Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Rencontre au marché [Pv Marie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bérénice
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 19
Pays : Belgique
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Rencontre au marché [Pv Marie]   Jeu 30 Sep - 19:11

La Cité Principale. Quelle ville magnifique... Enfin, c'était ce que tout le monde pensait. On l'appelait la Ville aux mille Lumières. Tout le monde croyait que c'était la plus belle ville du monde. Pas moi. Moi, j'y habitais et je savais que tous les quartiers n'étaient pas riches. La preuve : j'habitais dans un quartier pauvre à l'extrémité de la Cité, dans une toute petite cabane en bois qui retenait mal la chaleur. Je détestais cet endroit. Rien qu'en me levant ce matin, j'ai découvert des punaises dans mon lit ! Enfin, si on pouvait parler de lit... Ce n'était pas un lit, c'était une paillasse. Je me leva, les cheveux en pétards, comme tous les matins. Je pris une brosse bon marché pour les brosser. Puis, je me débarbouilla dans un petit bassin d'eau. Au moins une chose de faite. Mais j'avais faim. Je fouilla dans mon sac à la recherche d'un petit-déjeuner. Au bruit du sac, ce bruit si familier qui voulait dire qu'on allait bientôt manger, Noor se réveilla. Elle s'étira et se fit une rapide toilette tandis que je cherchais de la nourriture. Je pris une moitié de lapin (l'autre moitié avait été consommée hier) et la donna à Noor, qui la dévora. Pour moi, je ne pris qu'une tranche de pain rassis avec un peu de beurre. Mon petit-déjeuner avalé, je décida de prendre l'air avec Noor. L'odeur de la cabane, à certains endroits pourrie, me répugnait. J'ouvris la porte et respira à pleins poumons cet air frais. J'agita mes ailes encore engourdies. Noor sortit et renifla l'air. Je ferma la porte et tourna la clé en cuivre dans la serrure rouillée. Je mis la clé dans une des poches de ma pèlerine verte et je me mis en route pour le marché. Il y avait tout un quartier réservé au marché. Ça, c'était un endroit agréable... De bonnes odeurs, de bons fruits. Et puis, tous ces parfums, ces épices, ces encens. De l'encens ?! Tandis que je me promenais en regardant de l'étal, j'aperçus de l'encens en vente. J'aurais tellement aimé en acheter, juste pour ne plus sentir l'odeur si désagréable de la cabane. Mais non, je devais garder mon argent pour la nourriture. Je devais économiser, comme me l'avait appris mon père. Mon père... Mon père biologique, mon vrai père, où était-il ? Qu'était-il devenu ? Pourquoi m'avait-on confiée à des humains ? Était-il encore en vie ? Triste, je m'assis sur une caisse, Noor assise à terre, à côté de moi.

Oh Bérénice, si seulement tu pouvais me comprendre...

La tigresse comprenait ce que ressentait sa maîtresse et quel bonheur ç'aurait été de pouvoir la consoler et lui parler. Elle qui était si jeune... Seulement 16 ans, et déjà seule au monde. Non, pas si seule que ça. Elle avait sa tigresse avec elle. Noor mit sa tête sur ses genoux, tristement. Bérénice caressa rêveusement la tête de sa belle tigresse. Elle la comprenait, elle. Si seulement elles pouvaient se parler. Mais elle ne possédait pas encore l'Okin. Pas encore, parce qu'elle l'aurait un jour, elle se l'était promis.

"Noor, je te le promets. On aura l'Okin."

Noor leva les yeux vers elle. Elle n'en doutait pas.

J'ai confiance en toi.

Et pour que Bérénice comprenne, elle ronronna en frottant sa tête contre son ventre. Les deux femelles étaient loin de se douter que parmi tous ces gens, que dans tout ce tumulte, quelqu'un les avait remarquées...

_________________
Argent : 200 Wallas
Objets : Arc long
Habitation : Petite cabane en bois dans le quartier pauvre à l'extrémité Est de la Cité Principale
Ma vie déjà difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Sam 2 Oct - 0:01

Une nouvelle et belle journée venait tout juste de pointer le bout de son nez. Moi, je me réveillais toujours en même temps que le soleil contrairement à ma tigresse Zéphira qui dors jusqu'à pas d'heure. Je devais toujours attendre son réveil, sinon, gare aux représailles d'un tigre grognon. Mais je doit bien avouer une chose, c'est que je l'enviais terriblement de dormir aussi paisiblement.
Depuis une semaine, nous étions revenues dans notre ancienne villa qui désormais, était vide. Plus un domestique, plus un cuisinier, plus de jardinier, plus personne, même celle que je voulais revoir n'y était plus. Célia, ma mère adoptive était morte il y a deçà, 1ans. Je n'était pas au courant et malheureusement, je n'ai jamais pus lui dire au revoir et surtout merci.

Moi qui voulais retrouver un peu de chaleur familial, tout était perdu désormais et ce que l'ont perd une fois ne se retrouve jamais, tel est la dure loi que j'ai dut apprendre à mes dépends. Il n'y a pas d'exception.
Pourquoi suis-je tant sentimentale au sujet de ce qui n'était finalement qu'une inconnue? Elle fut la mère que je n'ai jamais connue, elle m'a trouvée il y a longtemps maintenant. 15ans pour être plus précise.

Mais ce matin là, tout allait mieux, j'avais retrouvée le morale. J'avais vraiment besoin d'une pause car j'allais sérieusement devenir folle en voyant des sombres de partout. Je me met à la fenêtre de ce qui fut ma chambre. Je ne pouvais entrer dans ma cet pièce sans un sentiment de nostalgie. C'est cette pièce située au dernier étage fut mon meilleur refuge pour échapper à mon père adoptif. Je me souvenais de tout, quand il me battait, je venais ici, quand j'étais triste, je venais ici, quand il me hurlait dessus, je venais toujours ici. La vue sur le jardin était toujours la même, le même arbre sur lequel j'adorais grimper enfant. Ce vieux chêne se souvenait il de moi?
Le chant d'un oiseau caché par les branches du chêne me sortie de mes souvenirs, bon ou mauvais. Il annonçait tout joyeux, la venu du Soleil. Le levé du soleil sur les toits de la Cité Principal était toujours de la même beauté, les toit rougissaient à son apparition pour prendre ensuite une belle teinte dorée. Je m'installe devant ma coiffeuse comme dans le temps et me coiffa avec ma vieille brosse en argent. En attendant le réveil du fauve, j'avais décidée de partir au marché afin d'acheter le petit déjeuner.
Ah le marché, toujours rempli de couleur et d'odeur alléchantes et étonnantes. La aussi je me laissait aller à la nostalgie. Je me revoyais courir et jouer avec les gamins des rues, je ne pouvais jouer avec eux qu'après mon entraînement d'arme et après avoir réussie à tromper la vigilance de Harold, mon père adoptif. Il terminait toujours très tard avec son métiers de maître d'armes mais il demandait toujours à Célia si j'étais rentrée à l'heure. Heureusement pour moi, elle me couvrait en disant que j'étais rentrée à la minute près. La bousculade d'un passant me tira de mes pensées.
Je me retrouve enfin devant le maraîcher et le boucher, pour moi, ce sera des fruits, du lait et un peu de pain frais, pour Zéphira ce sera un petit poulet. Je rentre enfin chez moi et j'entendis un puissant bâillement retentir dans la maison, c'était Zéphira qui venait tout juste de se réveiller.
Juste le temps de préparer le petit déjeuner et voila qu'elle arrive, encore à moitié endormie. Nous échangeâmes un petit bonjour avant de passer à table.

-Cela ne te fais pas bizarre?
-Quoi donc?
-De revenir ici?
-Si, un peu. Tout a tellement changé en deux ans seulement. La dernière fois ou je suis rentrer ici, Harold était encore en vie.
-Ah oui! C'est vrai que tu l'as tué.
-Pas besoin de me le rappeler, je m'en souviens parfaitement.
-Je sais.


Peu de temps après, nous faisions le point pour savoir quelle destination prendre, après tout rien ne nous pressait. Ne sachant toujours pas où aller, je proposa de retourner au marché. Il fallait que j'achète le déjeuner.
Nous sommes sorties de la villa située dans un quartier aisé de la Cité Principal, ici, toutes les maisons ont du charme ce qui expliquent leur prix. Le quartier n'est pas très bruyant et surtout, je m'y ennuie, c'est pour ça que je préfère le marché, pour l'animation. Après avoir acheté de quoi faire un bon déjeuner, par la suite, les différentes senteur mélangées m'attiras devant une boutique d'encens. J'en pris quelques bâtonnets afin de chasser l'odeur de renfermé qui persiste chez moi malgré les fenêtres ouvertes.

-Marie, on peut vite partir? Toutes ces odeurs, ça me donne envie d'éternuer.
-D'accord, on y va.
-On peut aller chez l'herboriste? J'aimerais prendre des herbes pour faire des infusions.
-Ok, ok. Mais tu restes dehors cette fois. Tu te souviens de la dernière fois?
-Oh oui, c'était trop drôle! Il avait peur que je le mange!


Après avoir rendu visite à l'herboriste, nous avions décidées de rentrer quand j'ai aperçue une dérivée d'ange. La dernière fois où j'en avais vue un, remontait à plusieurs mois. En effet, il est rare qu'un Ange sorte de son pays. Elle avait de grandes ailes blanches semblable à celles de Zéphira, grandes et immaculées sauf que celles de Zéphira étaient invisibles, cachées par un sort de son.

-Sa faisait longtemps que je n'avais pas vue une dérivée d'ange.
-Depuis un bon bout de temps, je crois. Le tigre est magique?
-Oui. Mais rien à craindre.
-O.K.


Je me demandais si elles avaient l'oknin.

Marie avait besoin d'une grande pause après tout ce qu'elle a endurée. Elle redoublait encore plus de méfiance, envers chaue être vivant. Elle était à deux doigt de la paranoïa. Depuis qu'on est rentrée, elle se sent beaucoup mieux et put enfin respirer. Cela me rassure. Je ne veux pas la perdre, jamais! Je préfère sacrifier ma vie que de la perdre. Mais bon, vaut mieux pas y penser...
Nous regardions les deux inconnues, depuis quelques temps, les éleveurs de tigres se font rares.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 19
Pays : Belgique
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Sam 2 Oct - 10:38

Noor fut la première à pointer son regard et ses oreilles vers les deux inconnues. Un tigre magique... Moi, je ne comprenais pas, je ne voyais pas encore ce que ma tigresse avait aperçu. Mais je le vis rapidement en suivant son regard. Une jeune adolescente était à deux mètres de moi. Elle avait plus ou moins trois ans de moins que moi, à première vue. Noor, elle, était plus intéressée par la tigresse, que je remarquai ensuite. Donc, parmi tous ces gens, il y avait une autre éleveuse de tigre. Mais si jeune... Cela m'intriguait.

Soudain, tous les souvenirs refoulés de mon enfance, quand j'avais le même âge qu'elle, me revinrent. Les jeux avec Adria, les courses dans les rues, les longues veillées de la nuit à l'insu des parents... Les parents... Ceux qui n'étaient pas les miens, ceux qui m'avaient adoptée. Mais je les aimais quand même, au fond de moi. J'espérai les revoir un jour et leur dire seulement "Merci". Merci pour tout ce qu'ils avaient fait pour moi. Mais non, je n'osai pas retourner à Fantaseia, où ils étaient. Du moins... S'ils vivaient encore ! Cela même, je l'ignorai, mais je ne voulais pas y retourner, par peur de la réponse... Parfois, mieux vaut ne rien savoir, même si la réponse n'est qu'à quelques jours de marche !

Les cris d'un enfant me sortirent de mes pensées. Un enfant qui faisait la course avec son meilleur ami. Sans que je ne m'en rende compte, mes yeux étaient redevenus bleu-gris, comme souvent. Le bleu-gris qui signifiait que j'étais triste, très triste. Mais seuls mes yeux laissaient paraître cette tristesse que je portais dans mon cœur depuis le jour où j'étais partie de cette maison qui était mon chez-moi, de cette maison qui m'avait accueillie pendant tant d'années, alors que je n'étais pas née dans son enceinte.

Noor me donna un petit coup de tête, ne sachant pas si j'avais déjà repéré l'autre tigre - car c'était à vrai dire tout ce qui l'intéressait. Je mis ma main sur la tête de ma tigresse et hocha la tête pour dire "Oui, je sais". Mais rien ne m'obligeait à aller lui parler. Je ne la connaissais pas et elle avait sûrement une famille qui l'attendait. Le tigre magique n'était qu'un cadeau d'anniversaire pour une enfant gâtée. Mes yeux devinrent d'un bleu de glace et une moue désenchantée apparut sur mon visage. En fait, ça ne m'aurait pas dérangé de parler à quelqu'un. Mais souvent, très souvent, mon cœur et mon cerveau se contredisaient, comme à ce moment. L'un disait de lui parler et l'autre me l'interdisait. Et là, j'avais décidé d'écouter le cerveau, mais je savais que le cœur prendrait le dessus si quelqu'un venait à me parler...

Noor ne cessait d'observer la tigresse. En fait, ce fut elle qui commença à parler et qui permit à Bérénice et Marie de se rencontrer. Dans un petit cri qui ressemblait presque à un gémissement, elle invita l'autre tigre à se rapprocher. Je regarda ma tigresse, les yeux flamboyants. Mais c'était trop tard, je ne pouvais rien y faire, qu'elle veuille faire la rencontre d'un autre tigre magique... Car sauf ceux de sa famille, elle n'en avait jamais rencontré...

_________________
Argent : 200 Wallas
Objets : Arc long
Habitation : Petite cabane en bois dans le quartier pauvre à l'extrémité Est de la Cité Principale
Ma vie déjà difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Mar 5 Oct - 14:39

Le soleil était déjà haut dans le ciel dégagé, midi allait bientôt sonner. Les cloches de l'immense horloge de la place centrale allaient retentir. La jeune fille était littéralement plongée dans ses pensées, m'ignorant moi et Zéphira. En revanche, sa tigresse, elle, montra un intêret particulier envers mon tigre. Elle venait de voir quelqu'un de semblable à elle, de sa race, de son espèce. Cet intêret ne déplu pas à Zéphira, aussi curieuse que sa cadette. Elle me demanda, pour la première fois depuis notre rencontre, la permission d'aller lui parler:

-Depuis quand tu me demande la permission toi? D'habitude tu fonces quoi que je dise.
-Il faut bien un début à tout, alors, c'est d'accord?
-Ben oui, vas-y.


Et Zéphira partie voir la jeune tigresse, se présentant comme elle en avait l'habitude et elles commencèrent à discuter de je ne sais quoi. Ce serai vraiment immorale d'écouter les disscussion de ma tigresse. Bon, ok, je l'avoue, j'ai déjà écoutée une ou deux fois parce que je suis un etit peu curieuse. Sur le moment, j'étais plutôt occupée à regarder les yeux de la jeune ange, d'un bleu-gris lorsqu'elle pensait pour rapidement devenir un magnifique bleu glace. Je trouvais que ça correspondait tout à fait avec l'ambience glaciale qui régnait entre nous. Pas besoin de chercher bien loin, entre ses yeux et son visage, que la jeune fille me méprisait déjà. Peut-être que je lui rappelait une personne qu'elle haïssait? Peut-être un ennemi? Je ne m'étais pas risquée à le lui demander, car de toute façon, ce n'était pas mes affaires. Rien ne m'obligeais à lui parler. Je restais debout, silencieuse et jouant avec mon bracelet orné d'une pierre d'oknin. La couleur de la pierre était semblable à la couleur du sang que j'ai perdu. Tant de sang, pour cette petite pierre, petite mais inestimable pour un éleveur.
Cela me fis penser à tout ce que j'ai traversé pendant ces 2 années. Et surtout, à la folie qui faillit me perdre. Mais j'ai réussie à la vaincre, j'ai été plus forte qu'elle mais certaines de mes craintes sont toujours présentes. En tout cas, ce retour à la maison m'a fait un bien fou. Ce n'est malheureusement pas le cas de certaines personnes que j'ai croisée lors de mon voyage.
Cette fille avait peut êtrevécu un long périple elle aussi, dont une partie qu'elle ignore totalement. Tout comme moi.
Malgré son visage fermé et ses yeux froid, je me risqua quand même à lui demander:

-Dîtes, vous venez du Pays des Anges?

La laissant encaisser ma question, je me tut pendant un moment, quand une question m'échappa:

-Vous avez une......fa..une famille qui vous attend?

Je ne voulais pas dire ça. Jamais je voulait dire une chose pareil, cela ne me regarde pas. À chaque fois que dit le mot "famille", mon coeur se serrait. Je m'excusa immédiatement:

-Désolée, je ne voulais pas dire ça. Je ne voulais pas dire ça.

La jeune tigresse et moi nous parlions tranquilement dans notre coin, quand je me emandis quel genre de magie pouvait elle bien partiqué. Elle était intriguée, comme elle n'avait encore jamais vue un autre tigre magique auparavant. Cela me faisait penser à moi la première fois ou je suis allée à un cours de magie.
Je viens de m'percevoir que je n'avais même pas demander son nom:


-Et c'est quoi ton prénom? Quel sorte de magie tu pratique? Noire ou blanche?

J'attendais sa réponse, comme marie attendait la réaction de la jeune ange.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 19
Pays : Belgique
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Mar 5 Oct - 16:54

Finalement, je ne pus m'empêcher d'observer l'éleveuse. Son tigre s'était rapproché de Noor et toutes deux, elles parlaient. Mais je ne pouvais pas comprendre ce qu'elles se disaient. Pas encore. Alors, je dévisageai la maîtresse du tigre. Elle jouait avec un bracelet. Et sur ce bracelet, il y avait une petite pierre que j'avais appris à reconnaître, même si je ne l'avais pas. Je devins, l'espace d'une seconde, pâle. L'oknin, elle l'avait. Et ça, ce ne pouvait pas être un caprice d'enfant gâtée. Ça voulait dire que son cœur était bon et sincère et qu'elle avait déjà eu sa récompense... Pas comme moi. Je me souvenais encore des paroles du vieux sage que j'avais rencontré au village où j'avais séjourné, pendant mon voyage vers Manhe... Il m'avait dit ceci : "Le jour où tes yeux auront le bleu du ciel lors d'une journée d'été, tu auras l'oknin.". Pour l'instant, mes yeux étaient tout le contraire de ceux que décrivait le sage : ils étaient d'un bleu sombre, comme le ciel l'est juste avant un orage. Mes yeux représentaient mon état d'esprit et ce que le sage avait voulu dire par là, c'était que je devais être plus joyeuse et plus optimiste. En effet, j'étais souvent bougonne et de mauvaise humeur, je devais l'avouer...

"Dîtes, vous venez du Pays des Anges?"

Ces mots me tirèrent de mes pensées. Le pays des Anges... Elle parlait sûrement de la ville de Manhe. C'était là que j'étais née, c'était là que mes vrais parents m'avaient confiée à des humains.

"Vous avez une......fa..une famille qui vous attend?"

Une famille. Je n'en avais plus et j'en avais eu trois, même si j'ignorais leur existence. Famille, je ne pouvais même plus prononcer ce mot. Ma seule famille, maintenant, c'était Noor. Mais la petite avait, elle aussi, du mal à prononcer ce mot. Pourquoi ? Et puis, elle était effectivement seule, sans parents qui lui interdiraient de parler à une inconnue.

"Désolée, je ne voulais pas dire ça. Je ne voulais pas dire ça."

Mon cœur se serra. Je n'étais pas la seule à être en difficulté, à n'avoir plus personne. Enfin, j'avais vraiment l'impression que la petite avait aussi perdu sa famille. Mais certainement pas de la même façon que moi.

"Je suis née chez les Anges... Mais des humains m'ont adoptée. Je ne sais pas ce qu'est devenue ma vraie famille. J'ai quitté la famille qui m'avait adoptée quand j'ai appris que j'avais été adoptée. Depuis, je ne les ai plus jamais revus. Je m'appelle Bérénice."

J'avais parlé sur un ton bas, presque honteux. J'avais eu tort. La petite avait l'oknin et elle était seule. Son cœur était meilleur que le mien...

J'étais ravie de rencontrer quelqu'un d'autre, quelqu'un comme moi. Une autre tigresse capable de penser et de pratiquer la magie. Nous nous mîmes à nous parler comme si nous étions amies depuis l'enfance. Mais c'était impossible car la tigresse blanche était plus âgée que moi. Contrairement à Bérénice, je n'étais pas renfermée sur moi-même, ce qui me permettait de faire facilement de nouvelles connaissances.

"Et c'est quoi ton prénom? Quel sorte de magie tu pratique? Noire ou blanche?"

"Je m'appelle Noor, et toi ? Je pratique de la magie blanche, enfin je crois... Je n'ai appris qu'un seul sort." avouai-je en rougissant légèrement.

_________________
Argent : 200 Wallas
Objets : Arc long
Habitation : Petite cabane en bois dans le quartier pauvre à l'extrémité Est de la Cité Principale
Ma vie déjà difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Mar 5 Oct - 21:38

Midi pile venait de sonner, les cloches entamèrent leur chants de midi. Ce qui ne dura ue quelques minutes avant qu'elles ne se taise à nouveau jusqu'au soir. Moi, je continuait à regarder l'ange. Je la regardais encore et toujours. Que regarder d'autre? Il n'y avait rien digne d'interêt dans ce coin et cette fille m'intriguais. Les éleveur se font ares dans la Cité en ce moment. Je la regardais, son visage n'était plus crispé et était enfin détendu ainsi que l'atmosphère. Elle me parla d'un ton bas, presque comme si elle avait honte. Honte? Honte de quoi?

-Je suis née chez les Anges... Mais des humains m'ont adoptée. Je ne sais pas ce qu'est devenue ma vraie famille. J'ai quitté la famille qui m'avait adoptée quand j'ai appris que j'avais été adoptée. Depuis, je ne les ai plus jamais revus. Je m'appelle Bérénice.

Une autre orphline. Une autre adoptée. Une autre vie qu'on a arrachée brutalement à celle de ses parents. Qu'est ce que Célia m'a dit sur ma vrai famille au fait? Ah oui! Qu'elle avait été assassinée. C'est très joyeux ma vie j'ai remarquée, heureusement que je ne suis pas seule. Puis d'un coup, je pensa à un petit mais alors un tout petit détail: savait elle voler? J'avais des doutes là dessus car un humain ne vole pas, alors elle qui fut élevée par des humains, à moins qu'elle ai apprit seule. Une simple hypothèse rien de plus. Après avoir été éblouie par le reflet d'une fenêtre, je repensa à ce qu'elle avait dit et lui répondit:

-Moi, tout ce que je sais sur ma famille c'est qu'elle a été assassinée, rien de plus. Puis avec un grand sourire, comme pour dédramatiser, J'ai été adoptée par un maître d'arme qui me battait et une éleveuse de tigre très gentille. Le premier est mort. Puis perdant le sourire petit à petit, la deuxième est morte il n'y a pas très longtemps.

Je me tus pendant quelques minutes avant de reprendre avec un léger sourire:

-Il vous reste encore quelqu'un vers qui vous tourner en cas de problème. Ce n'est plus mon cas. Mais je ne suis jamais seule, comme vous, j'ai un tigre.
Je m'appelle Marie.


Les tigres disuctaient toujours dansleur coin, tranquillement. Puis me vint cette fameuse question:

-Dîte, vous pouvez voler? Sa doit être fabuleux.

Je discutait avec ma cadette. ELle avait rougit quand elle me raconta qu'elle ne maîtrisait qu'un seul sort. Je n'ai put m'empêcher de rire interieurement tellement je trouvais ça mignon. C'était vraiment touchant je dois dire, il faut bien qu'on connaisse un sort avant d'apprendre le autres, c'est d'ailleurs ce que je vais le dire. Il faut toujours encourager pour devenir fort.

-Il n'y aucune honte à ne maîtriser qu'un seul sort. Il faut bien en apprendre un avant d'apprendre les autres. C'est comme ça que j'ai fait moi. Si tu veux, je peux t'en apprendre un. Tu verras, une fois qu'on a compris comment sa marche la magie, tout est plus facile.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 19
Pays : Belgique
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Mer 6 Oct - 14:48

-Moi, tout ce que je sais sur ma famille c'est qu'elle a été assassinée, rien de plus. J'ai été adoptée par un maître d'arme qui me battait et une éleveuse de tigre très gentille. Le premier est mort. La deuxième est morte il n'y a pas très longtemps. déclara-t-elle après un court instant de silence.

Donc, elle aussi, avait perdu les siens. Et elle avait aussi été adoptée. Mais ce qui me marqua, c'était le grand sourire qu'elle avait fait au milieu de sa phrase. Mieux vaut sourire que pleurer, c'était certainement ça, la raison de ce sourire. Pour ne pas pleurer.

-Il vous reste encore quelqu'un vers qui vous tourner en cas de problème. Ce n'est plus mon cas. Mais je ne suis jamais seule, comme vous, j'ai un tigre. Je m'appelle Marie.

Encore quelqu'un vers qui se tourner... A part Noor, je n'avais personne. Ma famille ? Je ne savais même pas si elle était encore en vie. Et puis, je ne pouvais même pas communiquer avec ma tigresse. Marie, elle, le pouvait... Mais c'était plus juste ainsi car elle était encore jeune. Moi, je pouvais toujours me débrouiller seule. Marie... joli nom !

-Dites, vous pouvez voler? Ça doit être fabuleux.

Je fis un petit sourire en coin en agitant mes ailes. Oui, je savais voler, mais je ne le faisais pas souvent. Voler, je n'y étais pas encore bien habituée car je ne l'avais jamais fait, enfant.

-Oui, je peux voler.

Après une petite hésitation, je proposa :

-Si tu veux, je peux te faire survoler la ville sur mon dos.

La petite ne semblait pas lourde et je me disais que je pouvais la porter. J'ignorai encore la fragilité de mes os... Mais comme j'avais toujours vécu chez des humains et que j'avais toujours travaillé dur, mes muscles s'étaient renforcés tout comme mes os. Donc, j'étais capable de la porter, mais pas trop longtemps. De plus, comment résister à cet air émerveillé qui régnait sur son visage ?

-Il n'y aucune honte à ne maîtriser qu'un seul sort. Il faut bien en apprendre un avant d'apprendre les autres. C'est comme ça que j'ai fait moi. Si tu veux, je peux t'en apprendre un. Tu verras, une fois qu'on a compris comment sa marche la magie, tout est plus facile.

Je souris. Je n'avais plus honte grâce à la tigresse. Mais j'ignorais toujours son nom...

Merci. Je ne serai pas contre apprendre un nouveau sort. Mais au fait, comment t'appelles-tu ?

En attendant sa réponse, je jeta un rapide coup d'œil vers Bérénice. Elle parlait avec la maîtresse de l'autre tigresse sans hostilité, ce qui me ravit. Enfin, Bérénice rencontrait quelqu'un à qui parler. Et peut-être que cette petite deviendrait son amie, qui sait ? En tout cas, c'était ce que j'espérai : voir ma maîtresse heureuse. Et je savais qu'une amie la rendrait heureuse.
Je me retourna vers mon interlocutrice, les moustaches frémissantes, ce qui exprimait mon bonheur. Mes oreilles étaient maintenant pointées vers elle, pour l'écouter. Elle était très gentille, tout comme sa maîtresse l'était.

_________________
Argent : 200 Wallas
Objets : Arc long
Habitation : Petite cabane en bois dans le quartier pauvre à l'extrémité Est de la Cité Principale
Ma vie déjà difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Sam 9 Oct - 0:53

-Oui je peux voler.

Elle s'arrêta quelques instants pour reprendre aussitôt:

-Si tu veux, je peux te faire survoler la ville sur mon dos.

Une invitation à un vol majestueux. Une invitation à se libérer de la terre et la survoler afin de se sentir plus grand et plus fort que tout le monde. Voila qui ne m'avait pas été proposer depuis longtemps. Je regardas la jeune femme et malgré sa condition d'ange, elle me semblait être robuste. Sa vie chez les humains peut-être? J'avais remarquée néanmoins la petite hésitation qui traversa son esprit pendant quelques secondes. Ce n'est pas du tout que je n'ai pas confiance en elle, mais je ne voudrais pas l'épuiser. Ne sentant tout de même pas qu'elle puisse me porter bien longtemps, je lui répondit:

-Je reconnais que l'invitation est flatteuse, mais non merci. Ma tigresse possède comme toi, deux grandes ailes blanches et ,nous volent ensembles de temps en temps.

Je m'arrêta quelques secondes:

-Et puis je connais une sort, "l'appel d'hippogriffe". Le plus dur est de maîtriser l'animal quand il reprend ses esprit, mais ce n'est pas vraiment un problème.
As tu déjà vue un hippogriffe?


Mes yeux brillaient à cette idée. Il y avait longtemps que je n'avais plus lancer ce sort. Il me fallait être discrète depuis quelques temps et un hippogriffe n'est pas vraiment l'animal le plus furtif que je connaisse. C'est un animal d'une grande noblesse et d'une incroyable beauté, je me demande si j'ai perdue la main. Mon estomac commença soudain à gargouiller, signifiant qu'il était grand temps de manger. Je n'avais pas très envie de rentrer chez moi, l'odeur de renfermé qui y persistait me répugnais. Mon estomac grommela une deuxième fois et j'éclatai de rire soudainement.

-Je crois qu'il est l'heure de manger. Je regardes la jeune femme en face de moi, voudrais tu partager ce repas avec moi?

Je m'installa sur un banc, sorti la gourde d'eau, les légumes et pour finir quelques fruits. J'avais aussi un gros morceau de viande cru. Le problème, c'est que je n'ai rien pour faire un feu moi. Tant pis, ce sera pour ce soir...

-Viens t'asseoir.

Les deux humaines discutaient toujours. Le courant avait l'air de bien passer entre ces deux là, une bonne nouvelle. Elle ne se subissais plus le silence au moins. Cela me fait plaisir de la voir ainsi. Continue comme ça, Marie.
La jeune cadette était enthousiaste à l'idée d'apprendre un nouveau sort et elle me signala que je ne m'étais pas présentée. Quelle impolitesse! Des fois j'ai vraiment la tête dans les nuages moi.


-Oh bien sûr! Excuse moi, je ne me suis pas présentée. Je me nomme Zéphira. ALors, je vais te montrer un sort plutôt pratique, le sort de guérison.

Un enfant venait de se blesser dans la ruelle. Le genou ensanglanté, le petit pleurait de douleur. Il ne pouvait même plus se relever malgré l'aide de ses amis. La tigresse s'avança vers eux, tous partirent à part le bléssé terrifié devant un tigre.

-Observe bien. D'abord la démonstration, et après je t'explique.

La tigresse commença à marmonner ses formules et des souffles de lumières sortirent au bout de quelques instants du félin. Ils pénétrèrent dans la blessure du petit garçon et la blessure se referma sous un voile de lumière. Le petit, encore étonné, murmura un merci avant de partir en courant.

-Et voilà! Le plus important pour maîtriser sa propre magie, il faut apprendre à se contrôler. Si tu concentre trop d'énergie et que tu n'arrives pas à la maîtriser, les réulstats peuvent êtres très dangeureux. Tu me suis?


_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bérénice
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 19
Pays : Belgique
Date d'inscription : 18/09/2010

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
20/350  (20/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Sam 9 Oct - 14:46

-Je reconnais que l'invitation est flatteuse, mais non merci. Ma tigresse possède comme toi, deux grandes ailes blanches et ,nous volons ensembles de temps en temps.

Je pris directement la mouche. Ainsi, cette gamine se plaignait de ne pas pouvoir voler et quand je lui proposai de le faire, elle ne voulait pas ! Mais je me força à me radoucir... Je voulais avoir l'Okin et pour ça, il fallait que je demande une mission. J'imaginais déjà la scène : moi, m'énervant sur le Mage et ma pauvre tigresse essayant de me calmer. Quel déshonneur...

-Et puis je connais une sort, "l'appel d'hippogriffe". Le plus dur est de maîtriser l'animal quand il reprend ses esprit, mais ce n'est pas vraiment un problème. As tu déjà vue un hippogriffe?

Un hippogriffe... Le seul endroit où j'en ai vu était dans un livre sur les créatures de nos contrées. A part ça, je n'en avais jamais vu ! Je réfléchissais en essayant de me souvenir de cette étrange créature. Comme était-elle, déjà ? Il me semble qu'il avait un corps d'oiseau et de cheval. A mois que...
Un gargouillement interrompit mes pensées. Étonnée, je scruta Marie. Elle avait faim. Moi aussi, mais j'avais l'habitude de manger assez mal et du coup, mon estomac s'était rétréci. N'empêche que je devenais de plus en plus maigre... Une quête pourrait m'aider... Comme ça, je ferai d'une pierre deux coups ! Si j'allais demander une quête près du Mage, j'aurai peut-être sa confiance et en plus, j'aurai de l'argent ! Pas beaucoup, certes, mais ce serait déjà ça !
Un autre gargouillement interrompit encore le cours de mes pensées. Tandis que je regardai Marie, elle éclata de rire, nullement gênée.

-Je crois qu'il est l'heure de manger. Voudrais tu partager ce repas avec moi?

Elle alla s'installer sur un banc libre. D'habitude, les bancs du marché grouillaient de gens. Là, un homme et une femme venaient de se lever. Deux adolescents avaient voulu s'asseoir mais Marie avait été plus rapide qu'eux. Elle sortit une gourde, des légumes et quelques fruits.

-Viens t'asseoir.

Je descendis de la caisse et alla m'installer près de Marie, faisant au passage une petite caresse à Noor.
Marie n'avait pas beaucoup de nourriture et je ne voulais pas l'en priver : elle était en pleine croissance ! Moi, je pouvais me débrouiller mais j'avais besoin de Noor... Un rapide coup d'œil vers la tigresse me fit changer d'avis : elle se faisait une nouvelle amie et je n'avais pas envie d'arrêter ce moment si spécial, pour elle... Alors, je devrai me débrouiller seule. Je me tourna vers Marie :

Je vais aller me chercher à manger.

Je me leva et ouvrit largement mes ailes blanches. Je m'envolai et me dirigeai vers un marchant de fruits secs. J'étais juste au-dessus de son étal. Je ferma mes ailes d'un coup et tomba sur le sol, feignant de m'être blessée. Le marchand au bon cœur courut m'aider, mais rapidement, je me releva et courut vers son étal laissé sans surveillance. J'attrapai au passage une poignée de noix. Je refis le même manège avec un boulanger. Puis, je retourna près de Marie avec mon butin qui se constituait de six noix et une petite baguette. Ce n'était pas en volant que je deviendrai meilleure, mais j'avais besoin de manger...

Bérénice vint près de moi et me caressa. Je ronronnai en me frottant contre sa jambe.

-Oh bien sûr! Excuse moi, je ne me suis pas présentée. Je me nomme Zéphira. ALors, je vais te montrer un sort plutôt pratique, le sort de guérison.

Je me tourna vers Zéphira, les moustaches toujours frémissantes. Ainsi, j'apprendrai un nouveau sort ! Quel bonne nouvelle !

-Observe bien. D'abord la démonstration, et après je t'explique.

Nous nous étions dirigées vers un groupe d'enfants, dont un qui s'était blessé. Ils s'enfuirent, hormis le blessé qui avait trop mal pour courir. Zéphira le soigna. J'observai chacun de ses gestes et écoutai attentivement ce qu'elle disait. Le garçon fut guéri et il prit directement ses jambes à son cou !

-Et voilà! Le plus important pour maîtriser sa propre magie, il faut apprendre à se contrôler. Si tu concentre trop d'énergie et que tu n'arrives pas à la maîtriser, les résultats peuvent êtres très dangereux. Tu me suis?

Dangereux... Quel danger pouvait-il y avoir, avec un sort de guérison ? Je pencha la tête sur le côté, pleine d'ignorance...

_________________
Argent : 200 Wallas
Objets : Arc long
Habitation : Petite cabane en bois dans le quartier pauvre à l'extrémité Est de la Cité Principale
Ma vie déjà difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   Mer 8 Déc - 17:58

Bérénice eu l'air un peu vexée, ai-je été aussi maladroite dans mes paroles? Le avais-je fais croire qu'elle était trop faible pour supporter le poids de mon corps? Non, enfin, je ne crois pas mais à bien regarder son corps squelettique, je ne devais pas être loin de la vérité. Quoiqu'elle avait l'air d'avoir encore beaucoup de ressources.
Bref, j'étais assise sur ce grand banc assez ancien, déballant toute ma nourriture. J'admets que ce n'était pas grand chose, juste quelques fruits et de l'eau mais je voulais bien partager. Elle refusa tout simplement la nourriture et malgré sa large tunique verte, on pouvait aisément deviner son corps très maigre, ce qui dangereux pour la santé. Son refus résonna dans ma tête, je la trouvais déjà très mature malgré son âge. Peut-être était-ce son orgueil qui la commandait? Tout ça me faisait penser, quand était il de mon état? Je me regardas un instant et vit que mon propre corps était presque dans le même état. Sans doute à cause du rude hiver, de la maigre chasse et autres ressources insuffisante mis à part l'eau. Ah ça! De l'eau je ne risquais pas d'en manquer vu que j'en était entourée pendant trois long mois.
Enfin, la jeune femme partie juste après son refus pendant quelques instants vers les marchands. Je pus apprécier cette scène de mon banc et vit que le manège était assez simple mais efficace. Tout est porté sur la rapidité de l'action. Elle vole, ferme ses ailes et se laisse tomber. Le marchand, je le connaissais très bien. Et oui ce bon vieux Tarkan venait une fois de plus de se faire rouler dans la farine. Depuis le temps, il devrait apprendre à se méfier des apparences. Il en serait capable, pendant un temps je n'en doute pas, mais sa bonté naturelle reviendrait au galop. L'époque où je lui volais des pommes me semblais être si lointaine, et le moment où je le vit crier au voleur me fit rire. Il courrait toujours de manière comique, brandissant sa vieille canne. Décidément, Tarkan n'avait vraiment pas changé.
Je vis le visage de Bérénice, elle ne semblait être très fière de son acte. Je comprends ce que l'ont ressent lorsqu'on vole, moi même dut voler durant une période de ma vie. Je n'en suis pas fière. Après tout dépend de la personne, pour certain voler est digne tandis que pour d'autre c'est l'inverse. Elle se releva est partie en courant.

-T'inquiète, Tarkan n'a jamais réussi à attraper quelqu'un.

Je regardais la jeune tigresse devant moi. Elle pencha sa tête sur le côté, j'avais compris ce que qu'elle voulait dire par ce geste. Elle devait sans doute penser "En quoi un sort de guérison peut il être dangereux?". Une question bien normal pour une débutante. Je me concentra un moment, comment lui expliquer? Soudain j'ai eu une petite idée, certes dangereuse, mais rien ne vaut la démonstration. J'allais simuler tout simplement.

-Regarde bien.

Je concentra ma force magique, je la concentra jusqu'à dépasser les limites de contrôle. Le but était de simuler un sort de guérison mal maîtrisé afin qu'elle puisse comprendre et faire attention à l'avenir. Pour prendre des risques pareils, je ne devais pas être un très bon prof. La magie continuait à s'accumuler, elle ne demandait plus qu'à s'exprimer. C'était assez douloureux, jusqu'ici j'avais essayée d'éviter de dépasser autant mes limites. De l'énergie sortit de moi sous forme de rafales de vent, mon corps commençait à briller légèrement, je devait absolument libérer l'énergie magique. Néanmoins, pour éviter que quelqu'un sois blesser, je dirigea mon surplus vers un malheureux arbre. Il se vit bientôt explosé en petit morceaux de bois. Je dirigea mon regard vers mon élève:


-C'était censé être sort de guérison mal maîtrisé. Et encore, j'ai réussi à diriger mon énergie vers l'arbre. Mais si tu ne contrôles pas ta magie, elle peut détruire ce qui se trouve autour de toi. Tu comprends mieux?

Je me tus quelques minutes, j'hésitais à lui raconter une expérience passée. Tant qu'à faire, elle sera prévenue.

-Je vais te raconter une petite histoire. Je devais être encore un petit tigron quand ça s'est passé, Marie avait été blessée légèrement lors d'un de ses entraînement solo. Je venais tout juste d'apprendre un sort de guérison et j'avais hâte de le lui montrer. Je ne le maîtrisais pas très bien encore et mon professeur m'avais mise en garde sur la magie. Mal concentrée, dégâts assurés qu'il disait, il avait raison. Bref, j'ai concentrée ma magie comme on me l'avais apprit, mais je voulais tellement bien faire que je la concentrait sans m'arrêter. Au bout d'un moment, je ne contrôlais plus rien et mon énergie repoussa violemment Marie contre un arbre et fut assommée. Elle ne se réveilla que plusieurs jours plus tard. J'ai faillis la tuer...

Je me souvenais encore de cette vieille histoire comme si c'était hier...

Je l'entendais raconter cette vieille histoire, elle regrettait encore ce qu'il s'était passé ce jour là. Je croyais qu'elle l'avait oubliée depuis le temps. Bon ok, je ne me suis réveillée que quatre jours plus tard et alors? A l'époque, cela m'étais bien égal d'être assommée pendant quatre jours. Je me retourna vers la jeune demi-ange, nous pouvions enfin commencer à déjeuner.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au marché [Pv Marie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au marché [Pv Marie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Marie Fouquet [Terminé]
» Bienvenue à Marie-Cé
» Allons au marché ♪ [PV: S'hira et Anna]
» Arrestation de Pierre Sardi [PV Marie Bergman]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Cité Principale ¤ Humains ¤ :: Place publique-
Sauter vers: