Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mer 12 Nov - 20:42

Kasen et Aps avaient quitté Saya voilà un moment, et, il y a deux jours de cela, ils avaient passé avec succès la première partie de l'examen.
Mais désormais, ils le savaient, ce qui se jouerait là allait être d'une toute autre nature.

Kasen n'appréhendait pas l'épreuve le moindre du monde. Il était confiant quand le soleil enflammait son pelage, sûr de lui lorsque le vent l'ébouriffait. Jamais il ne montrait son agacement même durant les pluies les plus glaciales et pénétrantes. Il savait qu'ils allaient réussir. Et il le désirait en même temps ardemment, car il voulait détruire Aps, car cela faisait partie de son plan. Et aussi, il voulait revoir l'ancienne compagnon de Makejidamashi.

Le jeune homme, quant à lui, ne pouvait détacher ses pensées de ce qui les attendait. Il avait relu maintes et maintes fois les quelques lignes sur le papier, qui résumaient leur épreuve. Et aussi, il avait peur.
Peur de Kasen, de ce que le Tigre pourrait faire à l'encontre de ceux avec qui ils passeraient ladite épreuve. Car il n'était pas précisé qu'ils devaient s'entraider...
Une bourrasque de vent, plus violente que les autres, lui glaça le sang. Ou était-ce la découverte du labyrinthe qui serait leur durant l'épreuve ?
D'un geste rapide, il resserra sa cape.





Puis le Prince plaça ses mains en cornet afin que sa voix porte, et il cria:

Naoc Shizaku et Espérance ! Êtes-vous là ? Nous sommes Aps et Kasen !

Un instant, il se tut, écoutant revenir à lui les multiples échos de sa voix. Le vent, désormais, le brûlait tant il était froid.
Il reprit, encore plus fort:

L'épreuve... Commence !


A coté de lui, le Tigre du Nord, qui s'était assit, se releva.
Ils étaient prêts.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mer 12 Nov - 21:00

Naoc courrait derrière eux, derrière Aps et Kasen. Il courrait sans un bruit, et les deux autres ne l'entandèrent pas. Puis, arrivé au près de Aps, Naoc dit:

-Bou, je suis là.

Kasen se retourna et regarda d'un air menaçant Naoc, lorsque, surgit de nul part, Espérance se jetta sur lui. Ils roulèrent, puis Espérance partit. Pour elle, c'était un jeu. Et en plus, impossible de la voir dans cette neige, car elle était exactement de la même couleur, et elle aimait se cacher. Puis Naoc dessida de dire:

-Bonjour Aps. Désolé du comportement d'Espérance, mais c'est un jeu pour elle. Es-tu prêt à commencer l'épreuve? Car moi oui.

Espérance alla à côté de Naoc. Ses yeux étaient heureux. On allait enfin passer l'épreuve pour avoir l'Okin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Lun 17 Nov - 19:26

Pour l'instant, pas de réponse.
Le vide, rien d'autre que le souffle du vent. Était-ce ce froid glacial qui lui faisait ainsi mal à la tête ? Curieux...
A coté de lui, Kasen s'ébroua. Tout d'un coup, il lui avait semblé un peu agité. D'un coup, Aps parla, sans même l'avoir voulu.

- Kasen... Ne sentez-vous pas, vous aussi, que ce lieu a quelque chose de peu naturel ? Et je ne parviens absolument pas à me souvenir ce qui s'est passé entre le moment présent et la première épreuve de l'examen...

Crétin.
Bien sûr que quelque chose cloche. Ici, ça pue la magie à plein nez. Même toi, tu empestes la magie des Elfes, alors que tu ne sais même pas couper une feuille de papier à un mètre.
De toute évidence, on est victime de l'une de ces saletés de sortilèges de bipède.
Là-dessus, je laisse sortir ma magie. Elle hésite, se tâte, puis enfin jaillit de chacun de mes poils hérissés en un long flux continu. J'observe ces particules qui s'envolent au-dessus du large champ de blé. Il pleut un peu, paysage de plaine on ne peut plus déprimant pour le Tigre du Nord que je suis.
Rapidement, je reprends ma concentration, et mon observation de ma magie avec. C'est curieux, les particules se bloquent à un certain point dans le ciel...

Donc, il y a un bouclier magique, ou physique, mais dans les deux cas invisible.
Pire encore, le lieu, le froid, la pluie, les blés, tout cela pourrait n'être qu'une projection de mon esprit, une illusion. Quelque chose que je m'attendais à trouver.
Dans ce cas, le gamin ne doit pas voir la même chose.
Arf. Quel imbécile je fais. Il n'y a pas de blé, dans ce pays.
D'un coup, l'option Illusion m'apparait comme l'évidence même.
Et curieusement, lorsque je le comprend, je vois le champ gondoler et virer au grisâtre, de même que le ciel.
Je n'ai plus devant moi qu'un large mur de pierre. En ce qui concerne le froid et l'humidité, par contre, je n'avais pas rêvé. J'ai l'impression qu'on est coincés dans une cave.

Le Prince a sursauté. Mais pourquoi est-ce qu'il voyait trouble ? Un piège, alors qu'ils n'étaient même pas entrés dans ledit labyrinthe ? Et puis Kasen qui ne lui répondait pas, bien sûr, ils étaient là pour ça, tous deux... Enfin, lui, du moins.
En quelques secondes, le magnifique labyrinthe de glace au cœur d'une vallée parcourue de vents avait laissé place à une cave glauque, froide et humide, sombre avec ça, et pire encore, dans laquelle il se trouvaient.
Hoquet.
C'était donc une illusion des mages, une partie de l'épreuve. Hoquet.
Et maintenant ? Sortir d'ici, en vitesse, mais surtout avec prudence.
Où était-il, ce Shizaku ?!
Hoquet.

- Bou, je suis là.

Le Prince se pétrifia l'espace d'un seconde. Tout envie de hoqueter lui était passée d'un coup -bien qu'il n'en eut jamais eu envie-, remplacée par une soudaine envie de remettre ce Shizaku à sa place. Ce... gamin ? constata-t-il en se retournant.
Un instant, l'énervement l'avait gagné, mais la pression chuta d'un coup. Il avait pour coéquipier un enfant. Et son Tigre ? Sa Tigresse, plutôt, elle lui faisait un peu penser à Neilinn, avec ses bonds en tous sens... Il se laissa aller à sourire.

Kasen, lui, n'avait aucune envie d'esquisser le moindre geste amical. Quand cette tigresse sauta sur lui, il la sentit une seconde seulement avant qu'elle ne le touche. De toute évidence, elle possédait un minimum de savoir. Il se laissa entraîner quelques roulements plus loin, et, dans un calme magistral, se remit sur ses quatre pattes.
Pas le moment de se battre.
Pourtant, ses yeux le trahissaient, brillant de haine.

Shizaku devait voir la pièce, à présent, songea Aps, à moins que sa Tigresse ne doive vaincre seule le sortilège.
Mais qu'il soit aveugle ou pas ne les empêcherait pas d'avancer.

-Bonjour Aps. Désolé du comportement d'Espérance, mais c'est un jeu pour elle. Es-tu prêt à commencer l'épreuve? Car moi oui.

Il sourit un seconde fois. Il aimait cette vie, cet enthousiasme.

- C'est partit, alors. Tu vois bien une pièce, ici ? Et dans le coin là-bas, une porte ?

Sans attendre de réponse, il passa devant.
Ladite porte s'ouvrit dans un grincement de fin du monde.
Et Kasen jaillit tel un diable de sa boîte pour se ruer sur le Prince, le faisant chuter à terre tandis qu'une flèche de flamme jaillissait du mur du couloir, passait à l'emplacement où aurait dû se trouver la tête d'Aps et alla calciner une petite surface du mur opposé.
Hoquet.
Il allait falloir être prudents.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Lun 17 Nov - 21:20

Naoc vit ce qu'il se passait. Il vit la flèche arriver et se coincé dans un endroit. Puis Naoc s'approcha de la flèche, question de l'examiner. Il vit une flèche ayant un signe bizarre. Il allait le voir, lorsque la flèche disparut dans un petit nuage de sable. Puis, Naoc courat vers l'entrée, sauta afin d'éviter un trou dans le sol. Il l'avait remarqué car, c'était lui, étant enfant, même si il était toujours enfant, qui utilisait ses pièges pour s'amuser avec sa sœur. Puis, il fit un signe à Espérance qui sauta à son tours. Elle s'assit près de Naoc. Il savait que Aps n'aurait pas eu besoin d'aide, cela se voyait dans ses yeux. Mais Naoc décida de montrer qu'il y avait bien un piège. Il posa un de ses pieds et le retira aussitôt. Le sol tomba, enfin le morceau. Naoc constata qu'il était arrivé à la limite du piège. Il entra dans le labyrinthe. Il était excité. Puis, un bruit se déclencha. Naoc courut hors porté de vue de Aps, en faite, c'était juste car il tournait à droite. Il eu un bruit atroce, et du sang se trouva par terre, coulant. Naoc espérait que Aps n'allait pas croire qu'il était mort. Puis il décida de se montrer à Aps, avec une flèche coloré en rouge. Il pensait.

*Le ciel est bleu, il n'y a pas d'animaux, à pars ce géant monstre tout gluant, blanc, qui est en train de se diriger vers nous pour nous attaquer. Il n'y a vraiment pas de quoi avoir peur. Après tout, rien ne nous dit qu'il vas nous attaquer. Même si il a une massue dans un main, et qu'il est en train de dire dans sa langue: " Vous allez tous mourir". * Puis, Naoc vit un renard des neiges, blanc, avec des yeux bleu, environ 40 centimètre de long, plus sa queue qui mesure sans doute 40 centimètres. Il avait un petit naseau tous mignon, et se cachait dans la neige. Espérance vit que Naoc ne faisait rien à le monstre, donc elle dit à Kasen d'une voix douce et calme, enfin plutot térrifié et agité:


-IL Y A UN MONSTRE!

Sans attendre, Espérance sauta, mais tomba dans le trou. Naoc vit cela, et se jeta avec elle '-_-. Il était vraiment très intelligent. Naoc fit un gros "AIL". Puis, il soigna les blessures. Environ dix minutes plus tard, il sentit quelque chose le chatouiller. C'était des serpents! Naoc détéstait les serpents. Surtout lorsqu'il se rappelait ce qui c'était passé.

C'était il y a bien longtemps, il y avait un ciel bleu. Un ciel magnifique, pur. Il se promenait avec son grand frère, inconnu par Leïla. Elle n'était pas encore née. Ils se promenèrent dans la forêt. Son frère était pile poil ce qu'il aimait, ce qu'il voulait avoir comme grand frère. Il était grand, musclé, gentil, doux, chaleureux... Puis, ils virent une grotte. Ils y entrèrent, et virent des serpents l'entourer. Enfin les entourer. son frère poussa Naoc, et les serpents le mordirent, le tuèrent à la place de Naoc. C'était le jour le plus triste qu'il était arrivé à Naoc.

Naoc sursauta, et vola, il ne savait pas comment, jusqu'a la sortit. Espérance s'aggripa à lui, sinon elle mourait. il l'avait même oublié!. Lorsqu'ils sortirent, le monstre avait levé sa massue pleine de pique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mer 19 Nov - 22:58

L'enfant, vif comme un écureuil, avait bondit vers la flèche pour l'examiner une seconde durant avant de courir vers eux. Il avait aussi sentit le piège banal, à peine camouflé qu'était ce trou dans le sol. Naoc fit-il un geste en direction d'Aps ? Peut-être pas, mais il était clair qu'il lui montrait qu'il avait vu la fosse.
Ainsi, l'enfant n'aimait pas être sous-estimé et voulait qu'on ait conscience de ses capacités. A ne pas oublier.
Kasen le comprit aussi, car son œil brilla soudain d'un regard sadique.

L'enfant passa la porte, juste à coté d'eux, et se précipita dans le couloir avant de tourner à droite, au bout, sa Tigresse sur les talons. Un instant après, du sang giclait en fontaine de l'angle du couloir.
Naoc ?... Aps se précipita en avant, puis fut soudainement freiné par l'apparition de l'enfant.
Ouf, il allait bien. Une main portée à son cœur lui apprit qu'il allait devoir se calmer sous peu, à moins de ne vouloir s'effondrer en plein milieu d'un couloir.

Kasen arrivait à pas tranquilles derrière Aps. Il pencha un peu la tête. Non, ce n'était pas une illusion cette fois-ci... une sorte de créature blanche, difforme et énorme avait dégouliné du plafond en plein milieu du couloir, juste devant lui. A coté, la Tigresse, et derrière le monstre les deux gamins.
Aps savait qu'il ne fallait pas attaquer, mais Naoc ne bougeait pas non plus, ce qui était moins normal en regard de sa témérité.
Ne voyait-il donc pas le monstre ?

-IL Y A UN MONSTRE!

Lentement, Kasen tourna sa tête vers elle. Elle semblait... terrifiée ?! Mais que faisait-elle ici ? Il lui cracha ces quelques mots:

- Eh bien vas-y, attaque donc. Qu'attends-tu ?
*

La tigresse n'a même pas attendu que j'aie fini de parler pour bondir. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai comme l'impression qu'elle aurait dû prendre son temps comme moi je le fais avant de jaillir. Amusant. N'est-ce pas drôle, comme une petite erreur d'appréciation peut vous précipiter au fond d'une fosse grouillante de serpents ?
Les serpents, je les entends. Ils grouillent, là-dessous.
Je bondis sur la grosse créature blanche à l'instant auquel elle se retourne, piquée par la rapière d'Aps.
Sa gorge se déchire sous mes griffes comme si elle était faite de toile, laissant jaillir un liquide visqueux et brunâtre.
Où est le second gamin, notre "coéquipier" ? Plus personne dans le couloir... Pas dans le trou, quand même ?
Si.
Je retiens un fou rire.
Et ce crétin de gamin blond, où il est ?
*

Lorsque Kasen a sauté sur la créature, le Prince est partit en courant dans la direction opposée.
Il court, certes, mais il est prudent. Il tâte le terrain et l'inspecte avant d'y poser le pied. Il tourne une fois à droite, puis une fois encore, et une troisième fois. Il n'est pas descendu ni n'est monté.
En fait, il est revenu à son point de départ. Devant, il voit Kasen, immobile, qui regarde dans un fossé, duquel jaillissent d'un coup Naoc et Espérance. Avec terreur, il vit les giclures brunâtres, le cadavre épars du monstre, se reconstituer et reformer une espèce d'énorme limace blanche, semblable à la première.
Elle avait sortit d'un ne sait où une énorme massue qu'elle tenait tant bien que mal de son extrémité et envoya lourdement vers les deux tigres.
Kasen y mit fin d'un bon éclair, puis il ajouta à l'adresse de la tigresse:

- Le gam... enfin, Aps revient, tu vois ça ? On est coincé. Or, il n'y a que nous deux qui avons des pouvoirs en suffisance. Et les fioritures de ce genres, ce n'est pas de mon ressort. En bref, trouve le chemin.


Aps regardait d'un mauvais œil le petit monologue du Tigre Nordique, mais il ne dit rien. Il sourit en se tournant vers Naoc.

- On est coincé, ça tourne en rond. Ça veut dire que la sortie de ce premier passage est soit une porte magique que je n'ai pas vue, soit un passage au plafond. Au fait, dites-moi... Est-ce que vous voyiez bien le sous-terrain tel qu'il est ? Couloir, sol de pierres, murs serrés ? Ou bien un quelconque paysage ?

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Jeu 20 Nov - 20:13

Naoc n'avait pas eu le temps de réagir et Kasen se jeta sur la bête pour la tuer d'un violent coups. Puis, Naoc vit que Kasen parlat, il pensait qu'il parlait à Espérance, mais qu'es-ce qu'il disait? Il ne savait pas. Espérance écouta le tigre et jeta un air qui pose des questions. Elle non plus, elle avait rien compris à ce qu'avait dit le tigre. Puis Naoc se retourna lorsqu'il entendit Aps prendre la parole. Naoc entendit et vit un sourire aux lèvres d'Aps:

- On est coincé, ça tourne en rond. Ça veut dire que la sortie de ce premier passage est soit une porte magique que je n'ai pas vue, soit un passage au plafond. Au fait, dites-moi... Est-ce que vous voyiez bien le sous-terrain tel qu'il est ? Couloir, sol de pierres, murs serrés ? Ou bien un quelconque paysage ?

-Je vois bien le souterrains, pourquoi cette question? Mais bon, allons-y!

Sans attendre une quelconque réponse, Naoc se jeta sur l'entrée du labyrinthe. Suivit d'Espérance, il se dirigèrent vers la droite. Mais pas complètement. Naoc eu une idée, et sortit de ses affaires un crayon et une feuille blanche. Espérance pensait:** N'importe quoi, on est pas là pour dessiner.**

Lorsque Naoc eu sortit ses affaires, il dessina tous se qu'il voyait. il faisait en faites un "plan" du labyrinthe. Avec ses dimentions et tout cela. Et il s'appretait à faire une ligne en fonction qu'il marchait, juste pour faire un plan, pour ne pas se perdre. Même si il connaissait bien des moyens pour sortir d'un labyrinthe, comme mettre la main sur le mur droit et suivre toujours le mur, il préférait cette technique. Et en plus, il pourrait avoir des pièges sur le mur...

Il est vrai, que Naoc, étant enfant, faisait beaucoup de piège pour se battre contre les méchants, mais surtout pour s'amuser. Il s'entrainer aussi souvent avec son frère pour être sûr, ou presque, de na pas se perdre dans un labyrinthe. Naoc se tourna enfin vers Aps pour dire d'une voix calme:


-Je fais le plan, juste pour pas nous perdre. Tu es bien d'accord?

Espérance, assise à ses côtés, attendait patiemment le départ de l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Dim 23 Nov - 0:24

-Je vois bien le souterrains, pourquoi cette question? Mais bon, allons-y!

Parfait, en ce cas. Aps s'en trouva quelque peu rassuré, car si ni son jeune coéquipier ni sa Tigresse n'avaient pu voir les souterrains tels qu'ils sont, il aurait été le seul guide du groupe, ce qui ne l'aurait guère enchanté.
Déjà, le gamin un peu trop vif s'était élancé en direction d'un mur, qu'il ouvrit, tout naturellement. Ainsi donc, chacun avait des possibilités de choix différentes ! Aps le rejoignit d'un pas mesuré, précédé de Kasen dont la queue se balançait lentement de droite à gauche à la manière d'un pendule. Comme si le temps s'écoulait trop lentement; il trahissait son ennui.
Ainsi, ils marchèrent un peu, sans encombres.
Puis Naoc s'arrêta pour dessiner le plan du labyrinthe. Ingénieux, mais seulement si ils restaient sur un plan horizontal. En effet, comment pourrait-il représenter avec précision un dénivelé ? Mais qu'importe, on en était pas encore là, et il fallait lui reconnaître l'intérêt de l'idée.
Sans que personne ne le sache, Kasen avait laissé derrière lui un petite trainée d'électricité qui avait brûlé le sol, faisant apparaître une ligne noire.

-Je fais le plan, juste pour pas nous perdre. Tu es bien d'accord ?

- Bien sûr, répondit tranquillement le Prince.

Ils attendirent tous qu'il ait fini de dessiner ce qu'ils avaient déjà parcouru, puis il reprirent leur marche dans le labyrinthe, en progressant lentement de manière à ce qu'il puisse compter les pas et noter la distance sur son croquis, qu'il complétait petit à petit.

Depuis combien de temps avançaient-ils ? Une heure, ou deux peut-être. Il ne s'était plus rien passé de spécial, ni piège, ni garde...
De même, le paysage ne changeait pas.
Bien sûr. Il ne s'agissait pas d'un quelconque labyrinthe, mais bien d'une construction magique. Il pouvait très bien y avoir des couloirs sans fin, par exemple.
***

Je m'accorde un petit instant de réflexion: A quoi essaient-t-ils de nous entraîner ? Quelles compétences testent-t-ils chez nous ?
L'esprit de groupe, peut-être -arf-, le sens de l'orientation, la logique ?...
Et si je retenait cette dernière possibilité, qu'est-ce que cela donnerait ? Pas la moindre énigme dans le coin.
A moins que tout ce que nous avons fait, notre périple tout entier ne soit cette énigme.
C'est à dire ?
Et pourquoi pas... deux tigres, un humain et un bâtard marchent dans un labyrinthe idiot dans un but altruiste et crétin; seul le premier tigre est lucide. Que va-t-il leur arriver, inéluctablement ?
Réponse: Ils vont naïvement chercher la sortie, alors qu'elle leur est déjà donnée, mais cela, seul le tigre Noble le sait, car il est le seul lucide.

Eh oui, je sais où se trouve la sortie. Mais ne comptez pas sur moi pour vous le dire, bande de crétins. Car je n'ai pas encore obtenu ce que je veux vraiment.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Lun 24 Nov - 21:05

Cela faisait longtemps que le petit groupe avançait tranquillement dans le froid. En faites, Naoc était le seul à avoir froid. C'était peu être les pouvoirs magiques de cet endroit qui lui font cet effet. A moins que ce soit qu'il pense à Leïla, oui, sa doit être cela. Il aime Leïla, sa sœur, qui n'en est pas vraiment une. En effet Naoc aime sa sœur, mais pas comme un homme qui peut aimer une femme, mais comme un frère qui peu aimer sa sœur. Il voulait la récupérer, il le voulait de tout son cœur. Comment pouvait-elle devenir méchante? Espérance pensait aussi à Leïla, enfin plutôt à Neige. La pauvre elle avait perdue la seule personne qui lui était chers... Puis, Espérance regarda Naoc. Il était concentrer à faire le plan. Elle mit sa tête pour le voir. Il dessiner très bien, mais elle se demandait comment il faira lorsqu'ils devront, si ils devront descendre. Naoc voulait tous les impressionner avec sa nouvelle technique, qu'il avait d'ailleurs appris grâce à Leïla. C'était une technique magique pour dessiner un plan, mais en temps réel! Puis il se demandait:* Comment on fait déjà?* Et oui, il avait oublié... Puis un monstre gluant arriva, et Espérance, sans laisser aux autres le temps de réagir, bondit sur le monstre et lui donna des coups de griffes. Ils ruèrent, et ils arrivèrent contre le mur. Après un bon quart d'heure, elle réussit à le battre. Puis il avancèrent, et ils virent plusieurs possibilité: sois on tournait à droite, sois à gauche, sois tout droit, soit en haut, sois par la trappe en bas. Naoc demanda donc:

-On va où?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mer 26 Nov - 22:14

Kasen se rapprocha tranquillement de la Tigresse. Il la méprisait en cet instant, pour son ignorance vis-à-vis de ce qu'il pensait. Lui même ignorait ce à quoi elle pouvait bien réfléchir, seulement il était convaincu de le savoir, ce qui lui suffisait.
Espérance ? C'était bien son nom.
Il entrouvrit ses babines pour lui glisser quelque chose à l'oreille, mais voilà qu'elle se haussait afin de voir le plan que dessinait le gosse. Un élan subit d'agacement à l'encontre de cet enfant submergea le Tigre, qui s'en tint là. Tant pis pour elle, en ce cas. Et puis qu'est-ce que c'était, cet air triste sur son visage ? Elle ne pensait donc pas bêtement "Comment faire pour sortir de ce labyrinthe." ?
Enfin, qu'importait.
A peine quelques pas plus loin, la Tigresse se rua sur un nouvel attaquant. Ainsi, les choses reprenaient leur cours normal, si l'on pouvait qualifier ainsi les évènements décousus qui surviennent dans un labyrinthe.
***

Décidément, Naoc a un don pour découvrir des portes là où je n'en vois aucune. Cela viendrait-il de mon sang, de mes origines hybrides ? Mais pourquoi pense-je à cela ?
...
Est-ce lui qui a amené les choses à reprendre leur cours ? Une sorte d'épreuve de conduite, en quelque sorte, qui viserait la pureté du cœur. Peut-être, peut-être pas.

-On va où?
***

J'ai supporté quelques instants durant de marcher derrière, mais là, je craque. De toute façon tout va bien puisque nous sommes à un carrefour.
Je m'avance sous leurs yeux, je me retourne. Je me trouve à la fois devant toute les issues, et je leur bloque le passage.
Je ne dis rien, ne fais rien.
Si vous voulez passer, il va falloir vous occuper de moi. Sérieusement. Et pas à force de flatteries et de caresses, n'y comptez pas une seconde, mes petits !
***

Aps avait compris les intentions de Kasen alors même qu'il se postait devant eux. Il les expliqua à l'adresse d'Espérance et Naoc.

- Kasen bloque le passage. Impossible de s'avancer.

Avec un sourire sadique, le Tigre ponctuait chacun des mots du Prince d'un petit coup sec de ses griffes sorties sur la pierre. Il était clair qu'il n'hésiterait pas à s'en servir.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Jeu 27 Nov - 19:54

Naoc sourit lorsqu'il vit le tigre avançait. Puis il sourit encore lorsqu'il entendit les paroles de Naoc. *C'est ce qu'on verra...*. Naoc avait un plan, et il regarda la tigresse. L'attaquait? Non, cela ne servirait à rien d'attaquer son allier. Il préférait tirer à "l'aveuglette". Ces jeux de mots l'amusait. Puis tant pis. Il déposa soigneusement son plan par terre, puis le reprit et décida de le plier, afin de le mettre dans une de ses poches. Il prit son arc, une flèche et tira. Mais, Espérance le savait bien, Naoc visa juste à côté du tigre. Une lumière blanche qui éblouissait les yeux de tout le monde.


La lumière se dissipait peu à peu, et lorsqu'elle ne fut plus rien, on pouvait voir Naoc, de l'autre côtés du carrefour, à a ses pieds, la douce et tendre Espérance qui se léchait la patte, comme pour dire un "je t'ai bien eu" à Kasen. Même si le message d'Espérance se voyait peu. Puis Naoc dit d'un ton joyeux, comme tout le temps:



-Je vote pour continuer tout droit, et toi Aps?


Naoc mit les mains dans sa poche, et en sortit le beau plan, qui était fait sur un parchemin qui était vierge. Il ressortit de quoi écrire et dessina tout devant lui, juste pour, si jamais il revenait ici, savoir un peu de quoi s'attendre. Espérance regardait dans les yeux de Kasen. Elle essayait de lire dans ses yeux. Elle aimait lire dans les yeux des personnes. Pour elle, les yeux disent plus de chose que les sentiments, ils disent aussi les pensées...


Cela venait tout simplement de ses parents, ils lui répétaient sans cesse: "Tu as des beaux yeux qui reflettent tour ce qu'il y a en toi." Il savaient lire dans les yeux, et elle aimait cela. En plus, ses parents lui étaient des poètes pour elle. Bien sûr, seul les tigres les comprenaient, mais elle aimait leurs paroles. Ils ont toujours étaient si bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Dim 30 Nov - 23:03

Un ricanement sourd monte de ma gorge, pour se muer en véritable rugissement. Je n'ai absolument pas bougé lorsqu'il a tiré sur moi, à coté finalement. J'ai laissé l'éclair lumineux se répandre, alors même que j'aurai très bien pu les repérer à l'odeur ou au bruit. Aux vibrations, même, de leurs pieds sur le dallage.
Elle semble satisfaite d'elle, cette tigresse.
Je ricane. Elle me prend sûrement pour un crétin, et je déteste cela. Mais j'ai abandonné, en ce qui les concerne. Le jeu n'en vaut pas la chandelle.
Le gamin est toujours devant moi, lui. Il a bien essayé de s'avancer, mais mes compétences ont déjà dû rentrer dans sa petite tête de bâtard car il n'a pas osé y aller carrément. Quand bien même il aurait essayé, je l'aurai bloqué.

*


Aps s'avança, lentement. Son regard ne quittait pas celui du Félin.
Avant même d'avoir essayé, il pensait déjà avoir perdu. Oui, l'autre était parvenu à lui rentrer dans le crâne qu'il ne valait rien. Ou presque. Un conditionnement qui était le résultat de mois de labeur...

-Je vote pour continuer tout droit, et toi Aps?

Il était plein de vie et de joie. Et il était innocent. Il ne se rendait donc pas compte de ce qu'était la source de la vie du tigre ? La haine, un brasier gigantesque, dont Aps était un des tisons...
Il répondit, d'un ton naturel, bien qu'il fût sous la menace du Tigre.

- Bien sûr, ça me va. Je préfère me fier à ton sens de l'orientation qu'au mien. A mon avis, nous ne sommes plus très loin de la sortie. Tu ne crois pas ?

Le Prince fit un pas, et le Tigre sortit ses griffes. Bien sûr qu'il n'allait pas le tuer, aucun des deux n'en était dupe, mais si Aps lui donnait un prétexte à se défouler, il saisirait l'occasion.
L'hybride sauta. Ni plus ni moins, il bondit par-dessus le tigre.
Celui-ci, aussi incroyable que cela puisse paraître, en fut surprit. Ainsi, il ne lui avait donc pas encore tout à fait imposé ses idées !
Cela serait-il jamais le cas, d'ailleurs ?
Mouvement de réflexe, le Félin manqua lui déchirer la jambe. Il rétracta ses griffes à temps, toutefois Aps lui tomba sur le dos. Pas facile de sauter par-delà un Tigre, sans élan qui plus est...

*


Il s'affale en travers de mon dos comme une poupée de paille ! Un pantin, voilà ce qu'il est ! Un morceau de boue à forme humaine !
Vivement, je me dégage, mais... c'est qu'il se cramponne à mon dos !
Je suis complètement outré, et une colère noire m'envahit. Lui, son visage est blanc comme neige, il a les mâchoires serrées, une lueur de détermination dans les yeux... Oh ! Comme j'ai envie de la lui faire ravaler !
Il a pensé que l'affrontement était inévitable. Moi, je voulais juste l'amener à abandonner. Il aurait perdu tout espoir de passer, il se serait définitivement incliné devant ma force. Alors seulement, je serais repartit devant.
Je jaillit et m'enroule sur moi-même, mes crocs se plantent dans son bras, je le tire. Je voudrais le déchiqueter, mais je ne peux pas. Pas encore.
Il ne lâche pas.
Je ne peux pas le laisser me vaincre ! Jamais !

*


Kasen ? Savez-vous à quoi vous me faites penser ? A l'un de ces gosses de noble qui ne supportent pas la défaite. Mais vous tenez aussi de mon maître d'arme, gonflé d'orgueil. Il m'infligeait punition sur pénitence, à moi, le bâtard, sous prétexte que j'avais mal fait telle ou telle chose. J'étais Prince, tout de même, j'ai évité le pire.
Moi et mon altruisme, ne souffrais-je pas d'avantage encore de voir les autres se faire punir pour une faute que je croyais mienne ? Souvent, c'est comme cela qu'on a cherché à me faire regretter mes fautes.
Et puis, il y a eu vous.
Je sais que je ne peux plus faire marche arrière, que si je trouvais un autre tigre, vous le tueriez. Je ne peux rien faire contre vous, n'est-ce pas ? Peut-être, mais je ne lâcherais pas. Dussiez-vous me tuer, je ne lâcherais pas !

*


J'ai l'impression qu'il neige. Par bourrasques, violentes, que porte le vent, et il fait un froid à crever. Mes yeux me brûlent.
C'est un piège du labyrinthe.
Je ne vois plus le gosse, je ne le sens pas davantage. Il a du tomber de mon dos.
Par contre, à quelques mètres, l'autre et la tigresse. Il avait déroulé le plan, j'imagine qu'il s'en est détourné quand le gamin m'a sauté dessus. Mais maintenant, il est bien obligé de se rendre compte que le plan, dans la neige, s'imbibe d'humidité.
Preuve que cela est bien réel, d'une certaine façon.
La tigresse, elle me regardait à l'instant, elle fixait mes yeux. Comme s'il y avait quelque chose à y voir !
Je m'approche d'eux, l'air de rien, comme si les bourrasques blanches qui me chahutent n'existent pas.

*


- Espérance ? Ça contrarie les plans, ce changement de décor. Aide-moi à trouver le gosse, et on sort d'ici en vitesse. J'ai repéré la sortie à un endroit inopiné: elle se trouve au-dessus de la tête de ton maître. Oui, si tu sautes au-dessus de sa tête, tu passeras par une porte mobile et invisible. Un truc d'humain, ça, ils ont tous les idées tordues. Et ensuite, je fais pareil en traînant Aps, et lui-même tient la main de Naoc, tu vois ? Comme ça on passe tous. Mais d'abord, retrouver Aps.

Il se sentait obligé de lui expliquer dans les moindres détails l'emplacement de la sortie du labyrinthe, peut-être parce qu'il la méprisait. Oui, ils auraient encore pu tourner en rond pendant des siècles, elle se trouvait toujours avec eux, cette maudite issue.
Sa voix était calme, maîtrisée, malgré ce qui venait juste de se passer.
Et malgré aussi ce changement de décor. Plus de murs ni de couloir, que du blanc, partout. Ciel blanc de nuage, sol de neige, de la neige encore et encore.
Et Aps disparu.

*


On le retrouve, et on sort. Ça suffit avec Aps, je rattraperais le coup une fois l'épreuve passée.
Pourquoi mon dos est-il sec, alors que partout ailleurs mon poil est trempé par la neige. Il n'est pas possible, tout de même, que...

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Lun 1 Déc - 20:27

Espérance entendit les paroles du grand tigre, et elle lança un air triste, ou plutôt provocateur. Cela n'était jamais arrivé sur elle, mais cela lui arrivait. Et oui, elle savait bien que c'était la sortie. Mais alors, pourquoi elle ne l'avait pas fait. Tout simplement car elle aimait cette endroit, et elle voulait connaitre plus de chose sur le labyrinthe, la magie, Aps et Kasen, ainsi que tout autre chose.


Naoc avait froid, enfin il faisait semblant. Lui, il n'avait presque jamais froid. Il dessiner. Longtemps même. Espérance décida de voir se qu'il dessiner: il dessiner un paysage dans sa tête, lui et Leïla étaient là, avec les deux tigresses. Elle lui manquait énormément. Il dessinait tellement bien que Espérance croyait que c'était la réalité. Cette immense et magnifique prairie, ce tronc d'arbre où était assis Leïla et Naoc, ces fleurs, Espérance avait l'impression que c'était la réalité.


Mais où était le plan? Car c'est bien beau ce dessin, mais le plan? Espérance voulait garder un "souvenir" de cet endroit. Elle regardait de droite à gauche, le labyrinthe n'avait pas était si difficile que cela. C'était sans doute un piège, où pas... Elle marcha dans l'endroit, plutôt le couloir. C'était un couloir sombre, il n'y avait même pas des torches accrochés au mur. Enfin si, mais la plupart étaient éteintes. Puis, elle vit des flèches lui arrivait droit sur elle qui sortaient des murs, et elle eu de la peine à les esquiver. Puis, elle poussa un gros rugissement Naoc sortit de ses pensées, et alla la voir en courant. Il mit 10 minutes pour la soigner, et revint avec Espérance en forme. Puis, Espérance dit:


-Je pense que ce serais mieux de poursuivre le chemin, histoire de les embetter...


*Ou plutôt de visiter...* Mais bon, elle regardait l'endroit qu'elle pouvait voir. Naoc se demandait bien se qu'elle disait à Kasen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Dim 7 Déc - 0:44

Il neige, partout, et une forme se dessine lentement sur mon dos. Le gamin, assis sur moi ! Serait-ce possible ?!
Pourtant, à n'en pas douter, c'est le cas.
J'enrage en imaginant une moue moqueuse sur ses traits de prince. Mais mes griffes, étrangement, fouettent la neige sans rien toucher. Comment est-ce possible, puisqu'il est là ?
Les magiciens le protègeraient de moi ? Pourquoi ? C'est stupide.

*


Le regard du Tigre errait tandis que ses pensées tournoyaient. Il tomba en arrêt sur le gamin brun, prostré dans la neige, au-dessus d'une carte. Il était aussi imperturbable qu'un bloc de granite. Il était dans son propre monde - un univers qu'il inventait lui-même, au fil de son fusain. Que dessinait-il ?
Une pensée curieuse traversa l'esprit du Tigre. Et si c'était lui, le maître du paysage ? Si, lorsqu'il dessinait le labyrinthe, celui-ci apparaissait, et s'il s'oubliait à quelques flocons dans la marge, le Nord renaissait ?
Cette idée avait quelque chose de dérangeant. Cela signifiait que Kasen n'était pas totalement Maître - que quelque chose de fort important lui échappait, depuis le début.
Il n'en pouvait plus. Que cela se finisse !
Espérance était partie. Naoc aussi. Les traces qu'ils avaient laissé dans la neige furent recouvertes en quelques instants par le blizzard, et Kasen demeura là, immobile.
Il s'assit.
Enfin, il perçut leurs silhouettes ; ils revenaient.

*


-Je pense que ce serais mieux de poursuivre le chemin, histoire de les embêter...


Oh !... Non... Surtout pas !
Je m'approche d'eux, je cours, je bondis. Mon pelage frôle la chevelure du gosse, qui n'a que le temps de lever les yeux vers moi.
J'ai déjà disparu.
On ne peut plus me voir.
Non ?
Mais que se passe-t-il, ici ?

*


Le Prince sortait d'une sorte de léthargie. Que lui était-il arrivé exactement, il ne le savait pas. Et il ne le saurait sûrement jamais.
Tout ce qui comptait, pour l'instant, c'est qu'il se trouvait sur le dos de Kasen, pour la première fois de sa vie.
Jamais il n'aurait cru cela possible, et maintenant il lui venait la peur irraisonnée de se faire éventrer dans les secondes à venir.
Mais non, rien. Le Tigre ignorait complètement sa présence.
D'ailleurs, il y avait de quoi : l'air, autour d'eux, ondulait. Un coup d'œil derrière lui apprit que Naoc et Espérance se trouvaient dans le labyrinthe, et qu'eux le quittaient.
Quoique... pas tout à fait.
Les pattes du Tigre se posèrent dans une salle, si grande que l'on en voyait pas la fin. Le plafond était soutenu par une multitude de colonnes.
Et là, en plein milieu, comme un arbre solitaire dans une plain pelée, une porte.
Rien derrière, rien devant, pourtant il s'en élevait une sorte de rumeur. En tendant l'oreille, Aps s'aperçut qu'il distinguait nettement des voix. On aurait dit...

- Hep, toi, là-bas ! C'est trois sous pour ce jambon, il en manque un !
- Excusez-moi, combien pour ce tapis ?
- Votre cheval a posé le sabot dans mon panier, ou bien rêve-je ?


On aurait la place du marché d'une ville animée.
Ainsi donc, c'était la sortie ? La vraie, l'ultime sortie ? Accablé, le Prince se frotta l'œil du revers de la main. Il ne descendrait pas de Kasen tant que celui-ci ne le jetterait pas à terre, car il savait qu'il ne tiendrait pas debout. Il était bien trop fatigué pour cela...
Au cri guttural que poussa son estomac, il estima que cela faisait deux ou trois jours qu'ils se trouvaient dans ce labyrinthe.

*


Je distingue deux empreintes de tigre, creusées dans le bois de cette porte. Cela signifie sans ambiguïté que seul un duo peut l'ouvrir. En attendant Espérance, qui ne saurait tarder -n'est-ce pas ?-, je pose ma patte sur l'empreinte.
Elle est parfaitement moulé, avec un souci impressionnant du détail, pour qui se laisse impressionner bien sûr, c'est à dire pas moi.
J'exècre l'idée que l'on connaisse si bien mon empreinte.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Lun 8 Déc - 20:22

Espérance vit Kasen et le prince rentrer dans le sois disant portail. Mince, elle aurait tellement voulu. Naoc, vit cela, et il entra. Espérance le suivait. Elle aurait tellement voulu rester, mais elle ne pouvait pas, et elle griffonna sur le mur une trace. Puis, elle entra dans la salle.


La salle était grande, très grande. Naoc n'aurait jamais cru qu'une salle pouvait être si grande, et le plafond, soutenu par beaucoup de petite collone. En plein milieu, une porte avec deux empreintes, avec celle de Kasen. Puis, Espérance su tout de suite ce qu'il fallait faire et elle dit d'une voix remplis de joie et pétillante de malice, à l'intention de Kasen:


-Et bas il faudra m'attraper!


Elle bondit dans le portail, et on ne la vit plus. Naoc se tourna, et se demandait ce qu'elle faisait. Mais il ne réagissait pas, il était toujours dans ses pensées. Espérance aimait cela, car elle savait que Kasen ne pourrait la tuer, sous peine de devoir rester à tous jamais dans le labyrinthe. Puis, elle tourna à gauche, et à droite, tourna, longtemps. Elle fut perdu en plein milieu du labyrinthe, devant un monstre.

Ps: désolé du retard, mais je n'avais pas vu que tu avais posté^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mar 23 Déc - 4:20

[Désolé du retard.. Ça m'était sorti de la tête /o/]




-Et bas il faudra m'attraper!

Surprise, Haine !
Le Félin s'arracha au bois et couru vers elle, toutes griffes dehors. Il accélèra, encore et encore. Extérieurement, il paraissaît d'un grand calme.
Pourtant, il n'en était rien.
A moins que sa haine ne fut canalisée à la perfection, acheminée jusqu'à la moindre de ses fibres au travers de son sang ? Qu'il s'en abreuvât, qu'il y tirât sa force ?
Alors, la Tigresse retourna de l'autre coté du portail. Kasen s'élança.

*
* *


Ce que je veux ? Je le sais parfaitement.
Comme toujours, certes, mais en cet instant je ressens une plénitude rare... Je sais exactement ce que je veux. C'est en finir au plus vite. J'aurai l'Okin.
Non pas "nous aurons", non, car seul moi en détiendrai la clef. Mes pas, l'odeur de cette tigresse, me mènent à une salle un peu plus large. Soudain, mes yeux félins s'adaptent à la luminosité.. Et alors, je vois quelque chose, qui se tient là, dans un coin.
Un monstre, un de plus... Le labyrinthe est sans surprises, désormais..
Pourquoi, alors que je m'approche, je sens l'excitation me gagner ? J'ai le sentiment de partir en chasse. Le sang, bientôt, va couler.

Ma queue fouette mes flancs avec violence.
Que va-t-elle faire, la tigresse, là-bas recroquevillée, coincée dans cet angle ?

[Carrément court.. Je dois y aller ^^]

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mar 23 Déc - 17:47

Espérance restait là, calme. Elle réfléchissait, pour être plus précis, analyser la situation. Ok, elle était avec Kasen, seule, devant un monstre horrible. Mais ais-je pris le temps de le décrire? Non, je vais donc vous le décrire. C'est horrible monstre, a peu près 3 mètres de haut, avec de grand yeux globuleux, une dizaine pour être plus précis, quatre bras et huit jambes. Il est vert, tout gluant. Ok, les attaques direct ne lui font rien, et nous seront rapprochés de lui, qui est pas super. Donc, si on reste à distance il ne pourra pas nous attaquer, qui serais très bien. Oui, je crois connaitre se monstre, il est puissant, il faut surtout qu'il nous touche pas! Pour moi, se serais sans doute facile vu ma puissance magique extraordinaire, et ma puissance d'attaque normal, direct quoi, très faible, je dois toujours rester à distance. Bon, bah maintenant! j'utilise boule de feu!


PS: désolé c'est très court mais je n'avait pas le temps^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Dim 28 Déc - 2:07

Je m'approche un peu. Je n'ai pas l'intention d'intervenir.
Non, qu'elle se débrouille seule face à cette chose chlorophyllienne et globuleuse. Qu'elle s'en sorte, et, après, je la traînerais par la peau du cou pour enfoncer ses pattes de force dans ses maudites encoches.
Et si elle ne s'en sortait pas ?
Non, ce n'est qu'un vulgaire piège du labyrinthe. Elle a beau être inférieure à moi, elle n'est tout de même pas si bas.
Je ne sais pourquoi, je ne tiens pas plus que ça à la voir mise en pièces. Ce serait plus amusant si j'étais le bourreau, certes. Mais je n'ai pas particulièrement envie de m'immerger dans un combat sanglant.
Ce labyrinthe m'a fatigué, je l'admets. Je suis irrité, excédé.
Bien, j'y vais.
*

Une lueur enflammée jaillit de la gueule de la tigresse pour aller se ficher dans le corps de la chose. Toutefois, elle s'éteignit à son contact, demeurant sans effet.
Son corps était aqueux, semblait-il, ou trop humide.
Cela tombait à pic pour le Tigre douée d'Electricité.
L'éclair naquit de chacune de ses griffes, calcinant le sol en une fraction de seconde. Il atteint l'être qui éclata sur le coup, violemment foudroyée.
Les morceaux de gelée tombèrent en pluie sur la Tigresse et lui-même. Mais il préféra faire passer ses intérêts avant sa fourrure, et la saisit sans violence à la nuque. En deux bonds, il l'avait extirpée du déluge.
Le pelage complètement collé par les entrailles verdâtres, elle avait piètre allure, mais cela était probablement aussi le cas du Tigre du Nord.

- On y va. Assez joué.

Cette phrase, il avait entendu sa mère la lui prononcer, étant tout tigreau.
De même, le geste de saisir la peau de sa nuque dans sa gueule, il le tenait d'elle.
Sans qu'il le veuille, bien au contraire, cette Tigresse remuait de glauques vases en son cœur. Elle le ramenait vers son passé.
Kasen lui donna un coup de museau dans l'épaule, sans mauvaise intentions. Il souhaitait la presser ; trop de temps s'était écoulé.

Le Tigre fila au pas de course en direction du portail, laissé ouvert, de la salle, de la porte, enfin !

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoc
Tigre Royal
Tigre Royal
avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 06/10/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
350/350  (350/350)
Niveau du tigre:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Mar 6 Jan - 21:50

Espérance vit que son attaque était sans éffet, et elle était contente. Maintenant, la suite sera-t-il fait comme elle le voulait? Oui! L'immense tigre, enfin comparé à elle, utilisa une attaque d'élécrécité. Puis, lorsque le monstre fut mort, il la prit dans sa geule, et l'enmena loin d'ici vers le portail. Espérance savait comment faire pour partir, et elle utilisa une technique qu'elle avait inventé: elle ejecta de sa peau un liquide visqueux. Enfin, elle le laissa glisser sur son corp, sa fourrure. Elle glissa, jusqu'à tombé par terre, et coura loin, et atteignit un petit trou. Puis elle ressortit et coura vers le tigre. Mais pourquoi? C'est une bonne question. En tout cas ils se dirigèrent dans le portail, et il y avait les traces des tigres. Espérance posa délicatement la sienne.

PS: désolé c'est très court, mais là, pas d'inspiration^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   Jeu 15 Jan - 0:05

Tout ce retard.. Je suis impardonnable




A une allure régulière, le Tigre filait vers la sortie. Le sol se déroulait sous ses pattes, et filait derrière lui ; il était centre de tout, et le monde existait pour lui, de ces gouttes d'eau gluantes qui chutaient du plafond jusqu'au sol, pour s'y écraser, à ces pierres glaciales qui s'empilaient interminablement. Ces murs semblaient un étau qui comprimait l'air, lequel, plus froid que jamais, brûlait les poumons du Tigre. Un nuage de vapeur se formait devant sa geule, quoique sa respiration fut parfaitement calme et régulière - dosée. Son pelage se mouvait lentement sur le roulis de muscles entretenus. Une fourrure de feu, qui chatoyait dans les ténèbres de ces souterrains, jeux d'humains. Indéniablement, il était magnifique.
Qu'était-il venu chercher ici, pourquoi avait-il enduré les caprices d'une poignée de ces bipèdes pourris de l'intérieur ?
Bientôt, il aurait la réponse.

Lentement, la Tigresse se coula hors des crocs. Pourtant, Kasen ne ralentit même pas l'allure, la laissant retomber lestement sur ses pattes. Il la laissait, déjà loin derrière lui, de plus en plus loin... Le noir, poisseux, l'avait soustraite à sa vue - à condition qu'il eut regardé en arrière.
Le bruit de ses pattes sur les pierres dépolies résonna un instant, puis faibli. Un instant, Kasen cru qu'elle ne reviendrait pas. Mais il chassa vite cette idée. Si tel était le cas, il improviserait, une fois revenu auprès des deux gamins.
Il avait envie de les tuer, un peu. Mais il ne le ferait pas, il ne tomberait pas dans le piège béant que lui tendaient ces crétins de corbeaux aux toges noires.

La pièce se dévoila à ses yeux, tremblante. Elle semblait se terrer sur son passage ; les multiples ombres du Tigre, que lui faisaient les chandelles, étaient immenses et semblaient danser autour de lui. Elles se projetaient avec violence sur tous les murs.
Il s'immobilisa, et l'écho de son dernier pas leur revint, à lui, à Naoc et au Prince, qui se trouvaient dans son ombre.
Oui, le Prince était là, il avait réapparu.
Crétin, songea le Tigre. Une fine écume blanche fit briller ses crocs, que ses babines dénudées laissaient entrevoir... C'est alors que la Tigresse revint. Son corps musculeux et agile vint se ficher contre la porte, comme si sa place s'était toujours trouvée là. Aps se leva. Il attendait les Tigres. Curieusement, son regard était vague... Le Tigre lui aurait craché une insulte à la figure, s'il avait eu l'Okin.
Kasen savait que le gamin lui avait volé quelque chose. Non, rien de palpable ; cela était plus profond.. Une once d'honneur, peut-être ?

Sa patte s'enfonça dans le bois avec tant de puissance que celui-ci émit quelques craquements.
Et il ne se passa rien.
Du moins, c'est ce que tous pensèrent, le temps d'une inspiration - puis tout bascula. Il est impossible de décrire ici le tourbillon d'émotions contradictoires qui griffèrent leur esprit, tentant de percer leurs défenses mentales, de s'emparer d'eux. Il s'agissait d'un guet-apens. Tel un feu follet, une idée naquit dans l'esprit torturé du Prince, qui avait chuté sur le flanc : des Sombres parmi les mages ?...
Peut-être, en effet, car ceux-ci n'avaient pas encore rompu officiellement le Traité...

La torture mentale dura quelques instants encore, qui parurent à Aps une éternité. Que se passa-t-il, ensuite ? Il ne le savait pas encore.
Bientôt, il se réveillerait, sur le pas de l'épreuve suivante, jouet balloté au gré des fantaisies de ses ennemis...

[Fin]

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chemin bien trop sinueux [Examen de l'Okin Partie II]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aurai aimé te dire des mots que tu n'as jamais entendus car à mes yeux "Je t'aime" est devenu bien trop répandu ? PRIALYA
» [Ruelles] Une rose avec bien trop d'épines [PV: Chi Yume & Victoria Mccroffed]
» Cela fait bien trop longtemps que je t'attends... {Jacob}
» Je dois te dire quelque chose... [PV]
» (M) Luke Worrall - Un frère bien trop similaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Fort inconnu ¤ Elfes Sombres ¤-
Sauter vers: