Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Quant à eux [Saya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Quant à eux [Saya]   Ven 14 Nov - 22:03

Saya, Aps et les deux Tigres étaient sortis de la Cité suffisamment vite pour éviter l'assaut des corbeaux. Le ciel, lavé par le précédent orage, souriait à la terre encore détrempée. Les rayons lumineux avaient succédé à l'eau: ils éclaboussaient les prairies et les champs environnants.
Dès qu'ils eurent atteint le premier croisement, le Prince ralentit le pas et lâcha la main de la jeune femme. Sa robe, trop légère, était à peine sèche... Mais il faisait plus chaud désormais, et tout en ôtant sa veste, il scruta le ciel au-delà des murailles.
Un nuage noir bourdonnait sournoisement bas, prêt à s'abattre. Lors qu'il plongea, Aps retint son souffle sans s'en apercevoir. Ça y était, les sombres créatures avaient envahi la ville. Et il ne pouvait rien faire.
Se retournant vers Saya, il lui sourit, mais son visage était voilé de tristesse.
- En route !...

Là-dessus, je rugit. Mon coté bouillant s'est quelque peu endormi, et lorsque je m'élance en avant je n'ai presque pas mal. Mon cœur n'est presque pas serré...

***


Voilà trois heures déjà que le petit groupe progressait en direction de la capitale du Royaume des Elfes Sombres, lorsque, soudain, Kasen marqua une pause. Il avait cheminé un peu juste à coté de la Tigresse, imitant ses moindres gestes jusqu'au balancement de ses épaules et de sa queue féline, pour l'agacer peut-être, puis il avait filé devant, mû par le besoin de défouler ses puissants muscles. Aps le vit, quelques dizaines de mètres au-dessus d'eux -le sentier escaladait une petite colline, parmi les arbres-. Aussi, il signifia à Saya que quelque chose clochait et il passa devant.
Rien de machiste en cela, il aurait fait pareil s'il avait été en compagnie d'un solide guerrier; seulement de l'altruisme.
En effet, lorsqu'il parvint tout essoufflé à coté de Kasen, il du essuyer un ouragan sous forme de tempête de flamme.
Heureusement, le jeune homme avait eu le temps de se jeter à terre pour éviter le souffle du dragon,et Kasen s'était créé instantanément un bouclier crépitant.
Aussitôt, il se redressa, mais il n'eut le temps que de voir la bout de la queue du tigre disparaître à coté de lui.
Il s'était jeté dans le trou de verdure.
- Un dragon, Kasen, crétin ! Un dragon !

Son désarroi lui avait arraché ce cri. D'un coup, il fut debout, et regarda en bas de la colline.
Le Tigre, déjà, se jetait toutes griffes dehors sur l'immense reptile. C'était... un Dragon Sombre !
Ce qu'il faisait là n'avait aucune importance. Aps aurait pu se rassurer en se disant qu'agir sans réfléchir n'était pas dans les habitudes du Tigre du Nord, mais il n'en fit rien. Et sa voix trahissait son désespoir lorsqu'il appela Saya et Neilinn qui arrivaient juste après lui.

- Saya... Neilinn, pourriez-vous intervenir ? Non pas combattre, surtout pas, mais le ramener !...

Ses yeux, fenêtres ouvertes sur son âme, parlaient pour lui. Il ne voulait pas voir le Tigre mourir.

Kasen

Ne réveillez jamais l'eau qui pionce...
Quel esprit avait prit possession du Tigre ? Un Démon ?
Le Félin avait sentit ses griffes déraper contre les écailles insécables, il avait sentit sa magie rebondir contre la carapace. Puis il avait vu la gueule couleur foie brûlé s'ouvrir une nouvelle fois devant lui. Les yeux du Dragon avaient la teinte du minerai de cuivre...
Des yeux si envoutants, si captivants qu'il ne vit pas la flamme blanche se déployer dans sa direction.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quant à eux [Saya]   Dim 16 Nov - 22:20

Neilinn se précipita aussitôt pour secourir Kasen, Saya sur ses talons, sa longue chevelure rousse de la même couleur que le feu créché par el dragon flottants derrière elle. Mais elles s'arrêtèrent net lorsqu'elle virent Kasen se faire calciner par la flamme du dragon. Neilinn reprit sa course vers le tigre roux, mais le reptile l'aperçut et cracha un jet de flamme sur elle. La tigresse parvint à se faire un petit bouclier, puis se rua vers Kasen et lui mordit le cou, comme pour le ramener à la raison.
Quand elle vit le Dragon Sombre attaquer Neilinn, Saya ne put s'empêcher de décocher une flèche qui atteignit l'oeil droit du reptile, qui poussa un longs hurlement de douleur. Elle comprit son erreur lorsqu'elle vit que le dragon se précipitait vers elle et Apez. Elle cria de terreur, avant de lancer une seconde flèche qui siffla à quelques centimètre de la patte du mosntre cracheur de feu.
Kasen ne semblait pas remarquer Neilinn. Il se dégagea et coura vers le dragon, Neilinn derrière lui ,essayant veinement de le persuader de fuir.
Le Dragon Sombre deploya ses ailes et s'envola. Saya fut si surprise qu'elle resta bouche bée. Pourquoi le reptile s'était-il enfuit, lui qui avait le dessus sur la petite troupe? Elle épprouva un sentiment de malaise grandissant.

-Euh...que ce passe t'il ? demanda t'elle bêtement.

Mais personne n'eut le temps de lui répondre, car une flamme énorme venue du ciel s'abattit à un mètre d'eux. Ils se levèrent d'un bond et Saya leva la tête vers les nuages. Le Dragon Sombre se tenait là-haut, battant furieusement des ailes, prêt à cracher des nouvelles flammes. Il se mit à tournoyer à toute vitesse dans le ciel bleu, et du feu d'une couleur bleue jaillit de sa gueule. L'herbe alentour prit feu, et ils se trouvèrent tous pris au piège.
Instinctivement, Neilinn sortit ses griffes, qui étaient inutiles face aux écailles dures comme de l'acier du dragon, qui, de toutes façons, était inaccèssible.
La tigresse jeta un regard furieux vers Kasen.
C'était lui qui avait tout déclenché.

-Espèce d'imbécile ! s'écria t'elle. Kasen semblait l'avoir entendue, mais ces paroles de tigres ne fut qu'on long rugissement aux oreilles de Saya et d'Aps.
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Quant à eux [Saya]   Mar 18 Nov - 0:06

Une immense langue de flamme, rapide surtout, mais aussi mortelle.
Le Tigre Roux sentit sa chaleur contre sa truffe, et aussitôt sa magie jaillit de lui pour se protéger plus que pour le protéger, lui. En tout cas, elle n'avait pas eu besoin de son avis.
A peine réussit-elle a créer un piètre bouclier qui empêcha son pelage de prendre feu. Mais, clairement, il était roussi et sentait le cramé.
Blessé dans sa fierté, lui qui ne prenait jamais le temps de nettoyer son pelage. Une fourrure qui était bourrue, emmêlée, mais belle et digne d'un Roi. Souverain du Nord, c'est ainsi qu'il se nommait lorsqu'il monologuait.
Et sa Dignité avait été blessée.
Kasen demeurait là, sans bouger, complètement outré.
Il sentit d'un coup des crocs s'enfoncer dans son cou. Le scandale avait atteint son paroxysme !
On le brûlait, on portait sa main sur lui !
Ses yeux petits pivotèrent lentement en direction de la Tigresse, insensibles à tout ce qui se tramait autour d'eux. On n'y voyait qu'une fente sombre, une fenêtre sur un brasier.
*

La coupable, c'est elle ! Qui d'autre ? C'est elle ! Je rugit, oreilles en arrière et lui envoie violemment une patte griffée à un doigt de son museau. Mais qu'est-ce que c'est que cette odeur ?
Fichtre ! Mais c'est la mienne ! Je pue le cramé !

-Espèce d'imbécile !

Quoi ? Quoi ? Elle Ôse ?! Là, d'un coup, je me relâche. Tant pis, qu'importe qu'on passe encore deux semaines avec eux, mon Pelage vaut plus que ça !

- Crétine, imbécile de Seïa toi-même ! Pour qui me prend-tu, hein ? Tu as vu ma Fourrure ?!!

*


Aps vit les évènements se précipiter à un rythme effrayant. Il n'avait pu que dégainer sa rapière lorsque le Dragon les encercla, celant ainsi une sinistre prison de flamme. Un vraie fournaise où l'on étouffait déjà.
Malgré la fumée, il voyait distinctement Saya et les deux Tigres. Il s'inquiétait pour elle, qui s'était tout de même évanouie dans la même journée, mais il savait aussi garder en tête les priorités. Une éducation de Prince, volonté et ordre y sont de rigueur.
Courage, aussi.
Mais que faire ? Surmontant un accès de toux, il cria à l'adresse de Kasen qui se dandinait presque en rageant et rugissant devant Neilinn:

- Kasen, usez de votre magie pour creuser le sol ! C'est notre seul échappatoire !

Kasen ?
Kasen dort.
Il dort debout, bizarrement figé en plein mouvement d'attaque griffue de la Tigresse. Ses yeux sont grands ouverts, pourtant, mais il ne voit pas: ils sont fixes et jaune pâle.

- Kasen ! Kasen !

Dominant le crépitement des immenses flammes qui rayent le ciel, Aps courut vers lui. D'un coup, il se pencha et entoura de ses bras le large cou à la fourrure roussie.
*

Et paf !
Le gamin roule dans l'herbe, à quelques mètres de moi, la joue en sang. Le même sang qui coule entre mes griffes, le sien, quoi.
C'est étrange, je vois en noir et en blanc. Sauf le orange, la couleur de mon pelage -mais un orange mêlé de gris, car il a viré au marron-. J'enrage. Ce serait presque drôle de voir Seïa en gris et noir, mais je n'ai pas le cœur à rire. J'ai le cœur à tuer.
Tuer ? Pas elle, non, j'ai mieux comme défouloir.

Je me crispe, et mes griffes sortent encore d'un cran, lacérant la terre.
Pourquoi m'a-t-on choisi comme Tigre de Roi ?
Pourquoi, oui ? Je me le suis souvent demandé.

Ma haine hérisse les vestiges de ma fourrure d'une effarante façon. Toute l'électricité de mon corps, se libère. D'un coup.
L'immense colonne crépitante, cette foudre non pas du ciel mais d'un être vivant, elle monte vers le Dragon.
Je ne sais même pas si elle le touchera, si elle le blessera.
J'ai mal.

*


Aps se relevait sur un genou lorsque la foudre jaillit. D'un bond, il emporta à terre Saya et Neilinn, et roulèrent tous trois.
Il fit bien, car l'électricité mortelle se répandait en filaments dans l'air, autour du rai de foudre principal.
Puis il vit Kasen frémir, frissonner, chanceler enfin. Il s'écroula.
Dans la poitrine du Prince, son cœur fit un bond.
Kasen ! cri à jamais muet.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quant à eux [Saya]   Ven 21 Nov - 20:26

En entendant ces paroles, Neilinn ne se sentit plus, et s'écria à la figure de Kasen :

-Quoi ?! Ta fourrure ? Mais bordel, on s'en fout de ta fourrure crasseuse ! La mienne est plus lisse et, au moins, il n'y a pas de plaques de boue collées dessus !!! Fait-toi brûler si ça t'amuses, moi, je vais plutôt rester en spectateur !

Sur ce, elle s'éloigna à grande enjambée de Kasen, dont la fourrure continuait à roussir. Puis, constatant qu'elle était inutile ans tout ce remue-ménage, elle s'en alla loin du combat, pour se précipiter vers une forêt à l'air paisible.

Personne ne semblait avoir remarqué la soudaine disparition de Neilinn, trop absorbé par la situation.

Des flèches lançées par Saya ne cessait de ricocher inutilement sur les écailles servant de cuirasse du Dragon Sombre.

-Aps, c'est impossible ! Des flèches ne peuvent pas le blesser, et encore moins l'anéantir !

Soudain, un bruit sourd se fit entendre. Saya se retourna, et vit Kasen éffondré sur le sol, inerte. Que c'était-il donc passé ?! Saya vit Apez se ruer vers lui. puis, mesurant l'ampleur de la situation elle se précipita à son tour vers Kasen.

-Ooooooooh...Kasen..., soupira t'elle d'un air anéanti. Elle caressa brièvement le front de l'animal, mais s'interrompit aussitôt lorsqu'elle songea que, s'il était conscient, le tigre n'aimerait pas ce contact avec un autre éleveur que le sien, sachant qu'il n'appréciait déjà pas Aps...

-Il faut faire quelque chose !, dit-elle à Apez, qui semblait sur le point de pleurer. Je ne sais pas quoi, mais il faut le guérir ! Demandons à Neilinn d'user d'un sortilège ou d'un truc du genre ! Neilinn ! Neilinn ? Neilinn ?! NEILIIIIIN ?!! Où est-elle passée ?

Neilinn se faufilait entre les arbres. Des lapins sautaient de partout, des papillons volaient de ci et de là. D'un joyeux geste, elle bondit sur un tronc d'arbre écroulé, pius s'y allongea. Des oiseaux chantaient un petit air furibond et un ruisseau produisaitun son apaisant, à proximité.
La tigresse épprouvait une sorte de plaisir sauvage. Elle s'était échappée. Les autres combattaient, tandis qu'elle se reposait. Elle se fichait de la petite troupe, à présent. Sa queue touffue battait l'air d'un air triomphal.
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Quant à eux [Saya]   Dim 23 Nov - 12:19

Les paroles de Seïa tournent dans ma tête sans y trouver de sens. Il ne s'agit pas de saleté, mais d'intégrité ! Une fourrure brûlée est une fourrure mutilée... mais cela, elle ne peux pas le comprendre, bien sûr !
Elle, elle n'a pas vécu le feu !
Là-dessus, elle part. Je l'ai ignorée, je n'avais pas envie d'ajouter quoi que ce soit. Et je ne regrette rien. Qu'elle s'en aille, oui, qu'elle me laisse sa maîtresse et le gamin !

Ma foudre est montée au ciel, et elle a éclaté sur la cuirasse de ce reptile ridicule qui se dandine dans les airs.
J'ai vu que l'un des rais électriques revenait vers moi. Je n'ai pas pu l'éviter. Ou bien n'ai-je pas voulu ? Non, je n'aurais pas eu le temps, et puis j'avais si mal...

Je ne vois plus rien, ni n'entends, mais je sens encore les relents de fumée qui brûlent ma gorge. Oh! Ne me touche pas, gamin ! Je rugis.
Bien sûr, moi, je ne cesse de le toucher, de passer devant lui et de décider pour lui. Tout cela n'est pas réciproque. Car je compte bien lui rentrer dans le crâne que je suis largement supérieur à lui.

Mon monde est de blanc et de noir; il n'y avait que du noir, mais je vois une lumière, dans un coin. Je n'ai pas envie de bouger, et, petit à petit, la lumière semble s'éteindre.
D'un coup, elle revient, et me claque à la figure. Je suis sûr que c'est un coup du môme, sans savoir comment il s'y est prit.
***

Aps avait à peine entendu ce que lui avais dit Saya à propos de la cuirasse du Dragon; il courait déjà ventre à terre en direction du Tigre étendu au sol.
Parvenu à coté de lui, il s'accroupit, n'osant pas le toucher, mais il pu voir que le Félin respirait. Saya en revanche n'hésita pas à passer sa main sur le large front, arrachant un couinement rageur au Tigre.

-Il faut faire quelque chose ! Je ne sais pas quoi, mais il faut le guérir ! Demandons à Neilinn d'user d'un sortilège ou d'un truc du genre ! Neilinn ! Neilinn ? Neilinn ?! NEILIIIIIN ?!! Où est-elle passée ?

Aps tourna une tête d'enterrement vers elle. Ses paroles le traversaient comme le vent parcourt les hautes herbes, sans y trouver d'accroche. Soudain, ledit vent se heurta à un arbuste. C'était bien peu de chose, mais l'idée d'Aps grandit, et quelques secondes plus tard il sortait une petite bourse en cuir de sa poche.
Empêchant fermement ses mains de trembler, il en sortit deux sachets emplis de graines sauvages, et en mélangea une partie, avant de les glisser entre les babines baveuses du Tigre.
Il s'expliqua à Saya sur le ton de l'excuse:

- Ce sont des graines, qui, broyées, servent de remontant. Mais il les a ensorcelées, quand il... enfin, quand il allait bien.

Cette dernière phrase superflue ne manquait pas de faire ressortir sa peur.

Avait-il déjà songé ne serait-ce qu'une seconde à changer de Tigre ? Quitter ce meurtrier pour un véritable compagnon ? Bien sûr, car c'était un gamin éveillé et réfléchi. Alors, qu'est-ce qui l'avait convaincu ?
Peut-être la difficulté d'un tel changement, la crainte des représailles de la part de Kasen... Mais ce n'était pas le plus probable.
Quoi donc, alors ?
***

Oooooh... J'ouvre les yeux, et je me relève un peu... Non, je reste assis. J'ai l'impression que le moindre de mes muscles est transpercé de milliers d'épines.
Un vague regard m'apprend que je suis entouré du gamin et de la fille. Qu'est-ce qu'ils font là ? Ils ne s'inquiètent pas pour moi, quand même ? Non, impossible.
Ils attendent plutôt que je me relève, pour que j'aille combattre le serpent volant tandis qu'ils s'enfuiront. Comme l'a fait Seïa avant eux.
Comme ils le font toujours tous.
***

Voilà des semaines qu'il cavalait, le Petit. Pourtant, ses pattes n'étaient pas en sang: il était robuste. Mais la peur serrait son ventre, il n'avait rien pu manger.
Il fuyait son maître tortionnaire, il tentait vainement d'atteindre le Nord, sa contrée natale, là où les Elfes Sombres l'avaient capturé puis vendu.
Voilà quelques jours il avait atteint une grande Cité, qu'il avait dû contourner entièrement, puis il avait pénétré une forêt clairsemée.
Il était roux pâle, une sorte de roux doré, et sa fourrure était particulièrement longue.
Elle se doit d'être épaisse pour résister au froid ! se ronronnait-il.
Puis il sentit l'odeur de la fumée, et cela piqua sa curiosité, alors il dévia un peu sa route. Un bruit sur sa gauche l'arrêta, et il sortit prudent sa tête au-dessus des buissons pour voir de quoi il s'agissait.
C'était une tigresse rousse, avec deux grandes ailes, qui s'étirait avec délice tout en se faisant les griffes sur un tronc d'arbre couché.
Mais cette odeur qui émanait d'elle... Impossible ?! Eraste ? Eraste était ici, et il était une tigresse ?!
Kasen et lui s'étaient connus petits, alors qu'ils avaient été déracinés par les Sombres, dans le grand Nord. Ils ne s'étaient alors pas arrêtés à des détails qui n'intéressaient pas les tigreaux, et ne savaient presque rien l'un de l'autre.


- Eraste ? questionna-t-il en hésitant

Il avait une voix semblable au miel, douce et lente, comme pâteuse. Pourtant, il y perçait comme des notes de musique.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quant à eux [Saya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quant à eux [Saya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je ne suis pas bavard, je peux quant même? mwhaha
» Enaro Saya
» Saya (en cours) [by Albar]
» Satou Saya { Done [100%]
» Le regard de Saya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Routes du Continent ¤ Neutre ¤ :: Sentiers-
Sauter vers: