Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Entre, effrayant fils. [Letha d'Iulan / Apez d'Iulan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entre, effrayant fils. [Letha d'Iulan / Apez d'Iulan]   Sam 3 Oct - 23:35



Les griffes du Sombre glissèrent sur le fin poignet de la Duchesse, qui ne put retenir un frisson glacé. Ses lèvres se pincèrent de dégoût tandis qu'elle retirait vivement sa main.

Son premier conseiller ne s'interdisait plus rien, décidément. Cela l'effrayait, mais elle devait le cacher. A ce stade, elle ne pouvait presque plus rien contre lui. A tel point qu'elle se demandait si elle n'était pas devenue une simple marionnette.
Oh, combien elle était encore loin de la vérité !

Il y a douze ans, la Duchesse perdait son mari.
Il y a des mois de cela, une mauvaise grippe abattait son Premier conseiller en l'espace de quatre jours à peine. Au chevet du défunt, c'était un jeune elfe du nom de Myrthril'Zar qui avait veillé. Un apprenti très prometteur, très bien fait de sa personne, fort poli et respectueux. Il était originaire du Fort Noir même.
Du quartier des poisons, disaient les mauvaises langues. Peut-être n'avaient-elles pas tort. Toujours est-il que l'elfe Sombre succéda à son maître dans l'urgence. En effet, les crimes se multipliaient dans la belle Cité Principale désormais presque envahie par les Sombres.
Mais il fallait respecter le Traité, on ne pouvait donc pas leur interdire l'accès aux territoires des Hommes.
Deux mois plus tard, malgré les réticences de la Duchesse, cinq des sept conseillers étaient des Sombres. Ils s'enhardirent vite et lui opposèrent leurs avis très... très Sombre, disons.
Ou plutôt politiquement correct :
"Ouvrons davantage les frontières, pour la liberté des peuples !"

Tout tourna bien vite au vinaigre.
Un matin, toutes les cloches de la Capitale sonnèrent. Les corbeaux. Les oiseaux de malheur des Sombres. On sonna l'état de guerre sans même en avertir la Duchesse...

Mais ce qu'elle ignorait, le pire du pire, la cerise sur le gâteau, c'est que ses conseillers dirigeaient dans son dos. Les serviteurs leur obéissaient davantage qu'à elle. Elle n'avait même plus accès aux informations importantes... La veille, le dernier non-Sombre du conseil, un elfe Sylvain, était mort, poignardé dans son lit. Et elle n'en avait pas été avertie.
Comment le saurait-elle ? Le Conseil ne se réunissait plus en sa présence.


La Duchesse des Hommes fit claquer son gant d'une blancheur immaculée. Au même instant, les lourdes portes se refermèrent sèchement. Myrthril'Zar venait d'annoncer à la Duchesse que les troupes humaines intervenaient en ce moment au sud du pays.
Loin, très loin d'ici.
Que faire ? Qu'était-il en son pouvoir ? Le peuple n'interviendrait pas en sa faveur. A cause de son fils... Apez... Où était-il ?
Elle se réprimanda, ravalant un goût amer. Elle n'avait aucunement le temps de penser à lui. Il avait disparu. Était-il ?...
Non, sûrement pas.

Ses talons claquèrent en rythme, appuyant les balancements de sa silhouette galbée, tandis qu'elle s'avançait à son tour vers les portes.
Elle irait à l'écurie, prendrait un cheval, et galoperait vers le sud. Au plus vite. Peut-être n'était-il pas encore trop tard... Si les Sombres attaquaient maintenant...
Malgré tout, Letha D'Iulan se refusait à envisager la possibilité d'une trahison véritable de la part de Myrthril et de ses autres conseillers.
Il lui semblait percevoir des éclats de voix...

"Gardes ?" s'écria-t-elle tandis que deux domestiques tiraient les portes tout en masquant leur effort.

Sa langue claqua contre son palais.

"Gardes ?!"

Le tumulte s'intensifiait à l'angle du couloir. Subitement, elle fut saisie d'un horrible pressentiment. Elle recula d'un coup, manquant casser l'un de ses talons. Sa respiration accéléra. Elle porta sa main gantée à son ventre douloureux.

"Myrthril ?..." murmura-t-elle, et le son de sa voix se répercuta à l'infini contre les murs de l'immense salon.

Les portes restaient ouvertes.
Et si... Et si, après tous ses conseillers, c'était elle qu'ils voulaient assassiner ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Entre, effrayant fils. [Letha d'Iulan / Apez d'Iulan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CONFESSION DE BEAUVOIR JEAN EX-CHEF GANG DE MASTER B A MONTRÉAL-NORD
» entre les fils de l'araignée sans pattes [31/05 13H32]
» Entre mère et fils [Mission rang B - Temari & Shikadai]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Cité Principale ¤ Humains ¤ :: Palais Ducal-
Sauter vers: