Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Jeu 16 Juil - 23:50

Apple vit ce tigre , avec la tête du jeune homme blond entre ses crocs , il semblai ne pas lui faire de mal , sans doute cet homme était son éleveur . Mais la façon donc il a laissait tomber la tête du garçon semblai faire croire qu'il n'était pas soumis. Apple le regardait , gisant sur le sol inanimé .

Elle vit Marie s'approchait de ce jeune homme , entendis ses paroles grâce à la courte distance qui les séparaient .

-Zéphira ,soigne le . Il n'a pas à subir tout ça .

Que voulait elle dire par là ? Apple ne comprenait pas , elle ne pouvait pas savoir .
Sur l'ordre de Marie , la magie de Zéphira éclata en de nombreux souffle lumineux , un vent guérisseur , différent de celui soufflait en ce lieu . Tout les souffle de lumière atteignirent le jeune homme assommé . Un magnifique spectacle qui créa un peu de lumière dans cet endroit si sombre . Les souffles ayant accomplit leur mission , se dissipèrent dans l'air pour finalement s'éteindre définitivement , rendant le lieu aux ténèbres .

Elle ne connaissait aucune des personnes présente en ce lieu à part Marie , comment les nommés dans ce cas ? Comment les appeler en cas de danger ? Puis Marie lui parla , les yeux dans les yeux :

-Tu devrait partir , t'éloigner le plus vite possible de cet endroit. Puis elle murmura , si jamais il t'arrivais quelque chose , je m'en voudrais terriblement.

Au début , Apple se sentie vexée mais elle comprit vite les raison qui la poussait à dire cela , son visage s'adoucit rapidement:

-Je comprend parfaitement , mais n'avons nous pas déjà combattues ensemble autrefois , triomphant à chaque fois des obstacle sur notre route ? Je ne crois pas que tu ai oubliée cette époque . J'ai pris ma décision , je reste ici .

La jeune femme avec la peau de tigre partit , en traînant la bête noir difforme . Elle leur lança une phrase qui fit monter la colère à l'intérieur de Apple , elle lui demanda avec un ton amusée avec , caché à l'intérieur , un peu d'agressivité :

-Et si nous échouons ? Que vas tu faire ? T'enfuir ?

Elle ne put s'empêcher de serrer son épée avec l'envie de la lui planter dans son bras pour entendre sa douleur , pour la voir souffrir , voir son sang couler , mais ce n'était pas vraiment le moment de s'entretuer . Elle dut faire preuve de retenue mais cette résignation se voyait sur son visage . Cette atitude est vraiment étrange car d'habitude , elle ne s'énerve pas pour si peu , peut-être était ce Akkavar qui attisait son agressivité . Cela étonna d'ailleurs Midna qui aperçuela résignation sur son fin visage .

Garde ton agressivité pour plus tard , fais en plutôt profiter le dieu au lieu de cette humaine , elle n'en vaut pas la peine et tu le sais très bien. Elle n'ai pas une menace pour nous mais peut être une aide. Acharne toi sur Akkavar , mais ne fait pas d'action inutile et dangereuse qui pourrait menacer notre vie .

Midna patientait calmement , assise , elle attendait le meilleur moment moment pour délivrer son sort , en sachant qu'elle ne pouvait peut-être pas le blesser . Mais elle allait tout de même essayer . Son regard de saphir fixait le dieu malgré la lumière étrange émanant du dieu maléfique, elle ne clignais même plus des yeux , figée , totalement figée , tel une statue de marbre . Était ce la peur qui la paralysait ainsi ?

Apple fixai dorénavant Akkavar , avec une folle envie de lui sauter dessus pour lui planter son épée dans le corps étrange du dieu , mais ce ne serai qu'une prise de risque inutile et dangereuse . Mais le danger ne lui faisait pas peur , mais alors , quelle force l'empêchait d'assouvir son agressivité grandissante ?

Peut-être était ce la raison . Elle était peut-être agressive mais elle n'était stupide au point de foncer tête baissée vers une créature aussi dangereuse qu'imprévisible. Elle attendait , en ignorant la raison de cette attente , peut être un signe qui lui indiquerai le moment propice pour l'attaque ?
Mais en même temps , ne faisait elle pas comme tout ceux présent sur la place ? Eux aussi attendaient , y compris le dieu . Tous attendaient , le regard sur Akkavar , sauf le garçon assommé , Apple savait bien que les minutes ou secondes qui précédent une attaque sont interminable .

Le vent soufflait , balayant les derniers restes de fleurs présentes sur la place jadis magnifique . Un souffle puissant qui rendait difficile la respiration des combattants présent sur la place sauf pour le dieu , si il respirai . Le dieu se tenait devant le petit groupe ,sa silhouette elfique brillante d'une sombre lumière couleur nuit , ses yeux furieux fixés les éleveurs , Apple le regardait toujours et repensa soudainement à sa propre parole :

Et si nous échouons?

Ce n'était pas dans ses habitudes de penser à ce genre de chose dans les moments précédant un combat . Elle chassa ce doute en pensant :

on le saura bien assez tôt.

Sur quoi , elle se tint immobile , calmement , épée en main , attendant comme tout les autres , l'élément déclencheur de la première attaque .


Dernière édition par Apple le Sam 29 Aoû - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Dim 19 Juil - 2:17

J'ai entendu la réponse de Apple qui me regardait droit dans les yeux :

-Je comprend parfaitement , mais n'avons nous pas déjà combattues ensemble autrefois , triomphant à chaque fois des obstacle sur notre route ? Je ne crois pas que tu ai oubliée cette époque . J'ai pris ma décision , je reste ici .

-Non , je ne l'ai pas oublié ...

Jamais je n'oublierais cette époque...
Et toi , tu n'as pas changée....

L'atmosphère était tendu , très tendu même. Chacun d'entre nous regardaient le dieu . Tous attendaient . Mais attendaient quoi? Je me le demandais bien , un signe sûrement ou peut-être même un ordre venant de nul part. J'avais pour habitude de ne jamais obéir , question de principe , mais pour ce cas exeptionelle , je m'y plierai .
Ya'o s'était retirée , traînant son Njörd qui avait l'air un peu paniqué. Puis nous lançât une phrase qui m'énerva un peu:

-Allez-y, vous pouvez le battre! hehe..

Apple avait réagit immédiatement à cet sorte d'encouragement:

-Et si nous échouons ? Que vas tu faire ? T'enfuir ?

Je la regardais , étonnée de voir un tel comportement de sa part , elle qui d'une nature assez calme . Elle le disait pourtant d'un ton non agressif mais amusée mais j'y trouvai tout me même cette pointe d'agressivité à l'intérieur , est-ce possible une chose pareille ? Cela étonna aussi Midna par la même occasion , qui la regardait tout aussi étonnée que moi . Pourquoi réagissait elle comme ça ? Cela ne lui ressemble pas pourtant...

Apple , que t'arrive-tu ? Toi qui si calme d'habitude , pourquoi réagit tu comme ainsi ? Est ce le dieu qui attise ton agressivité ? Ou est-ce ta fierté qui est touchée ? Pourtant elle n'a pas à être atteinte , ta fameuse fierté , car il n'y a là aucun ordre , ni rien d'offensant mais une sorte d'encouragement dit sur un ton plutôt sarcastique. Ne vas pas gaspiller ton énergie sur elle et concentre toi sur Akkavar , notre seul et unique cible .Elle nous seras peut-être d'une aide précieuse plus tard mais j'en doute.

Elle se retenait de courir en sa direction pour l'attaquer , je le savais car cela ce voyait sur son visage . Avec de l'attention , on pouvait voir cette résignation sur son visage elfique .Enfin moi , je pouvais la voir .

-Idiote !!! Garde cette agressivité pour plus tard , d'accord? Ne vas pas te fatiguer auprès de Ya'o . Concentre toi sur notre seul et unique cible: Akkavar. Et surtout , ne fais pas d'action stupide qui pourrait mettre nos vies inutilement en danger . Ok?

Je te connais , et c'est pour ça que je te parle ainsi , car je suis ton amie.

Nous tous attendait , sous le puissant vent d'une chaleur étouffante , dans les ténèbres les plus obscur , sous cette odeur pestilentiel de soufre . Il était devenu difficile de respirer normalement avec cette odeur et le vent qui soulevai des poussières. Et dans tout ces éléments annonçant la fin peut-être prochaine du mon monde , le dieu se tenait devant nous , nous regardant de ses yeux rouge , Akkavar possédait des traits elfique et ressemblait parfaitement à un sombre , en plus grand , sa silouhette imposante ne m'effrayais pas pour autant . Sa peau ayant la couleur de la nuit sans lune était trouée de lumière obscur et pourtant cette lumière sombre nous éclairaient assez bien et je parvenais à distinguer les ancienne bâtisses autour de la place , le vent arrachant les dernières fleurs et nous huit présent sur la place. Je me demandais ce qu'on allais faire , attaquer directement , tête baisser ou avec une bonne stratégie ?
Et Kasen , avec cette haine envers les bipèdes me faisait penser qu'il allait peut-être se ranger du coté d'Akkavar. Peut-être ? Sûrement plutôt . Si je le devais , je n'hésiterais pas à le tuer , à moins qu'il me tue en premier. Je l'avais déjà vue à l'oeuvre une fois et sa puissance est très impressionnante et dépasse de loin la mienne.

Ma tête se tourna lentement, et mon regard se posa sur le corps du prince encore assommé , j'espérais son rétablissement et je me remémorai cet aventure dans les marécages , devant cet auberge , après tout , ne m'avait-il pas sauvée la vie une fois , ou deux peut-être? Même si il ne m'avait pas sauvée , il était là à chacun de mes rétablissement . N'avait il pas assisté à mon duel ? En murmurant je répétai une fois encore :

-Il n'a pas à subir tout ça.

Lui qui devait subir la pression en tant que prince , les tentatives d'assassinats , et Kasen aussi . Beaucoup en serait devenu fou mais lui résistai à cette sombre folie. J'ai rapidement éprouvée pour lui le plus profond respect lorsque je l'ai rencontré pour la première fois.
Ma tête se retourna encore une fois pour regarder la jeune fille nommée Wilaine , il me semblai que je ne lui avais pas encore donnée mon nom.

Je me suis donc adressée à Wilaine , pour l'informer de mon identité :
qui jusqu'ici lui était inconnu :
-Ah ,au fait , je me nomme Marie .

Une des rares choses que je peux confer aux gens qui me sont étranger , mon nom . Mais honnêtement tout ceci avait-il un sens ?
Avaient-on une une chance contre le dieu?
Une voie qui m'était familière , retentit soudain dans mes pensées , une voie qui me parlait par télépathie , interropant le fil de mes songes , c'était la douce voie de Zéphira arrivait à me contacter par le moyen de l'Oknin :

Nous avons enfin repris le contact avec l'Oknin , le lien est faible mais il est là , j'en suis ravie , mais parlons sérieusement . As-tu vue le comportement agressif d'Apple , étrange non ? Midna est du même avis . Je pense que c'est à cause du dieu . Il fait assez sombre ici mais la lumière de Akkavar et suffisante pour l'attaque tu ne crois pas? As-tu vus les yeux de Ornade ? Ils brillent de mille feux comme si elle avait hâte de combattre l'entité , elle à peut-être même l'envie de le tuer , tout comme nous . Son éleveuse doit être du même avis . As tu aussi ce doute pour Kasen ? Il pourrait se ranger du coté d'Akkavar .

Concentre toi , c'est vital . Malgré tout le désordre qui règne dans ton esprit , j'arrive encore à sentir ta forte détermination . Et même avec ou sans Kasen comme adversaire , nous avons toute nos chances contre Akkavar. Tu devrais regardait ton anneau , il brille d'une étrange manière .

Elle restait assise calmement sur le sol couleur d'ébène , me fixant de ses deux saphir étincelant ,attendant comme tous , le moment de la première attaque. Ses deux saphirs regardaient le dieu désormais , plus brillant que jamais , comme deux étoiles brillants de mille feux lors d'une belle nuit d'été , je ne les ai jamais vue comme ça auparavant .

L'un des 4 symboles en or sur l'anneau s'était allumé d'une douce lumière dorée qui se changea en la même lumière sombre qu'avait le dieu maléfique . Cela faisait maintenant deux symboles allumés sur quatre. Mon épée dans la main droite et l'anneau entre les doigts de ma mains gauche , mon regard était partagé entre Akkavar et le mystérieux anneau .

Qu'allait il se passer lorsque tout les symboles seront allumés?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Ven 18 Sep - 20:49

    La chaîne en argent accéléra son mouvement, tranchant l'air bruyamment. Elle ne s'arrêterait pas avant d'avoir touché sa cible. J'arquais mes jambes, assouplissant mes appuis. J'aurais besoin de toute ma dextérité pour évité les puissants coups qui pouvaient m'être portés, et de toute mon intelligence pour anticiper au mieux les coups de l'être.

    Je laissais mes griffes sortir de mes pattes. Elles servaient rarement, et pourtant... Elles n'en étaient pas moins acérées. Mes babines découvertes laissaient largement voir mes crocs, et les bourrasques avaient incrusté mon pelage de poussière. Une jeune fille, une alliée, approcha Wilaine. Elle se présenta, Marie. Mais je m'en fichais totalement. Une folie pure s'empara de moi, une joie de jouer, même si c'était un pur suicide, c'est simple joie d'être encore en vie de ne pas savoir en quoi consistait les minutes suivantes, s'il y allait en avoir ou non. Une terrible envie de profiter de ce qui seraient peut-être les derniers instants de ma vie, me donner à fond, sans restreinte, me tuer. Je savais que Wilaine réagirait de la même manière. C'était pour cela qu'on me l'avait attribuée. Le Hasard, ou le Destin ? Deux choses si différentes, mais qui, en se rencontrant forment un unique mot, Coïncidence. C'était pour cela que nous étions tous réunis ici, par Coïncidence...

    Je regardais Marie, lui souris en unique réponse, puis sautais souplement en arrière. Pourquoi ? Parce qu'Ornade venait de me précéder de quelques centièmes de seconde, et que je n'aimais pas être à la traîne. Elle poussa un terrible grognement, se plaçant à peine à quelques centimètres de l'entité. Ma lame fendait puissamment l'air, voletant de ci de là, formant des cercles rapides et s'enchaînant sans logique. A quoi bon de la logique sachant qu'elle devrait se débrouiller sans moi ?
    J'atterris face à Kasen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Sam 3 Oct - 3:25

Akkavar, ôh toi, Démon! Lève-toi, dis-nous qui tu es! Je ne suis pas venu ici pour rien, et si mes sources sont bonnes...Après tout, Njörd l'a dit. Et si? non? Et si, et si, et si nous avions raison, et si vraiment Akkavar était...?
Njörd, marche tête haute, montre qui tu es. Va-y!


Elle pris Njörd de nouveau par le collet, le remet sur ses pattes. Non mais qu'il se bouge, ce tigre! Comment peut-il rester bête devant Akkavar, alors que c'est LE moment d'agir, LE moment de se bouger, d'être puissant!

-Bouges-toi Imbécile! NIFLHEIM!

Elle pris les brides, monta sur le dos de la bête, et fonça, fonça. Sur Akkavar. C'était le moment. Pour le moment, on l'avait tous évité, mais elle Ya'o, savait. Elle savait que c'était justement..peut-être la pire façon de faire? Enfin, tout dépendant de votre point de vue. Ya'o, elle, avait un but tout à fait différent que ces éleveurs de chatons. Njörd réagissait au doigt et à l'oeil. D'une certaine manière, crier son nom haut et fort enclenchait en lui un certain mécanisme: il devenait alors une bête, un robot, insensible mais obéissant. Et on ne parle pas là du mignon petit surnom donné par Ya'o, mais du nom avec lequel Njörd a été élevé dans les cages sombres, soit Nifhleim.
Mais pour le moment, il y avait plus important. La nordique sifflota quelques chose à l'oreille du tigre, et sourit. Toujours montée sur son dos, elle galopait directement vers la source de tout ce désordre. Du plus près qu'ils pouvaient bien approcher, Ya'o stoppa net. «C'est à toi, Nifhleim.» Elle savait qu'il y ait plus de chance qu'Akkavar écoute Njörd qu'une simple nordique (pas si banale que ça tout de même, je précise)
Njörd avait l'air digne, il était presque adulte, mais toujours des traits adolescent. Il jeta des coup d'oeils constant autour de lui, autour des autres éleveurs, essayait de sourire à Quacenne. Il souhaitait que celui-ci lui viendrait en aide si..

-Mon Maître, Je suis un tigre d'Akkavar. Il parlait dignement, et se forcait fortement pour séparer chaque syllabe. Et contrairement aux autres Tigres, je n'ai pas besoin de l'Okin pour m'exprimer librement. Vous et moi, nous sommes donc très proches.

Où voulait-il en venir?

-Vous et moi, nous sommes frères...Je ne dépends pas de l'Okin..Nous sommes égaux..


Un message de paix?

-Nous sommes égaux, mais moi..Je suis divisée en deux être...Un humain, et un tigre...Me comprenez-vous?

S'était complètement absurde. N'importe quoi. Que disait-il? De quoi parlait-il? Pourtant, Ya'o semblait confiante. Elle laissa le tigre faire. Peut-être savait-il mieux s'exprimer que l'humaine après tout?

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Dim 4 Oct - 16:38

Ce souffle, cette aura de soufre, volcanique, plutonique... La respiration d'Akkavar était un vent de destruction. Sa présence, une promesse de mort. Il avait comme tué le soleil.
L'herbe et les fleurs fanaient, leur racines se ratatinaient instantanément dans la terre, dégageant une odeur putride de pourriture. Puis le souffle les arrachait à la terre, les cassait, les roulait les unes avec les autres, pèle-mêle. Un inextricable fouillis de fibres moisies, d'insectes morts se formait dans un oppressant bruit de crissement et le hurlement du vent.

Une nouvelle venue parmi eux, les derniers survivants présents, était accompagnée d'une Tigresse. Marie les connaissait ; mais, avant d'aller à leur rencontre dans cette tempête de poussière, elle s'arrêta à côté d'Aps. Elle lui jeta un regard, compatissant peut-être. Un filet de sang s'échappait du coin des lèvres pâles du Prince. Alors, la jeune fille ordonna à Zéphira de le soigner et la Tigresse s'exécuta.
Pourtant, Aps n'ouvrit pas les yeux. Et tandis que Marie et Zéphira s'éloignaient parmi les bourrasques, sa respiration n'accéléra pas, il ne bougea pas, toujours étendu raide contre les pavés glacés et sales. Au cœur de cette nuit de ténèbres, il paraissait mort.

*

Les yeux injectés de sang de Kasen foudroyaient le Dieu Akkavar. Et, tandis qu'il le dévorait du regard, le digérait, Ya'o Makejidamashi entraîna au loin Njörd le tigre Noir, le mutilé, le rebut des elfes d'Akkavar. Sa bête à elle. Et une colère sourde gicla en torrent hors d'Apple qui ne pouvait supporter cela.
Une odeur de magie s'immisça dans la gorge du puissant félin. Kasen retroussa les babines, découvrant ses crocs. Il inspira dans un sifflement. C'était Midna, la dernière arrivée, la dernière à se jeter dans les bras de la mort. Il devina que par folie elle retenait un sortilège. Puissant.
Crache, crache, ma jolie, et regarde un peu... A ta place, je n'attirerais pas son attention... Kasen esquissa un rictus sadique. Il s'était assis et se prostra un peu plus, la tête basse, sa queue fouettant méchamment l'air à son côté. Wilaine le fixait, malgré la semi-obscurité ambiante. Il n'en avait cure.
Mais, lorsque la jeune humaine se rua devant lui, bousculée par le vent, son pelage se gonfla et se hérissa. Des étincelles d'électricité couraient sur chacun de ses poils roux. Une lueur de haine parcourut ses prunelles. Elle maniait une chaîne en argent avec dextérité ; sur le passage de l'objet l'air hurlait de douleur.
Kasen se redressa avec une lenteur vicieuse. Ses quatre pattes s'écartèrent, ses griffes s'enfoncèrent dans le sol, pour lui offrir des accroches à nulles autres pareilles. Le vent pouvait souffler, se transformer en tempête, le Fauve ne broncherait pas.
Il ouvrit la gueule, tout alla très vite. Une sphère de lumière sur sa langue. De plus en plus grosse. Énorme. Trop de lumière. Odeur de cramé. Crépitante, électrique, puissante. Un rai de mort vers Wilaine.

Lâcheté, haine, cupidité, peur... cruauté, abandon, désir, impatience...
Une troisième lumière naquit sur l'anneau de Marie, l'objet qu'elle avait volé à un Sombre, un disciple du culte d'Akkavar fou mais trop faible.

*

-Bouges-toi Imbécile! NIFLHEIM!

Cela pique et cela brûle. La douleur se repaît d'Aps comme le chacal en ferait de son vieil ami crevé à ses côtés. Le Prince est coutumier de la souffrance. Elle est sienne et partie de lui. Il se mord les lèvres et son sang a le goût salé du métal rouillé.
Ses paumes s'appuient contre la pierre. Ses jambes se replient. Son corps se lève mais sa tête oscille. Puis il ne bouge plus, immobile malgré les bourrasques.
Il observe la Duchesse du Nord sur le dos de sa créature vivante. Cependant, ils sont trop loin. Alors le Prince court, son bras devant ses yeux pour se protéger de la poussière. Sa peau blanche est couverte des bleus. On ne peut pas savoir ce qu'il pense.
Il ralentit mais ne s'arrête pas. Désormais, seuls quelques mètres le séparent de Ya'o. Niflheim parle. Le voir faire est terrifiant.

*

Kasen roulait dans la poussière, des gouttelettes de sang giclant de sa gueule. Étaient superficiellement brulés l'intérieur de ses lèvres et la base de ses crocs. Ses griffes tracèrent des lignes dans le sol tandis qu'il s'arrêtait.
La Bête Rousse reprit appui mais ne se releva pas. A deux mètres, Niflheim parlait.

- Mon Maître, Je suis un tigre d'Akkavar...
...
...et moi, nous sommes donc très proches.
...frères...égaux..


Kasen se releva, traîna des pattes jusqu'à rejoindre le fauve Noir. Il se tint juste derrière lui. Même s'il ne pouvait le voir, il entendait la voix humain mais digne de Njörd – plus digne que celle d''aucun humain. Mais il imaginait les yeux de Njörd luisant de soumission et du désir de plaire. Il l'imaginait, donc pour lui c'était certain.

-Nous sommes égaux, mais moi..Je suis divisée en deux être...Un humain, et un tigre...Me comprenez-vous ?

Kasen banda ses muscles. Sa mâchoire s'ouvrit mais il n'en sortit pas un seul grondement, pas de mot. Dans le fond de ses yeux, comme en filigrane, les images d'Akkavar défilèrent. Le Dieu était immobile, figé dans l'air soudain mort comme une titanesque statue d'onyx. Kasen vit ses longs membres et ses griffes, il vit ses yeux luisant et ses oreilles triangulaires couchées en arrière sur son crâne lisse, et ses crocs en poignard et ses sept doigts à chaque main-patte, et ses jambes maigres pliées dans le sens contraire à celui des hommes...
Il sentit qu'Aps n'était pas loin de lui et qu'il avait l'Okin dans sa poche. Il se souvint qu'il avait fermé les yeux lorsqu'Akkavar était apparu, dans les tout premiers instants.

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Dim 4 Oct - 22:28

La quatrième lumière apparut sur l'anneau ancien.

Tout avait commencé ainsi... Là était la cause du mal, de son mal à lui Akkavar, de cette douleur qui lui rongeait l'âme. Il ne s'agissait pas réellement de souffrance, plutôt d'un désir violent et pulsionnel qui le poussait en avant...
Vers eux...
Assez fort pour tirer ce grand corps hors des entrailles de la terre...

Akkavar Voulait, Désirait. Le temps pour lui s'écoulait encore très doucement tandis qu'il renouait avec la réalité. L'espace d'un battement de cils, tous avaient bougé. Ils les contempla et dans ses yeux avides, d'un noir infini et flanqués d'une pupille blanche, se refléta l'ombre de leurs pensées. Tous autant qu'ils étaient, ils étaient faibles, et fort bien fragiles. Si ce n'avait été que ça... ils étaient... impurs... et souillés de par leur condition même. Tigre, humain, demi-elfe ou n'importe quoi, étaient-ils davantage que des rampants, des insectes ?

« Oui... »

Bien davantage. Ils étaient infiniment précieux, tels des enfants... Allait-il falloir les... éduquer, les aider à grandir pour qu'ils atteignent leur forme adulte ?
Le souffle de l'entité Akkavar devenait de plus en plus rauque et haché. Dans son énorme cerveau, les réactions chimiques se précipitaient.

Akkavar.
Un de plus ; il entendit. Il se souvint, un millième de seconde avant, il y avait eu ces mots... Mon Maître, Je suis un tigre da.

Son regard écrasant s'abaissa avec une lenteur royale vers la terre, avec cette suffisance qu'on les êtres supérieurs sur tout ce qui ne leur arrive pas à la cheville.
Ce qu'il vit, il l'identifia aussitôt comme étant un tigre. Bêtes douées de magie par nature.
Mais il faut avouer... que les paroles de cette puce... Se pouvait-il être de l'intérêt, dont Akkavar fit alors preuve ?
Le pelage de Niflheim battait avec courage sous les assauts d'un vent fétide tandis que, digne, il parlait avec fougue.

Un soubresaut naquit, à la commissure de cette fente, en travers de la face du Dieu. Ses lèvres noirâtres émirent un claquement sec en se détachant l'une de l'autre. Trois rangées de crocs entrelacés apparurent avec empressement. Les pommettes se crispèrent, remontant péniblement vers les yeux immenses et trop ronds.
Akkavar souriait.

« Oui... »

Ce disant, Akkavar acheva tout à fait de s'extraire du sol. Son pied visqueux, encore dégoulinant de magma, toucha la terre. Le Dieu dans son entier était assis tel un gigantesque humain-crapaud.
Alors, un miaulement sinistre grinça parmi les nuages. La luminosité avait encore baissé d'un cran. Désormais, c'était à peine si l'on pouvait distinguer les yeux des autres êtres vivants.
Le Dieu fut tout entier sur terre et tout changea d'un coup.
Avec pour champ d'action une sphère de trois cents mètres autour du Dieu, englobant sol, terre et ciel, la réalité se décala. Elle chuta au niveau inférieur.
Il se créa comme un vent informe et parfaitement indescriptible qui s'échappait de toutes les créatures présentes en ces lieux.
De Midna, d'Apez, de Zéphira, de Niflheim, d'Apple, de Ya'o de l'Asgardreid, d'Ornade, de Marie, de Wilaine, et de Quacenne.
Cela dura trois éternelles secondes. Chacun l'avait ressenti différemment. Mais ce dont il est certain, c'est que ce sentiment était un sentiment de vide, d'un gouffre insoutenable.
Les souffles, rassasiés, allèrent dans la gueule ouverte d'Akkavar qui tirait le vent de ses longs doigts déployés comme il l'eut fait d'une toile d'araignée chargée de proies. Ces proies, c'était leurs pensées et leur magie de l'instant. Il leur arracha les quelques phrases, les images qui leur parcouraient l'esprit à cet instant précis, ainsi que la magie qui les secouait, drainant les sorts en cours de réalisation.
La glotte akkavarienne fut secouée d'un soubresaut sous sa peau tendue à craquer. Il avalait.

Dans le même temps, il se produisit deux autres évènements. Tous purent se remettre à voir, les tigres et les humains. Mais ils ne voyaient pas la réalité telle qu'ils la concevaient. Dans l'espace, il n'y avait rien d'autre qu'eux. C'est à dire qu'ils se trouvaient dans une sphère, au centre de laquelle ils flottaient. Il n'y avait plus de sol, visuellement du moins, car ils le sentaient toujours et y étaient appuyés. Ce second niveau de réalité était délimité par les parois de la sphère. Akkavar se trouvait au centre exact.
Enfin, les couleurs, les odeurs, toutes les sensations se trouvaient déformées. Mais, comme chacun les percevait différemment, elles étaient impossibles à décrire.
La seconde chose fut l'amplification des liens de l'Okin. Peut-être fut-ce la plus dure à supporter. Cette pierre permettait au maître de comprendre son tigre lorsqu'il parlait : elle permit soudain au maître et au tigre d'accéder chacun aux pensées de l'autre. Une sorte de télépathie fusionnelle, car si cela signifiait que l'on pouvait parler par la pensée, cela voulait aussi dire que l'on ne pouvait pas cacher à l'autre ce que l'on pensait pour soi-même.
Pour le tigre qui n'avait pas ouvert les yeux, Quaçenne, le lien de l'esprit avec Apez se rompit presque aussitôt.
Pour le tigre qui avait déjà cheminé, Niflheim, le lien fut mille fois plus fort. Ce n'était encore rien en comparaison de ce que ç'aurait pu être, mais, durant une seconde, deux peut-être, l'esprit de la Duchesse Ya'o et le sien se confondirent.

Les Elfes Sombres furent les premiers à redécouvrir le culte d'Akkavar. Dès lors, ils cherchèrent à déchiffrer les anciennes écritures, puis à réaliser les prédictions qu'elles contenaient.
"Il existait une race, très, très puissante... Celle-ci touchait à la perfection, lorsqu'un évènement terrible survint, et la perdit...
Elle était le summum de l'évolution, le point extrême..."
Ils voulurent former une armée de ces créatures. Certains pour Akkavar, d'autres pour leur propre intérêt. Jour et nuit ce nom était prononcé : Akkavar.
"... le point extrême de fusion entre les tigres et les hommes...

Ils renaitront..."


Akkavar avait compris Niflheim : ils avaient déjà commencé son œuvre, avant son retour. Il avait été précédé.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 6 Oct - 0:27

Un regard bref autour de moi , le prince n'était toujours pas réveillé ,Ornade courrait ainsi Wilaine . Tout allait très vite.

Je regardais autour de moi , il était devenu encore plus difficile de distenguer quoi que soit dans les ténèbres du dieu. Soudain , une lumière vive apparut , une sphère de lumière , dans la gueule de Kasen. Que faisait il ? Que préparait il? J'ai vue Wilaine , qui a atterit face a Kasen . Rapidement , je compris .

-Wilaine !

Je n'avais prononcée qu'un nom . Etait-ce suffisant pour la prévenir? Non , pour moi , il était trop tard pour elle mais j'espèrais avoir tort à ce niveau là. Je fermais les yeux et refusais de voir un mort à nouveau, je demeurais immobile parmis les bourrasques. Zéphira essayait de me regarder , me cherchait du regard mais ne parvint pas à me trouver . J'avais disparue dans les ténèbres , j'en faisait partie, seule désormais , j'avais comme l'impression d'être emportée par les esprits. J'étais seule , avec les trois lumières de l'anneau pour compagnie et l'entité me faisant face . Je rangea ma chère lame . Je ne savais pas si Wilaine était touchée ou non . Si Aps s'était relevé ou non , ni même si il était encore en vie , comment se porter Apple , Midna , Njörd et même la Duchesse . Je n'entendais plus rien à part le souffle puissant de la tempête , totalement isolée du reste du groupe .

j'entendis soudain un bruit sourd , un nouveau tremblement de terre , celle-ci semblait être le dernière . Je réouvris les yeux et vis l'entitée qui sortait sa jambe de la terre. C'était finit , les préliminaires sont désormais terminées , c'était à ce moment là que le véritable spectacle commença. La dernière lumière de l'anneau s'alluma enfin . Je referma les yeux une nouvelle fois , de toute façon , avec cette obscurité qu'avait-il a voir?

Zéphira resta seul parmis les autres tigres , non loin de Kasen , assise près de Midna , pour lutter contre la terrible tempête , Zéphira encfonça ses griffes blanches dans le triste sol noir d'ébène. Elle aperçut soudainemant la sphère d'électricité de Kasen , compris que ce n'était pas l'entité qu'il visait mais bien Wilaine. Elle courra inutilement vers elle pour tenter de stopper cette sphère mortelle . Quand elle se rendit compte qu'elle n'rriverais pas à temps , elle s'arrêta net dans son élan . Ou était Marie? se demandat elle . Elle avait disparue dans l'obscurité , impossible de la retrouver , et l'oknin dans sa poche n'émanait plus aucune énergie comme si il s'était éteinds or c'est impossible. Que lui était il arrivée?

Elle se rassura en se disant que de toute façon , elle la retrouverait plus tard . Après tout , elle est assez grande pour se tirer d'affaire. Mais cette pensée ne la rassurait pas entièrement .


Je me sentait partir , je sentis ma force partir . Etait ce la mort qui me conssumait lentement? Ma force vital était toujours présente , c'était une autre force qui partait. Je ne ressentais plus rien , plus de douleur , la joie cachée au fond de mon coeur partit aussi ainsi que la tristesse . Mes pensée partirent aussi , pendant un court instant , mon corps était dépourvu d'esprit. Je n'étais plus qu'un corps sans âme , une chose , un objet incapable de penser , de ressentir les émotions. Même si ce fut court , ce n'était rien de plus qu'une atroce expérience . C'est assez difficile de le décrire.

Zéphira se rassit près de Midna , son seul repère dans l'obscurité . Elle s'allongea sur le sol , abattu . Elle se redressa d'un seul coup , comme si elle avait aperçu une forme intéressante dans le noir. Mais la raison en était différente . Elle sentit un souffle rentrer à l'intérieur de son corps pour en ressortir , avec toute son énergie magique et ressentit une grande fatigue d'un seul coup. Les lumières qui étaient dans son doux regard de saphir , comme si l'étincelle de vie s'était envolé. Elle referma ses paupières blanches , en se disant que c'était la fin. Tout cela ne dura pourtant que trois secondes . Trois éternelles secondes.

Elle réouvrit son regard de saphir sur le monde qui l'entourait . Tout avait changé mais elle n'y prêta pas attention . Elle vit à nouveau tout les tigres , humains et même Akkavar dans un monde étrange . Elle se releva et se mit à courir vers Marie et c'est seulement à ce moment là qu'elle se rendit compte de l'étrange univers dans lequel les dix humains et tigres étaient présent. Ils flottaient ,et pourtant ils pouvaient marcher sans aucune gênes , comme si un sol était encore présent. Le monde était dans dans des teintes bleu et vert , passant parfois par le violet . Le mode était complètement vide et des sortes de vagues de chaleur faisait ondulés les parois d'ue sorte de sphère. Une chose était sûr au mons , elle n'aimait guère cet endroit.


Je sentit comme de la lumière au travers de mes paupières , la sensation de vide venait tout juste de disparaître . Je réouvrit mes yeux sur le nouveau monde qui m'entourait désormais .
Le monde était rouge , comme le sang , il y avait des tâches qui étaient bleu tel un ciel de paix, il y avait aussi des tâches blanches tel la paix mais cette dernière couleur était changeante , parfois elle devenait noir comme le désepoir et après elle redevenait blanche . Je regardais tout autour de moi , et je vis Aps et Kasen aussi , Apple et Midna en bonne santé visiblement , Wilaine et Ornade ainsi que Njörd et Ya'o . La couleur du pelage de Zéphira resta blanc puis j'ai regardais mes propres vêtements , ma chemise qui était de couleur fushia était devenu rouge . Mon pantalon blanc était devenu noir.

Puis j'ai regardée le sol , qui d'ailleurs était inexistant . Pourtant , je pouvais marcher sans problème. Il n'y avait rien autour de nous et j'ai eu l'étrange sensation d'être enfermée , dans une sphère peut-être . La sensation d'être enfermé m'est insuportable , j'ai assez eu d'ennui pour gagner ma libertée , je devais la gardée. Un être sans couleur précise se tenait au centre de cette prison , l'entité avait son regard noir dans le vide.

-Etrange endroit. me dis-je.

-Je suis tout à fait d'accord.
me répondit Zéphira , mais elle n'avait pas remuer ses babines pour parler. C'est vrai qu'elle peut me parler par télépatie , mais elle ne le fait pas très souvent.

-Je me demande ou nous sommes. pensai-je .

-Tu m'as parlé?

-Non , je n'ai rien prononcé.

-Etrange.

-Comme tu dis.

C'était un phénomène bien étrange en effet. Moi , qui suis incapable de communiquer par la pensée , pouvais parler par télépatie. Pour Zéphira ce phénomène est assez normal car elle peut me parler par la pensée de temps en temps , mais habituelement , elle me parle avec la parole et non avec la pensée . Elle ne l'utilise qu'en cas d'éventualités comme les combats contre d'autres éleveurs ou comme dans le présent.

-Je me demande comment cela est possible.

-Moi aussi.

-Je pense que cela doit être du à ce lieu.

-Ah, toi aussi.

-Cela commence à devenir vraiment agaçant.

Je me demandais aussi si les autres étaient affectés par cet étrange phénomène . Une simple question me vint à l'esprit : Pourquoi ne nous a t-il pas tuer?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Mar 27 Oct - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilaine
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 23
Pays : Yaute =)
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Sam 24 Oct - 18:17

    Je n'eus pas le temps d'éviter la sphère de magie. Elle me percuta de plein fouet, sans rien brûler sur son passage. Je savais qu'Ornade était la cause de ce phénomène, elle me protégeait magiquement nuit et jour, sans même s'en rendre compte. Je restais quelques minutes sur le sol, à reprendre mon souffle.

    J'avais senti un défaut dans mes barrières. Quelqu'un avait attaqué Wilaine, mais ma magie avait été assez puissante pour l'épargner. J'étais fière de moi... Jusqu'à ce qu'Akkavar se redresse. Mais comment était-il possible d'être aussi grand ? Je commençais à paniquer, lorsque Njörd s'approcha avec son humaine sur le dos. Cette dernière lui hurlait dessus et à la vue de ses manières, je compris que nous avions bien plus d'un ennemi ici. Elle cherchait à plaire à cet abruti de monstre ignoble et puant. Mazette, comment pouvait-elle vénérer une telle chose ?!

    J'étais couchée sur le dos, ma main avait toujours une prise puissante sur ma chaîne, brûlante. Je n'en avais cure, la chaleur de la forge ne me dérangeait pas le moins du monde, et j'étais plutôt dans mon élément ici. J'ouvris soudainement les yeux, sentant des vibrations sur le sol. Sans lâcher ma chaîne, je me retournai d'un coup pour me mettre à plat ventre, et pour voir à mon grand dam le Tigre Noir et Ya'o parler à Akkavar. Apez courait en leur direction, se cachant les yeux avec son bras pour éviter les bourrasques de poussière. Je m'accroupis et m'approchai lentement, les yeux juste assez ouverts pour ne pas tomber dans une crevasse.

    Soudainement, le monde changea. En fait, un vide se propagea en moi. Je n'étais plus rien. Ni peur, ni joie. Rien.

    D'un seul coup, je me stoppai. La sensation la plus horrible de ma vie s'insinuait en moi, lentement, effaçant tout sur son passage. Je luttai tant bien que mal, mais elle était plus forte.

    Aussi rapidement que tout était parti, tout me revint en tête. Le monde avait changé. Nous étions tous dans une immense bulle, un monde magique. Le sol était invisible, mais toujours sous mes pattes. Ce monde était un dégradé de couleurs et de valeurs parfaits. J'espérai que Wilaine le voit de la même manière que moi, elle qui aimait tant les couleurs. En fait le seul truc qui gâchait le monde dans lequel j'aurais pu vivre toute ma vie était un être aux reflets bleutés qui se tenait en son parfait centre. J'avais un goût amer dans la bouche.
    Je détestais les illusions.

    Tout me revint d'un seul trait, ma joie, ma peur, mes envies, mes souvenirs. Et lorsque je rouvris les yeux, un monde sans nom s'étalait devant moi. Des couleurs si belles ! Je n'arrivait pas à exprimer ce que je ressentais. Un joli ruisseau bleuté courait comme si il avait été créé par une immense faille, et au milieu, un être bleuté se tenait, droit, immense, sourire aux lèvres. Je voulais rester ici pour ma vie entière.

    Je poussais un énorme grognement de rage, espérant que tous m'entendraient.
    « C'est une illusion ! Je ne sais pas si ce monde est le monde dans lequel vous rêvez de vivre, mais quoi qu'il en soit oubliez-le ! Ne vous fiez qu'à votre toucher... »
    Je ne pouvais pas prévenir Wilaine. Elle courait un énorme danger... Je ne savais pas comment les autres voyaient ce monde, mais maintenant, la vue des couleurs m'écœurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2546
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Jeu 5 Nov - 22:57

Avec une infinie lenteur, face au souffle puissant du vent issu des profondeurs de la terre, malgré les cendres, la poussière, la chaleur étouffante, Aps avançait. D'entre ses lèvres blanches à mourir s'échappaient des caillots visqueux de sang noir qui, le temps de dégouliner jusqu'à son menton, acquerraient la couleur de la terre, ainsi incrustés de crasse.
Le bras couvert d'ecchymoses du Prince avait abandonné son office de protecteur. Lourd, inutile et sans force, il était retombé à son côtés, et ce fut les yeux clôts que le jeune homme progressa jusqu'à la Duchesse du Nord.
Pourquoi avait-il cherché à la rejoindre ? Fut-ce instinctif, ou bien au contraire résonné, dans un but précis ? Nul n'aurait pu le dire. Ni même deviner ce que ressentait en cet instant le bâtard de sang royal.
Ce dernier leva son bras tremblant, ses doigts décharnés tendus vers elle, pour saisir un pan de l'étoffe de son manteau.

*

Alors, le monde se décala.

La mâchoire du Prince tomba. Il haletait, le souffle court, comme s'il n'eut plus pu respirer. Ses épaules s'affaissèrent. C'était pitié de contempler son jeune corps d'homme, d'une frêle constitution certes mais musclé cependant, et héritier de la sublime civilisation des Elfes de Lune, ainsi affaibli et lamentable... Mais, si la force de son corps le quittait, il n'en demeurait pas moins sa lucidité si... particulière... et l'intelligence qui allait de pair avec elle.

Ce que Aps vit sous l'effet de la Magie d'Akkavar, personne ne le saurait jamais.
Mais toujours est-il que ce fut infiniment reposant et infiniment doux pour son âme blessée. Et malgré l'abjection, la corruption sordide de cette terre impure, un sourire fugitif éclaira le visage du Prince.
Un instant durant, il lui avait été donné de ne plus penser, car tout son esprit, Akkavar l'avait dévoré. Et durant un bref mais insondable laps de temps, il put découvrir tout ce qu'il avait toujours rêvé de voir et de ressentir, ce qu'il se trouvait de plus pur en lui.
Cela devait guider ses pas. Fut-ce un très noble fardeau.

De ce moment, jusqu'à sa mort, il ne l'oublierait jamais.

*

Toutes les bonnes choses ont une fin, n'est-ce pas... petit prince ?

Chacune des particules d'eau que contenait le corps de la Bête Féline, Quaçenne, entra en ébullition. Ce fut la rage qui fit imploser son être, la colère de s'être vu voler son ressenti, sa mémoire, son esprit, fut-ce court. Un rugissement intérieur face à la puissance, l'intensité d'Akkavar, qui n'était pas sienne et lui rappelait ô combien il n'était pas Dieu.
Alors, comme ce fut le cas jadis, il quitta son univers pour passer dans "son" second plan. C'était celui qu'il avait toujours connu, celui dans lequel il ne concevait qu'une couleur : le rouge, en plus des nuances de gris. Il tourna la tête en tous sens, son épaisse fourrure gonflée, constatant que, partout, il percevait du rouge. Celui du sang. C'était là la signature écarlate d'une violence, celle de la mort.
Kasen fut Démon.
Il bondit en avant. Il banda ses muscles noueux, se faisant boule d'énergie. Tandis qu'il dévorait la distance qui le séparait du Dieu, ce n'était plus des étincelles qui crépitaient tout autour de son corps, mais la foudre elle-même.
Son pouvoir, semblait-il, atteignait des sommets que jamais ses maîtres passés n'auraient pu seulement concevoir.
Leur œuvre, leur bête, leur esclave, dépassait toutes leurs avides prédictions.

Et en cet instant, Apez d'Iulan méritait le Tigre Quaçenne plus que jamais.

Ses griffes, ses crocs, sa langue, ses pattes, son corps entier tendu à l'extrême, durci sous l'effet de l'énergie, se jeta contre le flanc du Dieu à l'image d'une flèche.
Kasen heurta Akkavar. Et, lorsque la croûte noire magmatique, visqueuse, creva, le Félin s'enfonça dans les chairs qui n'en étaient pas. Un rai de lumière jaillit du corps. Le trou crépita rudement. Un jet de fluide charbonneux en jaillit. Il scintillait, plus encore qu'une rivière d'éclats de lapis-lazuli au cœur de la nuit.

Plus personne ne pu voir Kasen.
Il avait proprement disparu. Avalé.

Cependant, Aps sentit tout à coup son esprit. Car, à cette seconde précise, leurs esprits entraient en fusion. Aussi Aps fut-il arraché à ses rêves qui n'avaient duré que trop peu duré, il en fut arraché avec haine et rage par un être débordant de sentiments violemment négatifs.
Il en hurla de douleur.
Le monde de Kasen s'imposa à lui, détruisant le sien, le piétinant. Trainé dans l'immonde vase, il vit tout ce qu'il aurait voulu ne jamais connaître. Il vit les profondeurs de l'âme de son Tigre. Il sut tout. Tout ce qu'il était advenu de lui, ce qu'il avait pu ressentir, et combien la folie le rongeait.
Mais la folie n'était pas seule en Kasen, et c'était cela le plus dur à concevoir, à comprendre.
le Tigre souffrait ignoblement. Et ses actions, toutes autant qu'elles étaient, lui permettaient de survivre. C'était sa Raison. Sa vie. Ce qu'il était.

Aps chuta à genoux, le dos cambré. Il approcha d'un coup sa main de sa bouche pour s'empêcher de vomir. Tout était trop violent.

*

Au fil des secondes, les yeux écarquillés du Prince retrouvèrent leur capacité à voir. Il put entendre ce qu'il se passait alentour, cette agitation des vivants.

« C'est une illusion ! Je ne sais pas si ce monde est le monde dans lequel vous rêvez de vivre, mais quoi qu'il en soit oubliez-le ! Ne vous fiez qu'à votre toucher... »

Aucune grimace n'effleura le masque de glace, impassible, qui était le visage du Prince.
Une illusion...
Ce que l'on voyait n'était qu'illusoire, mais ce qui était à l'origine de cette création de l'esprit, qu'était-ce alors, au juste ?...

Un murmure le quitta...

"Je voudrais être mort."

_________________
~ Pez ; admin et créateur du site ~

500 Wallas ~ Manie la rapière ~ En savoir plus ?
Aps & Kasen

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ya'o
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 1684
Pays : Canada
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
275/350  (275/350)
Niveau du tigre:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Sam 7 Nov - 5:03

Une bulle avait entourée le couple.
La bulle, ni blanc, ni noir, mais pas grise, on y était bien et pourtant si confus, le sentiment qu'on y ressentait n'était rien de tout ça. On disait qu'on pouvait ressentir deux choses dans la vie en général: La haine, l'amour. Ce qui éveillait notre corps en cet endroit était plus haut que tout cela. Nous devenions une entité différent, libérée de toutes contraintes émotionnelles. Mais tout à la fois, une certaine sensibilité vous pénètre le corps; vos sensations sont amplifiés...

Le corps du tigre noir s'était affaissé sur le sol. Il n'était plus une bête mais une masse de chaire déformée, gisante et terrifiante, échappant dans un souffle glacé des cris de douleurs aigües. Était-ce l'ambiance, la puissance de l'endroit qui probablement surchargeait la bête en énergie?
Non, Njord n'était plus la charmante bête qu'on avait l'habitude de protéger. Ses crocs et ses griffes voulaient rayer le sol mais la matière n'étais plus. L'endroit était immatériel. Et Njörd immonde.
Mais tout cela n'étais pas une douleur, non, c'était plutôt comme une libération de son être akkavarien qui longtemps était resté coincé dans un corps jeune, insouciant. Des cris à peine compréhensible accouchaient de sa bouche.

''Akk..Rhhaaa..vaerrhhji!''

Il était à peine capable de prononcer le nom de celui dont il n'était qu'une pâle imitation.
Et Ya'o, elle?
Elle, elle avait commencée par avoir l'apparence forte, le torse droit, le regard tout autant. Mais bien vite, elle avait sentis deux choses: la communication orale entre elle et son tigre avait été rompue, mais remplacée par une force de communication bien plus importantes: ils étaient maintenant qu'un être commun, pourvu de deux corps et d'une seule âme. Chacune de leurs pensées se confondaient, leur voix s'entremêlaient...

Et Ya'o perdit sa voix. Elle ne pouvait plus prononcer un seul mot.
Et Elle fixait Lui. Et ses pensées se mélangeaient en Il.

*****

Son corps en lambeaux s'était approché de moi. Dans son regard, une barrière. Le Prince nous interdisait ses pensées intérieur, ses sentiments. Simplement une loque de corps qui s'approche pour toucher Marejii.

Le prince, pourquoi s'approche-t-il de toi? Que veut-il, que fait-il?
Silence, bête. Regarde, il vient de prendre un pan de mon manteau, là.
Ne bouge pas.

Leurs pensées se confondaient.
Et leurs deux regards se fixèrent sur Akkavar.

_________________


140 Wallas en poche
Objets : Harpon - Poison Rare - Antidote Puissant
Fiche de Ya'o de l'Asgardreid et d'Njörd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   Mar 22 Déc - 22:12

Je regardais les êtres qui m'entourais, tous avaient l'air plutôt calme. Je me suis réjouie de voir Wilaine encore en vie et visblement en bonne santé, mais Aps semblais être encore plus mal en point et Kasen était encore plus en forme. De peu, j'allais croire que Kasen ne pouvais vivre qu'avec la haine et la vengeance comme énergie. C'était valable pour moi il y a encore peu de temps. Quoiqu'encore aujourd'hui, ma vengeance n'était pas encore totalement accomplie. Les sombres vont me le payer eux aussi, un jour, bientôt sûrement...

Et Zéphira? Elle était à mes côtés, comme toujours et regardait le triste spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Le tigre noir de la duchesse semblait être surchargé en énergie. Il hurlait des cris incompréhensibles, se déformait, une libération peut-être?

-Le pauvre. pensa t-elle.

-Oh, tu ne vas pas commencer avec ta compassion!

-Et toi, tu devrais commencer à en avoir.

Elle n'avait pas tout à fait tort, ce concept m'étais encore mal connu. C'est pour ça que nous nous complétons, elle possédait une trop grand compassion et moi je n'en possédais pas assez. Mais sur le moment, j'avais un autre problème, celui là plus grave. De mes mains sortaient une étrange aura qui ne cessait de changer de couleur. L'aura me brûlait les mains, une douleur atroce! Je me retenait de toute mes forces de hurler, et cela empirait de minute en minute, de seconde en seconde. Je me retenais, de toute façon, j'avais déjà subit pire torture.
Cela me brûlait, le gros anneau noir se trouvait à mon annuaire gauche, pourtant, je ne l'avais pas mit là, il devait être dans ma poche normalement. Il y avait encore ces 4 lumières allumées, brillants de leurs sinistres lumières.

L'être au centre de cette prison ne réagissait toujours pas, le regard vide et droit, de lui émanait une étrange lueur. Que pensait il? Que voulait il? Cet être aux reflets argentés, cette entité conservait son secret dans le silence le plus total.
Zéphira souffrait elle aussi, autant que moi sûrement. La connexion de l'Oknin lui transmettait ma souffrance. Je ne voulait pas. Je ne voulait pas lui faire de mal. Mais elle ne se plaignait pas, elle supportait avec moi cette douleur. Elle faisait preuve d'un courage que je lui connaissait pas. Oh, je sais combien il est dur de vivre avec moi, combien de fois a t-elle dut me soigner? Me sauver la vie? De me voir commettre de grandes imprudences? Cela devait être dur pour elle. Mais dans mon égoïsme, je l'oubliais.

-Merci.

L'aura grandissait, me faisant encore plus souffrir. Mais pourquoi? En quoi étais je différente des autres? Je repensait à l'anneau, j'essayais de l'enlever, en vain. Pourtant, seul ma main gauche devrait souffrir, pourquoi les deux m'étaient douloureuses? Essayant d'oublier cette douleur, je me suis adressée aux autres, la voix claire la plus claire possible:

-J'en ai assez d'être enfermée. Resterons nous éternellement ici?

Je regardais tour à tour, les différents prisonniers de cette sphère. Des prisonniers divins peut-être? A cette idée, je sourit. Peut-être que eux aussi étaient affectés par ce phénomène?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles sous le Signe des Ténèbres ¤ Rp ouvert à tous !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aventure nocturne sous le signe du cactus
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» Nuzlocke été du forum sous le signe de l'amour
» La Demeure de la Marchande des Ténèbres [RP Libre ouvert à tout le monde]
» Arrivée sous la pluie, un signe du destin ? | ft. Neal Cochran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Capitale Sylve ¤ Elfes Sylvains ¤ :: Grande Place-
Sauter vers: