Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Près d'une maison de luxe (Rp Kamiya / Tokann)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Près d'une maison de luxe (Rp Kamiya / Tokann)   Sam 22 Nov - 18:12

Tokann était adossé contre le mur de briques. Il observait d'un air attentif l'immense manoir qui se tenait devant lui. Il songeait à tout ce qu'il pourrait voler, là-dedans. Mais surtout du prix qu'il en tirerait s'il parvenait à tout piller et revendre. Une grille hérissée de flèches lui interdisait l'accés à la grande cour du manoir. Il arbora un sourire niais. Ces riches n'étaient-donc capables que de cela ? ils auraient pu penser que n'importe quel voleur pourrait passer par-dessus. Des henissements retentissaient derrière cette grille, provenants sans doute des écuries remplies de chevaux. Tokann sortit de sa rêverie pour demander à Kaerik, son tigre :

- Qu'en penses-tu ? On va y trouver quoi, à ton avis ?

La mine de Kaerik se renfrogna. Il s'assit lui aussi contre le mur de brique, puis répondit à son éleveur :

- On ? Tu es fou ! Va-y tout seul. Moi, je veux pas être recherché pour avoir volé un truc qui vaut cher...

- De toute façon, même si tu n'y vas pas avec moi, tu sera recherché aussi. Tu es mon tigre, je te signale, répondit Tokann avec froideur.

- Tu as raison. Mais je ne veux pas y aller.

Tokann fut pris au dépourvu. Il s'attendait à ce que Kaerik le suive. Il s'empressa de lui dire :

- Ok, ok... Puisque c'est comme ça, j'y vais seul, alors.

- Parfait, répondit Kaerik d'un air satisfait. Je vais rester en spectateur, je risque de bien m'amuser.

Tokann jeta un regard furieux à son tigre, se leva et se dirigea vers la grande grille de fer. Il l'avait auparavant trouvé beaucoup trop facile à escalader, mais maintenant qu'il était devant, il constata que l'ascension n'allait pas être facile. Mais il n'allait pas faire demi-tour, à ça non. Il serait accueilli en ridicule par Kaerik...
A contrecoeur, il se hissa sur la poignée et se mit debout dessus. Il jeta un coup d'oeil vers Kaerik, qui semblait réprimer un fou rire. Tokann scruta les alentours pour vérifier que personne ne l'observait, puis s'agrippa à une des flèches, non sans peine. Mais quand il voulu redescendre, il n'arriva pas à rejoindre la poignée d'or où il aurait pu poser ses pieds. Un sentiment de honte le submergea soudain. Il était suspendu dans le vide...
Il entendit un grand rire derrière lui, ce qui tendait à signifier que Kaerik l'avait lui aussi remarqué.
Tokann ne pouvait plus descendre. Sauf s'il décidait de tomber comme une poupée de chiffon, mais c'était insoutenable. Lui, Tokann, Tokann des Montagnes, tomber ? Il aurait l'air idiot après ça.
Il se retourna pour défier Kaerik du regard, mais le tigre déformé avait disparu. Mais où était-il ? Tokann avait perdu sa seule chance de redescendre... Il s'écria à peins poumons :

- KAERIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIK !!!

Mais son appel n'avait servi à rien, car le tigre surgit en courant du coin de la rue, de la viande de chevreuil dans la bouche.
Une fraction de seconde plus tard, une jeune femme suivie de son tigre blanc apparurent à leur tour, poursuivant sans doute Kaerik.
Tokann en déduisit que son compagnon leur avait volé ce steak.
Mais la femme s'arrêta pour observer Tokann qui était toujours suspendu à la grille du manoir. Le visage du jeune homme prit une teinte rose. Il respira alors à grands coups, puis se laissa tomber. Un cri de douleur retentit dans les rues. Tokann se hâta de se relever, le visage encore plus rouge, et dit à la jeune femme :

- Qui es-tu, toi ?

Kaerik revint aux côtés de son éleveur, dégustant sa viande avec délice, juste sous les yeux du tigre blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Kamiya
Chefs du Rp
avatar

Nombre de messages : 753
Age : 27
Pays : France
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Près d'une maison de luxe (Rp Kamiya / Tokann)   Sam 22 Nov - 21:13

[HRP : J'en ai discuté avec Ya'o, et en fait, un tigre de l'Akkavar n'est pas forcément doté de parole. Les tigres "parlant" sont mêmes très rares. Alors si cela ne te dérange pas trop, pourrais-tu modifié ton post (ainsi que ta feuille de perso, pour éliminer ce trait de caractère ?
Je me rend bien compte que j'avais validé ton tigre tel quel, mais je ne connais pas bien les caractéristique des tigres de l'Akkavar en général, et c'est après en avoir parlé avec Ya'o que j'ai remarqué mon erreur.
Si tu ne veux rien changé, c'est ton droit. Tu seras juste moins réaliste dans ton personnage. N'oublie pas aussi que même un tigre normal peut parler avec son éleveur une fois l'Okin obtenu, donc rien n'est vraiment perdu... ]



Une fin de matinée tranquille, et il faisait même presque beau. Le ciel était clair, et le fond de l'air, quoique froid, restait sec et donc supportable. La chasse n'avait pas été bien fructueuse, et la seule prise de la journée était ce jeune chevreuil d'à peine 15 kg.
Kamiya était un peu fatiguée, surtout qu'en ce moment, elle n'allait pas fort. Depuis son passage à la première épreuve de l'Okin, elle avait cette douleur dans l'avant-bras droit. Peut-être avait-elle sous-estimer la blessure causée par l'hippogriffe. Elle avait en tout cas choisi de ne pas passer la seconde partie de l'examen avant d'être totalement remise.
Hikaru, quant à elle, brillait de santé. Mais son moral était affecté par la souffrance de l'humaine, et elle était des plus sérieuse en ce moment. Une façon de reprocher à Kamiya sans inconscience quand elle avait choisi de laisser sa blessure se refermer toute seule.

Les deux complices marchaient ainsi, ces pensées à l'esprit, dans les rues pavées de la Cité Principale. Kamiya était enveloppée dans sa longue cape rouge vif, sa capuche abaissée. Hikaru, se tenant comme toujours sur sa gauche, tenait dans sa gueule le gibier capturé quelques heurs auparavant.
Elles se cherchaient un petit coin tranquille pour allumer un feu et faire griller la viande.

- J'espère qu'on trouvera mieux demain... sinon, on va être obligée de travailler à nouveau comme chasseuses de rats pour en avoir à manger. Et j'ai pas envie de devoir trouver un logement pour ça...

Hikaru laissa échapper un grondement. Elle non plus n'avait pas envie de retourner à une vie de sédentaire. Depuis que la jeune fille et la tigresse avaient entamé leur voyage, elles étaient devenues beaucoup plus complices, et avaient appris énormément de choses sur ce monde et sur elles-mêmes.
Elles se lancèrent un regard amusé, Kamiya affichant un léger sourire, et Hikaru clignant des yeux pour acquiescer. Les yeux dans les yeux, partageant ce moment de tendresse, elles ne virent pas arriver la bête...

Un tigre au pelage sable zébré, les ailes démesurément grande, se rua sur elles. Surprises, elles réagirent juste avant qu'il n'arrive sur elles.
Kamiya dégaina son poignard en une fraction de seconde. Hikaru banda sur muscles, s'apprêtant à contre-attaquer violemment. Cela incluait bien sûr lâcher la viande qu'elle tenait dans sa gueule.
Mais le tigre ne semblait pas leur en vouloir. Il se saisit du gibier, et repartis en courant.

- Hey, toi !

Hikaru se lança à sa poursuite immédiatement, animée par la faim qui lui rongeait les entrailles. Il avait malheureusement pris une avance non négligeable sur elles. Kamiya suivait à distance, ne pouvant se maintenir à la même allure que les félins.
Le tigre courait vers les quartiers huppés, et passa devant la grille d'un manoir particulièrement imposant. Hikaru ne le remarqua même pas, toujours à la poursuite du "voleur". Mais Kamiya, un peu en arrière, vit qu'un jeune homme était pendu à la grande grille aux poignées d'or. Elle fit le rapprochement en un instant.

- Hikaru !

La tigresse freina et revint à la hauteur de l'humaine. Cette dernière se dirigea vers celui qui semblait avoir tenté de passer la grille.

- Qui es-tu, toi ?
- Non, ce n'est pas ça qu'il faut dire dans ce genre de situation.

Hikaru regardait avec agacement le tigre engloutir leur repas. Elle lui aurait bien sauté dessus, mais elle faisait confiance à Kamiya, et si celle-ci l'avait rappelée, c'était pour lui dire de ne plus s'attaquer au félin inconnu.

- Dans ce genre de situation, on ne se tutoie pas d'abord. Ensuite, on s'excuse, car si je ne m'abuse, c'est votre tigre qui vient d'avaler notre gibier durement chassé. Et puis après, si on a un peu de culot, et qu'on est près à se faire largement pardonner, on demande de l'aide pour descendre.

Ce ton hautain, Kamiya ne le prnait qu'à moitié au sérieux. Certes, elle regrettait amèrement la perte de son repas, mais le jeune homme pouvait encore se faire pardonner.

_________________
Argent : 400 Wallas
Objets : poignard
Fiche de présentation

Devient un loup-garou (ou un vampire) : http://s23.bitefight.fr/c.php?uid=30572
GRRRrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Près d'une maison de luxe (Rp Kamiya / Tokann)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PISCINE D'UN HOTEL PAS D'UNE MAISON PRIVEE
» Maison de Nara
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» Maison de Riiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Cité Principale ¤ Humains ¤ :: Rues et habitations-
Sauter vers: