Entrez dans un univers unique !
 
AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexionPartenaires RpgTigre de Magie

Partagez | 
 

 Les mystère des Centelfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dag
Tigron
Tigron
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18
Pays : Canada
Date d'inscription : 28/02/2011

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Les mystère des Centelfes   Mer 2 Mar - 2:51

Partie 1


À bout de souffle, Dagaronne courait comme une folle, accrochant au passage de pauvres centaures. Sa course s'arêttat devant les immenses portes en bois de la Grande Bibliothèque. Curieuse, elle ne put s'empêcher d'y jeter un oeuil. En entrant, ce qu'elle dévouvrit la paralysa: Une pièce gigantesque, toute faite de marbre blanc étincellant et parfaitement cirée, de la végétation rempante dans tout les coins, des allées interminables garnient de livres de toute sortes... Un véritable paradis! Voyant son état presque inquiétant, la dame au comptoir s'adressa à elle:
- J'peut t'aider, ma grande?
Dag ce retourna vivement, puis ce replaça une mèche.
- Heu... Non... Enfin si... Je veut dire... Où ce trouve l'allée des créatures mitologiques?
- Deuxième porte à droite, couloir 1, puis tourne à gauche. Autre chose?
- Non... Merci bien!

- Cela ne doit plus être bien loin maintenant... Ha! Voilà!
Les livres de cette salle était plus particulièrement gros et lourd que les autres. Elle eu beaucoup de dificulté à les entasser les uns contre les autres pour fouiller au fin fond des rangées. Soudain, elle tomba sur un livre étrange qui, apparement, ne traitait pas du bon sujet. Sur la couverture verte émeraude certis de topaz jaune vif, était inscrit un mot en language elfe. Dagaronne avait pris qu'elques cours d'elfique, histoire de connaître un peu plus ces origines. Mes celui-ci était indéchiffrable. Elle retourna sur ces pas et alla chercher l'aide d'un employé.
- Monsieur, connaîssez-vous un peu le language elfique?
- Oui, bien sûr. Répondit-il.
- Alors, que veut dire ce mot-là? Demanda-t-elle.
- Hum... Je croit que cela veut dire... Centelfe.
Bouche-bée, Dagaronne repris le précieux livre et coura se réfugier dans une salle plus dicrète, derrière un mur de briques bleu marines. En ouvrant soigneusement la première page... Elle crut mourrir d'un infractus.

À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Les mystère des Centelfes   Sam 21 Mai - 22:00

Il était encore l'aube je venais tout juste de me réveillée, alerte comme à mon habitude. Zéphira dormais encore dans sa couche, de son sommeil paisible qui me faisais tant envie. La regardant d'un air attendit, je me rendis à la grande fenêtre de ma chambre pour l'ouvrir, le spectacle était toujours le même mais toujours emplit de cette même beauté qui m'avais retenue dans le coin. Qui sait encore combien de temps mes yeux s'ouvriront sur un tel havre de paix? Qui sait combien de temps passera avant la guerre? Je n'étais peut être pas aussi proche de la royauté qu'il me faudrait pour les conseiller mais, je ne pouvais m'empêcher que la guerre était inévitable. Et puis, quelle royauté? Même le premier ministre dans la tombe, le gouvernement humain était encore sous le joug des sombre. Corrompu jusqu'à la moelle, dangereux pour tout les peuples...

Mais trêve de bavardages, il était grand temps pour moi de préparer mes petites affaires pour mon grand voyage. Une sorte de visite touristique chez les centaures, histoire de faire quelques découvertes. Sortant dans la fraîcheur de l'aube, je laissais chez moi la tigresse endormie pour le grand champs de commerce de toute la ville humaine. Chemin faisant, je tomba nez à nez avec un drôle d'individu grand et capuchonné à la manière des bandits. De ce fait, il ne m'inspirais guerre confiance celui là avec son mystère. Déjà que dans la vie je ne faisais pas confiance aux gens alors un mystérieux encore moins. Relevant son voile sombre, il me révéla sa longue barbe et sa légère chevelure blanche, ses rides marquées, son air sérieux et ses yeux noirs comme les ténèbres. Avec tout le sérieux de monde, l'homme me pointa de son doigt. *Quel malpoli!*

-Toi là! Où as tu eu ce collier? Il me plaqua contre un mur, me menaçant d'une dague avec la main sur le cou, Où l'as tu volé gamine?
-J'peux pas répondre, j'arrive pas à respirer...
-Dit moi où tu l'as eu et je te laisse respirer tout l'air que tu voudras, en fonction de ta réponse évidemment.
-Je sais pas. Je l'ai toujours eu...
-Menteuse! La seule propriétaire de ce collier à disparut depuis plus de 16ans. Dit moi où tu l'as eu!
-Mais je sais pas! Je me tue à vous le dire que je ne sais pas! Comment s'appelait votre maîtresse? dis je sarcastique. Mauvaise idée, il resserre sa poigne contre ma gorge.
-Tait toi sale morveuse! Tu ne sais rien de ce collier, tu ignore tout de sa signification! Tu ignore tout!
-Si vous disiez pourquoi, sa m'aiderais beaucoup...si vous pouviez me laisser respirer, j'ai la tête qui tourne.

Il me lâcha soudainement, me laissant retomber lourdement sur les briques anciennes. Quelques chose me disait que l'homme s'était rendu de quelque chose, une lueur d'espoir dansait dans le fond de ses yeux. Il m'aida à me relever comme signe d'excuse mais je n'entendis aucune excuse verbale. Le principale était là, je devais m'en contenter: moi vivante avec une respiration redevenue régulière. Que souhaiter de plus? Un petit coup de sang sur le vieillard pourquoi pas? Histoire de me défouler un peu.

-Mais sa va pas non? Sauter sur les gens comme ça!
-Alséar, Derecto me. dit il aussitôt comme une formule magique. *Je m'en doutais, encore un sénile!* Le diamant pendentif de mon collier se mit soudainement à luire en signe de réponse. Il parut surpris comme si il avait affaire à un revenant mais il me semblais à la fois soulagé. Je me demandais pourquoi, quand il s'empressa de me fournir une réponse genoux à terre. *Il veut quoi le vieux? M'épouser? Brrr, rien de pire que l'imagination parfois.*

-Mademoiselle! Où étiez vous passée?
[color=red]*Gné?*[/color]

Que dire de plus? Vous vous en allez tranquillement au marché et voilà que l'inconnu vous saute à la gorge avant de s’agenouiller face à vous. Même moi qui ne suis pas spécialement impressionnable, j'en étais restée bête pendant de longue minutes. Cet homme m'intrigua, avait il les réponse que je cherchais depuis bien longtemps déjà? Il portait sur lui des insignes militaires, se pourrait il que ce soit les sceaux d'une maison? Me connaissait il vraiment comme il le prétendait? Face à une telle occasion, milles questions se battaient dans mon esprit jusqu'à en retenir une seule résumant le tout.

-Vous pouvez m'expliquer? J'avoue que je ne comprend pas trop.
-Bien sûr mademoiselle! Il est vrai que vous ignorez tout de votre passé. Je vais commencer depuis le début si vous me le permettez.
-Allez y! Je ne demande pas mieux!
-Voilà 16ans que vous êtes née mademoiselle, au sein de la famille Kielv, une vielle famille noble proche de la famille royale. Votre mère et votre père avaient beaucoup de mal à avoir en enfant aussi, ils étaient fou de joie lors de votre naissance. Vous étiez comblée de cadeaux en tout genre, il n'y avait pas une seule seconde où vous n'étiez pas sous surveillance. Un an passa, une terrible tragédie eu lieu dans votre chambre: votre enlèvement. Vos parents en étaient fortement attristés, le choc n'est d'ailleurs jamais passé et ils m'ont envoyés vous rechercher à travers les contrées. Il m'était dit qu si je voyais votre pendentif, je devais prononcer la formule de révélation qui me prouverais il était porté par la bonne personne. Voilà, vous savez tout.

-Attends attends une minute. Je suis de la famille Kielv? Et mes parents sont encore en vie?
-Dame Sevi votre mère nous a , hélas, quittée environ 6ans après votre enlèvement. En revanche Monsieur est toujours vivant et attend depuis votre retour.
-Je vois. Où puis je le rencontrer?
-Monsieur le Duc est actuellement en déplacement à la Cité des prestiges. Peut être voulez vous le rejoindre là bas? Je lui enverrai un message disant que je vous ai trouvée.
-Bien. Merci euh...Quel est votre nom?
-Darkän, Mademoiselle. Votre serviteur dévoué.
-Bien. Merci Darkän.

Je m'en allais aussitôt, profondément troublée par ces révélations. Comment vous vous comporteriez vous face à de telles nouvelles? Je marchais dans la rue, atteignant sans mal le grand marché et malgré la folie ambiante, ma tête était ailleurs à milles lieux de la place. Une larme vint couler sur ma joue, je songeais à toutes les années de bonheur que j'aurais put vivre en compagnie de ma véritable famille et de ma véritable mère qui disparut de chagrin sans que je le sache. Que pouvais y faire? Elle était morte il y si longtemps. Une montée vengeresse pénétra mon esprit, aussi clair et limpide que de l'eau de source, un meurtre! Je ne voyais d'autres explications! Ma mission était toute trouvée, trouver les meurtriers s'imposait à moi comme une route à suivre pour atténuer la douleur et les destins gâchés.

Après avoir acheté le nécessaire de survie, je rentrais chez moi en trombe. Mon passage fit quelques dégâts: un vase par ci, des livres par là, etc....
J'ouvrai la porte de ma chambre dans un fracas assourdissant, Zéphira se réveilla d'ailleurs sous cette impulsion.

Zéphira: Mais qu'est ce qu'elle a? Une nuit passe et son esprit change du tout au tout à moins que cette aura vengeresse ne soit là depuis des années? Non, je l'aurais remarqué tout de même! Que se passe t-il dans sa petite tête? Si je peux avoir accès à ses sentiments et à ses pensées, celle ci sont si nombreuses que je parviens à peine à distinguer quelques bribes de phrases. Je ne saisis que "vengeance" et "Mère", que cela signifie t-il?

Son regard plein incompréhension était posé sur moi, je devinais qu'elle ne saisissait pas le fil de mes pensées. Tenant à garder le mystère, je ne dit rien. Rien à part notre départ pour la Cité des prestiges.

Le voyage fut long et difficile, le temps n'était pas avec nous. Tantôt pluie et orages, tantôt plaine sèche et caniculaires. A croire qu'on refusait mon envie, à croire qu'on refusait nos retrouvailles mais il m'en faut plus pour renoncer. Au terme de ce voyage, nous avions atteint la Cité des Prestiges, au murs blanc me rappelant les rambardes du palais Ducal. Les quelques gardes à l'entrée du pont levis me dévisageaient ouvertement, ils estimaient les humains inférieurs à leur race. *Pauvres tocards, je pourrais vous tuer aisément balourd sans cervelle, l'agilité vous manque contrairement à moi.* Zéphira leva les yeux au ciel, habituée à ce genre de pensée et, je crois que si les tigres étaient dotés du rire, elle aurait éclatée son rire à toutes les oreilles du coin. Quoiqu'il en soit, je me dirigea à la grande Bibliothèque, peut être parviendrai-je à me détendre avant la rencontre?

Plongée dans mes études, je ne prêtais attention à aucun élément m'entourant. Le moindre bruit, le moindre pas ne me dérangeait pas dans mes lectures. Zéphira s'endormit aux pieds de ma table, lassée par un tel voyage.

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.


Dernière édition par Marie le Dim 22 Mai - 20:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dag
Tigron
Tigron
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18
Pays : Canada
Date d'inscription : 28/02/2011

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Les mystère des Centelfes   Dim 22 Mai - 1:44

En effet, cette page démontrais clairement un être à la peau mauve, avec des sabots, une petite queue, des cornes... Dagaronne! Elle était en face de sa copie conforme. Sous l'image, il y avait une autre phrase, écrit en elfique. Elle retourna voir l'homme qui l'avait conseiller un peu plus tôt. - Heu... Monsieur... êtes-vous capable de garder un secret? - Oui, biensûr. affirma-t-il. - Bon... Voilà. Dag lui tendit le bouquin et lui pointa du doigt la petite phrase. - Ho! Mais... Mais ces vous?! Son regard ossilla du livre au visaque de la jeune femme. -Pouvez-vous traduire, sil-vous plaît? Il hocha la tête. - Donc... Il est écrit: En homage à l'éritière, D... Un bout de texte était éffacé. - En hommages à D? - C'est très étrange...! Partez, partez le plus possible de moi! Puis, il se mis à courrir. [color=indigo]- Mais... Hum, je devrais peut-être y aller... r=blue]]- Attrapez-la! Cria un garde. - Ho la la la la! Viiiiiite!

Han...han...han.... Je les est semé, ont dirais! Bon.. Où vais-je aller maintenant? Essayons par cette ruelle... Dagaronne partie en direction de la ruelle nord-est, la plus sombre et délabrée. Plus elle avancait, plus les choses devenait... étranges. Mais, caché dans l'ombre, un regard vurtif et avisé la guétait. Puis, l'ombre bondit sur la jeune femme!

À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 859
Age : 22
Pays : Quelque part dans Laurasia
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
250/350  (250/350)
Niveau du tigre:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Les mystère des Centelfes   Dim 22 Mai - 21:18

Apaisée par la lecture de deux ouvrages aux milles pages, je cherchais désormais la présence d'air frais dans mes pauvres poumons usés par les intempéries. Zéphira s'extirpa de son lourd sommeil afin de me suivre, comme toujours. Que ferait elle sans moi et moi, que ferais sans elle? Elle qui me sauva la mise des dizaines voir des centaines de fois? Elle qui est mon ange gardien au combat? Sa bienveillance était égale à la lueur saphir de son regard, semblable à la voie lactée d'une nuit d'été. Je songea à tout les sauvetages in extremis tandis que je poussais la lourde porte en bois massif qui gardait la bibliothèque, mes yeux furent éblouie par la blancheur ambiante. Que de blanc! La lumière du soleil se reflétait sur les murs, un effet de réverbération digne de la neige d'hiver mais au début de l'été. Je dus m'habituer à cet effet de paradis, marchant dans la rue en plissant des yeux jusqu'à atteindre l'ombre d'un petite ruelle déserte.

-Je me demande si...
-Quoi donc?
-Si mon père est un brave homme.
-Ton père? Mais, il n'est pas mort depuis longtemps celui là?
-Ce n'était pas le bon Zéphira, le seul et l'unique père vit bel et bien.
-C'est pourquoi nous nous sommes rendues ici n'est ce pas? Nous somme liées par l'oknin et je me demande encore comment tu fais pour me faire des cachotteries! dit elle indignée. Je ne lui répondit pas, elle avait raison.

Soudain, des bruits. Des pas rapides et réguliers, la course d'un être bipède selon mon expérience. Ordre mental à l'attention de ma tigresse *Reste ici! Vu?*, elle acquiesça en signe de réponse. J'étais désormais libre de tout mouvement, ce bruit m'intriguais, je voulais savoir ce que c'était. Plus j'avançais dans ce dédale sombre de ruelles, plus je me rendais compte que la créature ne devait être ordinaire. Bipède à sabot, comment est-ce possible? Comment faire pour la repérer dans ce labyrinthe? L'appel d'un Hippogriffe était la seule solution, même si les étroites ruelles allaient me rendre la tâche difficile en matière de domptage. Mais soit! Il fallait que je sache!
Le sort fonctionna à merveille, la créature se posa devant moi et reprit ses esprit. Deux règles importante: ne pas tuer et oublier de mourir. L'être ailé s'acharnait contre moi, tentant à mainte reprises de me piétiner avec ses larges sabots. Heureusement pour moi que ce n'était pas ma première fois! Je grimpe sur son dos aussi rapidement que possible, m'accrochant férocement à ses plumes afin d'exprimer mon autorité sur lui. Méthode à la fois simple et efficace, l'animal se calme en signe d'allégeance sans que je montre la moindre égratignure.

Le ciel m'ouvrait désormais ses portes, la cité me révélait ses secrets par ma vision aérienne. Légère comme la plume au vent, je gardais à l'esprit la raison de cette chevauchée. *C'est un bipède à sabot, je ne pense pas que ça passe inaperçu. Tient! Le voilà!* Je fit signe à l'animal de descendre en pic, me laissant tomber sur le bipède à cornes à l'approche des toits. La créature étrange était plutôt confortable malgré ses cornes noires.

-Etes vous morte? dis je d'entrer de jeu.

*Elle m'a l'air d'être bien vivante.* Je l'aide à se relever en lui donnant la main. Quand elle fut débout sur ses sabots, j'eu le loisir de l'observer avec un regard mêlant la surprise à la curiosité. *Mais c'est quoi ça? On dirait un mixte entre un centaure et une elfe avec des cornes en plus. J'ai jamais vu de truc pareils!*

-Vous êtes quoi au juste? Un elfe chimère de centaure?

_________________
Wallas:180
Manie l'épée courte à simple tranchant.



*Nobody said it was easy.*

Mon histoire, ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dag
Tigron
Tigron
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 18
Pays : Canada
Date d'inscription : 28/02/2011

Feuille de personnage
~ Parchemin ~:
Puissance:
25/350  (25/350)
Niveau du tigre:
1/50  (1/50)

MessageSujet: Re: Les mystère des Centelfes   Ven 27 Mai - 23:41

L'animal bondit sur moi, me faisant tombé à la renverse. La jeune femme qui en décandit me tendit la main pour m'aider à me relever. Devant moi ce tenait une belle femme chevauchant un hippogriffe. Un peu stupéfaite, je bafouillait ce qui pourrais ce traduire par une phrase: - Heu.. b..bonjour! L'humaine me toisa avec des yeux intérogateurs, puis me posa la question habituelle: - Vous êtes quoi au juste? Un elfe chimère de centaure? Je fut un peut vexer, car malgré mon apparence différente, je ne suis pas un monstre! - Hum... En fait, je ne le sais pas vraiment. Je crois être un mélange d'elfe, de centaure et d'humaine, mais... je n'en suis pas sûr. C'est un peu pour ça que je suis venu à la bibliothèque. Soudain, je me remémora le livre que je tenait toujours entre mes mains. Je le brandit devent son visage et lui demanda: - Au fait, vous connaissez les Centelfes?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mystère des Centelfes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mystère des Centelfes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mystère de l'Atlantide
» Stardust, le mystère de l'étoile.
» Le Mystère de la Pleine Lune
» cicatrice de shanks mystère résolus.
» Le mystère du club des riches et puissants de Gotham.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tigre de Magie :: Donnez vie à votre tigre ! [Partie Rp] :: Cité des Prestiges ¤ Centaures ¤ :: Grande bibliothèque-
Sauter vers: