Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Rencontre de grand chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Rencontre de grand chemin   Ven 27 Fév - 0:37

Le soleil brillait,aucun nuage à l'horizon et pourtant je me sentais triste,humeur habituel chez moi.Bonheur est un mot qui ne fait pas partie de mon vocabulaire sauf pour désigné le bonheur des autres mais jamais le mien.
La dernière fois que j'avais souris ,que je m'étais sentie bien,que j'avais rigolé avec quelqu'un d'autre que Zéphira,ça devait remonté à...euh...à...3 ou 4 mois au moins.Je croyais que c'était quand j'avais rencontrée Leïla et Suryan.

Voyager me faisait envie car j'allais tout de même pas passé ma vie dans la forêt à coté de la citée principale,progrésser dans la maîtrise de l'épée était mon but et pour l'atteindre le meilleur moyen était de voyager.

J'ai vue tout un tas de gens,des marchands,des patrouille,des voyageurs...et parmis ces personne,une seule retenue mon attention.
Un jeune homme accompagné d'un tigre assez grand.Je ne pouvais pas le décrire car j'était très loin de lui,le jeune homme me semblais assez grand mais la distance entre nous m'avais peut-être tromper.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Lun 2 Mar - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Sam 28 Fév - 1:30

[ Marie > C'est Kasen, le tigre, qui parle, au début ^^ ]




J'ai récupéré le gosse, plongé dans une sorte de coma. Il était trempé jusqu'aux os. Je l'ai emmené avec précaution, afin de ne pas le casser davantage. Son enveloppe charnelle est fragile comme celle d'une poupée de chiffon. Parfois, lorsque l'aube perce les nuages, à l'horizon, et que le soleil projette sa lumière sanglante, en éclabousse la plaine, je crois que je vais le trouver raide. Il tremble, la nuit, à tel point que j'ai fini par dormir autour de lui. Oui, en plus d'être faible, il est minuscule. Qu'a-t-il fait de sa lame, cette arme de bipède qu'il serrait contre lui, dans son sommeil ? Ce bout de métal pitoyable dont il se servait pour se rassurer, un peu ? Elle est toujours là ; elle dort, à son côté. Mais il n'y touche plus. Je l'entends gémir et ça me réveille. Il ne me parle plus. Même par l'esprit, je ne parviens plus à le toucher.
Que lui est-il arrivé, dans cette demeure de pierres mortes ? Que les elfes sombres lui ont-ils fait, au juste ? Je ne le saurais sûrement jamais. Alors que j'étais avec ce tigre miroir, j'ai perçu certains de ses sentiments. Oh ! A peine... D'ailleurs, "tigre-miroir", cette seule pensée me laisse un goût amer dans la gorge.
Je ne sais même pas pourquoi ça me fait mal. Qu'est-ce que cela peut bien me faire, ce que vit ce tigre ?
...
J'ai besoin d'avaler quelque chose. Je laisse le gosse dans un creux, sous un buisson, là où on ne percevra pas son odeur. Ce qu'il pue ! Ces animaux-là n'ont pas la moindre hygiène... j'en aurais presque pitié. Enfin, l'odeur humide des sous-bois, champignons et feuilles mortes, cachera tout autre, je n'en doute pas.

Je reviens avec un lapin dans la gueule. J'en mâche un bout pour le gamin. Son regard est toujours aussi vide ; même pas lointain, non, juste vide. Il n'y a rien, là-dedans. Parfois, je me dit que je devrais m'en débarrasser. A quoi bon, s'il ne sert plus à rien ?

Enfin, nous reprenons notre route. Je l'ai trempé dans un ruisseau glacial qui serpentait entre les arbres, afin de me débarrasser de cette odeur de cadavre qui le collait. Il est allongé sur mon dos, les bras et les jambes ballants de chaque côté.
C'est répugnant, pourtant ça ne me fait plus rien. J'ai fait des concessions.
Aurais-je changé ? Je n'en sais encore rien, mais mon but demeure le même, alors peu m'importe. Avec ce soleil blanc, il aura tôt fait de sécher.

*
* *


Le grand tigre au pelage de feu s'avançait sous la lumière. Il marchait au beau milieu d'une large route pavée, laquelle menait à la Cité Principale. On pouvait être surpris en distinguant une forme confuse sur son dos ; un jeune homme se tenait là, allongé, sans nul doute. Mais après tout, peut-être dormait-il. Quoi de plus naturel, pour un éleveur de tigre ?
Tout à coup, Kasen ralentit l'allure, assouplissant sa démarche. Il avait aperçu une tigresse, au loin ; plus blanche encore que la lumière éclatante, ses yeux brillaient telles des perles d'eau. Mieux valait éviter ce genre de tigre...
Quoique ?
Kasen avança jusqu'à la jeune fille, puis s'arrêta tout à fait devant elle. Il s'adressa à la tigresse, non sans une expression quelque peu amusée.

- Bien le bonjour, dame à fourrure blanche. J'aimerais savoir si cette femelle bipède que tu traînes derrière toi possède quelques connaissances en matière de soin ? Ou peut-être toi-même ?

A voir Aps de près, il paraissait clairement ne pas être au mieux de sa forme. Maigre, le visage émacié et pale, le Prince était visiblement malade.
Mais cela n'était rien en regard de l'absence totale d'expression, de cet étrange étrange coma éveillé, qu'il vivant les yeux grands ouverts.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Sam 28 Fév - 19:39

Je regardais ce jeune homme,allongé,sur un tigre au pelage roux flamboyant.Le jeune homme était pâle,affreusement pâle,les yeux grand ouverts sans éclat de vie.Ce corps puait,une faible odeur de cadavre et je crois qu'on avait essayer de la lui enlever en le faisant tremper.On aurait pût le croire mort et pourtant,il était bel et bien vivant,la preuve était qu'on pouvait le voir respirer,faiblement.Mais qu'avait-il au juste?

Regarder ce corps inanimé ne me donner pourtant aucun sentiment de pitier ni de compassion.Pourquoi?
Peut-être le fait que je suis certaine que Zéphira pourrat le soigner?
Peut-être que mon éducation ne me permettais pas de connaître ce genre d'émotion?
Honnêtement,je ne le sais pas.

La première parole que Zéphira avait échanger avec ce tigre de feu m'avait en quelque sorte réveillée de ce moment de réfléxion.Ce tigre roux parlait avec une lueur amusée dans le fond de ses yeux.
(Zéphira parle)

-Je possède effectivement quelques connaissance en ce domaine.Je suppose que c'est pour cet humain.Je vais voir ce que je peut faire pour lui.


Pendant cette conversation,je ne pouvais m'empêcher de regarder ce tigre enflammé.Je ne saurais dire pourquoi mais quelque chose en lui me gênais.Puis j'entendis un rugissement,c'était Zéphira qui me faisait signe qu'on allait s'éloigner de la voie principale.Je suppose que c'était pour enfin se débarasser de ces gêneurs,de ces regards noir.

Puis elle fixa le corps inerte.Si Zéphira n'arrivait pas à le soigner,moi je ne pourrais rien faire de plus.Je ne sais même pas faire la moitié de ce que peut faire Zéphira en matière de guérison.Je sortit donc un livre de mon sac ayant pour sujet les sortilèges,pour m'aider à patienter.J'essaye d'apprendre les sortilèges.Zéphira,elle,peut lancée des sort de guérison assez puissant donc elle peut peut-être faire quelque chose pour lui.

Et elle essayat,mit toute sa magie à l'oeuvre et ce fût un merveilleux spectacle pour les yeux,et quand toute cette magie fût terminée le garçon avait bouger un peu.Oui il avait bougé!

Le sort avait-il vraiment fonctionné?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Ven 6 Mar - 20:24

L'ironie du Tigre ne semblait pas avoir avoir inquiété la Tigresse. Après tout, la lueur de folie qui brillait, incandescente, au fond de ses yeux, était dissimulée par une fumée, une certaine brume déployée sur la pupille. Le Tigre avait le regard légèrement voilé de ceux qui sont distants, un peu détachés de la réalité, ceux dont on ne peut savoir que bien peu de choses.

La jeune fille, quant à elle, n'exprimait rien de particulier. Peut-être aurait-elle dû être surprise, s'empresser d'agir, ou bien montrer son refus... Mais ce n'était pas le cas. Bah... Cela ne perturba pas Kasen outre mesure. Les humains étaient si volatiles ! Constamment gênés par leur passé, comme s'ils traînaient un poids, derrière eux, dont ils ne se départissaient jamais tout à fait.
Pourtant, il était tellement facile de désigner le responsable de tous ses malheurs, le bouc émissaires !
Et les humains n'étaient-ils pas les victimes parfaites ? D'ailleurs, entre eux, ils ne s'embarrassaient pas de manières... Ils perpétraient des carnages à l'encontre même de leur espèce.


Kasen l'écouta parler, sans répondre. Le soleil se faisait de plus en plus lointain. La chaleur, pourtant, était à crever. Elle induisait de vagues ondulations de lumière au-dessus des pavés blancs, une sensation de malaise, d'étouffement... Il n'y avait pas le moindre souffle de vent ; aucun nuage ne daigner se profiler à l'horizon.
Ayant fini de parler, la Tigresse partit en tête, s'éloignant sur un petit chemin transversal, lequel se faufilait entre de nombreux blocs de rochers couverts de mousse. Il n'était pas pavé ; sûrement n'était-il emprunté que par quelques promeneurs... Ou contrebandiers, qui eut pu le dire ?
Les feuilles mortes se froissaient, nimbées d'un respect silencieux, tandis que les tigres et l'humaine avançait. Cela ne dura pas longtemps. Le chemin se terminait net, sur un petit ruisseau, fragmenté en plusieurs branches. L'eau se faufilait entre les racines des arbres, lequel semblaient se tendre désespérément vers le ciel, se surélever pour échapper au marécage.
Lorsque l'eau ne se déplaçait pas, elle était stable, verdâtre et boueuse. Aussi, dans cette atmosphère sèche, elle dégageait une certaine fraîcheur, alliée toutefois à une odeur désagréable, un peu dérangeante.
La lumière blanche pénétrait mal la forêt marécageuse, pourtant, quelques rais parvenaient jusqu'à l'eau. L'étendue marécageuse était parsemée de taches de lumière, d'un vert émeraude chatoyant.

Sans attendre, Kasen se débarrassa du poids, sur son dos. Aps glissa, tel l'objet inerte qu'il était, jusqu'au sol. Que faisait la jeune fille ? Elle sortait un livre de son sac ?... Était-elle à ce point désintéressée de la situation ?

Quoi qu'il en soit, il semblait bien que c'était le cas de Kasen.
Le grand Tigre Roux au pelage flamboyant les laissa tous trois, pour s'approcher de l'eau, qui se trouvait à quelques pas d'eux. Il avança jusqu'à ce que les feuilles mortes soient humides, qu'elles s'enfoncent légèrement sous ses pattes, spongieuses, que de petites bulles d'air et de l'eau remontent à l'air libre. Puis il pencha la tête en avant, et il vit ce qui l'attirait.
Il y avait quelque chose, sous la surface.
C'était sombre et immobile.
Malgré l'eau qui le recouvrait, cela puait atrocement.
Pourtant... Cela vivait.

Lentement, comme menacé par quelque chose qu'il n'aurait pu éviter, il recula. Il revint auprès des trois créatures. Après tout, ne s'était-il pas éloigné que durant quelques minutes, à peine ?

La magie jaillit de la Tigresse blanche. Elle était pareille à une gerbe d'étincelles, dans des tons dorés. Oui, ce flux ressemblait un peu à de l'or fondu...

*
* *


Quelque chose ?
Il y a quelque chose qui m'appelle ? Non, rien, moi je ne veux pas venir, ni sortir, je suis bien ici, je vais bien, je veux rester, encore et encore, toujours, ne jamais m'extirper de ce cocon, ici il fait chaud, ici je n'ai pas mal, ici...


*
* *


Les yeux d'Aps étaient grand ouverts. Naïfs, humides, et pourtant emplis d'une infinie sagesse, comme ceux d'un nouveau-né qui s'ouvrent sur le monde.
Mais il y avait quelque chose, dans ce regard, qui dérangeait. On avait l'impression d'assister à l'éveil d'une pierre, d'un corps. Où se trouvait l'esprit ?
Est-ce qu'il existait encore ?
Impossible à dire...

Kasen posa sa patte sur la poitrine du garçon. Il respirait mieux, son pouls était stable. Son corps était guéri.

- Ça n'a pas marché comme cela aurait dû, Tigresse.


C'était un reproche. Il osait, alors qu'elle avait fait en sorte de lui rendre service ? Oui, c'était bien cela...

Alors, le tigre donna un coup d'épaule à la Tigresse. Il voulait qu'elle entre dans le champ de vision du gosse. S'il ne réagissait pas à la vue d'une Tigresse inconnue, alors, il n'était plus capable de penser...

Juste à côté d'eux, quelque chose sortit de l'eau. Elle rampait en leur direction.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Dim 8 Mar - 17:53

C'était quoi son problème?Pas l'humain mais ce tigre,son regard m'indiqait que le résultat n'était celui qu'il avait espèrer.Il faut bien l'avouer,l'humain semblait avoir une case vide.Bon son état physique s'était améliorer,au moins quelque chose de positif dans cette histoire.

(Zéphira)
-Son cas est complexe,très complexe même.Son corps est rétablie mais son esprit semble absent.Mais où a-t-il put trainer?Murmurat-elle dans cette langue propre aux tigres.

Et elle réfléchissa une fois de plus,une concentration total,de peu on aurait dit que son esprit était parti chercher l'esprit de ce jeune homme mais ça m'étonnerais.Elle demeurait immobile,silencieuse hors du champ de vision du jeune homme me semblait-il.
Et ce tigre roux l'a poussée devant ce jeune homme mais elle était tellement occupée par ses pensées qu'elle n'avait pas réagit.Mais quelle idée avait-il en tête?

Le soleil avait fait la moitié de sa course céleste et il se rapproché lentement de la ligne d'horizon.Il faisait frais dans ce marécage.
Comme c'était une affaire de tigre,je me suis éloignée d'eux.Et je vis une forme dans l'eau,une forme sombre,vivante qui semblait patienter.Je me demandais de quoi il s'agissait.

Les deux tigres attendaient la réaction du jeune homme.Avait-il encore une conscience?Peut-être bien que oui,peut-être bien que non en tout cas on allait le savoir très bientôt.
Moi en attendant,j'observais cette forme bizarre dans l'eau et en prime cette chose empestait.Je la regardais,immobile,très lentement,je raprochais ma main de la poignée de mon épée par instinc.Mais par la suite je me suis rapprochée rapidement des deux tigres histoire de voir ce qui ce passait.La situation avait-elle changer?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Dim 15 Mar - 1:38

L'étrange créature se trouvait être une chimère, curieux croisement qui tenait autant du serpent géant que du requin. Cependant, aucun caractère visible n'indiquait de parenté avec les Tigres.
Alors, comment cela se faisait-il qu'il pût émaner d'elle un aura semblable à celle des grands félins ?

Kasen avait détourné son intention du gosse, l'espace d'un court instant. Un coup de vent ébouriffa son pelage feu, donnant ainsi l'impression d'aviver un feu. Son regard s'était planté entre les deux yeux de la créature rampante. Il ne comprenait pas...
Et il détestait cela.
Si cette chose ne disparaissait pas sous peu, elle et la putride odeur qui lui collait à la peau, il irait l'occire - cela ne faisait aucun doute.

-Son cas est complexe,très complexe même.Son corps est rétablie mais son esprit semble absent.Mais où a-t-il put trainer?

Non sans agacement, Kasen reporta son attention sur la tigresse au pelage de neige. Elle partageait son opinion, de toute évidence.
Cependant, à ce train-là, le gosse allait se métamorphoser en légume du genre pomme de terre apathique. Passé un certain temps, le corps perdrait définitivement ses capacités. Et alors... Tel un jouet cassé, il serait bon à jeter.

Certes, mais comment ramener la vie dans ce corps inerte ?
Tout à coup, une lueur passa dans les yeux du tigre.

- Tu as bien dit "Où a-t-il pu traîner ?"

Oui, il lui semblait bien... C'était cela.
La Tigresse avait tout juste.
Il allait aller chercher l'esprit du gosse là où il se trouvait, et le ramener par la peau du cou, de gré ou de force. De force, de préférence.

Se penchant légèrement au-dessus du corps, Kasen y déposa sa patte antérieur. Énorme et puissante, cette dernière était dotée de griffes capables de lacérer n'importe quel matériau, au presque. Du moins se plaisait-il à le penser.
L'électricité crépita, ébouriffant complètement sa fourrure. Pourquoi lui était-il si difficile de la manier ? Il devait ressembler à une grosse peluche... pitoyable... Arf.
Son énervement se fit ressentir dans la puissance de la décharge. Tel un éclair qui s'enfonça dans la chair du garçon, le rai électrique perça presque sa peau.
Un odeur inquiétante de chair brûlée s'éleva presque aussitôt.

*
* *


Aïe... Aïe... Pourquoi ai-je si mal ?
...
Qu'ai-je ? Qu'ai-je fait ? Que m'arrive-t-il ?
...
Je ne ressent plus les murs qui me protègent de la même façon qu'avant.
Sont-ils encore là ?
...
Je...
Je m'envole...
Non !
Non ! Tout mais pas ça ! Je veux rester ici !
Non, je ne veux pas retrouver Kasen ! Surtout pas ! Ni l'Okin !
Je... je...

*
* *


Comment Kasen sut-il qu'Aps s'était réveillé ?
C'est bien simple : il ne le comprit pas. Il crut qu'il avait échoué, et cela fit naître en lui un sentiment qu'il connaissait trop bien, une sorte de rage amère, mêlée de colère haineuse.
D'un violent coup de griffe, il projeta le corps du Prince à un mètre de lui. Du sang gicla pour tacher sa fourrure.

Ignorant totalement la jeune fille qui se rapprochait, il bondit en direction de la créature semi-aquatique.

En quelques secondes, il l'avait rejoint, et il plantait ses griffes sans même chercher à connaître ses intentions.

- Que...

C'était la voix d'Aps.
D'un coup, Kasen se figea. Alors, les crocs du monstre se plantèrent dans son poitrail. Le crissement des dents d'ivoire contre les os résonna, sinistre...

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Dim 15 Mar - 2:38

Cette chimère m'avais paralysée,une créature vraiment affreuse avec un corps de serpent et une tête de requin.Elle s'était jetée sur le grand tigre et le mordit de toute ses forces pendant son moment d'inatention.Quelle lâcheté cette chimère!
Épée en main,je me suis jetée sur la chimère.Ma lame transperça la chair du monstre qui hurla de douleur et lâcha le grand tigre,le combat venait de commencé.

Le garçon se réveilla et ne cacha pas sa surpris.

-Que...

-Tu te réveille enfin toi!Ne reste pas planté là!!

Zéphira s'occupa de soigner le tigre rapidement.La chimère me fixa tel un taureau furieux et me frappa violemment la poitrine de son immense queue tranchante pendant pendant que je criais au garçon .La rapidité de cette chimère m'avais impressionner , je n'avais jamais vue une tel vivacité et pourtant , je m'y connait en créature de ce genre. Le sang commença à couler en grande quantité mais je n'avais dit mon dernier mot,je voulais me battre et rien,ni personne ne pouvais me faire changer d'avis.Je fis une roulade sur le côté puis je bondis sur le monstre pour le transpercer.Mais le sang commença à manquer et je commencée à voir double,difficile de visé dans ces conditions mais je n'abandonnerais pas si facilement.Le laisser me vaincre sans rien faire?
JAMAIS!

Le grand tigre était rétabli et le garçon aussi désormais est maintenant c'était leur choix de se battre ou bien de partir après tout ils n'étaient pas obligés de combattre.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mer 22 Juil - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Dim 15 Mar - 19:19

Les yeux écarquillés, Aps ne distinguait que le ciel, d'un blanc-bleu éblouissant.

-Tu te réveille enfin toi!Ne reste pas planté là!!

Il hoqueta de surprise. Dirigé par la voix, il avait légèrement penché la tête, et il venait d'apercevoir une grande tigresse éclatante comme les pierres du palais en plein été. Surtout, elle était dotée de crocs qu'il valait ne mieux pas ignorer...
Enfin, il comprit le sens de ce que quelqu'un... Une jeune fille ?... venait de dire. Mais pourquoi ? Où était-il ? Que se passait-il ?
Et surtout, Kasen rôdait-il dans les parages ? A cette seule pensée, quelque chose se noua au creux de son ventre.
Puis il s'aperçut qu'il était sale, qu'il avait atrocement faim, et qu'un goût de sang lui collait au palais. Pas le sien, non ; il avait mangé de la viande crue.
Durant combien de temps avait-il quitté la réalité ?

Avec précaution, il éprouva les muscles de ses bras et de ses jambes. Des bruits de combat quelques pas derrière lui l'inquiétèrent, aussi tenta-t-il de se dépêcher. Il était curieux qu'il ne soit pas en plus mauvaise forme physique que cela... Avait-il été soigné ?
Kasen ne possédait pas de tels pouvoirs.
Qui, alors ?

Tout à coup, Aps remarqua une tache sombre en plein milieu de sa poitrine. Une brûlure, en forme de patte, qui lui permit de comprendre la nature exacte de ce qui avait détruit son abri psychologique.
Kasen, encore et toujours.

Enfin, Aps parvint à s'asseoir. Puis, chancelant, il se redressa tout à fait. Il du rapidement s'appuyer à l'écorce râpeuse d'un arbre, contemplant les évènements d'un air impénétrable. Qu'allait-il faire ? Demeurer ici, et attendre ?... Patienter jusqu'à ce que Kasen vienne le chercher ?
La vérité était qu'en cet instant il était hypnotisé.

*


Alors même que les crocs de la chose rampante s'enfonçaient dans ma chair, je perçut l'aura de la magie de cette tigresse. Cette aura se présentait à moi comme une odeur, un parfum fleuri et capiteux dont je ne parvenais pas à me défaire...
Je sentis le sang coaguler dans mes plaies et la chair se refermer rapidement. Certes, cette technique n'était pas parfaite - aucune ne l'était - et j'aurais encore mal un moment, mais je dois dire que ces soins étaient bienvenus.

Pendant ce temps-là, la jeune fille dont d'ailleurs j'ignorais toujours le nom ( mais cela m'importait-il seulement ? ) combattait la chimère avec, je dois dire, un certain brio.
Non pas que j'étais admiratif, ni rien de ce genre, cela étant impossible, mais je reconnaissais tout de même ses capacités.
Si l'occasion s'en présentait, sûrement l'enrôlerais-je à mon service.

*


D'un gigantesque bond, Kasen plongea sur la créature, déjà occupée à se battre avec l'humaine.
Elle ne fit pas le poids.
Il l'éventra d'un large coup de griffe.

A l'intérieur, dans l'estomac, il y avait une petite créature lovée. Sûrement venait-il de l'avaler... Ou, plus probablement, elle avait été scellée là par quelque tour de magie.
Cette créature, c'était un tigreau.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Dim 15 Mar - 19:58

Le combat était fini?Ce tigre,quelle puissance il a!
Puis je lâche mon épée en tombant sur le sol marécageux.Ce n'est pas le spectacle de la chimère étriper qui en ai la cause,non car je ne m'évanouie pas face à ce genre de spectacle , est-ce si étonnant ? C'est simplement le manque de sang du à cette blessure , mais au moins , la chimère ne m'avais pas vaincut . Sans l'intervention du tigre flamboyant , aurais je réussis ? Je ne le saurais sans doute jamais .Mais avant de toucher le sol ,j'ai put tout de même apercevoir le dîner de cette chère chimère. Un tigreau ?! Le pauvre ,c'est le genre de chose qui traumatise toute une vie mais il me semblais être très jeune, il pourra sans doute oublier cette petite aventure dans l'estomac d'une créature.

Je tombais lourdement sur le sol , mon épée s'échappa de ma main pour tomber avec moi dans la terre humide des marais, je ne voyais plus que du noir , comme si je dormais et pourtant , je pouvais encore sentir mon sang coulait . Quand je ressentie une douce chaleur dans ma blessure , de la magie sans doute . Je reconnaissais là , un sort de guérison , exécuter par ma tigresse . Je l'avoue que ce n'était pas la première fois qu'elle me sauvée la vie .

A mon réveil,la première chose que j'ai vu sont les deux yeux couleur saphir de Zéphira et la lumière reconnaissable du sort de guérison m'avais permis de me relever, la douleur était toujours présente mais elle avait beaucoup diminuer.


Le soleil s'approchait doucement de la ligne d'horizon. La lune commencée à apparaître dans le ciel et les étoiles aussi par la même occasion . Le spectacle journalier du crépuscule venait de commencé , avec toujours la même beauté , ce spectacle ou le soleil meur , agonisant , et la lune naît , avec la même majestée .Le tigrau qu'allait il devenir ?Je pense qu'il se débrouillera très bien tout seul. Le jeune homme était appuyé contre un arbre et semblait patienter. Il avait une grande empreinte de tigre sur le torse ,sûrment à cause de la décharge éléctique de toute à l'heure.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mer 22 Juil - 1:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Mer 18 Mar - 20:42

La jeune fille parut se trouver faible. Son épée glissa de ses doigts minces, puis, avec un bruit d'eau, s'enfonça dans le sol gluant des marécages. Jusqu'à quel point avait-elle été blessée ? Aps remarqua qu'avant qu'elle ne s'écroule, ses yeux glissèrent sur les entrailles de la chimère. Il suivit son regard, et alors il vit ce Tigreau. Mais, pour le moment, il faisait passer sa semblable en priorité sur le jeun félin.
Il ignorait son nom, comme il ignorait tout de ce qui l'avait amené, lui, à se retrouver dans cette situation. Se portant aussi rapidement qu'il le pu auprès d'elle, ce qui était un exploit au vu de la confusion qui régnait dans son esprit, il s'agenouilla pour prendre son pouls. Ses connaissances en matière de médecine étaient très limitées...
Il en était venu à supposer que c'était la Tigresse qui l'avait soigné. S'occuperait-elle de sa "maîtresse" ? Il ne savait même pas quel genre de relations les liait, toutes les deux. Était-elle soumise, sous la domination de l'humaine, attendant une occasion de fuir ? Leurs rapports étaient-ils harmonieux, comme ceux d'amis ou, davantage encore, de sœurs ? Ou bien la Tigresse avait-elle le dessus sur l'humaine ?

Alors même qu'il cherchait la féline blanche du regard, celle-ci s'approcha. Sans trop se préoccuper de lui, elle entreprit de soigner l'humaine...
Voilà qui le rassurait. Se relevant, il recula de quelques pas, avant de s'adosser à nouveau à un arbre, tandis que la jeune fille rouvrait les yeux.

Kasen, quant à lui, était resté pétrifié devant sa découverte. Quel mage, quel démon avait-il "incrusté" ce Tigreau à l'intérieur du corps ? Interrompant ses réflexions, il s'empara du petit animal, lequel couina vigoureusement. De toute évidence, il était bien éveillé. Sûrement aurait-il bientôt faim.
Mais Kasen était à mille lieues d'un gentil Tigre bien attentionné. Balançant sans ménagement le petit sur le sol ferme, peut-être pour éviter qu'il ne s'empêtre dans les marais, il s'assit avec assurance. La petite créature hésita un peu, puis décida de le rejoindre. Il ne s'en préoccupa pas, l'ignorant avec superbe.
Aps prit alors la parole, d'une voix aussi douce que possible pour quelqu'un qui sortait à peine d'un bien étrange coma.

- Peut-être pourrions-nous voyager encore un peu sur la route, cette nuit ?... Quoique, j'ignore même votre destination, Demoiselle.

Aps savait que Kasen cherchait, en cet instant même, à l'atteindre au moyen de l'Okin.
Il savait que s'il voyageait seul avec le puissant Tigre, il sombrerait... Jusqu'où ? Autant en retarder tant que possible la réponse.

- Je me prénomme Aps.

A l'horizon, le soleil pressait sa course. Il glissait dans le ciel, traçant derrière lui de longues traînées rougeoyantes, lesquelles semblaient prendre feu. Bientôt, la voûte céleste deviendrait noire dans son entier.

Au loin, des hurlements de loups éclatèrent, crevant le silence.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Ven 20 Mar - 19:08

Zéphira eu l'air rassurer de me voir en bonne santé,j'étais si mal en point que ça?A mon avis non mais par contre j'étais en colère de m'être évanouie si rapidement face à cette chimère.Mais après tout je suis en entraînement non?Et un jour,je serais suffisamment forte pour passer cet examen de l'Oknin.
Le jeune homme qu'en à lui,avait retrouvé ses esprits.Ses yeux avait retrouvés leur éclats de vie et sa peau avait retrouvée les couleurs de la vie.Son prénom était Aps,non?

-Je me nomme Marie Stella mon pet...euh je veux dire Aps,et voici à mes cotés ma partenaire Zéphira.Ma destination?
Je n'en ai pas vraiment
.


J'allais lui dire mon petit!
Mon petit était une expression que j'employai assez souvent avec n'importe qui.
Et je ne saurai dire pourquoi mais le garçon ne semblait pas apprécier son partenaire tigre.Enfin bon je ne vais me mêler de la vie des autres maintenant.

-Où étiez vous?
Je veux dire où était votre esprit?


Mais je n'ai pas eu la patience d'attendre la réponse alors je lui dit:

Le tigreau était tranquillement assis à coté du grand tigre et lui jetait de temps en temps des regards plein d'affection pour son sauveur mais le grand tigre semblait être intouchable de coeur.Exactement comme je le ferais envers un inconnu.

-Au fait où vous rendez-vous au juste?

La nuit devenait de plus en plus noir et le souffle du vent se faisait entendre.La fraîcheur de la nuit me fis légèrement frissonner.Au loin on voyait les dernières lueur du jour.

-Honnêtement je n'ai pas la moindre envie de restée plus longtemps dans cet endroit lugubre.Je vous raconterais tout plus tard.

Puis on a quitté le marais.


Plus tard,dans une petite auberge,j'ai racontée à Aps tout ce qui c'est passé depuis que je l'ai rencontré quand il était dans ce coma étrange.Je lui ai raconté quand le grand tigre nous à rencontrés,quand Zéphira l'avait soigné,quand le grand tigre avait posé sa patte sur son torse,quand la chimère nous a attaqués, quand le grand tigre la vaincu,quand il s'est réveillé.Je lui ai tout raconté en détail.


Et le tigreau qu'était il devenu?
Il nous avait suivis,s'asseya à coté du noble tigre qui lui était toujours indifférent.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Mar 24 Mar - 14:59

Ainsi, elle n'avait pas de destination, elle qui paraissait si jeune. Quelle raison avait bien pu la lancer, seule, sur les routes ? Quoique, finalement, elle n'était pas entièrement seule... Cependant, elle encourrait au quotidien de nouveaux dangers. Était-elle mature au point de pouvoir s'occuper seule d'elle-même ? Probablement.

Et puis, cela ne le concernait pas, non ?...

Justement. A chaque fois qu'il rencontrait un orphelin, ou l'une des victime de la société Humaine, il en ressentait un désagréable pincement au cœur, comme un sentiment de culpabilité. Était-il l'auteur de tout le mal qui régnait en son pays ? Selon lui, il aurait pu faire en sorte d'amoindrir les souffrances, surtout celle que commençait déjà à engendrer cette nouvelle guerre.
Il œuvrait à cela. Mais parviendrait-il seulement à son but ?
Parfois, comme en cet instant, l'abattement crevait sa poitrine, le désespoir allumait un titanesque brasier en son cœur. Il n'avait pas la force d'inspirer le respect à un Tigre. Il était si faible qu'il ne pouvait même pas imposer sa volonté à un félin...

Marie posa une nouvelle question, aussitôt suivie d'une autre, puis d'une troisième. Il n'eut pas le temps de répondre.
Quoi qu'il en soit, possédait-il seulement une réponse ? Non, il ne comprenait pas véritablement ce qui venait de se produire en lui.
Soudain, il se rendit compte qu'elle avait failli l'appeler "mon petit". Cela le fit presque sourire.

-Au fait où vous rendez-vous au juste?

Le vent s'enfla et se grossit jusqu'à devenir énorme. Les vêtements du Prince claquaient contre ses jambes et sa poitrine. Il entrouvrit à peine les lèvres pour répondre, tant il avait froid. De violents frissons le secouèrent. Cela passerait...

- Je dois me rendre à la Cité Principale. Cependant, même si vous allez dans la direction opposée, nos chemins ne se séparerons pas avant demain midi. Les routes se font rares dans cette partie des Contrées...

Il connaissait son pays à la perfection. Déjà, il ne comptait plus les heures qu'il avait dépensées, enfant, penché sur des cartes à la lueur d'une chandelle.

L'horizon vorace avait englouti le soleil. Des éclaboussures de sang tachaient la grande toile du ciel. Les dents de l'horizon formaient de grandes rayures blanches, ultimes rais de lumière, témoins de l'agonie de l'astre diurne.

***

Nous nous sommes mis en route. Je n'ai rien dit de plus à la tigresse, je ne me suis pas fait remarquer ni n'ait imposé ma volonté : j'étais trop concentré sur l'esprit du gamin.
Je réfléchissais, aussi. A beaucoup de choses.

Je le tuerai, ce gamin.

Le tuerai-je ?


***

Enfin, un petit groupe de maisons furent en vue au bord du chemin creux. Marie, Aps, Zéphira et Kasen montèrent le petit escalier de bois grinçant et vermoulu qui conduisait à l'auberge. Plantée dans le toit de chaume, une petite cheminée tout de travers crachotait des bouffées de fumée grise. Sûrement un feu brûlait-il dans l'âtre.
Avec la guerre, les voyageurs étaient nombreux. Des familles entières quittaient la Capitale et les frontières pour se réfugier plus au nord, à l'Intérieur.

Aps poussa la porte afin de laisser passer la jeune fille et les deux Tigres, puis il entra à leur suite.
La salle, de petite taille, était encombrée par une grande quantité de tables disparates, entassées les unes contre les autres pour accueillir le plus de monde possible. Certaines personnes dormaient dans les coin. De toute évidence, les chambres étaient toutes complètes.
Le petit personnel de l'Auberge du Talus Moussu, une famille semblait-il, s'activait fébrilement à prendre les commandes et porter les écuelles entre tous ces voyageurs.

Aps aperçut deux places libres, autour d'une minuscule table carrée serrée entre une fenêtre aux carreaux limpides et le pavé de marbre qui protégeait le bas de la cheminée. Il l'indiqua à Marie, avant de s'y diriger.

Quelques instants plus tard, il l'écoutait parler, tandis que les vapeurs humides et tièdes de la soupe réchauffaient son visage incliné. Les mèches de ses cheveux lumineux s'humidifiaient lentement. Il n'avait pas vraiment faim.
Allaient-ils devoir dormir ici même ? En tout cas, il n'aurait pas été prudent de reprendre la route alors qu'il faisait si noir, à l'extérieur..

Tout à coup, les souvenirs de ce qu'il avait vécu, juste avant de s'enfermer dans cet étrange coma, lui revinrent. Secouant brusquement la tête, il tenta de les chasser. Le sang se retira de ses joues.
Assis sous la table, Kasen planta doucement ses griffes dans son pied. Aps se retint de le réprimander. Il y avait trop de monde pour faire un scandale.
D'ailleurs, le petit tigreau maigrelet n'était pas passé inaperçu. Un homme plutôt âgé, sa capuche rabattue sur son front, jetait en direction de ce dernier de fréquents coups d'œil.

Aps reporta son attention sur Marie.

- Je reviens d'un très long périple. Kasen et moi nous sommes rendus chez les Elfes Sombres. Là-bas, le Souverain... a tenté de me tuer.

Son regard se perdit entre les arbres noirs, noyés dans la pénombre, derrière la vitre. Les carreaux étaient embués. Cependant, un rayon de lune, argenté, dessinait comme un coup de peinture sur la glace.

- J'ai seulement besoin de retourner au Palais. Mais je suis si faible qu'il est peu probable que je parvienne vivant là-bas.

Son intonation s'était faite de plus en plus faible, puis, tout d'un coup, il parla plus fort. Il était ironique, amer. un peu comme ceux qui savent qu'ils vont être exécutés à l'aube, et que, bien que jeunes, ils vivent leurs dernières heures.

- La vérité est que mon Tigre veut ma mort. Mais, contre cela, je ne peux rien, n'est-ce pas ?

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Sam 28 Mar - 1:58

Le Souverain Ferraa Rant'Zhar?!
Le Souverain des elfes sombres a tenté de le tuer?!
Le souverain Ferraa Rant'Zhar,j'en ai entendu parler,un elfe cruel et sans pitié,pourquoi il a tenter de tuer Aps?

Représentait-il une menace?

Et puis son tigre aussi voulait sa mort,décidément.Maintenant je sais pourquoi le tigre me gêner,la haine.
La haine qu'il semble éprouvait pour Aps mais pas seulement j'imagine.

-Ainsi vous allez au Palais à la Cité Principale,je viens juste d'en partir mais je pense qu'un petit détour peut se faire.Personne ne m'attends,personne ne s'inquiète pour moi alors j'ai tout mon temps.Je vous accompagnerais jusqu'au Palais,je ne l'ai encore jamais vue.Enfin si vous voulez.

Cet homme étrange à la capuche fixait toujours le tigreau mais étrangement,il m'était familier mais son visage était a moitié cacher par sa capuche.

(Zéphira)
Quelle journée,je suis é-pui-sée!C'est un peu normal après toute l'énergie que j'ai dépensée avec tout ces sorts de guérison.
D'abord un tigre étrange,un humain dans le coma,une chimère,le tigreau dans les tripes de cette créature...
Bon je vais faire un petit somme.Ce sol ne m'a pas l'air très propre mais bon,je m'en contenterais.

**

La nuit à l'extérieur était noir comme de l'encre,seul le disque argenté éclairais les routes.Le vent glacial se faisait entendre de temps en temps.Je n'aimerais pas me trouver dehors à cette heure-ci.

L'homme à la capuche était toujours là fixant le tigre,plus je l'observe,plus je suis sûre de l'avoir déjà vue ou de le connaître.La lueur d'une bougie a à moitié éclairait son visage.

-Non...,ce n'est pas possible...,ce n'est pas vrai!

Je l'avais dit en murmurant.L'homme je l'avais reconnue,c'était...c'était...
Apparemment il ne m'avais pas encore remarqué.Mais il y avait une chance aussi pour que ce ne soit pas lui,après tout je ne voyais que la moitié de son visage et je ne lui connaissais pas cet intérêt pour les tigre,peut-être un trafic de tigre,qui sait,il est capable de tout.
Je mis donc une veste avec une capuche en espérant qu'il ne me reconnaisse pas.


J'étais inquiète,vraiment inquiète,je me souviens encore de sa colère lorsqu'il m'a surpris au loin lors de ma fugue.

-Lorsqu'on se reverra,le duel final commencera!

Je l'entend encore.
Ce tyran,il m'en avait fait voir des cadavres,cadavres de ses précédents adversaires,juste pour me montrais ce qui m'arriverais si je n'étais pas sage.Les nombreuses de fois ou il a faillit me tuer,je ne les ai jamais comptées.

Bon essayons de l'ignorer,c'est le meilleur moyen de ne pas se faire repérer.
Mon attention se reporta sur Aps mais j'étais tout de même terrorisée.Moi qui suis déjà pâle de nature , là je l'étais encore plus , presque la paleur d'un cadavre , peut-être un avant goût de ce qui m'attends si je suis repérer. Mon attention se repporta donc sur le jeune homme.
Aps même si on viens de se rencontrer,tu à déjà gagner mon respect .Chose très rare en générale , même cet homme n'y est parvenue et à tenté en vain de le gagner.

-Un faible,vous?Je ne pense pas.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mer 22 Juil - 2:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Mar 7 Avr - 15:46

[ Voici, enfin =3 ]



Aps était comme en sursis. Trop d'enjeux l'entouraient, tant de poids pesaient sur ses épaules que, parfois, le souffle lui manquait. Mais il était de ceux qui, même à terre, tentent encore de se relever ; il faisait partie de ces êtres qui ont un corps faible et cependant doté d'une rare force de volonté.
Pourrait-il agir, influer sur le destin d'autres êtres ? Ses yeux noisettes glissèrent sur ses doigts pâles, crispés autour de sa tasse. Peut-être aurait-il voulu être Tigre.

La voix de Marie le ramena une nouvelle fois à la réalité. Personne ne s'inquiétait pour elle...
Doucement, encore enveloppé des effluves de ses rêves, il répondit :

- Bien sûr, cela me ferait très plaisir.

Sur quoi il sourit légèrement, son regard désormais fixé au-delà du brouillard de cette auberge, vers les étoiles que le plafond de poutres lui cachait. Il s'aperçut cependant que la jeune fille regardait parfois en direction d'un homme, lequel se tenait dans un recoin un peu plus sombre. Les flammes issues du grand brasier projetaient sur lui de violentes lueurs d'incendies ; l'ombre de sa capuche dansait sur son visage, déformant ses traits.
Lui aussi, leur jetait de fréquents coups d'œil. Au début, il semblait s'intéresser au tigreau qui dormait au pied d'une chaise, mais Aps ne pouvait plus en être certain.
Que leur voulait-il donc ? Aurait-il pu reconnaître le Prince ? Non, pourtant, Aps pressentait que ce n'était pas cela ; bien qu'il ne pût s'en assurer, il avait l'impression que l'homme s'intéressait davantage à la jeune fille.
Aux mots que cette dernière prononça, si bas qu'il faillit ne pas les entendre, Aps sentit son cœur se serrer. Durant un court instant, il crut qu'un nouveau péril était apparu, non loin d'eux.
Puis, d'un coup, il comprit ; le problème, c'était cet homme. Marie le fixait, et rabattit sa capuche.
Qui était-il ? Pourquoi voulait-elle se dissimuler à ses yeux ?
La peur, non, la terreur, se lisait dans le regard de la jeune fille. Elle parla pourtant, comme si elle cherchait à rattraper le fil de ses pensées, à oublier l'autre.

- Un faible,vous?Je ne pense pas.

Il est de ces mots qui donnent du courage. Que l'on en manque ou pas, cela importe peu.
Aps eut envie de se lever. C'est alors que l'homme appela le serveur, afin de régler en monnaie sa consommation. De toute évidence, il allait se lever...

- Peut-être devrions-nous partir, souffla-t-il.

Il n'hésita pas ; il s'exécuta. Du même coup, il attrapa doucement la main de la jeune fille, avant de l'entraîner en direction de la porte.
Kasen avait réagi si vite qu'il enclenchait déjà la poignée, de ses griffes, le tigreau trottinant derrière lui. Sur ce, la porte s'ouvrit à la volée, laissant s'engouffrer une bourrasque fraîche dans l'atmosphère enfumée de la salle. Une poignée de pétales blanches, issues des proches arbres, se déposa au sol en tourbillonnant. Quelques personnes, en train de discuter devant leur assiette de soupe ou chope à la main, s'interrompirent. Un grand silence se fit, que seul le murmure du vent et les crépitements de l'âtre nuançaient.
Aps entraîna Marie à l'extérieur, bien qu'il savait que passer la nuit dehors ne serait pas l'idéal. Cependant, toutes les chambres n'étaient-elles pas prises, à l'auberge ? Au pire, ils s'installeraient aux écuries, à côté des logements des écuyers. Tout plutôt que de rester passifs tandis que cet homme, à chaque regard, la foudroyait.
Il poussa la porte. Celle-ci ne se referma pas tout à fait, aussi insista-t-il légèrement. D'un coup, elle se rouvrit. Il faillit perdre son équilibre et heurter cet homme qui sortait juste derrière eux.
C'était lui.
Aps recula d'un pas, portant imperceptiblement sa main à son épée. C'est alors que l'homme éclata d'un rire, presque inaudible, dont la force crût petit à petit, jusqu'à devenir un ricanement cynique.
Allait-il parler ?

- Qui ?

La voix d'Aps était sensiblement tendue.
Kasen, de sa queue, fouettait dangereusement l'air. Non pas qu'il s'intéressât à ce qu'il pouvait advenir d'Aps ; cet homme dégageait une odeur de sueur et de terre qui ne lui était désagréable.

C'est alors que le Prince aperçut le tigreau, qui se faufilait juste contre la jambe de l'homme... Il voulut intervenir ; il n'en eut pas le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Mer 8 Avr - 19:57

Aps m'entraîna dehors, dans la nuit, dans le froid , il avait dût remarquer l'homme à la capuche qui depuis un bon moment nous fixai.Zéphira se réveilla en sursaut et le reconnu immédiatement partageant sans doute la même haine que moi envers cet homme cepadant , elle ne le craignait pas ,non ,seule moi en avait peur .

Une fois à l'extérieur,malgré l'obscurité de la nuit j'ai reconnue la poignée de l'épée qui m'avais martyrisée autrefois.Cette poignée en or sertie d'un magnifique rubis et cette lame reluisante , légèrement rouge , comment l'oublier?
Cette épée se trouvait à la ceinture de l'homme.
Maintenant plus aucun doute possible,c'était bien lui.
Puis dans un murmure je dit avec un sourire quasiment invisible:

-Il faut croire qu'il y a certaines rencontres qu'on ne peut éviter,j'imagine.


Le silence s'installa , seul le souffle du vent glacial se faisait entendre et le disque argenté était à demi cacher par les nuages rendant la nuit plus obscur qu'avant.
Puis d'un ton plus fort:

-Je ne savais qu'on se reverrais aussi vite "maître" . Toujours envie de me tuer après seulement Six mois d'absence ? Tu n'a plus de quoi te défouler maintenant?

-Gaspille tes derniers moments "ma chère" .

-Oh mais je n'ai pas fait les présentations ! Alors Aps je te présente mon père adoptif , mon ancien maître d'arme aussi. Je vous signale qu'il n'était nécéssaire de me retrouver si vite , je serais venue me venger tôt ou tard.

Je parlais , ma crainte quoi que toujours présente , ne se ressentait pas dans ma voix , je parlais avec un ton amusée .
Franchement , seule différence entre lui et un inconnue est que je l'appelle père ou maître.
Le tigreau passa tranquillement entre les jambes et si frotta même de mon père adoptif avec la douce insouciance de la jeunesse , mais avais-je connue cette insouciance? Celui-ci l'attrapa par la peau du cou.

-Aps si tu veux partir tu le peux , je ne t'en voudrais pas . Père si vous voulez me combattre concentrez donc vous et lâchez ce tigreau , voyons , vous avez dépassez l'âge de faire des menaces pour m'impressionner . Pour le combat je promet que Zéphira ne combattra pas et ne viendra pas m'aider en cas de blessure mortelle , le combat sera égal dans cas .

-Ce qui me semble équitable.

-Zéphira tu ne m'aide sous aucun prétexte.Ok?

Et elle acquiesça d'un mouvement de tête avec un air triste mais dut acceptée cette demande que je lui faisait , car en cas de défaite , je devait payer le lourd prix de mon échec , c'est a dire la mort , lente ou immédiate.

Le combat commença , d'abord il essaya de me transpercer mais j'ai esquivée l'attaque pour tenté de le toucher mais il esquiva à son tour et ce fût ainsi pendant tout le combat jusqu'à l'épuisement .Nous avons essayés toutes nos technique et nos ruses mais cela ne fonctionner pas .
-Si on continu comme ça on sera encore là demain .Il a bien une faiblesse.

Mais pendant que je réfléchissais au moyen de le battre il eu le temps de me toucher . Une blessure assez importante à l'estomac , une blessure qui peut s'avérer être mortelle . Et c'est à ce moment précis que j'ai remarquée qu'il commençait à ralentir sérieusement et dans un ultime effort je le pris de vitesse pour le transpercer et il s'écroula par terre , inerte .

Était-il mort pour de bon ou simulait-il ? Dans les deux cas , ma vue se troubla , mon épée glissa de ma main pour tombée lourdement sûr le sol , comme si elle voulait accompagner ma chute inévitable, de plus en plus du mal à respirer pourtant mes poumons n'étaient pas atteint mais l'effort important du coup fatal m'avait totalement épuisée . Je perdis rapidement connaissance et je chuta peut-être pour la dernière fois sans un mot , sans un cri . En tout cas si je devais mourrir en ce lieu , j'emportais avec moi , le démon de mon enfance , mais je n'aurais pas eu le temps de profiter pleinement de l'issue de ce duel à mort . De cette libération .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mer 22 Juil - 2:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Ven 10 Avr - 13:59

Avant même que Marie ne parle, Aps avait déduit, à la vue de l'épée, que cet homme devait être maître d'armes. Ainsi possédait-il une force certaine, celle d'un homme adulte mais aussi d'un bretteur... Il avait connu de semblables personnes. Son propre professeur, un homme imbu de lui-même, mais qui se pliait à la volonté du Prince, lorsque celui-ci souhaitait interrompre l'exercice. Il était semblable à la hyène qui se voit contrainte de veiller sur le lionceau.
Seulement, qu'aurait-il pu advenir si Aps n'avait pas eu la relative protection de son rang, de ses ascendances royales ?
Un nuage effilé voila la lune, projetant une ombre noire dans la pénombre de la terre, tandis qu'un murmure sifflant montait. L'air était affreusement froid. Au loin, le hurlement d'un chien éclata, grimpant dans les aiguës, avant de s'interrompre subitement, sur un jappement bref.

L'homme avait tenté de la tuer ?!
Un instant, Aps demeura comme pétrifié. Quels liens subsistaient-ils entre eux ? Marie aurait-elle voulu qu'il intervienne ? Il ne pouvait saisir tous les tenants et aboutissants de leur relation, et ne connaissait pas cet homme. Mieux valait qu'il ne s'en mêle pas, à moins bien sûr qu'elle ne lui demande d'agir. Ou bien qu'elle soit en trop grand en danger.
Il apprenait maintenant que l'homme était son père adoptif, ce qui renforça sa décision. Le lien qui unissait ces deux créatures était trop fort pour qu'il s'immisce dans leurs affaires.

Kasen s'approcha à pas lents de Zéphira. La tristesse qui marquait le visage de la tigresse ne l'émut absolument pas. Sur certains poins, il était l'exact opposé du Prince. Et, pour le moment, il œuvrait à reprendre possession du pouvoir de l'Okin, afin de toucher son esprit...

- Zéphira.

Était-ce pure politesse de sa part, une façon de la saluer ?
Aussi discrètement que ses méthodes brutales le permettaient, il s'enveloppa de l'aura magique de la tigresse. C'était comme un parfum. Sûrement ne s'apercevrait-elle pas que le tigre capturait les effluves de pouvoirs. Mais il était aussi tout à fait possible qu'elle s'en rende compte...

Aps n'alla pas à l'encontre de la décision de la jeune fille. Il recula à peine, suffisamment pour se mettre hors de portée d'un coup perdu, mais assez au cas où les évènements tourneraient vraiment mal.

Le combat se déroula dans de violents cliquetis, des éclairs argentés de métal, des assauts dignes de très bons combattants. Il était effrayant de comprendre, peu à peu, qu'il s'agissait d'une lutte à mort.

Puis l'homme s'écroula. Lorsque Marie avait été blessée, Aps s'était mordu l'intérieur la joue, afin que la douleur le détourne de son désir croissant d'intervenir.
Cependant, lorsque ce fut au tour de la jeune fille de chanceler, il se précipita en avant, attrapant son bras afin qu'elle puisse s'appuyer. Son épée abandonna sa main, et heurta le sol dans un tintement métallique.

- Marie ! Êtes-vous en mesure de marcher ?

Malgré tout, elle chutait, aussi la rattrapa-t-il afin qu'elle ne se cogne pas contre le sol. Puis il la prit tout à fait dans ses bras, comptant sur le fait que Zéphira ne proteste pas. Il ne se dirigea pas vers les écuries, mais bien vers l'auberge, empruntant cependant la porte du fond.
Le tumulte qui avait eu lieu avait effrayé quelques voyageurs, aussi des chambres étaient-elles libres.
Il n'eut aucun mal à en trouver une. Là, il déposa la jeune fille sur le lit, avant d'entreprendre de faire du feu dans la vaste cheminée, laissant Zéphira soigner la plaie.

La lueur hésitante gagna la chambre, élevant des senteurs de bois. Aps regarda un instant la jeune fille blessée, avant de quitter sans bruit la pièce. Le plancher grinça légèrement.

A l'extérieur, il retrouva Kasen, assis juste à droite de la porte cochère. Sa queue rousse fouettait le sol gelé.
Il leva vers lui ses yeux rougeoyants.
Alors, Aps sentit comme des griffes dans sa tête. Il les ignora pourtant, se dirigeant vers le lieu du combat, afin de retrouver l'homme.

*

Une heure plus tard, Aps poussait de nouveau la porte de la chambre. Le feu n'était plus que cendres, et il ne souhaitait pas allumer une chandelle, de peur de réveiller la jeune fille. Sur quoi, à la faible lueur de la lune, il tira au sol un petit matelas qui était appuyé contre le mur, avant de se rouler en boule dessus, encore tout habillé. Pourtant, il garda les yeux ouverts, ne parvenant pas à trouver le sommeil.
Les volets n'étaient pas fermés, laissant entrevoir le ciel étoilé.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Sam 11 Avr - 23:39

Je me suis réveillée dans un lit , en pleine nuit , mon estomac me faisait mal , très mal . J'avais remarquée que la blessure était refermé , sans doute grâce aux soins de Zéphira d'ailleurs un léger voile de lumière recouvrait encore la blessure .

Malgré la douleur je me leva quand même jusqu'à une chaise près de la fenêtre pour admirer le ciel étoilé avec seulement trois mots en tête :
Je l'ai tué.

Je l'ai tué , de ma propre épée . J'ai tué cet homme abject .

De la fenêtre où j'étais appuyée j'ai pût observer le cadavre de ce monstre , j'arrivais à voir ses yeux ouverts pour l'éternité . Sa main qui serrait son épée , sa bouche grande ouverte d'où s'échapper un filet de sang , son corps inerte taché de sang . Je l'observais , avec mépris . Normalement , c'est terrible d'ôter la vie à un homme mais lui , ne m'avait il pas arracher mon enfance ? Des souvenirs me reviennent soudain en mémoire.

J'avais tellement de doutes , des fois il organisait des sortes de réunion étrange , avec des personnes étranges , il me semblait que les invités étaient des elfes sombres et des hommes , une fois j'ai fait irruption dans la pièce où avait eu lieu la réunion et ils m'ont jetée dehors en vitesse et en collant mon oreille contre la porte je n'avais pu comprendre que la dernière phrase prononcer par le sombre et seulement quelques mots prononcés par mon père adoptif:

-Harold est tu sur que ta fille n'a rien entendu d'embarrassant?


-Elle n'est pas dangereuse ... ... personne ne la croira.

Ou bien était-ce juste mon imagination après tout il avait le droit d'inviter des amis à la maison mais quand même...

J'avais remarquée que Aps ne dormait pas alors je lui dit :

-Je vois que vous ne dormez pas Aps . A quel heure partirons nous demain?

Je n'avais pas envie de dormir , la fatigue m'avais quittée autant regarder ce magnifique ciel nocturne et pour ensuite prendre un de mes livres pour lire un peu.

***

(Zéphira)
J'ai remarquée que ce tigre essayait de capter mon aura magique mais après la journée d'aujourd'hui , je me demande si il à pût en tirer grand-chose. Il va me falloir un peu de temps pour pouvoir la restaurer complètement , au moins une demi-journée. Je me suis vraiment demander si j'allais vraiment tenir la promesse que je lui avais faite et quand elle s'est écroulée , je m'en suis voulut de l'avoir écoutée . Quand je l'ai vue se réveillée , j'étais rassurer et j'ai pût m'endormir sans problème .
Une chose est sûr, elle n'a pas intérêt à me réveiller de bonne heure demain.

***
J'avais posé le volume que j'avais entre les mains dans mon sac pour me rasseoir sur le lit.

-A quoi ressemble le Palais , Aps ?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mer 22 Juil - 2:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Ven 17 Avr - 0:10

Que pouvait-on ressentir lorsque l'on venait de tuer un Homme pour la toute première fois ?
Aps l'ignorait, parce qu'il avait voulu oublier. Certes, il était impossible de se défaire tout à fait de cette expérience passée, car elle était trop violente, et cette ombre dévorante logerait à jamais dans son esprit. Mais il parvenait à l'ignorer à peu près, à nier son existence... Non, non, non, il n'avait pas tué, jamais !

Il ferma les yeux, avec force, puis les rouvrit. L'obscurité avait agrandies ses pupilles, d'un noir d'onix.

Qu'est-ce que Marie avait pu endurer avant d'en arriver là ? Qu'avait-elle vu, vécu ?

Il entendit le bruit léger de ses pas sur le plancher. Alors, il se redressa un peu, s'assit sur l'inconfortable matelas de laine. Il ne distinguait que le visage de la jeune fille. Était-ce du mépris qui se peignait sur ses traits ? Cela le soulagea un peu. S'il s'était agit de tristesse, de peur, sûrement s'en serait-il voulu...

-Je vois que vous ne dormez pas Aps . A quel heure partirons nous demain?

Il esquissa un sourire. Non, il ne dormait pas...

- Je suppose que l'idéal serait de quitter ces lieux peu avant l'aube.

Inutile de rester ici jusqu'à l'arrivée des gardes, qui découvriraient le corps. Il s'agissait d'un duel, à mort, donc Marie n'était pas en faute. Lui-même était le témoin obligé. Cependant, si l'on venait à découvrir sa véritable identité, les évènements deviendraient vite très complexes, et ils seraient tous quatre en danger.
Kasen. Où était-il ?

- Nous arriverons vite...

Il observa un bref silence.

- Je suis content que vous alliez mieux.

Sur quoi, il tira de sa sacoche un parchemin usé. Il s'agissait d'une carte, qu'il avait lui-même tracée. Il voulu l'étudier, puis s'aperçut qu'il manquerait de lumière. Il allait demander à Marie si elle ne possédait pas un moyen de faire du feu, quand celle-ci déposa son livre pour lui poser une nouvelle question, plus intrigante.

-A quoi ressemble le Palais , Aps ?

Le Palais...
Il avait l'impression de l'avoir quitté depuis une éternité. Il prit une profonde inspiration, goûtant à l'air tiède de la pièce...

- Il est vraiment immense. A moins d'être guidé, on risque de se perdre. En été, les orangers fleurissent, dans le jardin, et leur parfum vient jusque dans les chambres... Tout est vraiment trop grand, mais c'est très beau. J'aime surtout l'extérieur, les prairies et les allées bordées d'arbustes, les plans d'eau...

Il se rallongea, les bras croisés derrière la tête. Il continuait de parler, doucement, presque un murmure.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Sam 18 Avr - 23:09

La manière dont Aps parlait du Palais me donnais encore pus l'envie de le voir . Un Palais magnifique comme on les décrit dans les contes de fée que j'ai rarement lu mais celui ci était différent , ce Palais était un bâtiment d'une rare beauté d'après la description de Aps .

-Mais comment le conaissait vous aussi bien dans les moindres détails ? Vous l'avait habiter un jour ?

Le silence s'installa un court moment . Le souffle glacial de la nuit était toujours là , parcourant les plaines et les forêts . Et le disque d'argent qui commençeais légèrement à décliner signifiant la fin quotidienne de la vie nocturne .
Je dors rarement la nuit pour des raisons d'insomnie , donc le fait d'être debout avant l'aube ne me dérange absolument pas , c'est plutôt le problème de Zéphira . J'ai allummais une bougie avec un sort de feu pour pouvoir continuer à étudier . Mais pour une fois , mon coté égoïste s'est mis de coté.

-Peut-être voudriez vous dormir . Voulez vous que j'éteigne ma bougie?

Après tout il y a des gens qui veulent dormir la nuit , une grande majorité dont je ne fais pas partie .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Lun 20 Avr - 22:45

A la question de Marie, Aps esquissa un sourire. Il se leva, pour aller se poster près de la fenêtre, respirer l'air nocturne.

- Oui, je l'ai habité...

Pouvait-il en rester là ? Peut-être que oui. Pourtant, il n'en avait pas envie. Il ne désirait plus mentir à la jeune fille par son silence, lui cacher ce qu'il était.
Elle lui proposa d'éteindre la flamme de la bougie, de permettre à cette étoile-là de se reposer...
Une chouette harfang, d'une blancheur immaculée, passa juste devant lui. Son long vol silencieux semblait dessiner une courbe lumineuse, comme une voie qui montait vers les étoiles. Aps aurait aimé pouvoir voler... Cette pensée le fit rire.
Il se tourna d'un coup, s'avança vers Marie, et prit ses mains dans les siennes.

- Ce que je vais vous dire, Demoiselle, très rares sont ceux qui le savent.

Il redevint plus sérieux, fixant ses yeux bleus.

- Je suis le Prince des Hommes, Apez d'Iulan. Je vous fait confiance.

L'espace d'un souffle, il demeura immobile. Puis il lâcha ses mains et recula un peu, esquissa une révérence. Il ne voulait pas donner l'impression de tenir des propos trop graves, ni de confier un poids à Marie.

- Cette flamme est trop belle pour disparaître déjà. Vous devriez dormir... Le pourriez-vous ?

Il l'ignorait...
Un regard à l'extérieur lui apprit que, bientôt, l'aube naîtrait une nouvelle fois. Après les évènements de la veille, il ne sentait plus la fatigue. Pourtant, il était pâle.

*

Kasen veillait, tel un cerbère, non loin de la porte. Il ne souhaitait pas rejoindre les humains, ni cette Tigresse. Et puis, ainsi, il ne perdait pas une miette de ce qui se tramait à l'auberge.
Pourtant, le sommeil le gagna peu à peu. Ses cauchemar l'agitèrent, à tel point qu'il poussa un grondement rauque, presque un rugissement, tandis que ses pattes labouraient le sol pavé.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Mar 21 Avr - 1:50

Ainsi il était le Prince des Hommes , Apez d'Iulan .

Je n'avais pas encore réalisée l'importance de ces révélations sur l'instant mais son regard noisette me ramena vite à la réalité .

- C'est un lourd devoir que vous devez assumer , aussi je promet de garder ce secret précieusement.

L'aube n'allait plus tarder , le vent était toujours présent , la lumière des étoiles lointaines commençeais à faiblir petit à petit , il fallait que je réveille Zéphira , une tâche assez délicate . C'était un de mes jours bonté , je la laissa dormir encore quelques minutes de plus . Il me demanda si je voulais dormir :

- L'insomnie ne me permet qu
e quelques rares nuits de sommeil . Je m'occupe donc la nuit , avec quelques ouvrages et l'observation des étoiles.

Puis un bref regard à ma nouvelle blessure me fis sourire , presque rire .

-La journée d'hier a eu presque raison de moi . Je vous remercie d'avoir pris soin de moi après mon combat contre mon père adoptif et aussi contre cette chimère , je me souviens encore de sa queue , j'ai eu l'occasion de la voir d'assez près .

Puis j'ai relevée ma tête et mon regard se posa sur le Prince et mon sourire s'effacea rapidement . Aps était assez pâle .

-Mais dites moi , Aps , vous êtes bien pâle aujourd'hui , qu'avais vous? Comment vous sentez-vous ?

Moi qui suis assez pâle de nature , lui il l'était davantage , c'est ce qui m'inquièta le plus.

Etrange , ça ne me ressemble pas de me soucier de la santé des autres.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Sam 25 Avr - 1:14

Elle garderait ce secret...
Lorsqu'il lui avait confié, en vérité, il n'avait pas ressenti la moindre crainte. Étrangement, il ne doutait pas d'elle - pas le moindre du monde.

- Merci.

Il eut un sourire sincère.
Par certains aspects, elle lui ressemblait tant... Avait-il pu dormir d'un véritable sommeil, depuis sa rencontre avec Kasen, depuis qu'il s'était heurté aux réalités telles qu'il n'aurait jamais pu les concevoir ? Lui, ne pouvait prendre de repos, tant il était rongé par toutes ces pensées, ces sentiments contradictoires, ce désir d'agir confronté à l'impossibilité de se rendre utile... Peut-être aurait-il pu dormir, cette nuit, en sachant que Kasen ne serait pas le seul être éveillé à côté de lui. Pourtant, il ne regrettait pas d'avoir pu parler.

Aux mots de Marie, il se souvint de l'existence du Tigreau. Qu'était-il advenu de lui ? Peut-être, simplement, avait-il passé la nuit non loin de Kasen.

*

L'enfant rôdait aux alentours de l'auberge. Il cherchait une ouverture, par laquelle il eut pu se faufiler sans être vu ; du côté des écuries, peut-être. Il voulait passer la nuit au chaud. Peut-être était-il un jeune voyageur sans le sou.
Alors qu'il s'avançait dans la pénombre, au son des crissements de la paille, il perçut deux lueurs rougeoyantes. Vivement, il souffla la flamme de ce qui lui tenait lieu de bougie, un torchon imbibé de graisse. La fumée âcre et noire qu'il dégageait avait rougi les yeux ; il ne voyait plus très net.
C'était un Tigre, qui le fixait. Non pas un Tigreau, un vrai Tigre.
Un Tigre.
Il ouvrit la bouche, pour crier, sous le coup de la stupeur - de la peur, peut-être. C'est alors qu'une boule molle et tiède se jeta contre ses genoux. Il bascula. Paniqué, il tenta de se raccrocher à la paille, en vain. Il s'enfonçait comme dans un matelas de plume.
Ses doigts rencontrèrent la fourrure de la petite chose. Des griffes sorties éraflèrent sa peau.
Il leur fallut un certain temps, à tous deux, l'enfant et le Tigreau, pour parvenir à se calmer. Kasen les avait ignorés avec superbe.

Ce petit félin était destiné à un grand avenir...
On s'retrouvera, Kasen, Zéphira...
*


Aps s'assit sur la chaise, près de la fenêtre. L'air nocturne tenta de lui rendre quelques couleurs, sans parvenir à ce but. Il porta sa main à son front ; il ne sentit pas grand-chose. Pourtant, malgré la froideur, il lui semblait avoir chaud...

- Je l'ignore... Peut-être un contrecoup des évènements de la journée...

Sur quoi, il se releva, pour se diriger vers la porte. Là, d'une main, il prit appui contre le mur.
Ça irait, parce que cela devait aller. Il ne pouvait pas se permettre de perdre du temps ; trop de choses étaient en jeu. Qu'importait l'avis de son corps.

- Peut-être devriez-vous réveiller Zéphira.

Il semblait vouloir éviter le sujet de sa santé, sûrement parce qu'il ne voulait pas l'inquiéter. Tout à coup, il eut une idée, qui le fit sourire.

- Puis-je m'en charger ?

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Dim 26 Avr - 15:01

Sa réponse ne m'avais pas vraiment rassurée, si il était malade , Zéphira pourrait le guérir sans problème , au fait il me demanda de la réveiller justement , et cela me fis sourire.

-Si vous voulez . Je vous souhaite bonne chance.

Je me demandais comment Zéphira allait réagir , peut-être allait elle être de bonne humeur et ne feras pas d'histoire tout comme l'inverse est possible.
Ce sera toujours plus délicat que ma méthode qui consiste à utiliser un sort de feu ou d'éléctricité d'intensité très faible , c'est le seul moyen que j'ai trouvée pour l'instant.

Je sortait de la chambre pour aller régler la note de l'auberge et aussi pour me changer mes habits , ils étaient encore tachés de sang d'hier . Je suis sortit dans l'espoir de trouver une rivière pour les laver mais ils n'y en avait pas , dommage , je n'aime pas trop cette odeur de sang séché, je les laverais sans doute plus tard dans la journée avec un sort d'eau de Zéphira . Quand je suis remontée , Zéphira était bien réveillée.

Maintenant , on pouvait partir tranquillement.
Nous sommes sortits de l'auberge avec la douce fraîcheur de l'aube pour compagnie.
Le vent s'était calmé , l'étoile du berger , celle qui guide les âmes égarées , était la seule étoile encore visible .
Au fait où était passé le tigre de Aps ? Etait-il resté en bas ?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Lun 11 Mai - 21:34

- Si vous voulez . Je vous souhaite bonne chance.

Aps aimait voir Marie sourire, cela lui donnait du courage. Un sourire était comme une lumière, une lanterne dans le noir.
Quelques minutes plus tard, le Prince s'approchait de Zéphira. Il s'accroupit, tendit la main vers elle, doucement. Il s'immobilisa alors que l'extrémité de ses doigts fins et pâles frôlaient le museau de la Tigresse. Marie étant sortie, ils étaient seuls, tous deux.

*


Kasen.
Je m'approche de l'Auberge. La poussière s'élève sous mes pattes puissantes. Je ne suis pas entré dans le bâtiment, ni allé jusqu'aux chambres. Je ne voulais pas. Mais quelque chose me dit que mon petit prince me reviendra vivant. Je n'avais pas besoin de le surveiller, après tout ?
Son monde est celui des hommes. C'est là qu'il va guérir. Moi, je l'accompagnerai... Non, je le mènerai ! Jusqu'au palais. Je ne le laisserai pas me fuir. Quoi qu'il en soit, il a trop besoin de moi, n'est-ce pas ?
Il ne partirait pas.
Il est perdu. Tel un papillon de nuit, il se heurte contre le verre qui le sépare de la lumière, encore et toujours. Il ne voit que ce qui brille, ses "espoirs" ( abject sentiment humain ! ) mais il ne s'aperçoit pas que l'obstacle est trop grand, infranchissable.
Je suis cet obstacle.
Je l'aiderai à reprendre le pouvoir.
Alors, je prendrai possession de son esprit et ce sera moi qui règnerai, au travers de son corps. Petite marionnette. Fragile pantin.

Je les tuerai tous.


*


Une lueur rougeoyante enflamma les prunelles du grand Tigre Roux.

Marie, Zéphira et Aps sortirent de l'Auberge. Nimbés de lumière, ils s'avançaient sur le sentier creux, sous le soleil matinal. Des papillons voletaient au-dessus d'eux. Le parfum des fleurs, sucré, parvenait jusqu'à Kasen, lequel leur emboita le pas.
Furtif, souple, il les suivait à distance respectable, tel le loup qui suit sa proie avant de bondir, crocs étincelants.

C'est alors que quatre jeunes hommes en armure, ainsi qu'un cinquième, d'âge mûr, sortirent de l'Auberge par l'entrée principale. Il s'agissait de gardes. L'un d'eux indiqua Marie et Aps du bras.

- N'est-ce pas eux ? demanda-t-il à ses acolytes.
- Il semblerait, si.
- Hep, jeunes gens ! Nous avons à vous interroger !!

Aps jeta un coup d'œil derrière lui. Des gardes ? Assurément, ils vérifieraient son identité...

- Courons ! proposa-t-il à Marie.

Il attrapa sa main et s'élança sur le sentier.

[HJ: Dès que tu veux, on pourra commencer un nouveau Rp, au palais ? ^^]

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   Lun 18 Mai - 23:39

Comme si on allait attendre qu'ils nous arrêtent bien gentiment et que nous allons les suivres sans faire d'histoire , il peuvent toujours courrir !

-Courons !

-D'accord !

-Arrêtez vous !!

-Revenez ici immédiatement !!

Ils sont bien naifs ces gardes . Les phrases comme "Revenez ici !" ou "Arrêtez vous et tout ce passera bien !" ne servent absolument à rien et en général personne ne les écoutent , quoi de plus normal après tout .

Je pense qu'ils ont dut découvrir le cadavre de l'homme que j'avais tué la veille , c'était de la légitime défense mais je ne crois pas que ces gardes bornés vont nous écouter bien sagement , ni même comprendre la situation .

Et si ils contrôler nos identités , ils pourrait découvrir que Aps est le... , non , il faut garder à tout prix l'identité de Aps secrète.

Je l'ai promis ...

Et nous nous sommes élancés sur le sentier , les gardes nous suivés toujours . Le sentier traversait une forêt assez sombre , seuls quelques rayons de la douce lumière de l'aurore parvenaient à passer au travers des épais feuillages .
Je suivais Aps encore et toujours qui semblait connaître ce sentier par coeur , et quelques rapides coups d'oeil me permettais d'apprendre que les gardes nous suivaient toujours .

Plus tard , ils me semblais que les gardes commenceaient à ralentir , l'instant d'après ils s'étaient arrêter pour revenir sur leurs pas , avaient-ils compris que jamais ils nous ne attrapperais ou étaient-ils tout simplement fatigués ?

Cela pouvait être aussi quelque chose d'autre autre chose , à moins que je me fasse des idées .
Le sentier nous ramena à la voie principal , nous l'avons suivis pour pouvoir atteindre la Cité Principal et ainsi atteindre le fabuleux Palais.

[D'accord ^^ . RRp terminer. ]

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre de grand chemin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre de grand chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Routes du Continent ¤ Neutre ¤ :: Voie principale-
Sauter vers: