Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Une rencontre...[Marie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yann
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Pays : France
Date d'inscription : 03/02/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Une rencontre...[Marie]   Dim 21 Fév - 20:00

Le jour était levé depuis quelques heures déjà et la vie continuait son cour dans la forêt, Yann dormais encore, paisiblement, sous l'œil vigilant de Lourmën. Celui-ci avait monté la garde toute la nuit et pourtant, il ne montrait aucun signe de fatigue. Par quelle magie? Aucune, car tout ses sens en alerte lui procurait une énergie extraordinaire.
Lourmën décida qu'il était l'heure de partir, à l'aide de l'une de ses griffes aiguisée, il piqua le bras droit de son partenaire qui se réveilla en sursaut.

-Aïe! s'exclama t-il, Fais un peu preuve de douceur!

Le tigre leva les yeux au ciel en se retournant rapidement.
Quel nature délicate celui là! On aurait dût partir depuis plus d'une heure déjà, fallait bien qu'il se lève non? Et puis, n'est-ce pas lui qui m'a demandé de le réveillé hier soir? Ce gamin ne sait vraiment pas ce qu'il veut. Parfois, je me demande pourquoi je suis encore avec lui.

Yann se leva enfin de son "lit", un petit espace où la neige avait été retiré qu'une une simple et épaisse couverture recouvrait. Il se lava le visage avec l'eau d'une proche rivière avant de se mettre en route. Le tigre devant lui, semblait lui indiquer la route à suivre. De bonne humeur comme toujours, Yann poussa la chansonnette en marchant pendant que son tigre regardait de tout les côtés en poussant des petites soupir, semblant réclamer le silence.

Comment pourrai-je entendre l'arriver d'une créature avec cet idiot qui chante? Mais par pitié, qu'il se taise!! Si un ennemi rôde dans le coin, non seulement il va l'entendre mais je ne pourrais pas l'entendre venir.

Ayant suffisamment entendu la voix mélodieuse de son partenaire, Lourmën poussa un grand rugissement qui fit taire Yann, et les chants des animaux forestiers.

-Si tu voulais me dire d'arrêter de chanter, il fallait juste me le signaler.

Quel mauvaise foi! Qu'est-ce que j'ai fait à ton avis? Comment veux tu que je fasse? Je ne peux pas parler humain moi! Bon, on ne va pas commencer à parler de ça maintenant.
J'ai sentit une puissance magique, un tigre sans doute et l'odeur d'un humain avec. Mais je n'arrive pas les localiser. Comment puis-je le lui dire? Eh, j'ai une idée.


Le tigre s'immobilisa soudainement, Yann ne comprit pas sur le coup. Rapidement, il se rendit compte que Lourmën venait de sentir quelques créatures. Quoi exactement? Yann n'aurait su le dire et il n'espérait qu'une seule chose, c'est que la ou les créatures en question ne soient pas dangereuse. A cette idée, il recula doucement pour finir plaqué contre un arbre, le regard cherchant tout les signes de vie entre les arbres et les buissons.

Quel courage! Je vais finir par croire que l'on ne choisit pas ses amis. Enfin bon, il a d'autres qualités...
Ils se rapprochent dangereusement de nous. Le face à face approche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   Ven 12 Mar - 12:33

Nous étions réveillées depuis le levé du soleil, il fallait partir vite pour éviter de finir geler. Une fine couche de givre avait recouvert ma lame, la rendant encore plus tranchante. Je me suis d'ailleurs coupée avec en chassant, laissant se mêler quelques gouttes de mon sang avec celles du lièvre mort. Un feu de camp, nous avions mangées notre petit déjeuner dans la bonne humeur et le rire. Nous sommes ensuite partie pour une destination inconnue, pourquoi pas la cité des prestiges? Je n'y suis jamais allée et d'après ce que l'on m'a dit, cette cité est magnifique.

Je traînais un peu, Zéphira était partie loin devant moi, qu'avait elle aujourd'hui? Elle s'était enfermée dans le silence depuis plus d'une demi-heure et ne semblait pas vouloir me le révéler. Après une heure de silence, elle s'immobilisa soudainement, comme gelée sur place.

-Qu'y a t-il?

-Rien, rien.

-Tu n'as jamais appris a mentir tu sais.

Elle semblait hésiter à me le dévoiler, puis elle se décida enfin à me le dire:

-C'est un tigre. Un tigre magique.

-Ah. Et il est seul?

-Non, un humain est avec lui.

Un éleveur donc. Mais était il dangereux? Il n'y avait qu'une seule manière de le savoir, aller vérifier. Désormais, je comprend pourquoi elle ne voulait rien me dire. Elle essayait tout simplement de me protéger. Les sombres me menaçaient de mort et depuis, je craignais, à vrai dire leur rencontre et le fait de savoir que c'était un homme, quelque part me rassurais. Mais j'y allais tête baissée, ce qui ne me ressemble pas.
Finalement, j'ai décidée de partir quand même à sa rencontre, épée en main. Zéphira me suivit dans ma course, en soupirant. L'insouciance commençait à reprendre le dessus dans mon esprit, dans une période de trouble où je devait faire preuve d'une grande prudence. Mais qu'est-ce qu'il se passait dans ma tête?
Je suis arrêtée soudainement, pensive. La raison s'empara peu à peu de moi me remplissant de doute. Et si il me voulait lui aussi m'éliminer? Et si il était complice des sombres? Finalement, ce n'était pas la raison mais la folie qui s'emparait peu à peu de mon esprit. Je ne savais plus quoi faire pour m'en tirer, j'en étais effrayée au plus haut point. Moi, qui savait me débrouiller en cas de problème...

D'arbres en arbres je me déplaçait rapidement, Zéphira à terre me suivait ,se demandant ce qu'il m'arrivais. La blancheur de son pelage était un parfait camouflage dans cette poudreuse. Je me suis arrêtée quand j'ai vu, l'éleveur en train de s'appuyer contre un arbre et son tigre roux, se tenait devant lui, vigilant. D'un saut je bondis, rapidement je met ma lame contre sa gorge blanche. Zéphira sortit elle aussi de sa cachette en me hurlant:

-MARIE!!!!

Un rugissement sonnant comme un gong, me réveillant d'un cauchemar. Immédiatement je me suis arrêtée, me laissant tomber au sol comme si j'étais totalement épuisée.

-Mais qu'est-ce qu'il m'arrive? Mais qu'est-ce qu'il m'arrive?

Mon regard se porta sur le jeune homme, il devait avoir eu peur.

-Désolée...je suis désolée...je ne sais pas ce qu'il m'arrive en ce moment.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Sam 3 Avr - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Pays : France
Date d'inscription : 03/02/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   Lun 15 Mar - 20:10

Yann regardait dans tout les sens, terrifié. Quelle créature allait surgir de nulle part? Peut-être une chimère ou encore un de ces bandits de grand chemin. Pendant ce temps, Lourmën essayait de repérer l'humain avec des bruits de pas mais il n'y parvenait pas. Alors, il essaya de repérer le tigre en captant son aura. Il fut surpris quand il vit une jeune fille surgir d'un arbre, menaçant Yann, il se sentit soudainement, terriblement impuissant. Sur le coup, il resta figé, tel une statue.

Mais d'où elle sort celle la? Comment se fait il que je ne l'ai pas entendu?

Yann tremblait, allait-elle finir son geste? Il ferma les yeux quand il entendit un puissant rugissement. Il ouvrit les yeux et vit un tigre blanc surgir de la neige avant de les refermés aussitôt.

-Oh mais c'est pas vrai?! Ils sont deux en plus!

Que faire? Que faire? Son tigre a rappliqué en plus et d'après son aura, c'est un puissant tigre. Eh mais, il n'attaque pas! Il a juste crié son nom. Marie n'est-ce pas? Elle s'est arrêté brusquement.

Juste après le rugissement, la jeune fille avait lâchée prise. Qu'avait dit le tigre en bondissant pour qu'elle s'arrête aussi rapidement? Un nom peut-être? Yann en avait aucune idée, il ne pouvait pas parler le langage des tigres. Yann ouvrit de nouveau ses yeux et vit la jeune fille tomber sur le sol enneigé. Elle semblait être épuisée, terriblement épuisée et prononça dans des murmures suffoquant, des paroles qui parvinrent aux oreilles de Yann et Lourmën et qui fit naître dans l'esprit du jeune homme, plein de questions.
Yann songeait, est-ce qu'elle voulait vraiment lui faire du mal? Que lui était il arrivée pour qu'elle soit dans un état pareille?

La jeune fille est à terre. Avait elle comprit son tigre? Mais comment? Je le lui demanderais plus tard. Yann s'est plus vite remit de ses émotions que d'habitude. Et là, il l'aide même à se relever. C'est un exploit ou alors, il se sent en sécurité avec elle. Non! C'est impossible! Je ne connaît que trop bien ce garçon, depuis qu'on se connaît, je l'ai observé et c'est bien la première fois qu'il réagit comme ça. Peut-être qu'il évolue rapidement? Cela m'étonnerais. Enfin bon, j'y repenserais plus tard.

Dans la voix tremblante de la fille, Yann perçu une fragilité. Comme lui, elle avait peur même s'il était sûr et certain qu'il ne s'agissait pas de la même que lui. Il l'aida à se relever lentement et lui dit d'une voix douce avec un sourire rassurant:

-Demoiselle, êtes vous sure que tout vas bien?

Une fois qu'elle pouvait tenir toute seule, il continua:

-N'ayez pas peur. Je ne vous veux aucun mal. Permettez moi de me présenter, je me nomme Yann Alanëm. Et voici mon tigre Lourmën.

Je me demande qu'est-ce qu'il a derrière la tête. Il n'est pas aussi gentil d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   Sam 20 Mar - 14:18

Mes jambes ne me portaient plus, elles étaient devnues si faible, il m'était désormais impossible de lever. Je sentais le regard de deux noissettes se poser sur moi, qu'allait il faire maintenant? M'éliminer? Maintenant il pouvait le faire sans rencontrer la moindre résistance, quoique Zéphira était encore en mesure de me protéger. Mais pourra t-elle faire face à deux adversaires en même temps? Une question à laquelle je préférais ne pas trop y penser sur le moment.

Par le lien de l'oknin, une pensée fut échangée. Elle se demanda durant quelques instants, sur la possiblité d'une nouvelle attaque. Je pense que je pourrai maitriser l'humain, mais je ne sais pas si je pourrai résister à deux ennemis.

Je sentais aussi deux yeux emeraudes se posés sur moi, le tigre me fixait, étonné puis intrigué. Par quoi? N'avait-il jamais vu un autre humain auparavant? N'avait il jamais vu un tigre parler à son partenaire?
Bref, plein d'hypothèse se partagèrent mes pensées durant quelques instants avant de rencontrer à nouveau le regard de l'inconnu.
Il ne détachait pas son regard, ne clignait même plus des yeux et semblait être pensif. Un mouvement de sa part, je craingnais le pire et il me prit doucement par un bras et m'aida à me relever.
J'étais surprise: je l'attaque, le menace de lui trancher la gorge et il m'aide à me lever. C'est quand même assez surprenant de sa part. D'une voix douce accompagnée d'un sourire, il me demanda:

-Demoiselle, êtes vous sure que tout vas bien?

-Euh..., oui oui! Enfin, je crois.

Mais jambes avaient récupérées assez de force pour supporter mon corps, mais je tremblais comme une feuille sur le point d'être arrachée par le vent.

Je craingnais qe ces inconnus soient rancunniers, mais mon. Le geste de l'humain me rassura et m'inspira la confiance. Il n'a pas l'air d'être un homme mauvais, le tigre, en revanche, à l'air étonné par le geste de son humain. Pourquoi?

-N'ayez pas peur. Je ne vous veux aucun mal. Permettez moi de me présenter, je me nomme Yann Alanëm. Et voici mon tigre Lourmën.

-Je m'appelle Marie et voici ma tigresse Zéphira.

Une crainte, toujours la même. Et si elle s'avère vrai, eux aussi sont maintenant en danger, et ça, je le refusais en bloc.

-Vous devriez partir, ceux qui traîne avec moi ont tendance à se réveiller mort le lendemain.

Il y avait une part de vérité dans ce que je venais de leur dire, mais je ne voulais pas les effrayer.

Elle voulait les fuir loin d'eux, pour les protéger. Depuis l'assassinat du premier ministre, son cousin, le roi Ferra Ran't Zhar, avait lancé des sbires pour retrouver les auteurs du crime. Et elle, elle craignais qu'ils nous retrouvent, elle qui jadis, n'avait pas peur de voir la mort en face. Pourtant, elle continue de la voir en se battant souvent contre toutes sortes de créatures. Elle est complexe par moment, même moi je ne la comprend pas des fois.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Pays : France
Date d'inscription : 03/02/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   Ven 23 Avr - 21:57

Yann observait la jeune fille. Il ne cessait de l'observer, plus il passait du temps avec elle et plus il avait cette envie de la connaître plus. Jamais une fille ne l'avait intrigué ainsi. Elle se présenta à lui sous le nom de Marie, voyageuse accompagnée par sa tigresse Zéphira. Yann, l'air rêveur, songeais.

Marie....quel prénom charmant. Je n'arrive pas à détourner mon regard de ces yeux, confectionnés avec deux morceaux de ciel tombés sur terre. La peur l'a poussée à bondir et à brandir sa lame contre moi et voulut ainsi me tuer. Je comprends cela, mais pourquoi une telle terreur? Je le lui demanderai une autre fois si j'en ai l'occasion. Mais en ce moment, une étrange sensation m'envahit et me distraits, je ne l'avait encore jamais connu et j'ignore encore son nom. Tout ce que je sais, c'est que cela m'envahit comme une douce chaleur. Une douce et infinie chaleur. Que c'est agréable!

Quelque chose en moi me demande de mieux la connaître. Il est vrai que je viens à peine de la rencontrer mais jamais une telle envie de connaître quelqu'un, ne m'avais habité jusqu'à présent.

J'aimerais tant lui faire plaisir, mais j'ignore encore comment....


Le noble tigre observait avec curiosité Yann. Un regard pensif passait dans les yeux de son maître, avec une lueur leur donnant un éclat, semblable à celles des douces lumières stellaires. Un regard que Lourmën ne lui connaissait pas.

Plus je l'observe, et plus je le trouve de plus en plus étrange. Il ne réagit pas comme d'habitude. Yann n'ai jamais resté aussi longtemps silencieux. D'habitude, après une rencontre, il ne peut s'empêcher de faire la conversation à son nouvel "ami". Parfois, il ne lui laisse même pas le temps de répondre à ses questions, ce que je trouve assez intéressant d'ailleurs. Mais là, il demeure silencieux, et cela ne lui ressemble pas.


Yann était encore dans son observation de la jeune fille, quand sa voix le tira de ses pensés.

-Vous devriez partir, ceux qui traîne avec moi ont tendance à se réveiller mort le lendemain.

Le jeune homme ne comprit pas. Lui, au contraire, voulait rester avec elle. Elle essayait de le fuir et Yann en ignorait la raison. Avait il été si désagréable? Si impoli? Si tel avait été le cas, Yann se serait excuser immédiatement. Non, la raison en était sûrement autre. Il avait deviné qu'elle ne disait pas cela contre lui, mais dans un autre but. La protection peut-être? Sinon, pourquoi aurait elle parlée de mort si une menace ne pesait pas sur ses épaules?

- Je sais me battre. Si jamais la Mort venait à essayer de m'emporter dans son royaume spectral, je me défendrai alors contre elle de toute mes forces. Et si ses obscurs sbires venait à tenter l'assassinat, mon noble tigre sera là pour les en empêcher. J'ai une immense confiance en lui, certainement comme vous et votre tigresse.

Il détourna un instant son regard des yeux de la jeune fille et regarda tout autour de lui. Jamais la forêt ne lui avait parut aussi belle, des rayons dorés perçaient la couche nuageuse qui recouvrait le ciel, et se projetaient sur la neige encore poudreuse. Touts ces cristaux de glace, tombés récemment, se sont illuminé, rendant l'atmosphère magique. Yann voulait retourner à la rivière afin de s'apprivoiser en eau. Doucement, il prit la main de la jeune fille, une invitation à le suivre.

-Marie, pouvez vous marcher?

il s'immobilisa, attendant sa réponse. Le vent soufflait de plus bel. Lourmën se rapprocha de la tigresse:

-Zéphira, pouvez vous me dire, comment votre humaine vous a t-elle comprise tout à l'heure?

Il regardait avec attention la tigresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   Ven 30 Avr - 22:04

Il ne cessait pas de me regarder d'un air pensif. Pendant plusieurs instant, il ne détacha pas son regard de mes yeux. Une étrange lueur passa dans le fond de son regard et il demeurait silencieux, ce qui sembla attiser la curiosité de son son tigre. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais ce duo m'intriguais.

Je voulais les fuir, mais lui semblait en avoir décidé autrement. Après quelques minutes étonné, il me répondit d'une détermination sans faille:

- Je sais me battre. Si jamais la Mort venait à essayer de m'emporter dans son royaume spectral, je me défendrai alors contre elle de toute mes forces. Et si ses obscurs sbires venait à tenter l'assassinat, mon noble tigre sera là pour les en empêcher. J'ai une immense confiance en lui, certainement comme vous et votre tigresse.

Un bien beau discours. Il avait un certain cran qui devait sûrement être passager. Je l'avais bien vue, avant de bondir, que le jeune homme était mort de peur. Mais cette voix, ce ton, cette détermination enflammait ses yeux et me faisais voir en lui du courage, sans doutes bien caché dans son âme. Parfois le plus courageux des hommes n'est pas celui que l'on croit...
en tout cas, les sombres ne semblaient pas traîner dans le coin, pas une ombre dans la neige. Je l'espérais de tout cœur.

Un rapide regard autour de moi me fit apparaître la beauté du lieu. Quelques rayons dorés du soleil parvenaient à passer à travers la couverture nuageuse du ciel. Grâce au peu de rayon, la poudreuse sembla s'illuminer d'une lueur bleuté, très agréable à regarder . La neige commença brusquement à tomber en tourbillonnant lentement dans les airs, renforçant l'air enchanteur de la forêt. Et au milieu de tout ça, il y avait ce jeune homme, Yann.

Il me prit doucement la main en me demandant si je pouvais marcher. Un pas, et je manqua de tomber. Visiblement, mes jambes ne pouvaient pas encore me permettre de faire quelques pas.

-Non, je n'y arrive pas.

Zéphira entendit la question du tigre et lui répondit:

-Marie m'a comprise car elle possède l'oknin. L'oknin est une pierre qui renforce les liens entre l'éleveur et son tigre, de tel manière qu'ils peuvent enfin se comprendre par l'esprit.

Le tigre me regardait d'une étrange manière. Ne lui avait on jamais parlé de l'oknin? Ces deux là sont sûrement voyageurs depuis peu alors. Je jette un regard en direction des humains, le courant avait l'air de bien passé entre ces deux là. Une amitié naissante sans doutes. Marie manqua de tomber et j'ai ressentis son appel. Je m'approche d'elle lentement, lui fait signe de monter sur mon dos.

-Allons y.

Droite sur ma digne "monture", nous avançons dans la forêt, un pressentiment me parcourra, me faisant frissonner. Dans un murmure, je m'adresse à Zéphira:

-Peux tu humer l'air s'il te plaît. J'ai comme un pressentiment.

Elle huma l'air à ma demande, me fit signe que tout allait bien et nous avons continués notre route vers la rivière. Finalement, au bout d'une demi-heure de marche, nous sommes tombés par hasard à une source d'eau claire, non gelée par le froid.
Mon esprit troublé s'apaisa enfin, ce qui était devenu rarissime depuis l'assassinat du premier ministre des Humains. L'air était tellement froid cette nuit là, un peu comme aux aux alentours de la source. J'espérais qu'il ne se reproduise pas la même chose.

J'étais pourtant une habituée du silence, mais celui qui pesait entre nous commençait sérieusement à être angoissant. en retournant ma tête vers le jeune homme, je lui demandas:

-D'où viens tu, Yann?

Tutoyer était pour moi, une grande marque de respect. Zéphira, enrevanche s'assoupit près de l'eau, déjà fatiguée par la matinée.

J'ai eu envie de m'endormir, la matinée était assez mouvementée je dois dire. Cet homme m'inspire confiance, je vais donc la laisser seule avec lui. Et puis en cas de problème, je ressentirais l'appel de l'oknin.
Le tigre ne me semble pas être un grand bavard, autant le laisser tranquille non? Si c'est pour parler à un mur, non merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann
Apprenti Tigre
Apprenti Tigre
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 22
Pays : France
Date d'inscription : 03/02/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   Mer 22 Sep - 18:50

La jeune fille maquât de tomber, Yann la rattrapa par le bras. Elle n'était visiblement ps en état de marcher. Sa tigresse rapliqua, elle grimpa dessus. Jamais Yann n'avait fait ça avec Lourmën alors il en avait conclu qu'un tigre se faisait jamais monter par orgueil. On venait de lui prouvait le contraire, pour aider son amie, la tigresse n'a pas hésiter une seconde à placer son orgueil de tigre de côté. Peut-être Lourmën en ferai autant si jamais yann ne pouvais plus marcher.

Le groupe de voyageur s'étaient mis en quête d'un point d'eau pour enfin trouver une source. De petit cours d'eau venaient et se jetaient dans la source en mini cascade pour l'approvisionner en eau. Elle était glaciale et d'une pureté incroyable, rien ne s'était posé à sa surface. Un endroit enchanteur qui appelait au repos et respirant le calme. Les deux humains s'assirent auprès de eau tandis que les tigres préfèrent être sous des arbres en hibernation qui entouraient la source.

Yann, pendant un long moment n'entendit plus rien, absolument rien à part l'écoulement de l'eau. Cela le dérangeait affreusement, il détestait le silence par dessus tout, contrairement à Lourmën qui par sa nature calme et posée, avait une nette préférence pour le silence qu'au bruit. Les jacassements, les cris et tout ce qui s'ensuit, Lourmën en avait bien trop entendu à la Cité Principal ou même, auprès de son partenaire qui était une vrai pipelette.
Malgré cette réticence au silence, le jeune homme ne se décidait toujours pas à engager la conversation. Il ne voulait surtout pas déranger la jeune fille à côté de lui. Peut-être aimait elle le silence et le calme. Peut-être qu'elle n'avait tout simplement pas envie de parler, ou alors elle voulait être être tranquille et se reposer après ce qu'il venait de se passer. Yann pris son mal en patience, et se tut tout simplement.

Ce gosse est décidément de plus en plus intriguant; D'habitude, il chante un petit air ou parle avec les gens même si ceux-ci ne répondent pas. Mon petit homme est il en train de mûrir? Je dois dire que ça me fait un bien fou. Mes oreilles se reposent pour la première fois depuis longtemps durant la journée. Ah les joies immenses du silence! Il n'y a rien de tel pour se relaxer. La tigresse s'est endormie sous un arbre paisiblement, m'a t-elle deviné en seulement quelques phrases? M'avait elle cerné à cause de mon comportement? Elle a eu une bonne déduction, de dois dire. Peu de temps avant, elle m'a ait parlée de ce lien étrange qu'est l'oknin. Ainsi elles communiquent ainsi, c'est prodigieux!

Les secondes passaient, les minutes passaient. Marie décida enfin de mettre fin au silence en posant une jeune question au jeune homme, celui répondit avec plaisir:

-Je viens de la Cité Principal. Enfin, plutôt de ses abords, car voyait vous,ma famille possède un immense manoir à seulement 8 kilomètres de la Cité. Les jardins sont superbes, pas autant que ceux du Palais Ducal, certes, mais ils sont tout de même magnifique. A côté, il y a les bois et ensuit....

Sentant qu'il commenceait à parler trop, Yann s'arrêta brusquement. Il n'avait même pas laisser la jeune fille répondre. Pour conclure, il répèta:

-Bref, je suis de la Cité Principal!

Et il sourit, un sourire comme un rayon de soleil avant de rire aux éclats. Après s'être calmé, il demandi à Marie:

-Et toi Marie, d'où viens tu?

Pour la première fois depuis longtemps, il avait dit "vous" à une autre personne. Par son éducation de noble, il se devait de dire vous à tout le monde, à ses amis, à ses parents, à son frère, aux domestiques,....
Tutoyer quelqu'un, c'était pour lui une marque de confiance évidente, elle aussi l'avait tutoyé.

Auprès de la source, il se sentait heureux, apaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre...[Marie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre...[Marie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Routes du Continent ¤ Neutre ¤ :: Sentiers-
Sauter vers: