Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mer 3 Juin - 16:17





Aps et Kasen ensembles, était-ce un spectacle si rare ? Peut-être que oui, pour le commun des mortels. Mais quelque chose amenait le Prince à penser que, si les Sylvains le fixaient avec autant d'insistance, ce n'était pas parce qu'il suivait Kasen – depuis quelques temps, la rumeur de l'appartenance du Tigre Quaçenne Eraste au côté Sombre semblait s'être clairement répandue.
Non, c'était sa présence qui dérangeait. Jusqu'alors, la proche apparition d'Akkavar, quoique prédite par de nombreux détenteurs de la magie, n'était encore rien de plus qu'une rumeur. Or, en se rendant dans la Capitale Sylve, il officialisait tous ces murmures, y compris les plus fous, qui prédisaient la destruction de la cité toute entière, si ce n'était celle du monde.
Mais lui, que croyait-il ? Il aurait aimé pouvoir affirmer qu'il était ici parce qu'il ne voulait pas prendre de risques, pour pouvoir agir si jamais cette catastrophe arrivait réellement – car, sans équivoque, de son point de vue, cela était une abomination, ne serait-ce que parce que cette apparition renforcerait considérablement le pouvoir des Sombres – mais, en réalité, il avait été contraint à venir.
Il ne pouvait pas rester dans les contrées Humaines. Son peuple avait perdu une partie de sa confiance, et il considérait que le jeune bâtard n'était nullement prêt à monter sur le trône. Et pas tant qu'il serait menacé d'être assassiné, ce qui était le cas, au Palais. Après tout, le Prince était le dernier de sa lignée, l'ultime porteur du sang des D'Iulan.
Kasen s'étira avec langueur. Quoi que cela n'eut pas paru possible, sa musculature s'était encore accrue. Par quelle magie ?... Oh, personne ne se serait risqué à lui poser la question.
Désormais, l'Okin fonctionnait entre Apez et lui. De manière presque normale. C'est à dire qu'il ne pouvait plus le griffer au moyen de ce lien – ou bien le laissait-il croire ? Aps refusait d'évoquer ce sujet. Était-il la victime qui protège son bourreau ? Non, pas réellement.
Mais trêve de considérations générales.

Depuis ce matin, Aps arpentait la Capitale. Parce qu'il n'avait rien d'autre à faire, peut-être. Tout à coup, Kasen happa son attention. Ils constatèrent que plusieurs tigres marchaient à contre-courant, dans l'avenue emplie de monde. Leurs regards paraissaient trop fixes.
Très rapidement, de nombreux Elfes s'en aperçurent. Une partie de la foule se détourna pour converger à leur suite, en direction de la Grande Place – une immense prairie boisée. Mais nombreux étaient ceux qui, au contraire, allaient s'abriter.
Le brouhaha montait, de plus en plus envahissait. Tirant parti du passage qu'ouvrait Kasen, Aps se dirigea lui aussi vers la Place. Là, les Elfes attendaient, l'air tantôt inquiet, tantôt heureux. A sa grande surprise, Aps repéra un Sombre, mal caché entre deux troncs d'arbres.
En fait, en quelques jours, il y avait eu trois " fausses alertes ", menées par des agitateurs. Profitant de l'aubaine, des marchands ambulants s'étaient installés sur la Place pour vendre des glaces et des babioles à ceux qui attendaient.

« Cette fois-ci, ou jamais. » pensa Kasen. « Mais dans combien de temps ? »



[ Aucun ordre de post n'est imposé ]

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Jeu 4 Juin - 20:55

J'avais repris seule la route après avoir quitter Aps au Palais . C'était très étrange , un nouveau sentiment avait fait son apparition chez moi , un sentiment fort , était-ce ça l'amitié ?
Enfin avec un autre être humain.

Il faisait beau , un soleil magnifique , le vent était doux comme une caresse et légerement frais , au niveau de la température , c'était tout juste comme il fallait , une douce chaleur .

Pendant que je traversais ce magnifique paysage vert , tacheté de plusieurs couleurs , une musique était dans ma tête , cette mélodie pouvais me rendre triste ou joyeuse selon ma façon de l'entendre . Les notes de piano de cette cet mélodie se balladaient dans mon esprit depuis plusieurs années , je ne l'ai jamais oubliée , normal , c'était moi qui avait composée la partition de la air il y a de cela quelques années . Elle n'avait pas de nom spécifique. Mais étrangement , plus je m'approchais de la capital sylve , moins j'entendais ma mélodie dans ma tête . Bizarre , cela ne m'étais jamais arrivée avant .

A l'approche de la capital sylve , les elfes que je croisais avaient des comportement assez étrange , certains elfes riaient pour pleurer à la seconde suivante , d'autres étaient en colère pour devenir heureux ensuite , des tigres marchant à l'envers , bizarre vraiment très bizarre cet endroit . Je n'avais jamais vue ça auparavant .

-Sont ils tous comme ça ici ?

Il est vrai que je n'avait jamais vue d'elfe sylvestre dans ma vie auparavant , jusqu'ici je n'avais vue que des elfes sombres .

-Je ne pense pas , me dit Zéphira , on dirais qu'il y a une confusion dans leurs émotions , ils doivent être perturber . Mais par quoi ? Je me le demande .

Quel est cette pierre dans ma poche ? Ce doit être l'Oknin . Eh oui , il n'y a pas longtemps , j'ai réussi l'épreuve final . Je peux enfin parler avec ma partenaire en sachant enfin ce quelle me dit .
Zéphira m'a d'ailleurs appris qu'en ce moment , elle essaye de crée un sort capable de rendre invisible ses deux ailes , elle ne m'a pas expliquer la raison , surement pour paraître plus naturel .

A l'entrée de la ville , le vent se fit plus frais , et le soleil , malgré un ciel totalement dégager avait comme perdu un peu de son éclat habituel . J'avais entendue ces prédictions sur l'apparition d'un dieu du mal , Ankkavar , c'est ça ? Au fond de moi , je n'y croyais pas .

On avanceaient vers la grande place , elle était comme une explosion multicolore , un grand jardin d'on a pris extrêmement soin , quand j'ai aperçue au loin une silhouette familière , un jeune homme assez grand , des cheveux blond , Aps !!!

-Mon pet.... euh.... Aps ?

On ne change pas les vieilles habitudes aussi facilement et ma petite expression , "mon petit" ne fait exeption à la règle .
Et son tigre Kasen , était à ses cotés .

Je m'avancea donc dans la longue allée fleurie qui allait à la grande place , jusqu'au centre de la place pour voir si c'était bien Aps que j'avais aperçue.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Dim 19 Juil - 3:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Dim 7 Juin - 2:43

Cela devait faire plusieurs mois que les deux aventuriers du Nord n'avaient pas vécus de réel action. En fait, depuis la mort de Makejidamashi, Ya'o se tenait loin, très loin du trouble et du danger. Le Nord était tout aussi loin d'elle, et l'odeur de la neige granuleuse lui manquait. Elle qui ne supportait pas la chaleur, rester dans les terres chaudes du centre était un calvaire. Ses pieds trainaient sur le sol dans un bruits de sable et de rocaille déchirant et ses bras se balançaient de chaque côté de son corps. Le dos rond et les épaules basses, la fatigue se dessinait sur le visage de la jeune femme. Elle soupira, pris le tigre qui l'accompagnait par le collet, et grimpa dessus. La bête était énorme. Était-ce bien Njörd? Difficile d'oublier une bête aussi extraordinaire que lui. Depuis les derniers mois, le tigre noir avait presque atteint maturité. Sa grandeur était presque complète, malgré des traits toujours adolescent. Si Makeji se serait tenu à ses côtés, Njörd l'aurait égalé des épaules, et sa fourrure imposante l'aurais fait dominant. Et sur les côtés du tigre, deux ailes atrophiés, dépareillés. Le signe sur le front d'Njörd s'était finalement fixé pour faire apparaître un clair flocon de neige.
Ya'o avait sellé et mis une bribe au tigre noir. Ses pattes avaient même été ferrés d'une étrange manière, sans clous dans la patte (évidemment!) Le fer était attaché aux pieds par des lanières de cuirs, qui, elle, était solidement fixés au poignet.
Ya'o, l'Okin comme boucle d'oreille, avait eu grand vent d'Akkavar. Non seulement à cause des troupes félines; mais aussi à cause de l'apparition supposée du démon..Elle n'en savait pas plus, s'était tout. Que des bribes d'informations apprises ici et là, qui l'avait mené à la capitale sylve.
Journal à la main, montée sur Njörd, elle notait précieusement toutes informations.

«Devant moi, beaucoup de tigre. Une jeune fille, qui semble connaitre un jeune garçon blond..accompagné d'un énorme tigre..au pela..pel..»

Elle échappa son livret. Quacenne. C'était lui. Elle tira la bride d'Njörd, qui stoppa immédiatement. Il regarda Ya'o, les yeux grand ouverts. Il ne pouvait pas savoir.

-Qu'é'Qu'i'a!?

La nordique gardait les yeux fixés. Elle regardait aussi l'autre éleveuse s'adresser au Prince. Ya'o ordonna à Njörd d'avancer, doucement. Quacenne et le Prince ne semblait pas les avoir aperçus -peut-être que si, en fait, le tigre étant difficile à manquer-. Elle approcha, lentement, l'aire fière, la peau de Makejidamashi sur sa tête. Le Harpon à la main, elle anticipait. Quoi, au juste? Plusieurs hypothèse trottaient en sa tête. Elle chuchota.

-Ya'o, Ya'o de l'asgardreid, Duchesse Nordique...

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Lun 8 Juin - 19:32

    Je m'étais levée de bonne humeur ce matin, malgré le fait d'avoir loué une chambre d'hôtel pour finir par dormir sur le sol. J'avais tellement l'habitude d'avoir se la pierre sous le dos que le matelas moelleux m'avait empêché de trouver le sommeil. Mais bon, j'avais tout de même profité du petit-déjeuner, et ce dernier était l'un des meilleurs que j'aie avalé depuis des lustres.
    J'avais décidé de me promener dans la Capitale, histoire de faire un premier repérages des lieux. Ornade me suivait, s'étirant tous les deux mètres. Elle avait profité de mon doux matelas, et apparemment, elle en aurait bien profité un peu plus...
    La Capitale Sylve était vraiment une ville étrange, et splendide. Je n'avais jamais vu une telle architecture de ma vie, et les êtres de toutes sortes se promenaient dans les rues, calmes. A vrai dire, une frontière empêchait au Sombres de pénétrer, et cela se ressentait.
    Quoique... Un brin de panique parcourait tous les passants, tel un courant d'air. Je ne savais d'où il venait, ni ce que c'était exactement... Un mauvais pressentiment, peut-être ?


    Je m'étirai pour la énième fois depuis que nous avions quitté l'hôtel. Les Elfes Sylvains avaient la capacité de faire des matelas moelleux à souhait. Je baillai, puis rejoignis au trot mon Humaine. Elle faisait tâche, dans le paysage. Ses longs cheveux pendouillaient, elle était pieds nus et en plus ses habits étaient troués et dépareillés. Magnifique. Je me demandais si elle avait l'intention d'attirer des cœurs, Sylvains ou non, parce que si c'était le cas, elle était mal partie. Je marchais à ses côtés, puis nous atteignîmes enfin la Grande Place, réputée aussi pour sa magnificence et son originalité. En effet, cela ressemblait vaguement à l'idée que je me faisais d'un marché en forêt. Quelques petits marchands à la sauvette vendaient sous le couvert des immenses arbres colorés. Les Elfes et autres humanoïdes en tout genre se promenaient sur la place.
    Je remarquais alors deux autres Tigres, l'un blanc comme neige et l'autre roux. Ils étaient de l'autre côté de la Place, accompagnés d'une humaine et d'un humain... Quoique, il ne devait pas l'être totalement. Je ne voyais que rarement des Tigres, mais surtout dans ce cas, en voir deux au même endroit était intriguant. Jusqu'à ce que je remarque la dizaine d'autres éleveurs qui se tenaient sur la place ! Je me stoppais net. Mon Humaine me regarda, étonnée. J'avais un très très mauvais pressentiment, qui disparu aussi vite qu'il était arrivé.

    Je m'inquiétais pour Ornade. Elle venait de se stopper net, en même temps que tous les Elfes de la Place, pour repartir aussitôt. Il devait y avoir quelque chose. Mais quoi ?
    Il était vrai qu'un trop grand nombre d'éleveurs étaient présents sur la Place, et certains étaient très louches. Comme cette fille, à notre gauche, qui était montée sur son Tigre noir, qu'elle avait bridé et... ferré. Et moi qui n'avais pas supporté qu'on m'amène Ornade en laisse ! Je retouchais instinctivement son collier, qui me servait dorénavant d'arme. Je le portais comme une ceinture, et la longue chaîne d'argent avait été équipée par mes soins d'une fine lame à double tranchant. Mais je n'avais pas envie de m'en servir, je ne voulais pas faire de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 9 Juin - 21:13

[ Ouap, c'est long ! O.o ]




Aps s'étant levé, il parcourut la foule, du regard. Il pencha un peu la tête sur le côté comme lorsqu'il avait le sentiment d'être transparent, une ancienne habitude... Ceux qui le reconnaissaient - et ils n'étaient pas si rares - ne l'abordaient pas. Pourtant, une enfant fit exception à la règle.
Elle brava le regard du Tigre, celui qui les repoussait tous, malgré la multitude de questions qui les tenaillaient.

- Dis, monsieur le prince, c'est vrai qu'un méchant y va venir ici ?

C'était de l'Elfique encore balbutiant, presque pas reconnaissable. Aps esquissa un sourire encourageant, s'accroupissant devant la fillette. Il prit sa main dans les siennes.

- C'est ce que les gens pensent, oui. Tu devrais éviter de rester ici...

Écœuré, Kasen se détourna royalement. Son regard alla se perdre dans le lointain. Une bise fraîche soufflait entre les branches claires aux timides feuillages.

-... Aps ?

Le jeune homme tourna la tête comme s'il avait été frappé. Pourtant, ces quelques sons portés par le vent n'avaient été qu'un murmure. Se relevant, il caressa brièvement la chevelure presque blanche de la fillette qui le regardait. « Allez, file. » Sa voix était distante. Et l'enfant égaillée, rieuse telle une jeune mouette, l'enfant rejoignit une volée d'autres petits.
Parmi toutes ces taches colorées, les étoffes comme les fleurs, Aps reconnut un visage... Marie. A ses côtés, éclatante de blancheur, marchait Zéphira.
Il en fut heureux. Pourtant, cette force noire et opaque qui sourdait en ce lieu, cette sombre aura, obscurcissait ses pensées, et il ne parvint pas à sourire.
Où était Kasen ?
Nulle part... Fugitif, telle une ombre fugace, le fauve avait disparu à sa vue. Échappé à sa piètre surveillance. Lentement, le Prince serra son poing, jusqu'à ce que les ongles laissent des marques rouges dans sa peau.
Il marchait vers Marie, au travers de la foule, accélérant peu à peu le pas, jouant des coudes. Habituellement, il aimait la foule - aujourd'hui, elle l'oppressait. Quelques musiciens, non loin, jouaient de l'harmonica.
Enfin, ayant contourné un elfe qui poussait un petit chariot bâché de bleu, il parvint devant elle. Il hocha la tête à l'adresse de Zéphira, puis attrapa la main de la jeune fille, avant de la lâcher.

- Si j'avais pensé vous retrouver, ici !...

Un rai de soleil éclaboussa son visage.

*


Kasen l'avait sentie - Elle.

"J'aurais voulu te dire ce que je suis, ce que je fus et ce que j'allais devenir. Te promettre de détruire le monde, tous ces humanoïdes qui nous firent tant souffrir. Tout en sachant que les tuer me blesserait encore d'avantage sûrement, et toi aussi, qui sait ?
Pourtant, je ne pouvais te parler."

Alors, je n'avais pas parlé. Mais tu avais compris, n'est-ce pas, tu m'avais compris ?

Je sens son odeur, son odeur à lui.


Le Tigre s'assit, haut sur un rocher. Les rais de soleil heurtaient son dos dur et giclaient, ruisselaient. Ses contours, de doré devenaient blancs, et si l'on le regardait, il apparaitrait noir - on serait ébloui.

Mon petit jouet1 m'a dit, quand il m'a revu, "Kasen, ce tigre. Ce tigre que tu tuas... Makejidamashi". J'ai senti en lui l'un de ces sentiments pitoyables.
Mais jamais je ne dirais duquel est-ce qu'il s'agissait.
Cela, je le garde pour moi. Seul moi connais mon petit prince.


Les yeux du Tigre s'agrandirent, ses pupilles se dilatèrent. Sur ses crocs lentement, il passa sa longue langue rouge.
Bien...

Déployant mes pattes puissantes sous mon corps tassé, je daigne me lever. A nouveau, je me coule dans cette foule - c'est presque avec délices que je me plie à cette contrainte. Car je sais que toute la chaleur de ces corps un jour brûlera une terre craquelée et sèche, et aride. Tous ces bipèdes ne seront plus.
Tous autant qu'ils sont.

Avec volupté, je me coule dans le dos du gamin. Il sent que je suis là. Alors, je lui parle, pour ressentir ce frisson mêlé de colère, de dégoût et de haine - d'amour, aussi. Mais je perçois que ce sentiment bâtard faiblit, chancèle de plus en plus. Depuis les débuts de l'Okin. Quand j'ai failli le tuer.
"Apez, oh petit prince, j'ai vu qu'elle l'avait, ce tigre, cet esclave mutilé. Cet humain animal aux long flanc strié. Comme celui du roi entre les mains duquel tu faillis rendre l'âme."
Tout d'abords, il ne comprend pas ce que je lui dis. Il est à mille lieues de moi. Il regardait la jeune fille, elle qui est pour lui un être frais comme une fleur, capable de l'arracher un instant à sa noirceur intérieure.
Je prends plaisir à lire de la surprise sur son visage si froid.


*


Kasen s'éloigna. A l'adresse de Marie, pour lui expliquer, Aps dit :

- La Duchesse du Nord.

Et il se tourna vers elle. Il vit le puissant Tigre noir aux ailes difformes. Comme Kasen, il pensa fugitivement à Oliatram. Il vit qu'elle avait laissé tomber son carnet - était-elle surprise ?
La peau de Makejidamashi lui inspira une violente tristesse, le contraignant à ravaler les souvenirs de cette nuit avant qu'ils ne déferlent dans son esprit. Il ne pensait pas comme elle, ne savait pas qu'elle avait déchiré ce corps pour se parer de cette fourrure. Il n'avait pas la même conception du deuil.
Si Kasen était mort, il... Non.
Il ne la jugerait pas.

- Ya'o, dit-il simplement.

Puis il ajouta, presque un murmure, audible pourtant :

- Je pense que... Je ne voulais pas te revoir maintenant.

Jadis, elle lui avait dit "Devrais-je avoir du respect pour toi ? Inutile de te vouvoyer." ou semblable chose. Elle ignorait alors que, pour Aps, pour le Prince coupé des autres par tant de conventions, tutoyer était aussi une marque de respect. Différente.

Kasen avait contourné largement l'humaine Ya'o au noir félin. Il cherchait... Quoi donc, au juste ? Inutile de se le demander : il avait déjà trouvé.
Cette jeune humaine, adolescente encore, marchait - pieds nus - à côté d'une grande tigresse rousse, chargée des effluves du Nord.
Je voulais la tigresse. Mais pas seulement. L'humaine et la tigresse.
Le pelage du tigre ondulait au soleil, apparaissant comme enflammé. Sa queue balançait lentement. Il se rapprochait de la créature rousse.
Jusqu'à ce que son flanc frôle le sien. Que sa gueule passe tout près de son oreille. Il marchait très vite. Le grondement rauque jaillit de sa gueule avec l'intonation tant mystérieuse que provocatrice du défi.

- Toi, tigresse, suis-moi. Sens comme cette magie, là-bas, est concentrée...

Là-bas.
Juste là où se trouvaient Marie, Zéphira, Aps - et bientôt, peut-être, Ya'o et le noir félin.
Le sol tremblait. C'était infime.
Mais il tremblait.
Et par un jour comme celui-ci...

Kasen bondit, filant comme le vent, oreilles violemment plaquées en arrière - bousculant tous ceux qui se trouvaient sur son passage. Sa cible ? La Bête Noire.



1 : Kasen évoquera à plusieurs reprises Aps comme étant un objet qui lui appartient, et dont il est libre de faire ce qu'il désire.
Ce post contient de nombreuses allusions à la rencontre entre Aps/Kasen et Ya'o/Makejidamashi, > ici <
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mer 10 Juin - 0:06

Cela me fis plaisir de revoir Aps mais je ne m'attendai pas à le retrouver dans cette cité . Et pourtant , cette joie que j'éprouvai , ne se manifesta pas . Les raisons ? C'est assez compliquer à expliquer , une sombre présence , celle qui m'a fait oubliée mon air de musique favoris à l'entré de la ville , elle était là , encore et toujours . Est-ce la prétendu apparition ?

-Moi aussi je ne pensais pas vous retrouver ici.

Le regard du Prince fixa soudain sur une silouhette au loin , une femme blonde assez étrange armée d'un harpon , portant sur sa tête une peau de tigre blanc et chevauchant un tigre noir très bizarre , des grosses pattes , un signe frontal inhabituel et... deux queues ? On peut dire qu'il sort de l'ordinaire .

-La Duchesse du Nord.

M'a t'il dit et pendant le court moment surprise Aps m'a dit son nom:

-Ya'o.

Pensait-elle nous attaquer ? Enfin , pas spécialement moi , mais quel était son but ? Intimider ?

Pendant la courte discussion de Ya'o et Aps , j'avais pu remarquer que sur l'une des longues allées fleurie se tenait une jeune femme accompagnée d'un tigre roux . Ce duo était un peu en retrait , observant la curieuse scène . Ses vêtement troués et le manque de chaussure étaient des signes de pauvreté , Ou bien le fait qu'elle n'aime pas beaucoup les magasins ? Une chaîne d'argent en guise de ceinture à laquelle est soudée une fine lame , pouvait me prouver qu'elle avait des aptitude au combat .
Son tigre , pouvait-il lancer des sorts ?

Je murmurai à l'oreille de Zéphira :

-Peut-tu sentir la puissance de ce tigre d'ici ?

-Oui , et je peut te dire que c'est une tigresse d'un bon niveau magique .

Cette tigresse magique , nous voulait elle du mal ? Si jamais elle nous attaquer , je le lui ferai payer cher .
Tout le monde s'est donner rendez-vous ici par pur hasard ou bien était-ce l'obscur présence qui nous avaient attirés ? Si c'est le cas ,alors , dans quel but ?

Un grand tigre s'approcha de la tigresse , tout en souplesse et en élégance , c'était Kasen . Le vent me rapporta les paroles ditent par ce tigre mais elles étaient trop faible pour que je puisse les comprendre . Je n'ai pu comprendre que deux mots "magie" et "concentrée" . Et Kasen s'éloigna pour se courir à toute vitesse vers le tigre noir .

Mon regard ne se détacha pas de cet étrange duo . Je les fixai , encore et encore . Mon regard , n'exprimai rien de spécial , peut-être du mépris ou bien peut-être de la curiosité .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mer 10 Juin - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mer 10 Juin - 2:47

Eh Bien, je suis heureuse de vous gratifier de ma présence, Elfes! Mais pas que des elfes d'ailleurs, des humains aussi, et des tigres. Beaucoup trop d'éleveurs à mon goût; ils poussent comme des champignons et ceux qui ne sont pas toxiques à l'ingestion sont rare. Eux qui s'improvisent dresseurs, éleveurs, maître, eux qui ne savent pas être dirigeant de leurs bêtes, ces dernières finiront par goûter la chaires de ces humanoïdes ignorants. Comme le Prince, dont le sang et les muscles finiront dans la gueule du puissant Quacenne, comme cette jeune fillette, dont la joie éclabousse les yeux, qui se feras innocemment sauté à la gorge pas sa tigresse, comme cette étrangère aux vêtement malpropres, au pieds salis par la poussière, accompagné d'un tigre au regard maladif...Tout cela ne sont pas maître mais esclaves de leurs propres tigres. Oui, ils ne sont que des Chiens, ils sont captifs de leurs bêtes. Ils en dépendent.

Et moi, regardez-moi. J'ai dressé, j'ai vaincu. C'est le tigre qui est à moi, qui est mon servant, celui qui se tuerais pour ma vie. Ne l'as-t-on pas déjà fait une fois pour moi? Te souvient-tu, Apez, te souvient-tu, Kasen? De cet ange qui a sauté pour venir sauver ma vie? Il a donné son âme, et je porte sur corps en échange. Il a perdu la force de se porter lui-même et l'unique reconnaissance que je puis lui donner est de supporter son corps sans vie. Je peut vous sembler cruelle, mais je vous éduque sèchement. Je ne fais pas quatre chemins pour vous expliquer comme nous, êtres du Nord, pensons - comme des bêtes, sans tristesses, sans joie. Les sentiments ne troublent pas notre façon d'être.
Njörd est à moi, je le possède. C'est mon fidèle acolyte. Je l'ai sauvé, il me doit la vie. Ce n'est que la moindre des choses qu'il ne me porte! Mais il l'accepte et c'est même un honneur pour lui de le faire. Car il m'aime et je l'aime aussi, autant que moi et Makejidamashi nous aimions. Voilà la parfaite harmonie, celle qui devrait régner entre les éleveurs.


Ya'o s'était complètement stoppée. Figée. Les yeux, fixé sur le Prince, mais le visage empreint d'une émotion qui tirait vaguement sur la tristesse, le remord. Elle mordillait sa lèvre. Devait-elle avancer, reculer? Njörd la portant toujours, ce dernier semblait confus. Il tournait la tête à gauche, puis à droite. Il ne comprenait pas, mais pourtant il sentait un être, ou plutôt un regard, fixé sur lui, et sur Maîtresse. La nordique se tenait un peu à l'écart, quoi que proche; mais pas assez pour entendre les doux murmures du prince.
«-Je pense que... Je ne voulais pas te revoir maintenant.»
Njörd bouge les oreilles. Il entend, perçoit, comprend et transmet.
-Vous le connaissez-tu, Maîtresse? Il dit ne pas vouloir t'revoir. Enfin pas maintenant.
La façon de parler étonnait. Pas seulement du fait qu'il s'exprimait librement, sans l'usage de l'Okin, mais parce sont accent était marqué. Un accent typiquement nordique, d'ailleurs, très prononcé. Il hésitait entre le tutoiement et le vouvoiement, lui donnant un air légèrement enfantin.
Ya'o bougea les lèvres, comme si elle préparait une réponse. Mais Njörd n'en attendait pas.

Au travers de la foule, une bête avançait. Un montre, un démon, qui facilement se serait imposé au grand Akkavar. Kasen. Njörd ouvrit grand les yeux, s'affolait. Il siffla, tourna la tête à gauche, à droite, puis pensa à Ya'o sur son dos. D'un coup de corps, il jeta la jeune femme sur le sol, qui se roula dans le sable. Des jurons s'échappèrent de sa bouche.

-Comment..!?
-Ennemi.

Leurs conversations étaient toujours simple. Mais elle révélaient tout. Ya'o, yeux grand ouvert, la bouche de même, se releva et s'éloigna, restant pourtant à portée de voix - Njörd était la bête, Ya'o le cerveau. La nordique avait vu Kasen, son corps battait vite. Elle craignait que l'affrontement ne répète de douloureux événements passés. Sa peur la fit flancher et elle s'enfuit loin de la scène. Njörd devenait seul, confus et vulnérable.

Je me sent mal de l'abandonner, mon seul, dernier ami. Mais je ne peut contrôler cette peur qui fait bouger mes membres. Kasen, tigre du démon, ne le tue pas, ai pitié de ma bête et surtout de ma pauvre âme, qui, comme toi, a été piétinée tant de fois.

Ya'o avait couru jusqu'à la jeune fille qu'elle avait vu tout à l'heure. Elle était grande, immense! Elle devait surpasser Ya'o d'une tête sinon deux. Quand à ses vêtements, pauvres et sales, ils intriguaient définitivement la Nordique. L'inconnue ne semblait pas pauvre, pourtant. Son visage fin aurait pu faire d'elle une jeune femme magnifique, si son piètre accoutrement n'avait pas camouflé sa beauté. Ya'o s'était stoppé net devant elle, impressionnée. Ses yeux étaient encore empreint de peur, et la grande stature de la jeune fille ne faisait rien pour l'aider. Son tigre, un tigre du Nord. Ya'o fronça les sourcils. «Comment osez-vous vous appropriez un tigre de ma Contrée!» Chuchota-t-elle pour elle même.

La Duchesse lança un regard par dessus son épaule. Elle voyait Aps, accompagnée de l'étrange fillette, et Kasen, plus loin.. Elle ne voulait pas les voir, elle voulait les fuir, elle voudrait disparaitre.

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mer 10 Juin - 15:44


    Je regardais du coin de l'œil les deux humanoïdes éleveurs que j'avais repérés. Ils s'étaient d'abord retrouvés, l'air heureux. Puis, le regard du jeune homme s'était tourné vers une fille que je n'avais pas aperçu. C'était une éleveuse, elle aussi, et possédait un grand Tigre Noir très étrange. Il possédait deux queues, deux ailes différentes et il était ferré, harnaché comme une mûle. Sur les trois Tigres que je voyais, seule la Tigresse blanche m'inspirait confiance. Pourtant, le Tigre Noir venait à coup sûr du Nord. Mon instinct ne me tromperait pas sur ce coup-là.
    Je m'arrêtais. Mon humaine se stoppa aussi. Elle avait repéré le Tigre Noir bien avant moi. Je vis alors approcher le Tigre du jeune homme. Il avait l'allure d'un Tigre du Nord, mais n'en étais pas un. Il se croyait fort, l'était sans doute, mais pas comme d'autres. Il était bien plus faible sur certains points, rien qu'en le voyant, je n'en doutais pas. Il avança vite, me frôla. Mes poils se hérissèrent. Puis il parla. « Toi, tigresse, suis-moi. Sens comme cette magie, là-bas, est concentrée... » Comme si j'étais ton chien, à ta merci, en plus ! J'en aurais presque rit, mais il était déjà loin, et cela ne m'aurait servit à rien. Les poils de mon dos étaient hérissés, sans même que je ne m'en soit rendu compte. Je devais faire attention à mon humaine. Elle ne devait en aucun cas approcher ce Tigre...

    J'avais du mal à suivre. Pourquoi ce Tigre était-il venu vers nous, pourquoi avait-il gronder à l'oreille d'Ornade, et pire, qu'avait-il bien pu lui dire ? Mes questions restèrent en suspens. Le Tigre Noir venait de faire valser sa cavalière. Il aurait été bien plus apte à se défendre sans son harnachement. Il gronda, lui aussi, en faisant face au Tigre qui s'était adressé à Ornade. Je remarquais alors la peau blanche que portait la jeune fille. C'était celle d'un tigre.
    Elle couru alors jusqu'à moi. Je remarquais combien elle était petite. Pourtant, elle paraissait bien plus âgée que moi. Elle me faisait pitié, à échapper comme cela à une bagarre. C'était... désolant. Mais je me devais de ne pas la juger. Elle avait peut-être vécu des choses qui faisaient qu'elle agissait ainsi. Elle se stoppa alors net devant moi, un regard de terreur dans les yeux. Elle me faisait peur à avoir peur comme ça. Puis elle parut voir Ornade, et chuchota, outrée «Comment osez-vous vous appropriez un tigre de ma Contrée!». Pourtant pas assez fort pour m'empêcher d'entendre, et je ne pus me retenir de lui dire en serrant des dents : « Et vous, comment osez-vous laisser votre Tigre mourir ? Il vient de la même contrée que ma Tigresse, à ce que je sache... ».

    Je ne prêtais pas attention à mon humaine, ni à celle portant l'un peau d'un défunt Tigre. L'affrontement entre les deux Tigres n'allait pas tarder, à moins que quelqu'un ne les en empêche. En quelques bonds, je me plaçai entre les deux félins, l'un bien plus sûr de lui que l'autre. Je questionnai celui qui m'avait parlé.
    « Pourquoi voulez-vous vous battre ? Quel est l'intérêt final ? Cela va-t-il vraiment vous apporter quelque chose à part de l'orgueil, à part une plus haute estime de soi-même ? »
    Étrangement, j'avais envie de voir ce combat, cet air... Et puis, ma conscience disait le contraire. Ils avaient l'air de tous se connaître, et si ils étaient en froid, tuer l'un d'eux n'arrangerait pas les choses. Je restais donc entre les deux Tigres, sur mes gardes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Jeu 11 Juin - 1:06

Mon regard se détacha de la jeune femme pour la scène des deux tigre . J'observais cette scène , sans vraiment comprendre . Connaissant le caractère belliqueux de Kasen , cela ne m'étonnais pas de le voir se battre , mais ce tigre noir ... qui est il ?

La femme blonde avait fuit au combat pour se cacher derrière la jeune femme , la peur du combat ou la peur de Kasen ? Puis je repensa à la peau blanche , se pourrait il que Kasen ...... ai tué ce tigre ? Cela pourrait expliquer le comportement pitoyable de la Duchesse , mais la peur peut nous pousser à fuir , à abandonner , à se cacher . Cette peur , je pouvais la ressentir .
Je pouvais la comprendre car je ne connais que trop les effets de cette émotion , elle m'a poursuivit pendant des années mais maintenant la cause de cette peur a totalement disparut , et pour toujours . Je l'ai éliminée moi-même .

Les deux tigres tournaient en rond , encore et encore , attendant le moment propice pour la première attaque . Ils se fixaient les yeux dans les yeux , les queues fouettaient l'air férocement . Cela dura cinq bonnes minutes .
Moi je les regardaient , en me demandant si cela avait un sens . Zéphira m'avait étonnée , elle n'avait pas encore intervenu , et je vis bientôt la raison de son inactivité , elle fixait quelque chose au loin et en suivant son regard , j'ai aperçue une ombre cachée derrière un arbre , observant la scène avec intérêt mais à peine l'avais-je repérer qu'elle s'envola aussitôt . Je suis partie en courant pour voir si il y avait des empreintes ou quelque chose de ce genre , laissant Zéphira sur la place . Quand je suis arrivée derrière l'arbre en question , il n'y avait rien , pas la moindre empreinte pourtant le sol était boueux et les seules empreintes que je distinguais étaient les miennes . Je n'arrêtais pas de me répéter "IMPOSSIBLE" , et pourtant je ne pouvais nier l'évidence , la créature n'était pas faite de matière mais selon moi , une chose pareille ne peut exister , alors quelle chose , quelle créature cela pouvait il bien être ?

En revenant lentement vers la Grande Place , je ne cessai de me dire :

-Impossible .

En arrivant à la Grande place , une seule chose avait changé . Les tigres étaient toujours en position de combat mais la tigresse rousse s'était interposée entre les deux félins . Dans un premier temps , Zéphira ne bougeai pas et j'ai constatée qu'elle marmonnait , peut-être était-ce des formules magiques . Après avoir fini de marmonner , elle se plaça elle aussi entre les deux ennemis . Elle regarda les deux tigres faire des cercles autour d'elle et de l'autre tigresse .

-Tu as du cran , lança elle à l'attention de l'autre tigresse , comment te nomme tu ?

Si seulement on pouvait se passer de cette bataille . Ce serai une bonne chose ....

La jeune femme se trouvait , quand à elle , sur l'allée , avec pour compagnie la Duchesse du Nord . On pouvait voir une différence taille assez frappante entre les deux femmes. Cela avait créé un petit effet comique mais ce n'était pas vraiment le moment de rigoler .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Jeu 25 Juin - 14:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Ven 12 Juin - 23:06

Alors qu'Aps fixait Ya'o, loin de lui - pourtant si proche - il aperçut Kasen, en arrière-plan, qui se précipitait vers elle dans un élan féroce.

-Vous le connaissez-tu, Maîtresse? Il dit ne pas vouloir t'revoir. Enfin pas maintenant.

Le Prince sait déjà. Il l'avait compris.
Au plus profond de lui, Kasen jubile, se délecte de cette détresse au plus profond du jeune homme dont lui seul connait l'existence. Ou du moins croit-il être le seul.
Aps passe distraitement ses doigts dans ses cheveux clairs. Il ignore complètement ce qu'il devrait faire. Il est perdu.
N'a pas la moindre prise sur Kasen.
Lentement, il croise ses bras sur sa poitrine, compressant ses cotes.
Pourtant, il va essayer.

- KASEN !!!

Le hurlement déchire le brouhaha ambiant. Les musiciens font taire leurs instruments. Plus personne n'échange une seule parole. L'on n'entend plus un seul oiseau dans le ciel, ni le vent dans les arbres.
Aps inspire à fond, pour ne pas trembler.
Puis, comme elle est montée, la tension redescend. Les conversations reprennent, à mi-voix, puis de plus en plus fort. En quelques secondes, tout est redevenu normal.
C'est comme si personne ne l'avait entendu.
Comme s'il n'avait pas essayé ?

*


La Bête Noire a jeté à terre celle-là. Je devine qu'elle se tortille dans la poussière piétinée, avant de parvenir à reprendre appui sur ses misérables membres.
J'entends un cri. C'est mon petit jouet. Je souris. Oh, qu'espères-tu ? Tu ne m'as même pas dit "arrêtes", ou quelque autre friandise dont tu as le secret.
Cela me revient.
Juste mon nom, et exactement cette intonation-là, c'est tout à fait ce que tu m'avais dit, le soir de la mort de... Makejidamashi.
Tu ne veux pas que l'histoire se répète, n'est-ce pas ? Mais comment serait-ce possible, gamin ? Que tu es naïf...
Le félin noir n'est pas cette vieille loque blanche.
Lui n'a aucune dignité. Tandis que je me rapproche de lui, inéluctablement, je perçois son trouble. Il est terriblement fragile. Comment réagirait-il si je lui sautais à la gorge ? Je sais qu'il sait se battre. L'humaine nordique ne s'embarasserait pas d'un boulet. Elle, au moins, n'est pas hypocrite. Elle ne fait pas les choses à moitié.
Elle aurait trop peur d'avoir à ses côtés une bête comme moi. N'est-ce pas ?
Comme moi je me débarrasserais de ma petite marionnette si elle savait
réellement mordre. Mais le prinçounnet est si soumis...

Déjà, j'atteins la difforme Chose noire. Durant cinq minutes ? Cinq secondes ? Le temps n'importe pas - Je décrit de larges cercles autour de lui. J'ai l'impression de déjà le connaître. Ce n'est pas le cas, pourtant.
Un grand rictus étire ma gueule goguenarde lorsque j'entends derrière moi les foulées précipités de la tigresse que j'ai provoquée. Finalement, ne m'a-t-elle pas obéi ? Elle s'immisce dans l'espace, encore large, entre la créature Noire et moi-même.
Aussitôt, je m'immobilise.
Je l'écoute.


« Pourquoi voulez-vous vous battre ? Quel est l'intérêt final ? Cela va-t-il vraiment vous apporter quelque chose à part de l'orgueil, à part une plus haute estime de soi-même ? »

Petite moralisatrice... Que crois-tu que je sois ? Je possède déjà la plus haute estime de moi qu'il soit possible d'avoir. Non, simplement, la plus haute. Si j'avais décidé de mesurer les forces de ce bébé tout noir aux miennes, ç'aurait été pour le plaisir le plus pur, le plus profond, de voir et de sentir le sang tiède qui s'écoule sans plus de limite... l'adrénaline qui jaillit en mon corps du fait de mes propres blessures...
D'ailleurs, toi, n'aimerais-tu pas assister à un tel combat ? Une lutte à mort dans toute son infinie violence ?

Crois-tu seulement que tu sois en mesure de m'arrêter ?
Oh, des failles, des faiblesses, j'en ai... Mais tu ignores tout de cela.

Je m'assieds. Ma langue rouge glisse sur mes crocs d'ivoire acérés.


- Nouvel esclave de la Duchesse, cher ami ?

Quant à la tigresse, elle doit avoir ce qu'elle désirait. J'ignore pour quelle raison, mais je ne souhaite pas m'en prendre au Tigre Noir. L'ignore-je vraiment ? Ou bien, est-ce que je nie ce que je sais ?
Par une certaine nuit, j'aurais pu tuer l'humaine Nordique. Je ne l'ai pas fait. Cela est une réponse, en soit.
Autre chose... Est-ce de la peur ?
Je ne désire nullement que cette bipède me haïsse davantage encore.


- Oh, combien j'ai aimé voir ses pleurs, sentir le parfum de la mort de ton prédécesseur qui lui collait à l'âme, engluant les ailes de son esprit ! Et son souffle humide de peur se mêlant au mien !

Je ricane.
Je ne sais même pas si je mens. Mais, une chose est sûre : je n'irais pas fouiller dans mes souvenirs pour le vérifier.

Oh, jusqu'où vais-je aller ?


*


Aps vit que le Tigre avait cessé de menacer physiquement. Il aurait voulu ne pas entendre ce qu'il osa dire. Il aurait voulu jeter l'Okin au loin et ne pas savoir quelles mots empoisonnés vomissait cette bête.
Lorsqu'il avait aperçu cette tigresse, qui s'interposait, il avait faillit sourire. Dès qu'il pourrait, il la remercierait pour cela. Quoi qu'elle ait pu faire ou dire, le Prince était certain que son apparition avait influé sur les intentions de Kasen, qu'il en soit conscient ou non.

Marie s'est éloignée de lui, avec une certaine précipitation. Il pensa qu'elle cherchait quelque chose. D'ailleurs, Zéphira se dirigeait elle aussi vers les trois tigres. Elle serait un argument de plus en faveur du calme apparent. C'est à dire de l'absence de combat physique.

Le Prince marchait à toute allure parmi la foule des Elfes. Les parfums des encens, des fruits proposés sur quelques étalages opportunistes envahissaient ses sens. Et puis il y avait cette musique rythmée, ces voix elfiques aux accents féminins...
Aps se dirigeait vers la jeune inconnue et Ya'o. Lorsqu'il fut assez près, il saisit quelques mots isolés.

« ...votre Tigre mourir ? Il vient de la même contrée que ma Tigresse, à ce que je sache... »

Ses poings se crispèrent.
Il se trouvait à côté d'elles deux. Le visage parfaitement inexpressif, glacial, il murmura d'une voix claire :

- Apez. Enchanté de vous rencontrer, mademoiselle.

Son regard glissa sur Ya'o, se ficha dans ses prunelles bleues. Il ne lui dit rien. Sans la quitter des yeux, il ajouta, à l'adresse de la jeune fille à la chevelure auburn :

- Si je puis me permettre, mademoiselle, il n'est pas question qu'un Tigre meure. N'avez pas confiance en votre compagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Lun 15 Juin - 2:59

Njörd était resté les muscles bandés. Il avait une certaine aptitude au combat, mais sans Ya'o derrière lui, il était faible. Il avait besoin de se faire dicter les ordres, et surtout, il combattait à l'aide de l'arme de Ya'o c'est-à-dire son harpons -qu'il prenait dans sa gueule-. Il regardait sans cêsse derrière lui, voyant Maîtresse au loin. Mais il ne put garder le fixe sur lui, car le tigre s'avança. Il s'adressa à lui d'une voix qui faisait trembler le tigre noir jusqu'au bout de ses queues. La voix lui rappelait étrangement quelqu'un, et dans ses yeux il pouvait presque reconnaître quelqu'un. Comme si il avait rencontré ce tigre en particulier.

- Nouvel esclave de la Duchesse, cher ami ?

Le tigre noir baissa la tête en levant les yeux vers Kasen. Pas de honte ou quelconque émotion du genre; il ne faisait qu'agir simplement et sans penser. Il écoutait, fixait. Pensait, aussi.

- Oh, combien j'ai aimé voir ses pleurs, sentir le parfum de la mort de ton prédécesseur qui lui collait à l'âme, engluant les ailes de son esprit ! Et son souffle humide de peur se mêlant au mien !

Njörd leva la tête subitement. Il ouvrit enfin la gueule, et pour un des rares fois, s'adressa directement au tigre. Cela lui était interdit par Ya'o, car son étrange habileté à parler qui il veut bien attirait les ennuis. D'ailleurs, beaucoup de tigres pouvait sentir instantanément que sa voix était aussi perfectible aux hommes. Il s'efforçait de bien parler.

-Je suis Njörd, Tigre d'Akkavar.

Il stoppa, reculant, jetant un oeil vers Ya'o. Cette dernière n'avait pas quitté le tigre des yeux d'ailleurs, et voyant l'autre tigresse -celle de la grande jeune fille- elle serra les points. La nordique regarda la Grande, puis sourit. Sourire nerveux, probablement. Son harpon à la main, elle préparait un élan : puis, d'un mouvement qui venait du bassin jusqu'aux épaules, elle lança violemment sont harpon jusqu'au tigre noir, ce dernier l'attrapant subitement entre ses crocs, dans sa gueule, dans un grognement bestial. Ainsi armé, comme un homme en fait, il ne visait toutefois pas à attaquer. Ce n'étais qu'intimidation. Il sifflait un peu ses paroles, essayant de parler au travers de l'arme.

-Et je me fous Royââlement de mon prédécesseur! (Il exagéra sur le mon «Royalement» et sa voix était d'un ton tout à fait hypocrite.»

Un son aigu et saccadés résonna entre sa gueule. C'était comme un rire en fait, mais à la consonance hautaine. Désormais, il ne forçait plus sa langue et parlait normalement. «T'es ici'te pour la même chose que moi, 'faike va falloir qu'on s'accorde, pas d'accord?» Sourire en coin, il s'était assis, relevé le menton. Il regarda un moment la tigresse qui s'était opposé à eux, lui fit un signe de tête, puis un autre sourire arrogant. Lui, contrairement à Oliatram, était plein de personnalité.
Ya'o regardait toujours de loin. Elle avait appuyé ses mains sur ses hanches, presque un sourire en coin. Elle avait confiance maintenant, elle connaissait bien Njörd. Mais Quacenne, lui? Elle ne pourrait pas confirmer le connaître. Ses actions imprévisibles en faisait toujours un danger. La duchesse se tournait vers la Géante, cette jeune fille si jeune et pourtant si grande, et lui sourit.

-Faisons équipe. Vous ne croyez pas? Je suis une alliée de choix. Je suis Ya'o, Ya'o de l'asgardreid. Duchesse du Nord!

Elle souriait toujours mais montrait montrait maintenant ses dents. Elle tourna la tête et vit toujours Apez et la jeune fille qui semblait l'accompagner. Ya'o cachait une certaine mélancolie en elle, et la vue du jeune garçon lui rappelait le fait qu'elle avait été dure, qu'elle l'avait durement jugée.

Oh Apez, merveilleux garçon aux cheveux d'or, ta beauté m'épate tout autant que ton apathie habituelle. Je me sent comme si nous avions vécu tant de chose ensemble alors que tu n'as assisté qu'à la mort de mon Cher. La vue de sa peau te trouble peut-être; La vue de ton corps presque cadavérique fait de même pour moi. Ton tigre semble avoir pris le dessus. Tu sais, je suis mieux informée que tu ne le crois..Alors, ta rencontre avec le Souverain Sombre as du être pénible mh? Tu ne sais pas à quel point je te comprend.

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Lun 15 Juin - 22:50

J'étais un peu en retrait par rapport aux autres éleveurs , j'observais cette scène avec curiosité en me demandant comment tout cela allait finir , mais il me semblais que la bataille allait être éviter . Apparemment , nous étions réunis en ce lieu et visiblement pour la même raison : Akkavar .

Je pensais toujours à cette ombre que j'avais aperçue auparavant , je décidais de retourner vers le lieu où se tenait l'obscur présence . En revenant sur mes pas j'ai pu apercevoir à la base de l'arbre où se tenait l'ombre mystérieuse une sorte d'anneau noir serti d'un diamant de la même couleur . Sur l'anneau étaient gravés des symboles bizarres en or , et ils me semblaient les avoir déjà vue dans un vieux livre quand j"étais à la bibliothèque de la Cité Principal . Mais que signifiaient ils ? Ce bijou dégageait une énergie assez étrange , une sorte d'énergie obscur . Je l'observais quand j'entendis le cri de Aps :

-KASEN !

Je la rangea vite dans ma poche pour me dépêcher d'arriver à la place pour voir ce qui ce passer . Pour savoir si quelque chose de grave était arrivé . Je me suis arrêter en chemin pour observer la situation de loin pour pouvoir analyser la situation , Kasen s'était assis donc je pouvais penser que la phase d'intimidation avait temporairement cesser .
La femme nordique lança à son tigre , un harpon , ce dernier sembla avoir repris confiance en lui .
Alors la phase d'intimidation allait reprendre ? Aussi vite ?
Visiblement oui mais les risques de combat avaient diminuer malgré tout .

Les tigres parlaient , mais je ne comprenais pas , je n'entendais pas , j'étais encore trop loin d'eux .

De là où j'étais , j'avais pu entendre avec l'aide du vent , les paroles prononçaient par la Duchesse , je les avaient perçu légèrement comme un murmure mais j'ai pu les comprendre :

-Faisons équipe. Vous ne croyez pas? Je suis une alliée de choix. Je suis Ya'o, Ya'o de l'Asgardreid. Duchesse du Nord!

Je suis reparti pour arrivée enfin à la place pour rejoindre Aps , je me suis retournée en direction des deux femmes pour leur demander :

- Vous alliez contre qui , contre quoi ?

Méfiance , c'est une des choses que j'ai appris seule , dans mon enfance . Cela m'avait sauvée bien des fois .
Zéphira remarqua que les menaces avaient disparues , elle pu alors s'asseoir . Et moi je repensa à cet anneau que j'avais trouvée auparavant , je la sortit de ma poche pour reprendre l'observation en attendant une réponse .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mar 23 Juin - 22:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 16 Juin - 20:10

    J'étais encore entre les deux Tigres, cependant, le duel ne commençait pas. L'humain avait crié le nom du Tigre roux : Kasen. Et puis, la Tigresse blanche qui accompagnait une humaine femelle s'avança elle aussi. Elle paraissait me prendre en considération, contrairement au Tigre roux, qui m'ignorait avec une superbe impressionnante. Elle me demanda qui j'étais.
    « Je suis Ornade. »
    Je ne lui retournais pas la question. Kasen repris parole, m'ignorant toujours. Cela ne me dérangeait pas tant que cela. Avec un peu de chance, il ne me verrait pas si je l'attaquais. Il parla du prédécesseur du Tigre Noir, m'apprenant aussi que l'humaine minuscule et lâche était Duchesse. Beau travail ! Il parla ensuite de la mort du prédécesseur... Je ne comprenais pas tout, mais apparemment, Kasen avait tué le Tigre dont la Duchesse portait la peau. Horrible.

    La jeune humaine ne me répondit pas. Soit elle m'ignorait, soit elle s'échappait habilement à une question gênante. Tant pis. L'humain qui possédait le Tigre roux s'était rapproché, et m'avait presque sermonné. Je ne lui en voulais pas, il n'avait pas dû tout suivre. Il se prénommait Apez, et me reprocha de ne pas avoir confiance en Ornade. J'eus presque envie de l'insulter, mais me contentait toute fois d'un réplique cinglante.
    « J'ai parfaitement confiance en ma Tigresse, voyez-vous. Mais pas du tout en votre Tigre. Il est roi du monde, pour se comporter de cette manière ? »
    Je le fixai ensuite méchamment, sans détourner du regard. Mais sans prévenir, l'humaine lança son Harpon à son Tigre, ce qui me fit revenir au champ de bataille.


    Le Tigre Noir répondit à Kasen, faisant visiblement des efforts pour être compréhensible. Il s'appelait Njörd, était un Tigre d'Akkavar. Et il se fichait de son prédécesseur.
    Un harpon fila ensuite juste derrière moi. Je crus qu'il allait se planter dans Njörd, mais non. Ce dernier l'attrapa habilement dans sa gueule, et retrouva toute sa confiance. Bande d'abrutis ! Se battre rime vraiment à quelque chose pour vous ?! Il répliqua ensuite à Kasen, d'un ton bien plus naturel pour un Tigre du Nord. Il disait être ici pour la même chose que Kasen, et qu'ils allaient donc devoir s'entendre. Et ben, c'était bien parti.

    Le Tigre Noir prit la parole. Je comprenais distinctement ce qu'il disait. L'humaine possédait l'Okin, donc. Je ne m'en préoccupait pas, me contentant d'écouter. Ils étaient tous la pour la même chose, apparemment. Akkavar. Ce nom releva d'un coup des souvenirs. Les prédictions des marchands sur le bord des routes, c'était ça !... Génial, chapitre suivant ? Je ne savais même pas qui était Akkavar (ou quoi) Et puis, si j'avais voulu le savoir, je l'aurais cherché. Ce qui n'était pas le cas. L'humaine se tourna alors vers moi.
    « Faisons équipe. Vous ne croyez pas ? Je suis une alliée de choix. Je suis Ya'o, Ya'o de l'Asgardreid. Duchesse du Nord ! »
    Je lui répondis, totalement outrée de son attitude.
    « Oh, rien que ça, et bien vois-tu (je n'avais pas honte de tutoyer quelqu'un comme ça) il me semble que ce n'est pas du tout une bonne idée. Je n'ai absolument pas envie d'avoir un nouveau tapis... Surtout en poil de Tigre du Nord, cela risquerait de ne pas plaire à la Duchesse. »
    Je m'apprêtais à partir lorsque la jeune fille au Tigre blanc arriva en courant vers nous.
    « Vous alliez contre qui , contre quoi ? »
    « Contre la lâcheté de certains. Contre l'inaptitude d'autres. Et contre la sottise de ceux qui croient savoir garder leur calme. »
    Ma phrase était totalement incompréhensible. Et pourtant... La lâcheté de la Duchesse, l'inaptitude d'Apez à calmer son Tigre et ma sottise de croire que je savais être calme en toute circonstance était assez claire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Ven 19 Juin - 0:10

« J'ai parfaitement confiance en ma Tigresse, voyez-vous. Mais pas du tout en votre Tigre. Il est roi du monde, pour se comporter de cette manière ? »

Sur quoi, le regard de la jeune fille s'emplit de méchanceté. La question d'Aps, pourtant, ne visait en rien à la mettre mal à l'aise ; d'autant plus qu'il l'avait saluée poliment – sans retour de sa part. Peut-être était-ce le comportement de Kasen, qu'elle attribuerait ainsi au Prince, qui l'avait irritée.

« Oh, rien que ça, et bien vois-tu, il me semble que ce n'est pas du tout une bonne idée. Je n'ai absolument pas envie d'avoir un nouveau tapis... Surtout en poil de Tigre du Nord, cela risquerait de ne pas plaire à la Duchesse. »

Aps écouta, ne répondit pas, quoique ces mots le hérissèrent, imperceptiblement. Ce n'était pas un simple refus, de la part de la jeune fille, mais une provocation. Quelle impression avait bien pu lui laisser Ya'o ?
Celle qu'elle donnait à beaucoup, songea Aps. La Nordique n'était pas dotée d'un courage absolu, ni d'un altruisme poussé à l'extrême. Elle était humaine. Elle avait ses failles, ses faiblesses. Et n'était-ce pas pour cette raison qu'elle évitait Kasen, laissant à son Tigre le soin de se débrouiller seul ? Le fait qu'elle ait souffert n'excusait probablement pas son attitude actuelle. Mais pouvait-on juger de ses actes ? Qui, à sa place, se serait jeté sur le Fauve roux pour le frapper de ses poings dérisoires ? Mais elle avait donné à son Tigre un moyen de se défendre. Était-ce d'avoir cautionné ce combat qui l'avait si vite fait chuter dans l'estime de l'inconnue ?

Quelques bruits de pas précédèrent Marie, qui les rejoignait, Ya'o, la jeune fille et le Prince. Marie répondit à la suggestion de la Duchesse par une nouvelle interrogation, laquelle laissait à penser que la rumeur d'Akkavar ne lui était pas parvenue.

- Vous alliez contre qui , contre quoi ?

Mais il aurait aussi été étrange que Marie se soit rendue chez les Sylves sans être au courant... Sûrement pensait-elle à autre chose.
A cet instant, le regard d'Aps s'arrêta sur l'objet qu'elle observait. C'était un anneau. Il ne l'avait jamais vu en sa possession, auparavant.

- Qu'est-ce ?

« Contre la lâcheté de certains. Contre l'inaptitude d'autres. Et contre la sottise de ceux qui croient savoir garder leur calme. »

Que crois-tu ? Le monde n'est pas un bel idéal. Oui, les Mages devraient ne confier des Tigres qu'à des éleveurs capables de les "maîtriser", eux, leurs réactions, leurs pouvoirs.
Mais moi, ce ne sont pas les Mages qui m'ont confié Kasen. On ne me l'a pas offert, on m'a contraint à le prendre. J'ai fait au mieux. Il est un Démon et je suis un bâtard. Je le sais, je ne suis pas "son maître". Ni même son ami.
Sais-tu qu'il a bien failli me tuer ? J'aurais pu sombrer dans la folie. J'ai tenu. Pour mon peuple.


Aps, cependant, ne comprit pas qu'en évoquant la sottise, la jeune fille parlait d'elle-même.
On lui avait trop reproché ces "faux-semblants" dont il ne parvenait pas à se débarrasser, tant ceux-ci étaient imprimés en lui. Son sang-froid faisait partie intégrante de son caractère, mais il le perdait parfois. Deux torts.
Ses pensées continuèrent leur cheminement.

Qui es-tu pour affirmer que je suis sot ? Que je crois savoir conserver mon sang-froid ?
Tu n'as pas grandi dans un palais, tu n'as pas reçu mon éducation. Je suis ce que je suis, et je sais ce que je suis en capacité de faire - ou non.
Qui prétends-tu être pour me juger de la sorte ? Et pour porter un regard si chargé de mépris sur Ya'o ?


Aps ne dit rien de tout cela. Il se contint. Crispa légèrement la mâchoire – oh, si peu. Sa voix naquit, pourtant.

- Marie ne voulait pas parler de cela. Si je ne me trompe, Ya'o...

Il lui sembla qu'il prononçait ce nom pour la première fois. Ce fut une sensation assez désagréable.

- Ya'o évoquait ce pour quoi tous ces gens sont réunis ici. L'apparition prochaine d'Akkavar. Si les rumeurs s'avèrent exactes. Et si tel est le cas, alors nous aurons réellement besoin de nous entraider.

Son regard glissa, fugitif, sur les personnes présentes, avant de se perdre dans l'azur d'un ciel lourd, pesant.

- Je n'ai pas compté tant d'éleveurs ni de mages que cela. La magie est rare, ici, et d'autant plus précieuse.

Sur quoi, il reporta toute son attention sur la jeune fille, balayant tous les griefs qu'il avait pu accumuler contre elle.

- Demoiselle dont j'ignore le nom. Pour quelle raison les Mages vous ont-il confié votre tigresse ?

Là étaient les fondements.

***


Tandis que les humains – bâtard compris – se retrouvaient, les Tigres s'opposaient en une joute verbale non dénuée de violence. Tout au moins Kasen et Njörd. Ornade, quant à elle, ne prenait pas part à cet inhabituel combat. Zéphira, faisant preuve d'une certaine sagesse, s'était assise.

Kasen promena son regard sur les Tigresses, avant de le ficher dans les yeux bleus de la Bête Noire.

- Njörd ? Oh. . . que c'est mignon.

Une ironie acide. L'haleine lourde et chaude du Tigre s'échappait d'entre ses crocs, de sa gueule entrouverte. Il heurtait chacun de ses mots avant de le cracher.
Comment la Duchesse a-t-elle seulement osé remplacer son précédent.. compagnon ?
Quelle envie j'ai de réparer cette faute...


- Quaçenne.

"Kasen", un nom qui portait la trace du Prince, quand Quaçenne était d'origine purement Sombre – le souvenir de la souffrance, mais la promesse d'une violence future dans les agissements du Tigre.
Royââlement . Si tu savais. Je suis mille fois plus roi que toi. Tu ne sais rien de ma marionnette, n'est-ce pas ? Ni de moi...
Ce qu'il dit par la suite... Cela ne me déplaît pas. Je n'ai nullement l'intention de lutter contre ce prétendu Démon qui jaillirait de terre. Mais pourquoi ne pas préserver les apparences ? Tout du moins... pour le moment.
Alors, je souris. Un sourire de Fauve.


- Je. . . te suis.

Voici ce fardeau que je dépose sur tes épaules. Que vas-tu me demander, "Tigre d'Akkavar" ?

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Ven 19 Juin - 0:15

Des entrailles de la terre monte un grondement sourd...

En échos, quelques cris lui répondent. Un vieillard Humain, parmi la foule des Elfes, tombe à genoux. D'autres se mettent à courir, fuient, emportant tantôt leur enfant, tantôt les marchandises dont ils essayaient de se débarrasser.
Mais la grande majorité de la foule demeure. Un murmure s'accroit.
Le vent s'est levé et les nuages ont caché le soleil.

C'est alors que le sol se met à trembler. Partant du centre de la Place, juste à mi-distance entre les quatre tigres et les quatre humains, un nœud de fissures apparait, se propage à toute allure...
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Ven 19 Juin - 19:23

Mon observation de l'anneau continuer , jusqu'à la question de Aps .

- Qu'est-ce ?

De quoi parlait il ? De l'anneau ? Il est vrai que je ne lui avait pas montré ,cela avait il une quelconque importance ? mais je ne savais toujours pas ce que signifiaient ces signes étranges .

-C'est un anneau que j'ai trouvée après avoir vu une ombre près d'ici . Une énergie étrange en sort et je ne comprend pas ce que signifient ces signes .

J'ai lui ai montré les signes en question avant la réponse de la jeune femme .

« Contre la lâcheté de certains. Contre l'inaptitude d'autres. Et contre la sottise de ceux qui croient savoir garder leur calme. »

Comment pouvait elle juger des personnes aussi rapidement ?
Tu ne connaît rien de leurs passé et j'avoue que moi non plus .
La lâcheté de Ya'o face à Kasen , peut s'expliquer .
Tu as sans doute remarquer la peau de tigre sur sa tête , le tigre de feu a du sûrement le tuer .
Toi aussi tu aurais une crainte envers ce tigre si jamais il tuer ta tigresse.


L'inaptitude devait concerner Aps .
Kasen ne sera jamais dresser , il est bien trop fier pour cela . Sais tu que ce tigre as déjà tenter de la tuer ? Et pourtant , Aps se tien toujours à ses cotés , en n'étant pas sur de se réveiller vivant et en un seul morceau le lendemain .

Je ne doute pas que toi aussi tu as tes propres blessures...

Je ne savais pas sur le moment , si je parlais à voix haute ou si je pensais tout simplement .

- Ya'o évoquait ce pour quoi tous ces gens sont réunis ici. L'apparition prochaine d'Akkavar. Si les rumeurs s'avèrent exactes. Et si tel est le cas, alors nous aurons réellement besoin de nous entraider.

Pendant un bref moment , j'avais oubliée cette rumeur douteuse .

- Il est vrai que si cette prédiction venait à se réaliser , il vaut mieux que nous soyons unis . Si il apparaît , la bataille va être sans doute rude et peut-être même mortelle pour certains d'entre nous .

Au loin , de lourds nuages sombres commençaient à apparaître au loin et ils avançaient vers la Grande place rapidement , comme si une force obscur les attiraient .

- Pourrais je connaître ton nom , grande inconnue ?

Les tigres continuaient leur passionnante discussion .

Les sombres nuages avaient cachés la lumière du soleil , la douce brise s'était soudain transformé en un souffle puissant grandissant à chaque minutes , un vent de panique souffla sur les habitants de la Capital Sylve qui courraient dans tout les sens en cherchant un endroit où se cacher , certains elfes étaient restés figer sur place , paralyser par la peur . Le sol craquelait vers les quatre tigres et vers nous aussi à une vitesse incroyable . Le sol commença à trembler d'abord lentement puis de plus en plus fort pour faiblir un peu quelques minutes plus tard . Les cris étaient nombreux mais je ne savais pas d'où ils provenaient . Beaucoup des éleveurs présent s'enfuient , terrifiés . Un éleveur en passant m'a dit en m'attrapant par les épaules tout en me secouant :

- Il arrive ! Akkavar arrive !Il faut vraiment être inconscient pour rester dans un tel endroit . Tu devrait courir toi aussi si tu tien à la vie !

-Alors je suis inconsciente car je reste .

- C'est comme tu voudras , adieux !

Sur ce il partit en courant et en hurlant . Quel courage celui là ! Mais c'est une réaction tout à fait normal , heureusement qu'elle ne se fait pas ressentir en moi .Peu de temps après , sur la grande place , peu d'éleveurs étaient restés , en fait , les seuls que je pouvais repérer étaient Aps , Ya'o , la jeune inconnue et moi .
Alors , la prophétie allait elle vraiment se réaliser ? Malgré tout ces événement annonciateur , j'avais encore du mal à le croire .

-Zéphira reviens ici et vite !!

Ma voix resta calme tout comme corps, malgré la panique qui régnait en ce lieu.
Elle s'exécuta , en vitesse comme je le lui avait demandée , pour s'asseoir à ma droite .
Puis en chuchotant :

-Akkavar , si tu existe vraiment , montre toi .

-Il va bientôt apparaître , je le sens venir . Je voudrais savoir une chose Marie . As tu peur ?

- Non . Même si je dégaine mon épée pour la dernière fois .

Zéphira paru satisfaite de cette réponse et commença à marmonner ses formules magique pendant que je dégainais mon épée .

En attendant la fameuse arrivée de Akkavar , Zéphira était songeuse .

Test réussi Marie . Je voulais vérifier ce que je savais déjà , le fait que rien ne pourra te faire partir d'ici , ta volonté de te battre m'étonnera toujours . Regarde ces éleveurs fuir en pleurant leurs mères , c'est vraiment pitoyable mais ce comportement est compréhensible , après tout , ils sont humains .
J'avoue que j'éprouve de l'excitation mélangé à un brin de peur à l'idée de me retrouver face à Akkavar , mais toi ? Éprouve tu cette émotion comme moi ?
Oui , sans la peur évidemment , le petit sourire au coin de tes lèvres est un signe révélateur pour moi , toute ton envie est concentrée dans ce sourire presque invisible et je peux voir dans tes yeux la flamme ardente du combat . Tu ne peut presque rien me cacher tu sais .


Sur la place à moitié ravagée par le puissant vent et par les tremblement de terre , je ne pu distinguer que 8 êtres malgré toute la poussière soulevée par le vent : Ya'o et son Njörd , l'inconnue accompagnée de Ornade , Aps avec Kasen et nous deux . Nous huit seulement affronterons la divinité .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mar 21 Juil - 3:54, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Ven 19 Juin - 19:49

- Ya'o évoquait ce pour quoi tous ces gens sont réunis ici. L'apparition prochaine d'Akkavar. Si les rumeurs s'avèrent exactes. Et si tel est le cas, alors nous aurons réellement besoin de nous entraider.

Les yeux de la nordique s'adoucirent. La façon dont le jeune Blond prononçait son nom était tout juste parfaite. Malgré l'étrangeté avec laquelle le nom résonnait dans sa bouche, on aurait presque pu voir naitre un sourire sincère de la bouche de la jeune femme si l'air ambiant n'étais pas devenu aussi dérangé. Qu'est-ce? Elle siffla, pour rappeler son tigre. Celui-ci causait toujours avec Kasen.

- Njörd ? Oh. . . que c'est mignon.
Njörd fit la moue. Le tigre se nomma, et Njörd sourit en penchant légèrement la tête de côté. Il était curieux et aurait voulu en savoir plus sur le tigre de flamme, décidément.
- Je. . . te suis.

Njörd était de toutes évidences fou de joie. Il se releva sur deux pattes, sauta un peu. Oh, un tigre le suivrais, celui qui a arraché l'âme de Makejidamashi? C'est un honneur pour le Nordique. «Alors viens!» Sa voix était jeune, rempli d'un bonheur non caché. Il émanait de lui une certaine innocence et immaturité, qui était pour Njörd comme un mur contre des souvenirs passés. D'un bon un peu enfantin, il rejoignis Maîtresse, qui, celle-ci, avait stoppé de parler. Elle avait écouté Aps, qui avait la foudre aux yeux. Elle resta plutôt neutre et posa une main sur l'épaule d'Aps. Elle chuchota. «La grande ne peut pas comprendre, ne t'en fais pas.» Elle était toujours très personnelle avec les gens, mais tout était différent avec le Prince. Il semblait qu'il avaient vécus tant tout les deux. Il semblait qu'Apez portait une partie du fardeaux de la mort du Tigre Blanc, alors qu'il ne devrait pas sans faire...Ses yeux fixaient le vide, pourtant elle fixait bien quelques chose en particulier. S'était le vent qui se compressait soudainement. L'air était lourd.
Les gens pressaient le pas.

-C'est le moment. Ya'o prend l'Okin qui pend à son oreille, le sert dans sa main droite. Njörd venait d'arriver, arme à la gueule. Il se préparait.
-Quacenne dit qu'y va me suivre! Y'é avec nous!
-Ah? Elle sourit. Son visage était inquiet pourtant, Que cachait le tigre roux?
(Njörd regarde Quacenne derrière lui) -Oui! Y'a tué Makejidamashi, 'y doit être ben fo..

Ya'o repoussa la tigre noir du pied. Il en avait dit trop, comme d'habitude.
Le sol se fissurait, apparemment.
Ya'o chuchotait.
«Tigres d'Akkavar, voyons si vous êtes si liés que sa au dieu que les Sombres chérissent tant. Njörd, prépare toi.»

Puis, elle tourna sa tête vers la Grande, puis vers la jeune Fille. Ainsi qu'un regard discret vers Aps. Elle ignorait leurs tigres, mais elle savait que se serait EUX qui joueraient le grand rôle. Les tigres seraient enfin les acteurs principaux de l'histoire.

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 23 Juin - 16:34

    Apez n'aima pas mes reproches, même toutes mes paroles. Moi non plus, je ne les aimait pas. Il était tellement rare que je m'indigne autant... Mais je ne supportais pas de voir la vie de quelqu'un en danger par la faute d'un autre. Seulement... Il n'y avait pas que ça. Apez me demanda alors pourquoi l'on m'avait confié ma Tigresse.
    « Aucune idée. J'ai eu envie de passer le test, mesurer ma force à celle de ceux qui ont eu des adultes pour leur apprendre. J'ai réussi. N'est-ce pas finalement égoïste ? Je n'en sais rien... J'avais peut-être envie de compagnie, aussi... Ah, et je m'appelle Wilaine. »
    Je reportais alors mon attention sur l'anneau étrange qu'étudiait la dernière arrivée. Les signes inscrits étaient incompréhensibles (bon, il faut avouer que l'écriture normale était déjà difficilement compréhensible pour moi, alors des signes tordus...) Elle indiqua à Apez qu'elle l'avait trouvé près d'une ombre, derrière un arbre. Mauvais signe...
    S'en suivit une discussion autour d'Akkavar. J'avais vaguement entendu parler de ce soit-disant dieu. Il ne m'attirait pas, et ne m'intéressait pas tellement. Je ne pris donc pas part à la discussion, si il venait à apparaitre, je sauverais tous ceux que je pourrais même Kasen, s'il le fallait.


    Un grondement sourd émanait des entrailles terrestres. Alors, ce qu'on disait était vrai... Akkavar. J'en souriais presque. Cela m'intriguait, existait-il réellement ou n'était-ce qu'un simple tremblement de terre ? De longues fissures s'éparpillèrent alors une peu partout dans la magnifique place, installant la panique parmi tous ceux qui étaient présents. Cependant, je restais calme. La Tigresse blanche retourna près de son humaine, qui tira son épée. Mon humaine décrocha la chaîne de sa taille, et fit tourner habilement la lame en cercles à sa droite. Je fis courir une vague dans mes poils, puis m'approchais de notre petit groupe. Njörd me devançait de quelques foulées. Il parla à son humaine, qui lui donna un coup sur le flanc. Je n'aimais pas cette femelle. Elle me dérangeait par ses actes, mais il faudrait s'en contenter.
    J'évitais les failles sans même sauter, anticipant simplement l'endroit où elles iraient. Les crevasses nordiques agissaient de la même manière... Je sentais le début des sorts que murmuraient la Tigresse Blanche.
    Arrivée à quelques pas du petit groupe, je me retournais pour faire face au nouveau venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Sam 27 Juin - 0:24

Dans les profondeurs de la terre était né un être. Quand cela avait-il eu lieu ? Était-il seulement possible d'apposer une date ? Peut-être l'entité existait-elle des millénaires avant même l'apparition de toute vie...
Ou bien était-ce cette dernière qui l'avait créé ?
La source de la Magie, les origines des peuples... Quelles étaient-elles ?
Ils avaient été nombreux à supputer que la Magie des sortilèges, la Magie Noire, avait créé le dieu Akkavar de toutes pièces. D'autre juraient qu'ils n'existait pas, et que s'il existait, alors il à quoi bon vivre ?

Tant et si bien que Celui qui reposait dans les entrailles de la terre voulut mettre fin à ces querelles futiles... non pas dans un but altruiste... mais ces cris, sans cesse ( car pour lui on hurlait son nom ) l'empêchaient tout autant de conserver sa quiétude, que de grandir en paix.
Akkavar n'était pas figé dans le temps, pétrifié. Chaque seconde écoulée signait la fin d'un nouveau cycle, dans ce que l'on pouvait nommer son "corps"... Il grandissait.
Quel corps, d'ailleurs ? Cette chose avait-elle une forme, quelle qu'elle fut ?


*
* *

    Afff... Elle murmurait, elle soufflait, la chose. Respirait, péniblement, mais respirait. C'était cela qu'ils avaient pressenti, tous les êtres qui peuplaient le continent.

    Les tentacules immenses de matière fébrile se condensaient péniblement. Une convulsion agita l'immense être. Tout autour de lui, la terre craqua dans d'horrible gémissements.

    Là-haut, le sol fut secoué, comme une couverture oubliée sur le dos d'un géant.

    Le cœur gercé de l'entité s'élança au galop. Elle s'affolait.
    Nurrf urh... Hhh...
    Bien pis : elle paniquait. S'agissait-il de peur ? Sûrement la peur lui était-elle un concept étranger... A moins que ce dieu ne fut une créature de chair. Ou bien capable de ressentir ce que ressentent ceux qui vivent.
    Son corps se contracta. Le magma bouillonnant qui l'enlaçait fluctuait tel un océan en furie. De l'or en fusion. La chose voulait sortir. Quitter son carcan.
    Elle le voulait... Il le fallait.
    Hhhhh Hhhh.. Fhh
    Dans un effort insoutenable, elle se contracta encore un peu. Elle se tassa tout contre le noyau de la terre.
    Puis elle détendit son immense corps comme on lâche la corde d'un arc.
    Elle devint la flèche. Elle avait bondi et la matière de la terre, la roche, fondait, se brisait sous son passage. L'énorme et l'invincible masse du dieu détruisait, réduisait en poussière.
    La terre tremblait, vibrait, tachant en vain de lui échapper. Dans un craquement sinistre, d'une violence telle qu'il fut entendu à des milles à la ronde, la terre s'ouvrit. Les fissures s'étendaient. Elle dévoraient la surface.
    Iiiiihhh
    Le dieu perdait de la vitesse. A grand peine, il massait ses tentacules de matière et dévorait. Et, tandis qu'il franchissait les dernières centaines de mètres vers la surface, il réduisit. Tel un ballon que l'on crève. Ou bien le processus inverse de la Vie : tel un grand tigre qui redevient minuscule tigreau. Mais un tigreau condensé, une boule de muscles et de puissance.

    Puis un jet de fumée et de vapeur brûlante jaillit du centre de la crevasse, sur la Place. Une odeur de soufre envahit l'air, corrompit le souffle du vent. C'était presque irrespirable.

    Hhhh... hhh..
    Le dieu sent que l'air extérieur glace sa peau incandescente. Pourtant, il pose ses doigts sur le bord de la faille. Puis son autre main. Une main d'Elfe Sombre, mais qui n'est pas noire. A sa surface, il y a comme une croûte bleu nuit, percée de trous. De chacun de ces orifices jaillit un rai de lumière.

    La forme noire pose un genou sur la terre, avant de se hisser. Péniblement, elle se met debout. Les vapeurs de soufre l'enveloppent plus que jamais. On ne la distingue pas, ou si mal. Elle respire. Ses côtes sont secouées de spasmes. Sa silhouette est semblable à celle d'un Elfe Sombre, mais...

    Le dieu regarde toutes ces créatures aux oreilles pointues, qui l'entourent. Il voit des tigres. Il sent leur magie, et ses narines se dilatent, comme celles d'un fauve. Il les regarde tous d'en haut. Oui, il a la même forme que l'un d'eux.
    Mais il est trois fois plus grand, quatre fois plus grand peut-être.
    HHhhh Fhhff...

    Le dieu lève ses bras en direction du ciel. Tout à coup, un rai de lumière jaillit de sa gorge, pour rejoindre le soleil, sa cible.

    Alors, le soleil s'est éteint. Ce qu'il y avait devant l'astre était comme un voile. Une masse noire qui empêchait sa lumière de venir et qui jetait son ombre sur la terre. Cette masse ressemblait à une gueule de tigre, ouverte, et hérissée de crocs sombres.

    Il faisait subitement nuit. Alors une bourrasque racla la Grand'Place de la Capitale Elfique. Elle emporta avec elle toutes les vapeurs, le brouillard, les odeurs.
    Le corps d'Akkavar, paradoxalement lumineux dans cette pénombre glauque, apparut violemment aux yeux de tous.
    Aussi aux yeux de Njörd, de Zéphira, de Rilaine, d'Aps, de Ya'o, d'Ornade, de Marie. Même à l'étoile de Makejidamashi.
    Kasen fut le seul à fermer les paupières.

    Hhhh... H

Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Dim 28 Juin - 1:42

La terre trembla , des craquelures de lumière apparaissaient dans la terre , laissant apercevoir la divinité remontée des profondeur de la terre . La puanteur des du fin fond de notre monde rendait difficile la respiration . Le vent avait faillit m'emportait tellement il soufflait fort . Le moment de vérité était enfin venu .
Alors c'était bien lui , la légende vivante à laquelle je ne croyait pas . J'était bien obligée d'y croire désormais car le dieu se tenait devant nous , nous fixant de ses yeux rouge sang . Toute la joie de ce monde s'envola lors son apparition sur terre .

Dans un premier temps , il cacha la lumière du soleil en crachant un rayon lumineux créant ainsi de la matière noir qui absorba la douce lumière du soleil , plongeant le monde dans le chaos . La nuit noir s'installa sur le monde et nombreux sont les habitants , anciennement paralyser , qui quittaient la place en hurlant pour partir se cacher rien quand voyant sa grande main sortant d'une craquelures , ne laissant sur la grande place que nous huit pour faire face au dieu . Il semait la terreur et sa silhouette correspondait parfaitement à celle d'un elfe sombre , en plus grand , beaucoup plus grand .

Ainsi nous nous rencontrons enfin Akkavar ...

Je le fixai , avec un peu de crainte je doit l'avouer . Il était bien plus grand que moi , oh oui bien plus grand . En me posant la question du moyen que l'on doit utiliser pour le renvoyer sous terre .
L'anneau que j'avais encore dans ma main gauche , chauffait jusqu'à devenir brûlante . Le diamant noir qui ornait ce sombre anneau commençait à briller d'une sombre lumière , identique à celle émise par Akkavar . Pouvait-il y avoir un lien entre eux ?
Mais j'ai du le rangeait dans ma poche , car sa chaleur devenait vraiment insoutenable . Même à travers mon pantalon , on pouvait encore voir son sombre éclat . Je me méfiais de cet anneau , qui ne présageait rien de bon , je me posais cette question , pourquoi l'ai trouvé avant l'arrivée d'Akkavar ? Pour moi , cet anneau était dangereux .
L'air devenait presque irrespirable aussi je commençait à tousser , laissant glisser mon épée de ma main pour la voir tomber sur le sol . Je ramassai ma lame , posée sur la sombre terre qui était maintenant couleur noir d'ébène .

Après avoir repris ma respiration , je fixais le dieu en me demandant ce que j'allais faire , ce que nous allons faire . Ma simple lame ne lui ferai sans doute aucun effet , mais peut être que la puissante Magie enfermée dans le corps des tigres peut renvoyer ce dieu à ses profondeurs .

Zéphira , suivait toujours le fil de ses pensées , je n'arrivais plus à communiquer avec elle avec le lien naissant de l'Oknin .

Nous voici enfin face à ce dieu dont les prédiction se sont révélées exacte , Marie , je perçois en toi un peu de peur mais ta volonté est restée intact . Tu n'as jamais combattu un dieu auparavant et tu m'étonne par ton sang froid . Je n'arrive plus à lire tes pensées par le lien de l'Oknin et j'ignore pourquoi . J'ai remarquée ton anneau étrange en train de briller exactement de la même manière que Akkavar , pense tu comme moi qu'ils ont un quelconque rapport ? Ce n'est pas impossible .

Elle se sortit péniblement de ses pensées , et resta assise sur le sombre sol qui était de la même couleur des ténèbres . Figée , tel une statue de marbre . Ses deux beaux yeux couleur saphir avaient perdu leurs éclat habituel , ils fixaient la divinité , observant son souffle lent . Toute son attention était captivée par sa pénible respiration .

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Lun 29 Juin - 17:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Dim 28 Juin - 2:48

Apple et Midna traversaient tranquillement une forêt située non loin de la Capital Sylve . Tout allait pour le mieux , quand soudain , un rayon lumineux traversa le ciel à tout allure pour rejoindre le soleil créant ainsi de la matière noir cachant le soleil . C'est à ce moment là que Apple comprit que quelque chose de grave se déroulait à l'intérieur de la Capital Sylve et se mit à courir .

Midna qui était encore sous le choc de cette étrange vision , resta sur place .
Apple qui était toujours en train de courir à vive allure cria à l'attention de la tigresse :

-Tu ne compte pas rester planter là , allez !! Dépêche toi !

La tigresse s'exécuta et essaya de rattraper l'hybride .

Pendant leur course , elle croisèrent une multitude d'elfe est d'éleveur courant à contre sens et semblant s'enfuir de la capital sylve . Apple ne comprenait pas vraiment , Midna sentait une grande puissance magique en direction de la Grande Place ce cette cité .

Elles finissent par arrivée à la place en question , essoufflées par leur course et l'air presque irrespirable n'arrangeait rien .

Apple regardait la forme étrange au centre de la place , c'était un elfe sombre , brillant d'une étrange lumière , lui rappelant une vieille légende et peut-être était-ce celui dont les habitants fuyant la ville criaient le nom : Akkavar .

Elle regardait les seules personnes présente sur la place , éclairées par la lumière de Akkavar , un jeune garçon blond , une jeune femme blonde portant sur sa tête la peau d'un tigre blanc ce qui lui rappela des souvenirs assez douloureux , pour Apple mais surtout pour Midna qui essaye en vain d'oublier cette nuit funeste , une jeune fille aux vêtement troués qui était pieds nus , et vit Marie , mais que faisait elle ici ?
Quoique en réfléchissant bien , et en la connaissant bien , elle avait sans doute eu vent cette sinistre apparition et serai venue vérifier ça .
Parmi les tigres , elle vit un tigre roux flamboyant , un autre tigre roux quoique c'était peut-être une tigresse , un tigre noir difforme et repéra la blancheur éclatante de Zéphira .

-Ouf nous sommes arrivées juste à temps pour le spectacle !

Sur cette fin de phrase , Apple s'arrêta à seulement quelques mètre du groupe .

Ouh je n'aime pas cette lueur dans tes yeux Apple , ça veut dire que nous allons nous aussi s'engager dans la bataille contre cette créature . Mais bon , je te suis , comme toujours , à contre coeur certes , tu me connais bien , mais tant que tu sera en vie et avec moi , je trouverai toujours le courage de surmonter mes peurs . Restons sur nos garde car Akkavar a l'air féroce .

Sur ce , elle commença à réciter des incantations , Apple dégaina son épée et se mit en garde , comme pour se rassurée car une simple lame peut elle rivaliser contre un dieu ? Selon elle , non .
Les incantations de la féline étaient enfin finis , il ne rester plus qu'à délivrer la puissance du sort , mais Midna décida d'attendre le meilleur moment pour le faire .


Dernière édition par Apple le Lun 29 Juin - 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Lun 29 Juin - 12:03

«Alors viens!»

Kasen suivit Njörd. Lorsqu'il tira ses conclusions hâtives "Y'é avec nous!", il demeura impassible. Il était "avec" le fauve Noir, car il était proche de lui sur le plan de la distance. Quoi de plus ?
Kasen eut un rictus.
Mais vis-à-vis de Ya'o, c'était différent.

Cette dernière avait repoussé du pied le bavard, qui se trouva bien près de Kasen. Le Tigre Roux tendit son cou ; ses crocs luisaient sur le pourtour de sa gueule. Il posa sa mâchoire, sa tête, sur le dos de la Bête Noire, appuyant sa fourrure nordique contre la sienne. Sans aucune hésitation.

«Tigres d'Akkavar, voyons si vous êtes si liés que sa au dieu que les Sombres chérissent tant. Njörd, prépare toi.»

Kasen avait entendu. A l'oreille de Njörd, de cette même voix rauque, tout à la fois menaçante et cynique, il glissa :

- Je reviens. . . Tout de suite. Réfléchis à ce que tu vas pouvoir me demander, petit Tigre d'Akkavar.

A cet instant, des jets de vapeurs sulfureuse commencèrent à gicler hors de la crevasse. Kasen laissa glisser sa lourde tête. Dans un éclair roux, il fila. Un rai de feu dont les yeux étincelants ne quittaient pas le Prince.

*


Aps entendit la réponse de Wilaine.

« Aucune idée. J'ai eu envie de passer le test, mesurer ma force à celle de ceux qui ont eu des adultes pour leur apprendre. J'ai réussi. N'est-ce pas finalement égoïste ? Je n'en sais rien... J'avais peut-être envie de compagnie, aussi... Ah, et je m'appelle Wilaine. »

Ainsi n'avait-elle pas œuvré dans un but altruiste ? Ne savait-elle pas qu'on lui avait confié sa Tigresse pour la sauvegarde des intérêts des Mages et, par extension, de la population ? Elle avait agi égoïstement. Même si c'était un comportement humain. Même si Aps aussi agissait parfois ainsi.
C'est pour ces raisons qu'il ne se permit pas de la juger. Ce qui comptait finalement, c'était la manière dont elle emploierait cette force. Ornade.

- Apez, murmura-t-il simplement.

Il songea qu'il aimerait connaître davantage cette personne si étrange, aux valeurs différentes.
Puis Marie lui répondit, au sujet de l'anneau, attirant son attention.

-C'est un anneau que j'ai trouvée après avoir vu une ombre près d'ici . Une énergie étrange en sort et je ne comprend pas ce que signifient ces signes .

L'objet paraissait inquiétant. Il semblait être de facture Sombre. Si l'ombre dont Marie parlait était partie sans vraiment livrer combat, était-ce parce qu'elle était affaiblie ? Ou bien... parce qu'elle souhaitait donner cet anneau à un éleveur de Tigre ? A cette sinistre pensée, Aps réprima un haut-le-cœur. Il se retint de conseiller à Marie d'être prudente ; elle savait ce qu'elle faisait.
Puis il sentit la main de Ya'o sur son épaule. Dans un réflexe, il tourna la tête vers elle.
«La grande ne peut pas comprendre, ne t'en fais pas.»
Quand Aps avait rencontré Ya'o pour la première fois, il connaissait à peine Kasen. Cette nuit-là, il avait découvert "son" Tigre. Et elle aussi, avait appris ce qu'était ce félin. Finalement, en savait-il tellement plus qu'elle ? Aps s'aperçut qu'il la regardait fixement, et détourna d'un coup le regard.
Kasen s'était approché, accompagné de Njörd. Le Prince se détourna des deux félins. Il n'avait rien à dire au Roux.

Un nouveau tremblement ébranla le sol. Aps chuta et se rattrapa maladroitement à un tronc. Il se releva, le genou douloureux.

*


Kasen courait en direction d'Aps. Il n'avait pas tellement de distance à franchir. Mais la poussière et l'air lourd, surtout ces gens qui fuyaient, le gênaient dans sa progression.
Enfin, il fut sur lui.
Il bondit.
Son ombre se projeta sur le visage pâle. Aps retint son souffle. Il vit le Tigre. Il le regarda. Dans les yeux du Prince, une lueur farouche. Pas de peur ni de haine, juste un désir de résister. De ne pas se laisser abattre et de vivre ce qui allait suivre : la lutte ou la discussion, avec Akkavar.
Mais les acteurs, ce seront les tigres.
Toi, tu es trop fragile, petit prince. Trop frêle. Je ne voudrais pas que tu soit abîmé. Ni cassé.

Kasen atterrit de tout son poids sur le corps du jeune garçon qui s'étala sur les pavés. Le Tigre ouvrit la gueule. Il prit la tête blonde entre ses crocs, la souleva juste au-dessus du sol. Il la lâcha, elle tomba. Un petit bruit mat retentit, quand le crâne d'Aps heurta la pierre. Le garçon ne dit rien - absolument rien. Ses paupières pâles se fermèrent, contractées par la douleur.
Tout était allé trop vite. Un petit filet de sang serpentait déjà sur la pierre blanche.

- Tu seras en sûreté, ici, mon petit prince. Je viendrais te chercher. Après. Prends soin de toi.

L'Okin effectua son travail.
Kasen fit volte-face, ignorant désormais le corps qui gisait par terre comme une marionnette dont on aurait coupé les fils. Aps était assommé, probablement. Un peu plus ou un peu moins ; ce qui comptait, c'est qu'il ne bougerait pas.

La main du dieu Akkavar se posa sur le bord de la faille. L'air devenait irrespirable. Kasen sentit son épais pelage se hérisser, sous l'effet du soufre. Les relents d'odeurs fluctuaient.
A pas mesurés, il retourna près de Njörd.
Puis il entendit un bruit. Une voix.

-Ouf nous sommes arrivées juste à temps pour le spectacle !

Deux nouveaux acteurs, sur le théâtre du plus sinistre évènement de ce siècle ? Ou plutôt, du premier évènement sinistre d'une longue série, n'est-ce pas ?
Kasen mordit l'extrémité de l'une des deux queues de Njörd.
Je suis là.

Puis Akkavar s'extirpa des masses épaisses et gluantes de la terre. Kasen ferma les yeux. Il pensait.

Ce que tu es, je l'ignore. Tout comme ce lieu dont tu viens.
Je ne te verrai pas naître, je te prendrai comme tu es. Immonde, mais magnifique, n'est-ce pas ?
Tu vois, je ne suis pas ton ennemi.
Ici, je suis peut-être même ton seul... allié ?
Contre tous ces tigres, qu'espères-tu ? Quelle est ta force, Dieu Naissant ? Peut-être les balaieras-tu du revers de ta main noire. Ou bien seront-ils capables de te détruire. Mais pas si je t'aide, n'est-ce pas ?

Moi...


Kasen rouvrit ses paupières. La nuit était tombée. L'obscurité dévorait l'espace.
Et... qui sait ?
Le regard brillant de Kasen plongea dans les yeux bleus si pâles de Njörd.
Un rictus étira ses babines rougeoyantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Lun 29 Juin - 19:30

Un mal de tête me prit soudain , sans que j'en connaisse la raison . Un mal de tête , qui m'a obligée de lâcher mon épée une deuxième fois . Mais cette fois ci , je ne put la ramassée . Aussi demandais je à Zéphira de me soigner de ce mal . Elle me soigna , rapidement , mais malgré tout le mal persistait . Elle essaya une deuxième fois et son sort réussi cette fois à me guérir .
Jamais auparavant elle avait eu besoin de deux sort pour me guérir d'un mal de tête , jamais . Mon regard partit vers le loin , observant les alentours malgré l'obscurité , jusqu'à apercevoir une forme blanche avec une silhouette humaine à ses coté , non blanche mais pâle tout de même , ces deux créatures s'approchaient de la place en courant , par l'allée ou nous étions .

-A...Apple ?

Mais que faisait elle ici ?
La forme blanche à ses cotés ne pouvait que Midna . Cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vue , depuis mon départ de la maison . Tant de souvenir me revienne en mémoire , me faisant oublier tout le reste , me faisant oublier toute les personnes présente, tant de moment vécu ensemble . Quand le bruit d'un objet tombant sur lourdement sur le sur me ramena à la sombre réalité , je tourna la tête en direction de l'origine de ce bruit , c'était Aps , assommé .

Je marchais vers le Prince assommé . Arrivée à coté de lui , je me baissais lentement pour voir les blessures et pour prendre le pouls . Le pouls était régulier , un filet de sang m'informa d'une blessure derrière la tête .

-Zéphira , soigne le . Je me relevais doucement tout en disant , Il n'a pas à subir tout ça .

La magie de Zéphira éclata , créant de la lumière dans ce sombre lieu , c'était un merveilleux spectacle pour les yeux .

Je me suis retournée , revenant à ma place d'origine , j'ai ramassée ma chère lame . D'où venait elle déjà ? Si je me souviens bien , c'était un ami forgeron qui me l'avait forgée tout spécialement , il avait gravé mon prénom en bas de la lame et me la forgea avec un pommeau rouge vif . Que de souvenirs , menaçaient d'être effacer pour toujours . Je refusais cette idée là . La lumière dans mon dos s'éteignit , me laissant croire que Zéphira avait finis ses soins . Elle me rejoignit en quelques foulées peu après . J'ai ressortie l'anneau , malgré sa chaleur et j'ai remarquée que l'un des symboles dorée inscrit dessus s'était illuminé . Je me posai des questions au sujet ce bijou étrange , quand une voix bien connue arrêta cette observation .

- Ouf nous sommes arrivées juste à temps pour le spectacle .

Le duo s'arrêta pas loin de nous , à seulement quelques mètres . Je me suis retournée pour leur faire face .

-Tu devrait partir , t'éloigner le plus vite possible de cet endroit . Puis dans un murmure j'ajoutai , si jamais il t'arrivai quelque chose , je m'en voudrais terriblement .

Ce n'est pas vraiment le lieu et les circonstances idéales pour des retrouvailles mais ça me fait vraiment plaisir de vous revoir vous deux . Midna , Apple , sa faisait si longtemps . Marie ne veut pas que vous soyez ici , elle ne veut pas que l'une d'entre vous soient blesser ou pire tuer , mais tu l'avait compris n'est ce pas ?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Jeu 16 Juil - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 7 Juil - 0:26

[HRPG: Infiniment désolé pour la courte réponse! Le temps me manque..]

Ya'o regarda autour d'elle. Ces gens qui la fixait, qui lui lançait des regards - et puis Apez, et puis Quacenne. Et la nouvelle venue.
Elle fixa Akkavar, il semblait beau et laid. Il était tout et rien à la fois, il semblait être homme alors qu'il pourrait être femme. Qui était-il, qu'étais son rôle? À quelle grandeur s'étendait ses pouvoirs?

Njörd agissait étrangement. Quacenne s'était amusé de son corps, presque, et pourtant le tigre du Nord avait à peine bronché. Ses yeux bleus, comme de cristal, fixait l'entité qui s'était révélée être le démon. Celui dont le tigre portait le nom. Ya'o s'approcha à côté de lui, tira son collier. Njörd ne bougeait pas. La nordique sentait immédiatement le danger. «On dégage.» siffla la duchesse. Elle tira plus intensément sur le collier du tigre, qui se laissa glisser sur le sol, sur ses flancs. Son poils noirs devenait souillé par la poussière. Il fixait toujours Akkavar. Il répétait incessamment «Et si..Et si..Ya'o! Et si...» Le couple d'aventurier quittèrent le terrain. Mais pas si loin, au fond, ils s'éloignèrent de quelques mètres; peut-être d'une dizaine. Ainsi, ils pouvait voir l'action, ils pouvaient voir les autres se battre à leur place. Et puis, prendre le butin après.
De loin, Ya'o encourageait les autres éleveurs.

-Allez-y, vous pouvez le battre! hehe..


Son ton était empreint d'un certain sarcasme.

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 7 Juil - 13:07

    J'enfonçais mes orteils dans les légères fissures qui courraient à nos côtés. La force du vent rivalisait avec celle des tempêtes de neige, mais avec une chaleur étouffante et l'odeur du soufre. Les entrailles de la terre sentaient un mélange de métaux divers, que j'avais déjà utilisés auparavant. Un jet de vapeur sortit soudainement du centre de la place, tel un geyser. L'odeur du soufre s'accentua, rendant l'air quasiment irrespirable. Mais où donc était la fenêtre ? Mes yeux me brûlaient, d'autant plus qu'une lumière aveuglante sortait du cœur de la terre. Des larmes coulèrent, mais je ne reculai pas pour autant.

    Et l'entité s'éleva des profondeurs. Je n'étais pas habituée à cette chaleur extrême, ni à cette odeur de pourriture, bien que je la connaisse. Cependant, la luminosité ne me perturbait pas. Je distinguait nettement les contours humains de cet être nommé Akkavar, ainsi que sa peau, bleu nuit, trouée par la lumière. Il nous examina tous. Je ne grognais pas, j'étais même étrangement calme et sereine. Le géant leva les bras au ciel, et la lumière jaillit de sa gorge pour rejoindre le soleil. Et ce fut la nuit.
    Je ne paniquais toujours pas, j'avais juste envie de tuer l'entité. Juste ?...

    Mes yeux mirent un certain temps à s'habituer à la pénombre. Akkavar avait "éteint" le soleil, d'une certaine manière, et cela me dégoutais. Une puissante bourrasque emporta alors toute la vapeur et l'odeur de soufre. Et Akkavar apparut aux yeux de tous. Il paraissait... Elfique ? Je ne savais pas. Sa peau était trouée par la lumière. Il éclairait... Trop, à mon goût. Je tins plus fermement la chaîne dans ma main.
    Tout à coup, une jeune demoiselle vint à nous en courant. Elle dégaina son épée, et sa Tigresse récita des incantations. Une aide de plus ne serais pas de refus. Je remarquas alors que Kasen s'éloignait du corps inanimé d'Apez. J'avais déjà trouvé ma première cible.


    La chaîne de mon collier se remit à tournoyer. J'avais entendu les nouvelles recrues, et cela me faisait bien plaisir. Malgré tout, mon regard restait fixé sur Akkavar. Mes yeux, roux sombres, étaient devenus deux billes écartelées par la rage de voir mourir cette entité. Mes babines se retroussèrent, et un grognement sadique émana de mes entrailles...

    Apparemment, la nouvelle recrue s'appelait Apple. La Tigresse blanche soigna le jeune homme. J'espérai qu'il reprenne rapidement connaissance. Kasen, quant à lui, s'était dirigé vers Njörd, et s'était posé à ses côtés. Je le gardais comme première cible, mais reportais tout de même mon attention sur le Dieu... Pendant quelques secondes seulement, car Ya'o tira puissamment Njörd par son collier et les deux s'éloignèrent de la bagarre. Cela me laissa bouche bée, mais je n'avais pas le choix, ni le temps d'aller les rechercher. J'avais une folle envie de dire à tout le monde (Akkavar compris) « Bon, stop là. On s'assoit tous et on s'explique. Qui est avec qui ? Et pourquoi ?... » Mais à quoi bon ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aventure nocturne sous le signe du cactus
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» Nuzlocke été du forum sous le signe de l'amour
» La Demeure de la Marchande des Ténèbres [RP Libre ouvert à tout le monde]
» Arrivée sous la pluie, un signe du destin ? | ft. Neal Cochran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Capitale Sylve ¤ Elfes Sylvains ¤ :: Grande Place-
Sauter vers: