frénétiquement ses ailes d'anges, essayant de paraître dangereuse devant l'immense Tigre roux, qui n'avait pas l'air aimable du tout...Saya frissonnait et claquait des dents sous la pluie qui était devenue drue. Elle essaya de cacher cette faiblesse au jeune homme, qui lui, semblait insensible au froid et à la pluie. Mais lui, il avait un manteau. Elle, elle était vêtue d'une longue robe d'été... Kasen les regardaient toutes les deux d'un oeil mauvais, et Neilinn redoutait qu'il lui saute dessus sans crier gare...


PS : Désolée, c'est court...
PS2 : De qui tu veux parler par "la fourrure blanche" ? Parce Neilinn est rousse... A moins que tu parles d'ujn autre Tigre ?
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Jeu 9 Oct - 13:03

[Hrp Désolé pour la couleur, j'ai édité ^^]



La jeune femme se releva sans accepter son aide, mais cela n'importait que peu. Tant qu'elle ne restait pas à portée de Kasen !... Depuis l'accident nocturne des murailles, le puissant Félin évitait toute échauffourée à proximité d'Aps. Ce dernier sourit sans méchanceté aucune à sa surprise... Ses yeux lui évoquaient les émeraudes de ses appartements, au Palais...
Vite, il empêcha les souvenirs de le submerger, et se concentra afin de pouvoir surveiller les Tigres sans en avoir l'air.
Après avoir épousseté sa robe, la jeune femme hésita:

-Heu...d'accord...euh...bonjour ?

Dans cette ruelle claire-obscure, les fines gouttelettes de pluie grise scintillaient; un courant de lumière qui glissait sur des milliers de facettes. Le moindre mouvement du vent modifiait leur danse. Elles volaient.
Mais, devant la gueule de Kasen, pas une seule de ces petites vies éphémères. La chaleur de son souffle les tuaient.
Aps avait remis sa main, déjà glacée, dans la vaste poche de son manteau. Il sentit son poing se crisper contre sa volonté. Kasen. Afin de ne pas laisser transparaître ses pensées, il sourit à nouveau.

-Je ne veux pas paraître impolie et et indiscrète mais...qui êtes vous ?

- Ravie de vous rencontrer, Mademoiselle. Vous pouvez m'appeler Aps. Je... voyage. Et vous, si cela n'est faire quelque indiscrétion ?

Après sa mésaventure dans la plaine, il avait abandonné l'idée de parler patois. Tant pis, on attribuerait ce détail à de probables origines aisées. Les enfants des marchands les plus riches de la Capitale recevaient eux aussi une véritable éducation, non ?
La pluie, soudain, devint de véritables rafales de traits d'eau grise. Tombaient-elles vraiment du ciel ou bien s'y dirigeaient-elles ? Ces cordes étaient ininterrompues, il semblait qu'elles reliaient ciel et terre sans bouger. En rouant de mille coups ceux qui se trouvaient sur son chemin.
C'est là que Kasen craqua.

Craquer ? Non, mais céder, oui. Céder à la tentation de bouger. Lorsque cette Tigresse a tenté de paraître impressionnante, faisant claquer deux grandes ailes détrempées d'un blanc passé, mes yeux se sont écarquillés malgré moi. Les apparences, qu'est-ce ? C'est faire en sorte de ne pas en avoir. Tant que l'on demeure indéchiffrable, on garde l'avantage. J'ai eu envie de m'élancer et de la mordre. Mais non, pas possible, pas avec le gamin qui me zieute sans discontinuer. J'ai grogné, brièvement. Et j'ai fait quelque pas, sans quitter ses yeux Félin du regard.
J'ai envie de lire en elle, de savoir tout ce qu'elle sait, de comprendre ce qu'elle a vécu et pourquoi en est-elle venue à être corrompue par la race des bipèdes.
Ce que je vois soudain dans son regard, c'est de l'Amour. Elle l'aime donc, son humaine ! Elle en aime peut-être même un autre, à cette lueur d'attente mélancolique.... Ah ! Ce sentiment mièvre !
Mes dents grincent. Vais-je pouvoir me contenir et ne pas mordre ? Qui sait... Pas moi, en tout cas.

La jeune femme, en robe d'été ?!, avait l'air véritablement transie... Un instant, Aps songea à lui donner son manteau, mais celui-ci était déjà salement imbibé et ruisselait en torrent. Se retournant d'un coup, il murmura à l'adresse du Tigre: Kasen ! Lâchez-là, cette Tigresse !

Puis il tourna la tête en arrière et fit un léger mouvement du bras pour l'inviter à quitter le lieu.

- Allons vite nous abriter, je vous sens fondre... Si cela ne vous incommode, je vous propose une boisson chaude dans une auberge. Il ne fait pas bon de rester sous une telle pluie, on n'y voit plus à dix pas. Vous seriez la cible de brigands...

Là-dessus, il entama une traversée de la longue et sinueuse ruelle qui prenait des allures de lutte enragée contre un océan en furie. Les gouttes, énormes, s'abattaient sur les pavés, soulevant des gerbes de poussière et de boue. Les égouts devaient être engorgés... Bientôt, les rues deviendraient infréquentables. Vivement le retour du soleil !
Cela sonnait de manière très nostalgique dans l'esprit du Prince.
La demoiselle le suivait-elle ? Enfin, au moins, Kasen était repassé devant. Il ne la mettait donc plus en danger. Et si elle choisissait d'aller ailleurs, il ne pouvait pas l'en empêcher; les jeunes femmes étaient aussi solides que leurs homologues masculins, après tout.

Kasen se redressa d'un coup et ses pattes avant frappèrent avec violence et grand bruit la porte d'une auberge de l'avenue dans laquelle ils venaient de déboucher, laquelle porte s'ouvrit en claquant.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 


Dernière édition par Pez le Dim 12 Oct - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Sam 11 Oct - 12:41

Saya fixait des yeux Neilinn, de peur que Kasen ne lui saute dessus et ne la blesse. Elle avait peur. D'abord du Tigre, mais aussi du jeune homme. Il n'avait pas répondu à sa question, elle ne savait toujours pas qui il était. Mais il se montrait si courtois.... En tout cas, lui et son tigre ne se ressemblaient pas du tout... Neilinn montra ses immenses canines devant le Tigre roux et batta des ailes furieusement. Sa queue fouettait l'air.

-Heu...moi ? Je ne fais rien de spécial, en fait. Je vagabonde de ci et de là, et d'ailleurs, je crois que je vais quitter cette maudite région, afin de me rendre dans un endroit plus clément... répondit-elle au jeune homme en claquant des dents.

Elle disait la vérité, elle ne savait de quelle manière se rendre utile... Elle était trempée jusqu'aux os, mais restait dignement debout, defiant le tigre roux du regard.

-Allons vite nous abriter, je vous sens fondre...Si cela ne vous incommode, je vous propose une boisson chaude dans une auberge. Il ne fait pas bon de rester sous une telle pluie, on n'y plus à dix pas. Vous seriez la cible des brigands...

Saya décida alors de suivre le charmant jeune homme. D'abord parce qu'elle ne pouvait s'empêcher d'avoir toute confiance en lui, mais aussi parce qu'elle était dans un état de faiblesse qui ne lui était pas propre. elle répondit à Aps :

-Eh bien, c'est gentil à vous. Je ne vais pas vous cacher que je meurs de froid, de faim et de soif. Je vous suis.

Malgré elle, Saya ajouta d'une voix légèrement dure :

-Et puis, même si je n'en ai pas l'air, je sais plutôt bien me défendre. J'ai mon arc avec moi et je tire bien. Enfin bon...

Sa voix s'affaiblit en même temps qu'elle. Ses longues jambes se dérobèrent sous elle, et elle resta allongée sur le trottoir, évanouie d'épuisement. Cela faisait depuis au moins deux jours que la pauvre jeune femme n'avait pas mangé... Elle ne voulait pas dépenser ses Wallas pour un râgout, mais elle avait eu grand tort...
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Lun 13 Oct - 18:48

Ainsi elle vagabondait ?

Le bruit de la porte qui cédait tira le Prince de ses réflexions politiques. Kasen ne faisait donc jamais rien de réfléchi ?!
Au fond de lui, il savait que non. Le Tigre pensait tout, et jamais n'aurait agi sans une raison valable derrière. Il en était même calculateur à l'excès. Donc, il cherchait à se faire remarquer en entrant ici... Etrange, ce n'était pourtant pas son genre...

Pour le coup, Aps marqua un temps sur le seuil. Le lieu, passablement enfumé, était fortement éclairé, ce qui l'empêchait de voir quoi que ce fut. Tout en se raclant la gorge, il eut un mouvement de recul, et jeta un coup d'œil en arrière.
Saya n'avait-elle pas dit qu'elle le suivrait ? Pourtant, il ne la voyait pas.

Courageusement, il retourna sous la pluie battante. Elle lui avait dit qu'elle savait se protéger, et puis, surtout, elle avait avec elle sa Tigresse... Soudainement, il tressaillit de surprise.
La jeune femme était là, étendue dans le caniveau et à moitié immergée, plus bleue que pâle. A coté d'elle, sa Tigresse venait de s'apercevoir de sa chute... Qui avait du survenir juste avant son arrivée, donc. Sûrement cette dernière allait-elle tenter de la réchauffer, mais le froid n'était plus que probablement pas la principale cause de son malaise, non ?
S'accroupissant prestement, sans quitter de l'oeil le majestueux Félin, le Prince plaqua deux doigts sur le cou de la jeune femme. Son pouls était normal... quoique, peut-être, un peu faible.
Il marqua un temps de réflexion. Le mieux était de la ramener au chaud, et, surtout, de lui donner quelque chose à manger. Seulement, comment allait réagir la Tigresse ?
Il eut l'intuition qu'elle ne l'attaquerait pas. Pourquoi ? Simplement car elle n'avait pas attaqué Kasen tout à l'heure, restant seulement sur la défensive...
Aussi, il passa un bras sous ses épaules, un autre sous ses genoux et la souleva.
Il n'était pas vraiment musclé, mais il se rendit tout de suite compte qu'elle était bien trop légère... Et glacée ! Manquant déraper sur les pavés inondés, il partit en courant en direction de l'auberge. Qu'il était déséquilibré ! Et pas un regard pour la Tigresse, pourvu qu'il n'y ait pas de problème.
Le jeune homme se faufila dans l'entr'ouverture de la porte alors même qu'on allait la refermer. Le courant d'air produit avait un peu désenfumé...

C'était une grande salle, typique de la ville avec ses poutres de bois et son plafond haut. Les murs avaient été blanchis à la chaux, jadis, et il leur en restait un petit quelque chose de mélancolique. En revanche, les regards qui le transpercèrent immédiatement n'avaient rien d'agréable. Inquisiteurs, sournois et carrément hostiles.
Pourquoi tous les gens s'étaient-ils tassés dans la partie droite, alors que de grandes tables étaient libres à gauche ?

Parce que, moi, je suis là.
Kasen debout sur la plus large table, j'ai sortit mes griffes l'air de rien.
Tout le monde s'est levé d'un coup, dans un grand bruit hétérogène de raclements de pieds de bancs sur la pierre, pour aller s'entasser avec ceux qui étaient de l'autre coté.
Et je reste là, quand le monde entier me hait et me crie de partir. Me hait car il me craint.
L'arrivée du gamin, toutefois, les a un peu tempérés. Un Tigre sans son "maître", ça fait moins peur, n'est-ce pas bande de crétins ?
Le gamin vient rapidement s'assoir à coté de moi, la tête complètement encapuchonnée. Tiens donc ? Il porte l'humaine de tout à l'heure. Il la dépose même avec précaution à coté de lui, l'appuyant contre le mur, avant de héler l'aubergiste.
Ce n'est pas moi que ça aurait dérangé s'il l'avait laissée tomber en arrière sur le pavé. Bien au contraire.
D'ailleurs, j'en ai marre, de tous ces humains. Je hais leurs regards et pourtant je ne peux pas les éventrer. Pas encore.
Du coup, je saute à bas de la table et je ressors, dans la pluie.
La porte claque violemment derrière moi.
Et devinez sur qui je tombe ?
La Princesse en personne ! Celle qui bat des ailes et qui gonfle sa fourrure pour impressionner ceux desquels elle a peur !
Aps n'est pas là, n'est-ce pas ?
En deux pas, je suis à coté d'elle. Je la frôle sans même la regarder. Provocation évidente.
Je m'immobilise soudain, je tourne la tête et je gronde, plantant mon regard dans le sien. Je mord doucement l'extrémité de sa queue.
Ça ne me dérangerait pas, qu'elle prenne la mouche et qu'on se batte un peu, pour voir. D'ailleurs, si elle a le malheur de m'ignorer...
L'œil du Tigre brilla d'un éclair violent.

A l'intérieur de l'Auberge du Pavé Fleuri, la musique avait reprit. Les deux musiciens, l'un au luth et l'autre à la flûte, redoublaient d'entrain, une fois la frayeur du Tigre passée. Leur musique dansait jusqu'au voutes du haut plafond, rythmée par les grésillements du feu. Celui-ci s'apparentait à une véritable fournaise; y rôtissait le repas de quinze personnes, faisans, sangliers, patates du pays. Leur fumet emplissait la pièce et attisait les appétits.
L'aubergiste quant à lui passait de table en table, remplissant les assiettes de soupe, lançant des plaisanteries pour le moins douteuses, auxquelles les habitués comme les voyageurs riaient de bon cœur.
Dehors, il faisait gris. Un temps de pluie.

Lorsqu'il lui eut apporté l'assiette de soupe demandée, le Prince la plaça tout près du visage de la jeune femme, espérant que sa chaleur et son fumet lui parviendraient... Il avait aussi placé son manteau sur ses épaules trempées (une robe par ce temps, quand même !) et désormais ne pouvait rien faire d'autre que de la surveiller d'un regard inquiet.
Au bout d'un instant, il murmura, songeant peut-être qu'elle entendait sa voix:

- Comment se fait-il que vous ayez perdu conscience ?... Il serait sûrement plus prudent d'aller voir un docteur, non ?...

Une goutelette d'eau qui fut bientôt rejointe par d'autre, et qui fila le long d'une de ses mèches claires jusque sur son front, avant de tomber sur la table dans un bref bruit d'eau.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Lun 13 Oct - 19:34

Dans l'Auberge

Saya ouvrit lentement, très lentement les yeux. Sa vision était très trouble, elle avait extrêmement froid. Et son mal de crâne n'arrangeait rien... Cependant, Saya se rendit compte de l'endroit où elle se trouvait. Dans une Auberge... Des hommes en costumes jouaient de la musique, et Saya s'efforcait de l'écouter afin de ne pas perdre de nouveau connaissance. Une douce effluve de râgout de boeuf titilla les narines de la jeune femme. Son visage constellé de tâches de rousseur était blanc de neige et de la sueur froide coulait sur son frond. En tout cas, elle n'était pas comme d'habitude. Energique, courageuse, intrèpide...et maintenant : épuisée, vulnérable et incapable de bouger. Elle était appuyée contre le mur et confortablement assise sur sa chaise de bois. Cela voulait dire que quelqu'un l'y vait installée. Saya se rapella soudain d'Apez. Ou plutôt d'Aps. Où était-il ? Saya scruta de mieux qu'elle le put l'Auberge, et aperçu un beau jeune homme blond aux yeux bleus, passant commande au serveur. C'était lui. Saya voulut le rejoindre, mias ses jambes étaient engourdies par la fatigue. Elle finit par se raviser de se déplacer, et préféra attendre qu'Aps retourne vers elle. De toute évidence, il n'avait pas encore remarqué qu'elle était reveillée...

Dans la rue pluvieuse

Malgré les provocations évidentes de Kesan, Neilinn ne broncha. Ce n'était pas un mâle sauvage et enragé qui allait la faire craquer. Elle se contenta donc de lui mordre l'épaule, les yeux pétillants. Non pas de malice, comme à l'ordinaire, mais de fureur. Ce Tigre était un des plus pénibles qu'elle n'ai jamais rencontré.... En plus, il la regardait avec cette lueur démente dans les yeux. Le Tigre balançait la queue de droite à gauche, comme une pendule. C'était sans doute ici un signe d'impatience. Pourquoi voulait-il se battre à ce point là ? Il n'avait qu'à aller voir d'autres Tigres, qui seraient assez idiot pour se battre sans raison... Neilinn poussa un grognement rauque, signifiant son agacement. Elle fusilla du regard l'énorme Tigre roux. Elle le detestait. Pire même, elle le haissait...

PS : Désolée, j'ai pas mi le trema sur le "i" du moit "haissait", mais j'arrive pas à le mettre avec mon clavier...
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Sam 18 Oct - 12:23

[Désolé du retard >.<]


Aps demeura immobile quelques instants encore, puis se laissa tomber sur la table, la tête dans les bras. Il avait besoin de réfléchir.

- J'ai l'autorisation. Kasen toujours avec moi... Et nous marchons pas à pas jusqu'à ce lieu, lieu où nous acquerrons l'Okin. Alors, que ne va-t-il pas ? Sûrement ai-je bien trop peur... A l'instant même auquel je connaîtrais les réelles intentions et pensées de Kasen, je saurai si j'ai fait le bon choix ou non. Un coup de loterie, des enjeux inimaginables... Si je m'aperçois qu'il compte prendre possession de mon corps et se servir de moi tel d'un pantin, que pourrais-je faire ? Rien, plus rien. Kasen...

Il pivota la tête et fixa vaguement la jeune femme. Ses yeux... Étaient entr'ouverts ?! D'un coup, il sourit, le visage lumineux.

- Mademoiselle ! Comment vous portez-vous ? Sauriez-vous ce qu'il vous est arrivé ?

Pour le coup, il en avait oublié de ménager son langage. Enfin, après la dernière rencontre nocturne, il ne cherchait plus véritablement à masquer ses origines ni son titre. Avec ça, il allait bientôt quitter la Cité.
Un rapide coup d'œil à l'extérieur lui apprit que la pluie avait nettement faibli.

La pluie qui faiblit, le ciel théâtre de l'ultime bataille de trois géants vaporeux: des nuages blancs, gris et bleu qui se battent, se tordent et s'étouffent, la pluie qui tombe par rafale pour cesser d'un coup avant de reprendre. Le vent est comme frappé de folie, il tourbillonne, s'agite, entraînant les gouttes d'eau tantôt à droite, tantôt vers le ciel, parfois contre les murs des maisons... Et l'eau, au sol, qui ruisselle, qui recouvre mes pattes !
Cette Tigresse à laissé tomber les faux-semblants, elle ne bat plus des ailes, tiens donc... Et elle me mord l'épaule, vive comme le serpent qui frappe sa cible, ses yeux semblables à des braises.
Je sourit, à ma façon.
C'est ainsi que j'aime que l'on me réponde.
Lorsque je parcours les rues, la nuit, je rends visite à tous ces Tigres errants. Je combats ceux en qui flambe encore une lueur de combativité, et dédaigne les autres et leurs veules feulements. Ils ne méritent même pas mon attention. Je viens du Nord.
Les faibles meurent, les forts subsistent, et moi, je dicte les lois. Bientôt, toutefois, nous partirons de la Cité. Plus que bientôt, même. Un nouveau pas nous franchirons vers mon ultime but.
Cette Tigresse... Elle m'amuse...

- Sais-tu, petite ? Si un jour tu as des Tigreaux, sûrement en auras-tu trois ou quatre, j'en prendrais un. C'est un fait, et peu m'importe ton avis.

Ma voix flambe et crépite. Je donne corps à ma haine et la rend palpable.
Cela m'amuse et j'ai bien envie de rester, voir comment elle va réagir à cela. Toutefois... Si je laisse ce gamin seul trop longtemps, il va faire je ne sais quelle gaffe. Du coup, je m'élance, l'eau qui éclabousse tout sous le choc de mes pattes, je bondis par dessus la Tigresse, et, pour la seconde fois, j'ouvre la porte.
Toute cette eau... Ça me fait penser qu'il faut que je développe encore ma capacité à foudroyer... Ce serait amusant, si je pouvais cramer toute la ville inondée d'un seul sortilège...
Très amusant...

D'un coup, Aps tourne la tête en direction de la porte. Kasen ? Kasen.



[En ce qui concerne l'autorisation d'examen, ce Rp se passe pour moi après qu'Aps l'aie reçue, quel que soit le temps que cela a prit ^^]

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Sam 18 Oct - 18:56

Dans la rue

-C'est hors de question ! siffla neilinn entre ses dents.

Il ne manquait pas d'air, ce tigre ! Ce n'était qu'un tigre primitif, qui ne pensait qu'à se battre et à tuer.... Elle hérissa le poil, offensée de voir que le Tigre semblait bien s'amuser. Il ne perdait rein pour attendre !!!

A l'Auberge

Aps regardait Saya d'un air surexcité. Apparement, il était ravi qu'elle aille bien... Saya fit un effort et répondit d'une voix faible :

-J'ai connu de meilleurs moments où j'était plus en forme, mais bon....Non, je ne sais pas ce qui s'est passé....

Les gens alentours bavardaient d'un air enthousiasme, ils ne semblaient pas avoir remarqué qu'une jeune femme avait perdu conaissance. Les voix et la musique, amplifiées par l'écho, était un véritable supplice pour Saya, qui avait extrêmement mal au crâne... Elle ferma les yeux un instant pour se reposer. Elle essayait d'ignorer les plaintes de son estomac, et plutôt se concentrer sur Aps, mais elle était trop faible pour ça. Elle n'avait jamais eu aussi faim qu'aujourd'hui. En plus, elle s'inquiètait pour Neilinn, elle qui était à la rue, avec ce Tigre destructeur... Elle émit un petit gemissement, ce qui tendait à signifier qu'elle n'était pas à son meilleur jour...
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 21 Oct - 19:48

[Toutes mes excuses pour le retard]



"C'est hors de question !" avait grondé la Tigresse. Un sifflement qui lui venait droit du cœur, que Kasen avait à peine entendu. Un sifflement glacé qui portait toute sa haine, mais aussi, sûrement, sa peur. Une réaction si prompte, spontanée...
Il était cohérent qu'un Tigre ne désire pas voir disparaître le moindre pourcentage de sa progéniture.
Et pourtant ! Quel honneur Kasen lui faisait en proposant cela ! S'encombrer d'un bébé... Bien sûr, il allait de soit qu'il comptait s'en servir...
Toutefois, au plus profond de lui, une seconde réponse existait. Il avait sûrement... besoin d'aimer, de donner son affection, ou peut-être de se mettre à sa place de sa mère, qui l'avait élevé, reniant ainsi le traumatisme de sa propre enfance en refaisant l'histoire ?
Qui sait... Même pas lui, pour l'heure.
Il s'engouffrait dans l'auberge.

- Cette fois-ci, cela suffit ! gronda l'aubergiste. Nous ne tolérons les Tigres qu'à la condition d'un minimum de tenue et de propreté ! Et de plus, le votre effraie les clients, sortez d'ici !

Aps fixait son attention sur la jeune femme, qui fermait à nouveau le yeux... Elle gémit. De douleur ? Il allait lui parler encore, lorsque l'aubergiste le coupa non sans férocité.
Oui, Kasen venait d'entrer, encore.
Malgré son apparence à première vue miteuse -il était trempée jusqu'aux os-, il émanait de lui une impression de force digne, qui l'entourait telle une véritable aura. Le Tigre qui trainait son cortège de haine et de terreur...
La musique n'avait pas cessé, seulement, elle se faisait plus discrète. Et puis elle n'était plus gênée par les bruits de la pluie.

Que faire ? Le Prince n'avait absolument pas l'habitude de ce genre de situation. On lui avait toujours témoigné le plus grand respect et sa seule présence faisait tolérer Kasen. Bien sûr, en quelques semaines, il s'était adapté... Mais pas encore à ce point.
Fermement, d'un ton égal, il répondit :

- Que cela ne vous déplaise, aubergiste, mais ce Tigre ne partira pas seul.

Il se leva d'un coup, sous les regards tantôt surpris, tantôt moqueurs, des clients qui soupaient ou discutaient l'instant d'avant. Il se sentait l'incarnation d'un rôle d'une petite pièce insignifiante de leur vie, et cela le faisait rager.
Pourtant, il conserva son calme, comme il savait si bien le faire.

Laisser cette jeune femme ici ? Mieux valait éviter. Il saisit le pain qui ornait le centre de la table, et le plaça rapidement dans son sac à elle, puis il fit signe à Kasen.
Pourvu que celui-ci ne fasse pas encore l'un de ces coups sinistres dont il avait le secret !

- Mademoiselle, je vous invite à quitter rapidement ce lieu... Votre Tigresse doit vous attendre dehors, n'est-ce pas ? Autant vous confier à elle et manger un peu à l'air frais.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Lun 3 Nov - 19:18

Saya regarda l'aubergiste enragé d'un oeil vitreux. Elle n'était pas encore parfaitement rétablie de sa perte de connaissance. Toutefois, en voyant Aps franchir le seuil de l'endroit, et le suivit sans aucune hésitation. Quand elle se retrouvit à l'air libre, elle regretta aussitôt la chaleur de l'auberge et le confort de sa chaise de bois. Neilinn se rangea aussitôt aux côtés de le jeune femme pour la réchauffer un peu. Malgré la douce tièdeur que dégageait la tigresse, Saya frissonnait et claquait des dents. Sa robe d'été flottait sous le vent, et elle dut la tenir à plusieurs reprises afin qu'Aps ne voit pas ce qu'il y avait en dessous. Kasen ne cessait de grognait devant Neilinn, mais cette dernière feula et cracha à sa figure. Saya vit Aps s'assoir contre le mur de brique craquelé, et elle l'imita presque aussitôt. Elle déballa alors le pain qu'avait fourré Aps dans son sac pour le manger à pleines dents. Neilinn vint s'allonger auprès des deux éleveurs, puis se mit à ronronner très bruyamment. Saya gratta machinalement l'imposante tête de Neilinn. Saya rompa le silence d'une voix faible :

-Et maintenant Aps ? Il ne faut surtoiut pas que je reste ici, il pleut et la température est des plus basses....
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 4 Nov - 0:35

[Court, désolé]



Une fois dehors, le Prince fut heurté par la fraicheur et la pureté de l'air, la quiétude qu'offrait le silence de cette Cité que la pluie avait rendue déserte avant de déserter elle-même.
Pluie chassée par le vent, lequel soufflait désormais en rafales.

La jeune femme attrapa sans attendre le pain qu'Aps lui tendait et le dévora. Cela le fit sourire. Elle semblait en avoir grand besoin...
Kasen, étrangement, était comme nerveux. Cela n'était pas dans ses habitudes, pourtant, bien au contraire... Songeait-il encore à cette femme qui hantait ses nuits ? Celle qui n'avait pas donné son nom, mais le nom de son Tigre, Makejidamashi...
Pour lui, il murmura: "Makejidamashi..." C'était un si beau nom. Un nom qui désormais brillait parmi les étoiles.

-Et maintenant Aps ? Il ne faut surtoiut pas que je reste ici, il pleut et la température est des plus basses....

La Tigresse ronronnait bruyamment, et Kasen était allé aiguiser ses griffes contre un mur de pierre taillée.
Le Prince lui sourit, radieux. Il venait de songer à quelque chose, et c'est sa voix enthousiaste qui résonna au cœur de ce vent pur:

- Je viens d'y songer, mais... Vous intéresseriez vous à l'Okin ? Pour ma part, nous sommes en route, Kasen et moi.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 4 Nov - 12:09

Saya releva aussitôt la tête vers le jeune homme, oubliant qu'elle avait froid.

-Vraiment ?! Eh bien il se trouvent que Neilinn et moi sommes justement sur le chemin de l'Okin !

Peut être qu'Aps l'emmenrais avec elle. C'était un plan très séduisant, seulement, Kasen, l'énorme Tigre roux, n'avait pas l'air de beaucoup les apprécier, toutes les deux...D'ailleurs, même Aps n'avait aucune valeur pour le Tigre impitayoble...

Ps : Excuse-moi, c'est très très court...
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 4 Nov - 23:03

A ses paroles, le Prince sentit un vif regain d'intérêt qui émanait de la jeune fille tel d'une source de lumière. Il sourit. Il aimait cette fraicheur, cette humanité... qui le changeait tant des relations qu'il entretenait avec Kasen...

-Vraiment ?! Eh bien il se trouvent que Neilinn et moi sommes justement sur le chemin de l'Okin !

Kasen s'immobilise. Il pivote lentement la tête et plante son regard dans celui de la jeune femme.
Encore un ? Tous ces crétins d'éleveurs rêvaient tous d'être en symbiose avec les plus puissants représentants de la race Féline, semblait-il !
Savaient-ils seulement vraiment à quoi ils s'engageaient ?
Un Tigre n'était pas un Humain.
Lui tuerait l'âme d'Aps.

Quelques pas... Il s'approcha de la Tigresse et effleura son épaule du museau. Sourire moqueur, il ne se faisait pas menaçant.

- Tu sais ? J'ai l'impression que je connais cette odeur, si légère, qui t'enveloppe... Un Tigre du Nord, peut-être ? Immense, blanc, aux ailes d'"ange" ?...

Aps surveillait le Tigre Démon... Mais cela ne l'empêchait pas de sourire, toujours... Il souriait à cette jeune femme, au monde, à la vie. Vie sournoise qui pourtant avait placé cette Bête sur son chemin.

- En ce cas, nous pourrions faire route ensemble ? Cela éloignerait d'éventuels voleurs et permettrait de rompre un peu la solitude...

Un éleveur n'était pas censé être seul puisqu'il avait avec lui un Tigre.
Comprendrait-elle qu'il voulait parler de Kasen ?...

Dans le ciel, le vent avait chassé les nuages. Un ciel clair, pur, délavé. Un ciel après la tempête.
Lumineux.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 4 Nov - 23:15

HRPG : Si tu parles de mon tigre, Neilinn est rousse.


-Mais bien sûr Aps ! Je serais ravie de vous accompagner !

Ils allaient faire route emsemble ! Saya s'imaginait déjà, se promenant dans les rues, Aps à ses côtés, ses cheveux ondulants au vent... Saya et lui souriants, discutant joyeusement le long des rivières, les tigres devant eux, en éclaireurs...
Mais les deux Tigres tira Saya de sa rêverie.
Ce sourire moqueur de Kasen... Même si il se moquait d'elle, Neilinn fut touchée. Il ne s'agissait que d'un simple sourire, et pourtant, c'était le geste le plus pacifique que Kasen ne lui avait jamais adressé depuis leur rencontre. Elle se contenta de grogner doucement lorsqu'il lui effleura l'épaule du museau.



PS : Excuse, c'est très court, mais j'ai pas tellement d'inspiration, pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mer 5 Nov - 14:25

[Kasen voulait dire qu'il sentait autour de Neilinn une légère odeur qu'il reconnaissait; celle de Makeji, auquel il faisait allusion pour voir si la tigresse allait réagir ^^]



Kasen s'immobilisa, à coté de la Tigresse. Il lui semblait, oui, qu'elle n'était plus vraiment Tigre... Un peu humaine, peut-être ? Mais elle aussi avait déteint sur la jeune femme... Un échange réciproque.
Elles étaient liées.
Et cela l'irritait au plus haut point.
Pourtant, il ne le laissa pas paraître... un peu de finesse, Kasen, juste un peu... Puisque le gamin nous a engagés à passer une ou deux semaines avec elles...
Cette Tigresse semblait avoir un caractère très raisonnable et doux, peu enclin à la bagarre. Déjà, il semblait au puissant Félin qu'elle ne cherchait pas à lui témoigner de rancune ni quoi que ce fut.
Aussi, il s'assit tranquillement sur les pavés détrempés que faisait briller le soleil et la regarda.

- Comment t'appelles-tu ? Je veux dire, ton vrai nom, pas celui que les humains t'ont donné... Pour ma part... Eraste.

Il l'avait dit, oui. Ce nom qu'il avait si longtemps tenu secret.
Il l'avait déjà crié à des dizaines de Tigres lorsqu'il était jeune, dans le Nord, et que les Elfes Sombres l'avaient cassé. Brisé, détruit, il avait allumé en lui un brasier de haine qui plus jamais n'allait s'éteindre.
Eraste. Aimé. Parlait-elle seulement l'ancienne langue des Tigres du Nord ? Qui sait...

La réponse de la jeune femme avait ravi le Prince qui craignait tant de devoir, encore, subir un tête à tête avec le Tigre. Au moins, il aurait quelqu'un à qui parler... Et pourrait découvrir le comportement d'un Tigre, ou plutôt d'un Tigresse, qui ne le haïssait pas.
Un souffle de vent frais ébouriffa ses cheveux clairs tandis qu'il exposait la suite des évènements d'une voix chantante.

- En ce cas, et si rien ne vous retient, je vous propose que l'on parte sans plus tarder. Nous n'emprunterons pas les routes principales, c'est préférable... Je crains qu'elles ne soient contrôlées par les Elfes Sombres. Ils doivent me chercher. Enfin, je vous laisse souffler quelques instants, ajouta-t-il avec un sourire.

Il ne voulait pas l'épuiser, surtout après ce malaise.
Un regard vers le ciel produisit en lui une désagréable sensation. Qu'étaient-ce que ces points sombres, bourdonnants, qu'il apercevait à l'horizon ?
Kasen aussi les avait vus, depuis déjà longtemps.

Bah, on verra bien, mon Prince, de toute façon s'ils viennent par ici il leur faudra quelques heures. D'un coup rapide, le Tigre passa sa patte derrière son oreille.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Sam 8 Nov - 12:56

Neilinn observa Kasen, ou plutôt Eraste, d'une drôle de manière. Elle n'aimait pas crier son identité de Tigre à tor et à travers...
Mais elle finit par répondre :

-Ma mère m'avait donné le nom de Seïa...Eraste est un joli nom, si je peux me permettre.

Elle avait prononcé ces mots avec une certaine gêne, craignant sans doute que Kasen (ou bien Eraste) pense que Seïâ était un nom stupide, ridicule...

Saya n'en croyait pas ses oreilles : Aps lui avait bien proposé de commencer le voyage dès à présent ?! Elle le comtempla durant quelques minutes, comme hypnotisée. Puis, quand elle retrouvit ses esprit, elle détourna vivement la tête, son beau visage teint d'un jolie couleur rouge écrevisse. Elle répondit à Aps :

-Merci, mais je pense que ce serait une bonne idée de partir maintenant. Mais où allons-nous ?

De toute façon, la jeune femme se fichait de savoir où allaient-ils aller. Maintenant, elle voyageait avec quelqu'un, un autre humain, ou plutôt un hybride. Mais elle n'avait rien du tout contre les moitié-moitié. Ils allaient tous deux se lancer à l'eau ,partir à l'aventure...Avec Neilinn et Kasen, marchant côte à côte, devant, en éclaireurs. Mais il était vrai que les deux Tigres ne s'entendaient pas à merveille...
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   Mar 11 Nov - 20:55

-Ma mère m'avait donné le nom de Seïa...Eraste est un joli nom, si je peux me permettre.

La tigresse... Seïa, plutôt, me regarde d'une drôle de manière. Que pense-telle de moi ? Non pas que cela me préoccupe, non, j'aimerai seulement savoir. Son nom, formé de deux syllabes, se fait tranchant à l'oreille avant de s'adoucir. Il m'évoque un serpent, qui siffle puis qui se love autour de vous.
Tel un reptile, impossible pour moi de savoir ce qu'elle pense. Je suis incapable de prédire ses actions, je dois le reconnaître. Pas comme ces tigres que je combats, la nuit.
Sa seule réaction visible fut qu'il se détourna d'elle sans plus de cérémonie, toujours la même flamme dans le regard, la même attitude d'importance.

Aps avait observé son bourreau et compagnon du coin de l'œil. Il interprétait son "dialogue" avec la Tigresse, concert de feulement, comme une prise de contact dans un but sournois, manipulateur. et il avait probablement raison, qui eut pu le dire ?

-Merci, mais je pense que ce serait une bonne idée de partir maintenant. Mais où allons-nous ?

Il sourit, un peu éclaboussé par la lumière qui giclait sur le pavé.

- La première épreuve de l'examen se déroule chez les Elfes Sombres, au Fort Noir, ou Fort Inconnu. Nous sortirons donc de la Cité par l'est, avant de continuer en direction du sud-est. En plus d'éviter les routes principales, cela nous raccourcira le trajet.

Dans son ton enthousiaste perçait toutefois une pointe d'inquiétude. Plus rien à voir avec Kasen, pour le moment, mais en rapport avec ces taches qui volaient dans leur direction.
Il jeta un regard au Tigre.
Celui-ci, assit, leur tournait le dos. Mais dans ses yeux, il brillait comme une lueur sadique... Le Prince en frémit.
D'un coup, il avait comprit.
C'était l'offensive Sombre, la première attaque sur la Capitale. Un assaut "en douceur", car les créatures volantes n'étaient autres que des corbeaux... Toutefois, ces créatures apportaient clairement des sortilèges.
Envoûter la population, répandre sur la ville des parchemins de propagande, montrer l'étendue des pouvoirs des Elfes Sombres en territoire Humain ?
Tout était possible: ç'en était effrayant. Mais dans tous les cas, mieux valait ne pas s'attarder. En ce qui concernait le sort des habitants, les gardes avaient déjà dû sonner l'alerte... A moins, songea-t-il, qu'ils ne fussent corrompus...
Quelque chose nouait sa gorge, et pourtant il devait partir.

- Venez ! Nous ne devons pas nous attarder ici.

Il saisit doucement le poignet de la jeune femme et se précipita en direction des Portes Est, marchant d'un bon pas.

Kasen, bien sûr, passa devant.



[Rp fini pour moi ^^]
Suite Ici

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans une sinistre ruelle...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une sinistre ruelle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Une ruelle sombre
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ? Amy (L) & Lilieth
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Cité Principale ¤ Humains ¤ :: Rues et habitations-
Sauter vers: